En hommage à MEL ma Princesse
Race :EUROPEEN
Il est né le :--/07/2008
Il nous a quitté le :22/12/2016




En hommage à MEL ma Princesse

Ma petite princesse, ma petite Bébé toute douce et gentille, tu t'es battue toutes ces années contre les maladies... si courageusement et avec une force incroyable qui étonnaient tout le monde et qui me rendaient si fière de toi... Mais dans la nuit de ce 22 décembre 2016 juste avant le lever du jour, tu t'es autorisée à aller rejoindre les Anges... fatiguée de souffrir et de lutter. Je comprends ma chérie ne t'inquiète pas pour moi.
Ma souffrance est aussi grande que mon soulagement de ta délivrance.
Nous ne t'oublierons jamais... ô grand jamais... Tu as touché tellement de monde.
Notre amour pour toi s'envole chaque jour avec le vent, avec l'air pour aller te rejoindre.
Je reçois tes messages, les signes que tu m'envoies, tes visites dans mes rêves... mais je te pleure tellement ma princesse.
Une page s'est tournée en cette presque veille de noël... Toi qui es venue me sauver il y a bientôt 7 ans... tu t'en vas retrouver celui pour qui je pleurais, mon Titi Ulysse. Je ne m'en remets pas... tu me manques. Vous me manquez tous mais c'est comme si je perdais mon Lilys une seconde fois.
C'est lui qui t'avait envoyée à moi ma princesse.
Je voulais te remercier de nous avoir choisis, d'avoir choisi cette maison et de nous avoir aimés et permis de t'aimer. Nous avons eu une chance formidable et te perdre est l'une des plus difficiles périodes de nos vies.
Mais je les reçois, tes signes... comme hier cette fève dans ma part de galette. Je voulais la jeter quand mon regard a été attiré par ces 3 lettres sur le socle de ce petit chien... Il était écrit MEL... oui. Je ne le connaissais pas, ce petit personnage, ni le dessin animé "comme des bêtes"... Et sur mon assiette, ce petit chien heureux et souriant nommé MEL m'indiquait que tu m'avais envoyé le plus beau des messages... que tu es là tout près de moi. Oui, tu te préoccupes de moi et tu réponds à mes demandes. Je venais de te demander de m'aider à aller de l'avant, car je n'arrêtais pas de te pleurer. Et voilà que tu mets dans mon assiette une petite fève du chien souriant Mel... Je ne connaissais pas, mais j'ai tout vérifié sur internet. Et tu as réussi malgré ma tristesse, à me coller un beau sourire sur mon visage hier ma puce. Tu es là et c'est un bonheur de le savoir. Malgré nos deux mondes, tu arrives à communiquer avec moi ma princesse. C'est le comble de la joie pour moi dans toute ma tourmente, ma tristesse !
Sois heureuse, va... mon bébé... vole rejoindre Titi, Choupy, Jade et Lolo... Soyez heureux ensemble et veillez bien sur nous.
Reviens nous voir quand tu voudras et surtout ne t'arrête jamais de m'envoyer des signes. Je les reçois tous... je les reçois tous avec beaucoup d'amour, comme un précieux TRESOR inestimable.
Nous vous aimerons pour l'éternité et un jour nous serons tous réunis.

Je t'aime, ma princesse Mel. Pour toujours et de la façon la plus pure qui soit. Tu me manques tellement fort... <3

144 Fleurs

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par annie
Déposé par annie

Coucou Mel

Déposé par annie
Déposé par annie

Un petit bouquet 💐 pour toi Jolie Princesse Mel et pour ta maman

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par annie
Déposé par annie

Trois petits soleils ☀️ ☀️ ☀️ Pour toi aussi Mel jolie

Déposé par annie
Déposé par annie

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par annie
Déposé par annie

Pour toi Mel

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par annie
Déposé par annie

Douces pensées Jolie Mel au petit cœur fragile comme mon Settine p

Déposé par KEKER
Déposé par KEKER

Des roses de mon jardin cueillies spécialement pour toi, belle princesse !

Déposé par KEKER
Déposé par KEKER

pour toi, petit coeur...

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Pour ce premier mois "ailleurs" mais "quelque part".Ta maman a de la chance,elle sait qu'elle doit juste attendre des petits signes.

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Ma princesse adorée... 1 mois aujourd'hui avant le lever du jour que tu t'es envolée vers les anges, laissant ici un gigantesque vide. Je t'aime ma petite Bébé

Déposé par BlackKitten92
Déposé par BlackKitten92

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Caresses

Déposé par KEKER
Déposé par KEKER

des anémones pour le souvenir, repose en paix, bel ange

Déposé par Cat93
Déposé par Cat93

Ces fleurs pour toi ma jolie petite princesse

Déposé par valerysand
Déposé par valerysand

Doux repos joli museau

Déposé par PABLOLA
Déposé par PABLOLA

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

On a beau se dire que vous êtes bien, sans souffrances, le manque est réel.

Déposé par KEKER
Déposé par KEKER

De douces caresses, belle minette, voici des roses de mon jardin pour toi !

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Une pensée pour Mel

Déposé par mistigri13
Déposé par mistigri13

Déposé par doris07
Déposé par doris07

Pour votre Mel

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

C'est le moi de la galette, tu as fais un joli clin d'oeil.

Déposé par mistigri13
Déposé par mistigri13

Déposé par Ari
Déposé par Ari

En hommage à Mel

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Depuis le mois de juin, j'ai oublié de prendre soin de moi... J'ai dû te soigner, soigner Lory... et au final vous êtes partis tous les deux en me laissant en miettes, le coeur en vrac... Je t'aime si

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Sans toi c'est dur ma chérie... Mais je tiens mes promesses. Je t'ai promis de me soigner... et je le fais. J'ai pris tous les rendez-vous pour soigner ma toux et mes soucis digestifs. J'espère que tu

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Ma chérie, tu me manques tellement... Comment vais-je vivre sans toi, maintenant... J'essaie d'être forte comme je t'ai promis, mais je n'y arrive pas toujours... pardonne-moi. Je t'aime <3

Déposé par elise2512
Déposé par elise2512

Repose en paix auprès de mes amours, petit cœur et courage à ta famille

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Si un jour on peut voyager dans le temps,c'est dans le passé que l'on irait, n'est-ce pas ?

Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

l'amitié double les joies et réduit de moitié les peines;Francis Bacon

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

tu étais si magnifique mel je comprend la douleur de ta maman veille bien sur elle

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Tu n'étais pas juste "un chat", je pense que tu es déjà un "ange"gardien.

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par KEKER
Déposé par KEKER

De doux câlinous pour toi au-delà des étoiles, avec toute ma tendresse

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

J'aurais aimé pouvoir te serrer dans mes bras aujourd'hui ma chérie... Dieu le fera pour moi. Je t'aime si fort <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Déposé par zenyra
Déposé par zenyra

Déposé par TaNounou
Déposé par TaNounou

Pour une belle princesse, toi Mel !

Déposé par KEKER
Déposé par KEKER

tendrement, avec amour...

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Bientôt 100 fleurs pour le jardin de Mel. Merci pour Socrate.

Déposé par Corentin377
Déposé par Corentin377

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par alain13
Déposé par alain13

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, merci pour ton aide. Je t'aime <3

Déposé par KEKER
Déposé par KEKER

De doux câlinous pour toi au-delà des étoiles, avec toute ma tendresse

Déposé par mistigri13
Déposé par mistigri13

Déposé par mb80
Déposé par mb80

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

On ne se lasse de regarder ton album.

Déposé par Daisy2008
Déposé par Daisy2008

Déposé par Gribouille34
Déposé par Gribouille34

Déposé par petitbikini
Déposé par petitbikini

Repose en paix petit ange

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Pour toi ma princesse, je t'aime <3

Déposé par MISTRAL
Déposé par MISTRAL

famille MISTRAL DE LA SAUVAGETTE ET RAMSES II

Déposé par TITI02
Déposé par TITI02

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Mel, tu es déjà notre ange-amie. J'espère que Socrate te croisera bien vite.

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par grisette
Déposé par grisette

Une corbeille de roses blanches pour toi jolie Mel

Déposé par gribouille
Déposé par gribouille

Douce Pensée pour toi jolie rincesse Mel, repose en paix au paradis des minous

Déposé par mistigri13
Déposé par mistigri13

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Pour la très jolie Mel

Déposé par Amapolas
Déposé par Amapolas

Courage!

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

Je pense tellement à toi ma princesse. Je t'aime si fort et tu me manques tellement... <3

Déposé par Chipo
Déposé par Chipo

Courage votre Minou vous aime aussi ....de la haut

Déposé par Migisa
Déposé par Migisa

Déposé par chacaju
Déposé par chacaju

Magnifique histoire. Pensées pour toi et les tiens si jolie Mel.

Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats

Déposé par mistigri13
Déposé par mistigri13

Déposé par Didijolie
Déposé par Didijolie

Jolie princesse continue de veiller sur ta mamanchat depuis ta douce eternite. Calins tout plein ma belle.

Déposé par doris07
Déposé par doris07

Pour votre jolie princesse Mel

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

J'ai parcouru ton album, de belles photos, de beaux textes, de l'espoir pour l'après.


54 messages


Déposé par biscuit le 11/02/2017  

Nos doux compagnons
Nous les aimons,
Nous les choyons,
Nous les protégeons,
Nous les soignons,
Nous leur devons
Toute notre protection
Toute leur dévotion...
Ils nous aiment,
Ils nous protègent,
Ils sont fidèles,
Ils sont tendres,
Prêts à nous défendre...
Respect, nous leur devons
A tous ces animaux doux
Nos tendres compagnons,
Ils doivent vivre avec nous
En bonne harmonie
Pendant leur courte vie
C'est notre bouffée de joie ,d'amour ,de tendresse ,c'est notre boule de poil qu'ont aime
C'est notre étoile

Déposé par biscuit le 10/02/2017  

Lettre venue d'ailleurs...
Tu as souhaité m'écrire, laissant le soin aux nuages,
le soin de me transmettre ton message.
Cette seule intention m'autorise à te répondre
afin de te dire qu'en partant, j'ai bien emporté
toute la richesse et l'amour de notre vécu,
et, si du poids de mon corps je me suis allégé,
je n'en reste pas moins, dans l'ombre, à tes côtés.
Dés lors, si tu es à la recherche de notre hier,
laisse voguer en toi les pensées et les rêves,
car, dans ces voyages, nous nous retrouverons
pour vivre ensemble cette intime complicité,
et donner ainsi toute sa force à son éternité.
Que la caresse du vent, un rayon de soleil,
une étoile filante ou une goutte de pluie
soient les anges porteurs de cet écrit
pour en traduire auprès de toi le sentiment,
afin que, laissant de côté regrets comme oublis,
tu vives intensément chaque moment de la vie.
(Michel Thivent)

Déposé par biscuit le 05/02/2017  

" Tu es ma lueur d’espoir,
Tu m’as aidé à ne plus voir noir
Tu veilles sur moi le soir
Tu mérite la gloire
Tu es ma grande victoire
Tu es mon miroir.
Dans l’obscurité, seule moi, peux te voir.
Mes yeux brillent quand tu t’avance dans les couloirs.
Mais le bonheur est dérisoire
Un jour je vais devoir, te dire au revoir
Bien qu’il m’est impossible d’y croire
Tu resteras graver dans ma mémoire
Je t'aime ,mon chat

Déposé par biscuit le 02/02/2017  

...POUR TOI BEL ANGE D'AMOUR..................
Parti trop tôt...Parti trop jeune...Parti avant son heure...ou...Parti tout simplement............
Mais pourquoi lui( pourquoi elle )??? trop de questions,en regardant le ciel,on se dit qu'ils veillent sur nous..........
On pense souvent à eux...Le matin...Le midi... Le soir en regardant les étoiles..........
La lune...Une date...Une chanson....Un endroit...Une odeur...Une photo...et une larme...qui s'échappe...en mémoire de ceux qui nous ont quittés..........
Pour mon ange adoré,toi l'ange de ma vie.......J'ai pleuré quand tu nous à quitté........
Je pleure encore aujourd'hui........Même si je t'aimais de tout mon cœur............
.............Je n'ai pas pu te garder auprès de moi..............
Un cœur en or à cesser de battre,Dieu ma brisé le cœur pour me prouver qu'il ne prend que le meilleurs........
Pour tous nos petits loulous au ciel que nous avons perdu,mais nous les gardons dans nos cœurs à tout jamais.........
J'envoie à tous ses petits anges un panier rempli de tendre câlins et qu'ils reposent tous dans la joie et dans la paix...........

Déposé par biscuit le 31/01/2017  

Là où je vais...
Comme la rosée qui s'éteint,
Aux premiers rayons du matin,
Demain. je partirai.
Ici, je ne peux rester plus longtemps,
Vois-tu, là où je vais. je sais que l'on m'attend.
J'avancerai, vers ma nouvelle destinée.
Remplie de sérénité,
Comme une Blanche Mariée.
Parce que là où je vais. je sais que l'on m'attend.
Tu verras comme ils sont nombreux,
Ceux et Celles qui m'espéraient.
Ils seront si heureux,
Alors, ne sois pas inquiet !
Là où je vais, il n'y a plus de pleurs,
L'été est perpétuel
Et les arbres sont toujours en fleurs.
Le jour à chassé la nuit
Et je n'ai plus peur.
Enfin, comme je me sens bien !!!
Entourée des miens.
Par malheur, j'ai dû vous quitter.
Je sais que vous êtes affligés.
Mais ne soyez, ni tristes, ni préoccupés,
Je suis bel et bien arrivé !
Jetez vos armes,
Séchez vos larmes,
Je vous fais le serment,
Qu'à compter de maintenant,
Et pour l'Éternité,
Jamais plus, je ne vous quitterai.
Ni cesserai de vous AIMER !

Déposé par KEKER le 30/01/2017  

Une lueur transperça la nuit.
C'était la lueur de milliers de bougies qui luisaient brillantes, fortes et puissantes,
Et j'ai compris qu'elle venait de ton amour cette lueur dorée .
Même si nous ne pouvons pas plus être ensemble comme avant,
Nous sommes toujours reliées par un fil invisible .
Chaque fois que tu le souhaites tu peux me retrouver, car nous ne sommes jamais éloignées,
Regarde au delà de l'arc-en-ciel et écoute avec ton coeur .

Déposé par biscuit le 30/01/2017  

Etoile de mon coeur,
c'est dans la nuit de mes pensées,
que ta lumière à su pénétrer
au fin fond de mon coeur pour y effacer tous mes malheurs,
c'est dans mon coeur,
que ton éclat à rayonné pour y déposer la chaleur,de l'amour passionné.
c'est dans l'éclat de tes beaux yeux
en moi cet éclat brillera à jamais.
car tu as su éclairé mon coeur,de ta lumière chaude et passionnée
et je ne pourrai jamais l'oublier.
je t'Aime petit Ange ,

Déposé par biscuit le 29/01/2017  

Se battre, avancer sans se retourner
Peu importe les malheurs de notre vie
La vie est trop courte pour être gâchée
Il faut continuer à se battre peu importe ce qui est dit
Il ne faut jamais baisser les bras
Ce serait gâcher ce qu'on a fait jusque là
On a pas le droit de tout laisser tomber
Juste parce qu'on en a assez
On a le droit parfois de craquer
Mais il faut réussir à se relever
Faire face aux difficultés
Ce n'est pas les contourner
Mais les surmonter
Et sans jamais se retourner
La vie est un véritable combat
Où il ne faut jamais baisser les bras
La peine est une douleur qu'on ne peut effacer
Il faut juste attendre et se dire que ça va passer
On se dit souvent qu'on y arrivera pas
Mais un ange nous y aidera
Je sais que le mien veille sur moi
Mais même si je ne le vois pas
Je sais qu'il est et sera toujours là
Et j'attends avec impatience le jour où on se reverra
A toi mon ange...
Poème de ElisefanGrég

Déposé par biscuit le 28/01/2017  

TU VAS ME MANQUER (Maitre Gims)
Je ne peux plus porter cette solitude,
tu me manques.
Je n'ai plus personne à qui me confier.
Je passe mon temps à regarder par la fenêtre,
et je ne te vois toujours pas rentrer.
Tout semble faux.
J'en perds mes mots.
Que vais-je devenir?
Je garde espoir de te revoir dans un proche avenir.
Je t'attends comme si tu allais rentrer
TU VAS ME MANQUER. TU VAS ME MANQUER
Les souvenirs ne cessent de me hanter .
TU VAS ME MANQUER. TU VAS ME MANQUER.......

Déposé par biscuit le 27/01/2017  

Assieds-toi à côté de moi, j'ai à te parler.
Je t'ai, maintenant je le crois, assez écouté.
Je me souviens de notre rencontre, c'était un jour où le soleil brillait, l'air était doux. Un parfum de muguet, que je n'avais encore jamais respiré, se répandait tout autour de nous. Tu es venu vers moi, tu semblais si fatigué, si triste, que je me suis tout de suite sentis proche de toi. Les arbres, les fleurs, l'herbe même sentaient la naissance, le début, la fraîcheur.
Quand tu m'as pris dans tes bras, ton cœur battait encore plus fort que le mien. Je me le rappelle bien, j'en étais stupéfait!
Tu me donnais tant d'amour qu'il me semblait que l'éternité était en nous, que ma vie était-elle.
Tu m'as connu bébé, je suis maintenant beaucoup plus vieux que toi, au crépuscule de ma vie.
C'est moi maintenant qui suis fatigué, si fatigué, éreinté. Je ne sens plus mes membres, je ne sens presque plus rien. Il est pour moi l'heure .
Tu es ce que tu es, celui que j'ai aimé, que j'ai toujours aimé. Le premier, le dernier.
Notre sort aurait pu être si différent… le mien surtout.
J'aurais pu me retrouver seul, dans le froid, attendant jusqu'à ma mort ton retour.
J'aurais pu me sentir abandonner mais confiant, même si cela peut paraître incompatible.
J'aurais pu croire en un faux Dieu, perdre ce que vous appelez des illusions.
Comme je me sens bien près de toi… il me semble sentir à nouveau le muguet comme ce jour de mai; je sens ta chaleur, ta vie, il me semble même entendre battre ton cœur, comme au premier jour.
Pour moi, c'est le dernier. Ne pleure pas mon ami. Ton tour viendra, et je ne peux m'empêcher de te promettre que je t'attendrais, même si je sais que tu ne crois pas à ces choses-là.
Que nous reste-t-il donc ?
Rien d'autre que ce que tu penses être un faux espoir.
Mais tu en sais sans doute plus que moi sur ce sujet ?
Je vais continuer de vivre dans ton cœur, aussi longtemps que tu le souhaiteras. Je serais toujours tout près de toi, tant que mon image sera présente en toi.
Je dois maintenant m'arrêter.
S'il te plait…
Poses ta main sur ma tête… caresses-moi. Je vais partir, et j'ai un peu peur. Il me faut ton odeur…
Adieu.

Déposé par KEKER le 26/01/2017  

Je suis debout au bord de la plage.
Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l'océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.
Quelqu'un à mon côté dit :
"Il est parti !"
Parti ? Vers où ?
Parti de mon regard, c'est tout...
Son mât est toujours aussi haut,
sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi, pas en lui.
Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit : "Il est parti !",
il en est d'autres qui, le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux,
s'exclament avec joie :
"Le voilà !"...
C'est cela la mort
"William Blake"

Déposé par biscuit le 26/01/2017  

Nos doux compagnons
Nous les aimons,
Nous les choyons,
Nous les protégeons,
Nous les soignons,
Nous leur devons
Toute notre protection
Toute leur dévotion...
Ils nous aiment,
Ils nous protègent,
Ils sont fidèles,
Ils sont tendres,
Prêts à nous défendre...
Respect, nous leur devons
A tous ces animaux doux
Nos tendres compagnons,
Ils doivent vivre avec nous
En bonne harmonie
Pendant leur courte vie
C'est notre bouffée de joie ,d'amour ,de tendresse ,c'est notre boule de poil qu'ont aime
C'est notre étoile

Déposé par KEKER le 25/01/2017  

Seigneur Dieu,
Ceux qui n'ont jamais eu d'animal de compagnie,
Trouveront étrange cette prière,
Mais Vous, Seigneur de Toute Vie et Créateur de Toutes les créatures,
Vous comprendrez.
Mon coeur est lourd,
Car je viens de perdre ma compagne bien-aimée,
Celle qui faisait tellement partie de ma vie.
Cette compagnie a rendu ma vie plus agréable,
Elle m'a permis de rire et de trouver la joie auprès d'elle.
Et sa présence me manquera.
Avec elle j'ai appris plusieurs leçons, telles la valeur du naturel
Et la quête d'affection spontanée,
Soucieuse de répondre à ses besoins quotidiens,
J'ai cessé de penser uniquement à mes propres besoins
Et j'ai ainsi appris à être utile aux autres.
Puisse la mort de cette créature qui est la Vôtre
Me rappeler que la mort attend chacun de nous,
Animaux comme les humains,
Et qu'elle est un passage naturel pour toutes les formes de vie.
Puisse Duchesse dormir d'un sommeil paisible et éternel sous Votre Divine protection
En attendant la plénitude et la libération de toute la création.
(vu sur la page de Flocon).

Déposé par biscuit le 25/01/2017  

Le soir quand la nuit est tombée
Et que j'ai envie de te parler
Je regarde l'étoile la plus scintillante
Mon regard s'arrête sur la plus brillante
Dedans, ta frimousse rayonne comme le soleil
Et derrière l'étoile, un arc-en-ciel
Qui, de toutes ces couleurs
Forme ta frimousse pour embellir mon coeur
Il a formé avec douceur ton regard si beaux
Se regard remplie de tendresse
Maintenant j'aimerai encore plus te revoir
M'amuser ,te câliner être avec toi comme avant
Aujourd'hui tu es loin d'ici
Et j'aimerai te dire que tu comptes dans ma vie
Car maintenant sans toi je n'arrive plus à rire comme autrefois
Ce soir je te regarde les yeux plein de tristesse
Car ce n'est qu'une étoile qui m'a fait la promesse
La promesse que tu ne m'oublierais pas
Je commence à pleurer je ne veux pas te laisser
Tu resteras dans ma vie, et mon coeur à jamais

Déposé par biscuit le 24/01/2017  

Trop beau ton Paradis…
*****
Un petit nuage flotte dans le ciel ;
En tombent de jolies gouttelettes dorées.
Et hop, j’en ai plein les yeux…
Oh mais c’est magique ! C’est toi que je vois mon Trésor !
Tu cours là-haut dans les herbes folles,
Entouré d’autres « jolis cœurs » à 4 pattes,
Et dans les airs, ça virevolte d’oiseaux de toutes les couleurs.
C’est plein de lacs, de rivières avec une eau si belle, si limpide…
C’est plein de forêts, de champs et de fleurs…
L’air y est si doux, si pur, si sain…
Qu’il est beau ton Paradis, trop beau !
Où trouver l’échelle pour monter là-haut ?
Dis-moi mon Ange…où ? ,

Déposé par biscuit le 23/01/2017  


...J'aurais aimé t'avoir encore un peu avec moi..un peu plus longtemps...
...J'aurais aimé que mon chagrin..ne dure qu'un instant mais c'est impossible....
...Et tu sais j'espère au moins..que tu m'entends...
...C'est si dur de briser le silence..même dans les cris..même dehors..
...C'est dur de combattre l'absence ton absence..et personne ne peut comprendre....
...On a chacun sa propre histoire...on m'a dit qu'il fallait attendre...que la peine s'adoucisse...
...Car on ressent une immense peine..qui ne s'efface pas si facilement....
...Aujourd'hui c'est ce qui m'arrive..vu que tu n'es plus à mes cotés...
...Et je suis complètement déchirée...car la souffrance est trop vive....
...Je voulais te dire que j'étais si fière..d'avoir était ta maman et je le serais toujours...
...Mais je sais que tout cela n'est plus possible..et c'est bien pour ça que mon cœur a une plaie...
...Qui mettra du temps à se soigner..pour qu'après,je puisse parler de toi et te regarder sans pleuré.
...Même si la vie nous à séparer tu est là dans un endroit qu'on appelle le coeur mon coeur....je t'aime...

Déposé par biscuit le 22/01/2017  

.......ENCORE UN MATIN................
Encore une matin ou l'on croit que la cauchemar prend fin encore une journée ou l'on refuse la réalite on se réveille et on éspère que rien n'a change qu'il sera là a nos côtés,mais hélàs il faut bien se rendre a l'évidence tout est bien vrai et revient la souffrance..........
Encore un matin ou il faut cacher son chagrin s'efforcer de sourire ravaler une larme qui ira rejoindre les autres cachés au fond de notre cœur l'endroit ou j'ai décidé cas jamais tu demeures
une larme rajoutés a tant d'autres et qui petit a petit vous donne l'impression d'étouffer.........
Encore un matin ou il faudra faire comme de rien faire croire aux autres que l'on va mieux alors qu'au fond de soit on n'est qu'un amas de peine et de souffrance.........
Encore un matin ou on n'a qu'une envie ne pas se réveiller juste reste endormie alors vient le moment de se retirer de se cacher pour crier sa douleur et libèrer toutes ses larmes que nous avons cachés afin de laisser place a toutes les autres que jour après jour nous avalons pour ne pas montrer notre peine a ceux que nous aimons...........
Et ainsi matin après matin nous attendons les lendemains nous continuons notre chemin car tel est notre destin.....,

Déposé par Dulce le 22/01/2017  

Oh ma petite princesse... ma petite Bébé... a l'heure où j'écris, il y a un mois tu n'étais pas bien mais la véto t'avait enlevé cette sonde que tu avais rejetée et m'avait dit que tu étais calme après ton réveil de l'intervention... Je me suis autorisée à croire que tout était encore possible...
Et pourtant les bisous que je t'ai faits ce 21 décembre ont été les derniers... Je ne le savais pas à ce moment-là... J'y croyais tellement fort... comme tu m'as toujours appris à le faire.
Mais je garderai toujours en mémoire et dans mon coeur tes jolis yeux plus vifs, en signe de ton soulagement de respirer enfin mieux... Tu nous as regardés.
Savais-tu que ce serait bientôt fini ?
J'ai tellement mal ma puce... Tu me manques tellement !
J'essaie d'être forte... mais c'est tellement difficile...
Tous ces moments que nous avons vécu ensemble et qui ont été si merveilleux.
Merci pour ce cadeau de vie que tu nous as offert, en nous choisissant ma princesse.
Tu n'imagines même pas à quel point tu as changé nos vies...
Alors que j'étais si mal après le départ de mon petit Lilys, mon Bébé... tu es arrivée et tu as tout bouleversé. Tu avais tellement besoin d'aide, d'être aimée, soignée, dorlotée... et moi aussi... Clopin-clopant nous nous sommes soutenues toutes les deux de notre mieux...
Tu t'es laissée aimer et j'ai fait pareil. Nous nous sommes adoptées et consolées ensemble.
Sans que je m'en rende compte je t'aimais déjà tellement fort...
Je n'arrive pas à accepter que tu sois partie, que je ne pourrai plus te revoir.
Un mois sans toi ma Chérie
Tu m'envoies toujours des signes par ci par là...
Cette image du 13 janvier où il était écrit "esprit libre"...
Ce son que j'ai entendu l'autre soir...
Des petites et plus grandes choses qui font que je sais que tu es là, pas loin et que tu communiques avec nous... tout çà me prouve que tu nous aimes même depuis l'autre monde.
Comme nous avons de la chance... mais comme nous avons mal de ne plus te voir.
Vraiment la balance est équilibrée
Mal de ne plus te voir et soulagés pour toi de ne plus te savoir souffrante.
Ce 22 janvier va être très dur pour moi... les souvenirs remontent avec les larmes.
J'ai espéré jusqu'à ce coup de fil où l'espoir m'a été fauché sous les pieds.
J'espère que tu n'as pas souffert et que tu ne t'es pas sentie toute seule, ma princesse.
J'ai çà dans mon coeur malgré tout ce qu'on me dit et çà fait mal... mal si mal !
Pourquoi m'a-t-on privée de toi et de ce bonheur que tu m'apportais ? Te voir heureuse était un grand bonheur pour moi... Te voir courir dans le couloir, ou jouer avec les balles, ou chasser pour nous, ou juste venir demander ta léchouille de beurre le matin au petit déjeuner... Tout me rendait si fière de toi, si heureuse de t'avoir auprès de moi...
Pourquoi suis-je privée de tout çà ? Pourquoi suis-je privée de TOI ???
Je t'aime, ma princesse... et je te chante ta chanson préférée...
"une chanson douce", pour toi et rien que pour toi.
Je t'aime, ma Chichine...
Regarde, je tends ces mots qui viennent droit de mon coeur, vers le Ciel, pour toi...
Tu les vois ma princesse ? Je suis sûre que oui.
Je t'aime, ma Chichine... merci de nous avoir offert ta joie de vivre et ton bonheur.
Tu es inoubliable, irremplaçable... unique et tu nous manques tellement fort à tous.
Maman, papa... avec
Praline, Caramel, Domino, Bibi, Tigrette,
Axel, Vivaldi, Romy, Iris, Moon, Bianca, Rouky, Lady et Léah.

Déposé par biscuit le 21/01/2017  


Profondeurs de mon coeur
là où personne n'a jamais été.
Je t'écris tous les moments de bonheur que tu as su m'apporter,
Je t'écris des secrets inavoués que toi seul peut mérité,
Je t'écris des morceaux de douceur que tu recevras en plein coeur,
Je t'écris de ma main des mots pour toi,
Mais que j'aimerais te dire tout bas,
Je t'écris que je t'aime,et que c'est devenu un problème,
Je t'écris car ça me fait souffrir,
Je t'écris,je t'écris,sans fin jusqu'à en épuiser mes mains,
Je t'écris des éclats de louange que je te chanterait toi mon ange,
Je t'écris,je t'écris ou plutôt je te le dis!!
...je t'aime,je t'aime...
Oh que oui je t'aime.

Déposé par biscuit le 20/01/2017  

Lui
Tu peux verser une larme parce qu’il est parti,
Ou tu peux sourire parce qu’il a vécu.
Tu peux fermer les yeux et prier pour qu’il revienne
Ou tu peux ouvrir les yeux et t’apercevoir tout ce qu’il a laissé
Ton cœur peut être vide parce que tu ne peux plus le voir
Ou tu peux être comblé de l’amour que vous avez partagé
Tu peux tourner le dos à demain et vivre hier
Ou tu peux être heureux pour demain grâce à hier
Tu peux te souvenir de lui et uniquement qu’il est parti
Ou tu peux chérir sa mémoire et la faire revivre
Tu peux pleurer et te refermer, te vider et tourner le dos
Ou tu peux faire ce qu’il aurait souhaité : sourire, ouvrir les yeux, aimer et avancer.

Déposé par biscuit le 19/01/2017  


Un chat abandonné !!!
Je t'ai ramassé
Dans un terrain vague
Un jour de boue et de tristesse
Tu n'avais ni collier ni bague
Tu ne portais que ta détresse
Sais-tu que des années ont passé
Depuis que nous vivons ensemble
Des années que tu as rêvassé
Dans la maison qui te ressemble
Parfois tu oublies où tu es
Tu cries de frayeur dans la nuit
Je viens te prendre au fond du puits
Je dis ton nom pour te bercer
Le temps te rend doux et léger
Malgré ma main posée sur toi
Un jour un ange un courant d'air
Te cueillera entre mes bras
Si la mort est un terrain vague
Au milieu de n'importe quoi
Si l'amour n'est pas une blague
J'irai te rechercher crois-moi.

Déposé par biscuit le 18/01/2017  


Le décès d'un ami est toujours très difficile et ce même si cet ami à quatre pattes, des poils, une longue queue et qu'il ne parle pas. Qui aurait pensé qu'une petite boule de poils pouvaient donner autant de bonheur

Déposé par biscuit le 17/01/2017  

Pour toi mon chat
Je garderai ton odeur
tout au fond de mon cœur
Je garderai le souvenir de tes fêtes
tout au fond de ma tête
Je garderai ces moments en or
tout au fond d'un trésor
Je garderai ta joie de vivre
tout au fond d'un livre
Je garderai ta gourmandise
tout au fond d'une valise
Je garderai ton collier
tout au fond de mes pensées
Je garderai tout ce qui te plais
tout au fond d'un secret
Je garderai ton amour
tout au fond d'une tour
Je garderai tout ce que tu aimes
tout au fond d'un poème
Tout çà pour dire que je garderai un petit bout de ton regard
tout au fond de ma mémoire.

Déposé par biscuit le 16/01/2017  

Papa, Maman,
Ne pleurez pas
Ne pleurez pas
Souvenez vous de tout ce que nous avons partagé
Souvenez vous combien je vous aimais
Mais je vous aime encore
de là haut mon coeur bat aussi fort
Merci de m'avoir donné tant d'amour
Je sais que nous nous retrouverons un jour
Je suis fou de joie à cette idée
Je sais que vous ne cesserez jamais de m'aimer
Merci Papa
Merci Maman
d'avoir fait de ma vie ce Paradis
Je vous aime pour toujours
Ne pleurez pas mon amour
car il vous est acquis à jamais
N'ayez pas de regrêts
J'ai été le plus heureux auprès de vous
Ma famille , je vous aime
Merci pour tout ce que vous m'avez offert.

Déposé par Dulce le 15/01/2017  

Ma toute petite bébé,
Lorsque tu as pris ton envol, je suis restée hébétée par la douleur...
Anesthésiée, choquée... inerte. Ce n'était pas possible, tu ne pouvais pas être partie de ce corps que je chérissais tant car grâce à lui je pouvais t'embrasser, t'atteindre toi, ton vrai toi, ton âme, ton être... Grâce à ce corps, je pouvais communiquer avec toi.
J'étais là, hébétée et endolorie... je pleurais, j'avais mal à en mourir.
Je t'ai fait une promesse, ce jour-là ma princesse...
D'abord, je t'ai dit que je comprenais que tu aies pris ton envol.
Tu as été tellement courageuse et forte. Je me demandais toujours où tu allais chercher cette force.
Je pense que tu la trouvais dans l'amour que tu nous portais... et que nous te portions.
Alias... dans l'amour qui existera toujours éternellement entre nous !
Mon coeur saignait pendant que je te libérais à l'Univers...
Mais l'amour c'est çà... préférer souffrir plutôt que faire souffrir ceux qu'on aime.
Mais je t'ai fait une promesse ce jour-là... c'est de me soigner !
Pendant 6 mois, je me suis oubliée. D'abord pour prendre soin de toi quand tu as eu ton oedème pulmonaire... J'ai bien vu à ce moment-là, contrairement aux deux autres fois, que c'était différent. Mais je voulais te tenir la main, t'aider, te soutenir, te porter...
Je ne voulais pas voir cette fatigue... tes yeux où la joie de vivre était en train de s'éteindre. Non, je ne voulais pas voir... et tu le savais ! Alors doucement, avec une patience d'ange dont tu as le don, tu m'as préparée tout doucement...
Mais ma princesse. Sais-tu qu'on n'est jamais prêts à perdre ceux qu'on aime le plus ?
Pendant 6 mois, j'ai pris soin de toi... Puis tu allais un peu mieux cet été. C'est notre petit Lory qui à son tour nous a fait comprendre que la maladie devenait trop lourde à porter pour lui. Son lymphome intestinal s'est empiré et je l'ai veillé pendant 1 semaine non-stop... jour et nuit... jusqu'à ce 1er septembre où il était bien trop fatigué pour que je puisse le laisser ainsi, souffrir psychologiquement... Il tombait, il ne savait plus où se mettre... Je trouvais qu'à 15 ans, il ne méritait pas que je le laisse ainsi. Alors on a pris cette horrible décision de l'aider à partir. Et il était tellement serein lorsque c'est arrivé. Il avait compris et doucement il a posé sa petite tête sur la table, sur ma main... comme délivré d'avance. Cela me restera toute ma vie. Et il est parti doucement, tranquillement, entouré de notre amour, de nos larmes silencieuses, de nos mots d'amour, de nos caresses...
Peu de temps après, tu es retombée malade... cela a été complications sur complications...
Malaises, aérophagie importante, anémie, anorexie... et j'en passe.
Je me suis encore oubliée, veillant sur toi comme la prunelle de mes yeux.
Chaque complication, nous la dépassions avec brio et je louais le Ciel de te donner une telle force intérieure... Mais j'oubliais de regarder tes yeux ou plutôt j'évitais d'y voir ce que je ne voulais pas. Oui... tu continuais par amour pour nous... pour moi !
Jusqu'à cette nuit où tu es restée à la clinique. Tu avais bien supporté l'anesthésie pour enlever la sonde qu'on avait installée à ton estomac pour vider l'air qui s'y trouvait en attendant que tu respires mieux... Tu avais rejeté cette sonde en quelques heures.
Tu avais supporté l'anesthésie, tu t'étais bien réveillée, tu allais même bien... pas d'air dans l'estomac, tu étais très calme et sereine. Tu ne souffrais pas, tu étais sous morphine et sous oxygène, et sur un tapis chauffant.
Mais voilà. Cette nuit-là, avant le lever du jour, tu t'es autorisée à t'envoler, laissant ton petit corps de misère derrière toi... pour aller vers la lumière régénératrice et bienveillante.
Te dire que j'ai eu mal serait un euphémisme... c'est atroce, indescriptible, la douleur que j'ai ressentie et que je ressens toujours. Mais que faire ? Te retenir et t'empêcher d'être libre et heureuse ? Non, surtout pas. Pardonne-moi de pleurer encore et de ne pas être forte parfois... Je sais que tu es là près de moi... mais le manque physique est très dur. Pardonne-moi de ne pas arriver à me contenter de te savoir heureuse parfois.
Je m'accroche à tous les signes que tu m'envoies, à te savoir heureuse et en paix.
Je fais tout ce que je peux pour sublimer l'amour que je te porte... et te permettre de t'élever en toute quiétude sans te retenir. Mais ma chérie, accepte s'il te plaît que ce soit trop dur parfois. Les larmes coulent partout et je me laisse aller à ce chagrin si fort et qui me traverse comme une tempête... Puis revient le soleil lorsque je repense à la promesse que je t'ai faite.
Oui, ma princesse, je me suis oubliée pour vous soigner Lory et toi...
Et maintenant je le paie très cher.
Le contrecoup se fait ressentir. J'ai des malaises, la tension qui monte malgré mon traitement.
Deux fois j'ai été aux urgences cette semaine, avec un point au coeur, la tension haute et les pulsations à 130. Mais je tiens mes promesses ma princesse.
Cà y est... j'ai pris tous mes rendez-vous pour pouvoir me soigner...
D'ici la fin février tout est programmé. Cette toux chronique qui me persécute, les médecins vont je l'espère trouver d'où elle vient... Mes problèmes gastriques vont aussi trouver une solution je l'espère... comme mes problèmes de dos.
Toi tu sais, tu sais maintenant tout ce que j'ai fait. Et je ne vais pas abandonner...
Je te promets de continuer de me soigner et de prendre soin de moi. Je te le promets ma princesse.
J'espère que tu te sens mieux ainsi... libre et heureuse de pouvoir profiter de ta sérénité en paix !
Je sais que tu es là... ce 13 janvier... cela aurait fait 7 ans que tu étais arrivée à la maison, sous une couche de neige de 10 cm... Or ce 13 janvier 2017 il a un peu neigé... Tu m'as envoyé quelques flocons pour me dire que tu n'as plus rien à craindre.
Il est vrai que depuis le jour où je t'ai trouvée dans cette neige, presque mourante, j'ai détesté la neige !
Ma toute petite... maman va se soigner, ne t'inquiète pas pour moi.
Continue de m'envoyer des signes ma chérie, ils me font tant de bien...
Tu arrives à me faire sourire à travers eux. Alors je t'en supplie ne t'arrête pas :)
Je t'aime de toutes mes forces d'un amour si pur et si infini...
Toi, mon bébé Lilys, mon Choupynou, ma Jade chérie, mon petit Lolo...
Je vous aime à l'infini............. <3 <3 <3 <3 <3
Ta maman de Terre qui t'aime plus que jamais

Déposé par biscuit le 15/01/2017  


Assieds-toi à côté de moi, j'ai à te parler.
Je t'ai, maintenant je le crois, assez écouté.
Je me souviens de notre rencontre, c'était un jour où le soleil brillait, l'air était doux. Un parfum de muguet, que je n'avais encore jamais respiré, se répandait tout autour de nous. Tu es venu vers moi, tu semblais si fatigué, si triste, que je me suis tout de suite sentis proche de toi. Les arbres, les fleurs, l'herbe même sentaient la naissance, le début, la fraîcheur.
Quand tu m'as pris dans tes bras, ton cœur battait encore plus fort que le mien. Je me le rappelle bien, j'en étais stupéfait!
Tu me donnais tant d'amour qu'il me semblait que l'éternité était en nous, que ma vie était-elle.
Tu m'as connu bébé, je suis maintenant beaucoup plus vieux que toi, au crépuscule de ma vie.
C'est moi maintenant qui suis fatigué, si fatigué, éreinté. Je ne sens plus mes membres, je ne sens presque plus rien. Il est pour moi l'heure .
Tu es ce que tu es, celui que j'ai aimé, que j'ai toujours aimé. Le premier, le dernier.
Notre sort aurait pu être si différent… le mien surtout.
J'aurais pu me retrouver seul, dans le froid, attendant jusqu'à ma mort ton retour.
J'aurais pu me sentir abandonner mais confiant, même si cela peut paraître incompatible.
J'aurais pu croire en un faux Dieu, perdre ce que vous appelez des illusions.
Comme je me sens bien près de toi… il me semble sentir à nouveau le muguet comme ce jour de mai; je sens ta chaleur, ta vie, il me semble même entendre battre ton cœur, comme au premier jour.
Pour moi, c'est le dernier. Ne pleure pas mon ami. Ton tour viendra, et je ne peux m'empêcher de te promettre que je t'attendrais, même si je sais que tu ne crois pas à ces choses-là.
Que nous reste-t-il donc ?
Rien d'autre que ce que tu penses être un faux espoir.
Mais tu en sais sans doute plus que moi sur ce sujet ?
Je vais continuer de vivre dans ton cœur, aussi longtemps que tu le souhaiteras. Je serais toujours tout près de toi, tant que mon image sera présente en toi.
Je dois maintenant m'arrêter.
S'il te plait…
Poses ta main sur ma tête… caresses-moi. Je vais partir, et j'ai un peu peur. Il me faut ton odeur…
Adieu.

Déposé par elise2512 le 14/01/2017  

CHAT, TU ES MON AMI
Chat, tu es mon ami, mon confident muet,
Tu es la poésie, tu es l’art d’être aimé.
Tu as l’œil perçant au fond duquel scintille,
Le désir envoûtant d’une étoile qui brille.
Cet œil est une Agathe version multicolore,
Il demande l’Amour, l’attend ou bien l’implore,
Tout ton corps se prépare, offert à la caresse,
Aussi tendu de joie qu’une jeune maîtresse.
A peine que ma main ne vienne t’effleurer,
Que tu danses déjà, ne sachant où passer.
Tout ton être me frôle, électrique, impatient,
Recherchant le plaisir traduit en ronronnant.
Il suffit que je te touche et le miracle opère
Tu deviens un enfant, dans les bras du père.
Je te prends contre moi, monte sur mon épaule,
Ta douceur me convient, c’est parti, je te cajole.
Tes griffes sont rentrées, tes pattes sont douces,
Tu rebondis sur moi, comme balle de mousse.
J’arrêterais le temps, sublime instant de paix,
Pour te garder, contre mon cœur, toute l’éternité.
(Gilbert Dumas)

Déposé par biscuit le 14/01/2017  

pour toi petit coeur
Mon cœur s’est ouvert au tien
Laissant échapper cette puissance magique
Qui est l’amour
Pour faire jaillir la lumière de la vie
Transformant les douleurs du cœur et les ennuis
En une explosion de fleurs colorées
Faisant du cœur une puissance
Que rien ne peut arrêter.,

Déposé par biscuit le 13/01/2017  

Tout mon amour t'est destiné,
A toi mon amour, ma passion,
Mon feu sacré, mon horizon.
Au-delà de ma vie, je t'aimerai,
Maintenant et pour l'éternité.
Ouvre-moi toujours ton cœur, s'il te plaît
L'étoile qu'incarne ton être
Fait briller mes yeux
Chaque fois que je regarde une photo
L'amour que je perçois me fait vivre,rien que pour toi
Toi,tu était, tu es et restera ce soleil perçant
Les nuages de mon ciel bleu devenu gris,mais...
Tes rayons atteignent mon coeur
Et font brûler mon envie folle de t'aimer encore et encore
pour l'éternité,tu seras toujours la si présente,je t'aime

Déposé par KEKER le 13/01/2017  

« Maman,
Je suis désolée, désolée d'être partie sans prendre soin de t'avertir avant. Désolée que tu sois prise avec cette douleur que je ressens de là où je suis. Je ne voulais pas partir, j'étais bien avec toi, j'étais heureuse, la plus heureuse des chattes. Mais vois-tu maman, j'avais peut-être un cœur faible et moi-même je ne le savais pas et un jour il a tout simplement arrêté et je me suis endormie. Je regrette, car, moi aussi j'aimerais tant te revoir, tu me manques, maman. Toutes les larmes que tu verses pour moi témoignent de ta douleur que je partage. Tu n'as pas pu me dire adieu mais je t'ai vue pleurer sur moi quand tu m'as trouvée, inerte. J'étais avec toi, malgré tout. J'avais peur, moi aussi, de ne plus jamais pouvoir te toucher, te réconforter. Tu as été une bonne maman! Ne te blâme pas, tu ne pouvais pas savoir. Je ne t'ai donné aucun signe et moi-même je ne savais pas que je m'endormais pour la dernière fois. Merci, pour toutes ces années de bonheur et d'amour. Merci de faire perdurer ma mémoire et de dire que j'ai vécu. Je sais que je suis importante pour toi et pleure si cela te fait du bien, car toutes les larmes ne sont pas mauvaises. Elles sont le symbole de tout l'amour que tu m'as porté et que tu me porteras encore. Je sais que tu ne m’oublieras pas, je connais ton cœur. Je te promets de toujours être là quand tu en sentiras le besoin. Pense à moi et je viendrai, tu sentiras ma présence. Je t'aime ! »

Déposé par Dulce le 13/01/2017  

Oh ma petite princesse, ma toute petite Bébé.
Aujourd'hui cela aurait fait 7 ans que tu es arrivée à la maison dans un état inquiétant.
Maigre, toute sale, malade, terrorisée, à bout de souffle et de vie...
Je n'étais pas prête dans ma tête, mais je t'ai ouvert immédiatement la porte de mon coeur.
Je n'ai pas de mots pour dire combien mon chagrin est immense.
J'ai l'impression d'avoir tout perdu une seconde fois et pourtant...
J'ai l'impression que tu es là, encore plus près de moi... comme Titi...
J'ai écrit un long, très long hommage sur ton blog...
Je viens de passer des heures à l'écrire... avec tout mon coeur, mon âme et mon amour.
http://princessemel.eklablog.com/cela-aurait-fait-7-ans-aujourd-hui-ma-princesse-a128060832
Je t'aime, ma chérie avec mon amour le plus pur et infini.
Sois heureuse pour toujours.
"Juste pour me souvenir que derrière les nuages du Ciel, se cache ton sourire"
La chanson de Nolwenn Leroy résonne dans ma tête pour toi ma petite Amour.
Je t'aime toujours et pour toujours.
Ta maman qui t'aime si fort <3

Déposé par biscuit le 12/01/2017  

Dans notre monde vivent des êtres magiques.
Certains d’entre nous ont eu la chance de les rencontrer
et même de vivre avec eux.
Parrfois ils ne font que passer
d’autres fois ils restent des années
Mais qu’importe le temps.
Quand on les rencontre
jamais on ne les oublie,
c’est la magie qu’ils créent.
D’un seul regard ils nous apprivoisent
Et pour toujours
Nous les aimons.
Même quand ils s’en vont….,

Déposé par biscuit le 11/01/2017  

Petit ange du ciel,
Pour qui mon amour est éternel !
Tu glisses a la nuit tombée de ton nuage,
Pour t’inviter dans mes rêves m’adresser un message !
Tu me prends sous ton aile,
Pour me faire visiter le ciel !
Je vole avec toi vers les cieux,
Tu me fais voir comme la haut tout est merveilleux !
Tu ne veux pas voir couler les larmes de mes yeux,
Tu veux juste me faire voir que tu n’as plus mal et que tu es heureux !
Ton âme est belle, comme les étoiles du ciel,
Ton amour scintille sur le pont de l’arc en ciel !
Tu me dis que de la haut tu veille sur moi,
Qu’il ne me faut pas pleurer lorsque je pense a toi !
Tu me dit qu’un Amour fort ne meurs pas,
Que c’est la haut que toi et moi on se retrouvera !
Je te crois mon ange car l’Amour est bien trop fort,
Bien plus fort mon ange que la mort

Déposé par KEKER le 11/01/2017  

Je suis debout au bord de la plage.
Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l'océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.
Quelqu'un à mon côté dit :
"Il est parti !"
Parti ? Vers où ?
Parti de mon regard, c'est tout...
Son mât est toujours aussi haut,
sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi, pas en lui.
Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit : "Il est parti !",
il en est d'autres qui, le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux,
s'exclament avec joie :
"Le voilà !"...
C'est cela la mort.
"William Blake"

Déposé par biscuit le 10/01/2017  

..J'aurais aimé t'avoir encore un peu avec moi..un peu plus longtemps...
...J'aurais aimé que mon chagrin..ne dure qu'un instant mais c'est impossible....
...Et tu sais j'espère au moins..que tu m'entends...
...C'est si dur de briser le silence..même dans les cris..même dehors..
...C'est dur de combattre l'absence ton absence..et personne ne peut comprendre....
...On a chacun sa propre histoire...on m'a dit qu'il fallait attendre...que la peine s'adoucisse...
...Car on ressent une immense peine..qui ne s'efface pas si facilement....
...Aujourd'hui c'est ce qui m'arrive..vu que tu n'es plus à mes cotés...
...Et je suis complètement déchirée...car la souffrance est trop vive....
...Je voulais te dire que j'étais si fière..d'avoir était ta maman et je le serais toujours...
...Mais je sais que tout cela n'est plus possible..et c'est bien pour ça que mon cœur a une plaie...
...Qui mettra du temps à se soigner..pour qu'après,je puisse parler de toi et te regarder sans pleuré.
...Même si la vie nous à séparer tu est là dans un endroit qu'on appelle le coeur mon coeur....je t'aime...

Déposé par Dulce le 10/01/2017  

Ma petite princesse d'amour,
Ce soir je suis mal sans toi. Je pense à ce jour maudit où nous t'avons laissée à cette véto pour qu'elle t'enlève cette sonde que tu as rejetée... Je te revois encore dans ses bras, soulagée de pouvoir mieux respirer, le regard plus vif. Je me revois respirer de soulagement lorsque la véto m'a appelée pour me dire la bonne nouvelle : tu t'étais bien réveillée et tout s'est bien passé.
J'ai demandé si je pouvais venir te voir mais elle m'a dit qu'il ne valait mieux pas car tu étais très calme et je risquais de te désorienter. J'ai dit "ok"... soulagée de te savoir bien réveillée.
Pour moi tu avais encore été tellement forte et courageuse. J'avais hâte de te retrouver le lendemain.
Puis le lendemain matin, ce coup de téléphone qui a tout changé, qui m'a anéantie...
Tu n'avais plus eu la force de continuer et tu t'étais envolée vers les anges... juste avant le lever du soleil... J'ai eu si mal, tellement tellement mal de ne pas avoir été auprès de toi...
Je sais, tu as beau m'avoir envoyé plein de messages que tu étais heureuse et en paix, sereine... tout çà... Je sais ma puce, mais moi j'ai mal de savoir que tu étais seule là-bas pendant que ton âme s'en allait retrouver Titi, Choupynou, Jade et Lolo... Cette nuit-là je m'étais autorisée à dormir, pour la première fois depuis 2 semaines... J'étais au plus mal... incrédule et anéantie à la fois...
Je n'ai même pas réussi à pleurer jusqu'à mon arrivée à la clinique... j'étais en état de choc extrême... Et puis quand j'ai vu ton petit corps sans vie, où tu n'étais plus... j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, déchirée, totalement anéantie... Ton âme s'est envolée, fatiguée d'habiter ce beau petit corps si endolori par les maladies... Et moi le calvaire a commencé réellement...
J'ai beau me battre, ma princesse. Je t'assure et tu dois le voir depuis où tu es... Je me bats pour être à la hauteur de ce que tu espères de moi... positive, droite, j'essaie d'aller de l'avant... Mais c'est tellement dur ma princesse. Oh ma poupée comment puis-je aller de l'avant sans souffrir de ne plus t'avoir dans ma vie, sous mes yeux... mon SOLEIL, ma JOIE DE VIVRE... ???
J'espère vraiment que tu étais en paix, comme TOUS me le disent. Personne jamais n'a émit l'idée que tu aies pu partir en souffrant. Chaque personne m'a dit que tu étais calme, extrêmement calme... la véto, les assistantes vétérinaires... les personnes qui que tu as chargées de me remettre tes messages aussi et que je ne peux pas citer ici... ton petit corps que tu as laissé sans vie mais qui paraissait détendu... ton vétérinaire qui nous a expliqué que tu as du t'évanouir, tomber dans le comas et ton petit coeur s'est arrêté à ce moment-là sans douleurs et sans même que tu ne t'en rendes compte...
Juste tu es partie épuisée, et tu as dû être heureuse de retrouver la lumière et la paix.
Cela me fait un peu de soulagement... mais je ne peux pas, je n'arrive pas à ressentir vraiment de bien d'entendre çà. Moi j'aurais tant aimé aller te rechercher, te ramener à la maison et continuer notre combat... Dans 4 jours, cela aurait fait 7 ans que tu es arrivée à la maison. Il y a 7 ans tu devais être très mal dehors, sans aucune aide, sans câlins, sans lumière, sans rien, dans le froid et la neige ma princesse. Rien que d'imaginer cela, j'ai froid dans le dos et le ventre serré...
Ma princesse, tu me manques à en mourir...
Oui à en mourir... Juste en écrivant ce mot j'ai fait une crise d'asthme... sans doute la pire de toute ma vie. Christophe en pleurait... J'ai manqué cruellement d'air et je m'étouffais. J'ai eu peur ma princesse. J'en ai perdu ma voix... J'ai eu peur ce soir. Non pas de mourir car la mort ne me fait pas peur... Mais Christophe et les mimis ont besoin de moi... Je ne veux pas mourir, mon tour arrivera mais j'espère que ce sera loin.
C'est un signe que tu viens encore de m'envoyer ma princesse... je ne peux le prendre que comme çà.... Tu veux que je me soignes... et je vais me soigner... pour moi d'abord, pour Christophe, pour les mimis et pour toi qui le veux absolument.
Demain matin je vais prendre tous les rendez-vous que j'aurais déjà dû prendre...
Et j'ai décidé de faire de ton petit pilulier le mien... en y gardant tes photos.
Je te promets de faire de cette année l'année où j'irai mieux... je te le promets ma princesse.
Je sais que tu es là auprès de maman... Ma chérie d'amour, je t'aime tant... tellement tellement fort si tu savais... Toi et Titi ensemble vous êtes d'une force extraordinaire... avec l'aide de Choupynou, de Jade et de Lolo... Mes Trésors comme vous me manquez...
Je te promets de me soigner ma chérie... je t'aime à l'infini...
Sois heureuse, là où tu es plus rien de mal ne peux t'arriver, plus jamais... plus rien de mal.
Profitez bien mes 5 amours... profitez bien du bonheur éternel et de la quiétude de votre monde.
Je vous aime <3 <3 <3 <3 <3

Déposé par Dulce le 09/01/2017  

Ne pleure pas
Ne pleure pas, si tu m'aimes !
Si tu savais le don de Dieu et ce que c'est que le ciel,
Si tu pouvais d'ici entendre le chant des anges,
et me voir au milieu d'eux.
Si tu pouvais voir se dérouler sous tes yeux
les horizons et les champs éternels, les nouveaux sentiers où je marche !
Si, un instant, tu pouvais contempler comme moi la Beauté
devant laquelle toutes les beautés pâlissent !
Quoi... ? Tu m'as vu... tu m'as aimé dans le pays des ombres
et tu ne pourrais ni me voir ni m'aimer encore
dans le pays des immuables réalités ?
Crois-moi, quand la mort viendra briser tes liens
comme elle a brisé ceux qui m'enchaînaient,
et quand, un jour que Dieu seul connaît et qu'il a fixé,
ton âme viendra dans ce ciel où l'a précédée la mienne...
ce jour-là, tu reverras Celui qui t’aimait et qui t’aime encore,
tu retrouveras son Cœur,
tu en retrouveras les tendresses épurées.
A Dieu ne plaise qu'entrant dans une vie plus heureuse,
infidèle aux souvenirs et aux vraies joies de mon autre vie,
je sois devenu moins aimant !
Tu me reverras donc, transfiguré dans l'extase et le bonheur,
non plus attendant la mort, mais avançant, d'instant en instant avec toi,
dans les sentiers nouveaux de la lumière et de la Vie !
Alors... essuie tes larmes, et ne pleure plus... si tu m'aimes...
Saint Augustin

Déposé par mistigri13 le 09/01/2017  

Lorsqu'ils disparaissent nos petits compagnons laissent de belles empreintes de pattes à tout jamais dans nos cœurs. Cela ne pourrait pas être autrement étant donné qu'il fut notre confident, notre ami, notre compagnon de vie pendant de belles années.
C'est comme un ange. Il vient dans nos vies pour les remplir d'amour et s'en va un jour tout en continuant de veiller sur nous.

Déposé par biscuit le 09/01/2017  

Le soir quand la nuit est tombée
Et que j'ai envie de te parler
Je regarde l'étoile la plus scintillante
Mon regard s'arrête sur la plus brillante
Dedans, ta frimousse rayonne comme le soleil
Et derrière l'étoile, un arc-en-ciel
Qui, de toutes ces couleurs
Forme ta frimousse pour embellir mon coeur
Il a formé avec douceur ton regard si beaux
Se regard remplie de tendresse
Maintenant j'aimerai encore plus te revoir
M'amuser ,te câliner être avec toi comme avant
Aujourd'hui tu es loin d'ici
Et j'aimerai te dire que tu comptes dans ma vie
Car maintenant sans toi je n'arrive plus à rire comme autrefois
Ce soir je te regarde les yeux plein de tristesse
Car ce n'est qu'une étoile qui m'a fait la promesse
La promesse que tu ne m'oublierais pas
Je commence à pleurer je ne veux pas te laisser
Tu resteras dans ma vie, et mon coeur à jamais

Déposé par KEKER le 08/01/2017  

"Il ne faut pas dire adieu à ceux qui quittent la Terre
Pour un voyage merveilleux vers les sphères de Lumière.
Il ne faut pas dire adieu à ceux et celles que l'on aime,
A l'instant où ils ferment les yeux et qu'un bel Ange les emmène.
Il ne faut pas dire adieu à ceux qui, dans la souffrance,
S'en vont, au Royaume des Cieux,chercher la délivrance.
Il ne faut pas dire adieu à ceux que le Ciel éclaire,
Lorsque, sereins et heureux,ils quittent cette vie éphémère.
A celles et ceux qui vont là-bas,derrière le voile de l'Au-delà,
ce qu'il faut dire, avec espoir,c'est un tout simple : au revoir
Texte de Tommy Lobatcheff
"Ce n'est qu'un au revoir".

Déposé par biscuit le 08/01/2017  

Il y a des souffrances qui pèsent des tonnes
Et pour ne pas que tout espoir nous abandonne
On joue le rôle de celui pour qui tout va bien
Pourvu que les autres n'en sachent rien
On fait au mieux pour sauver la face
Pour que notre entourage ignore par où l'on passe
On rit on danse on fait les fous comme à Venise
Mais quoiqu'on fasse mais quoiqu'on dise
Les blessures qui ne se voient pas
Nous font du mal bien plus que toutes les autres
On les enferme au fond de soit
Mais est-ce que toute une vie on les supporte ?
L'orgueil nous aide à tenir le coup
Apparemment on pourrait même faire des jaloux
C'est à nous même que l'on se joue la comédie
Pour s'inventer qu'on est guéri
Les blessures qui ne se voient pas
Nous font du mal bien plus que toutes les autres
On les enferme au fond de soit
Mais est-ce que toute une vie on les supporte ?
Ces blessures là
Qui ne se voient pas
Il y a des souffrances qui pèsent des tonnes
Et que ne pas que tout espoir nous abandonne
Il faut se dire que tôt ou tard on va guérir
Les blessures qui ne se voient pas
Parfois semblent avoir perdu nos trace
Et quand on ne s'y attend pas
Sans que jamais les autres le sachent
Elles remontent à la surface
Et nous fusillent une fois encore
Les blessures qui ne se voient pas
Qui nous font du mal bien plus que toutes les autres
Ces blessures là
Qui ne se voient pas
on vit avec chaque jours
vous nous manquez nos petits amours,

Déposé par KEKER le 07/01/2017  

Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !
Laissez-moi partir
Car j'ai tellement de choses à faire et à voir !
******
Ne pleurez pas en pensant à moi !
Soyez reconnaissants pour les belles années
Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !
Vous ne pouvez que deviner
Le bonheur que vous m'avez apporté !
Je vous remercie pour l'amour que chacun m'a démontré !
Maintenant, il est temps pour moi de voyager seule.
*********
Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous ne serons séparés que pour quelques temps !
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et et la vie continue !
Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je sera là,
Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
La douceur de l'amour que j'apporterai !
***********
Quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai là pour vous accueillir,
Absente de mon corps, présent avec Dieu !
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer !
Je ne suis pas là, je ne dors pas !
*********
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'automne,
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit !
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là, je ne suis pas morte.
Prière amérindienne

Déposé par biscuit le 07/01/2017  

Oh! ma maîtresse ,
Comme tu m'as aimé,
Je ne sais comment te remercier,
De m'avoir dorloté,
De m'avoir tant choyé.
Merci pour ta tendresse
Ton amour et ta gentillesse,
Ma vie auprès de toi
A été une merveille , merci!
Merci de ne pas m'avoir laissé souffrir
Il n'y avait plus de solution pour me guérir,
J'aurais voulu rester près de toi
Ne pas te causer de peine,
En te laissant seule dans la détresse.
De là où je suis, je te vois
Sur toi je veille...
Encore MERCI...
Ma maitresse, ma maman ,mon amie,
Je t'aime et jamais, O grand jamais,
Je ne t'oublierai.

Déposé par Cat93 le 06/01/2017  

Petite princesse chérie, ton départ m'a beaucoup attristée. Toi, si courageuse devant toutes les maladies, tu ne pouvais plus lutter et nos petits anges ont décidé de te prendre sous leur ailes.
Envoie du courage et des signes à ta petite maman qui en a tant besoin.
Sois heureuse auprès de Lilys, Choupy, Jade, Lolo et tous nos bébés d'amour qui nous manquent tant.
Tu es dans mon cœur pour toujours....
Je t'aime petite princesse MEL.

Déposé par mistigri13 le 06/01/2017  

Ne sois pas triste, je suis toujours à tes côtés. Mon corps est parti, mais mon âme est là tout près de toi.
Je t'envoie la brise de mon âme pour que tu continues à penser à moi et pour te montrer que où que je sois je continue à t'aimer.

Déposé par biscuit le 06/01/2017  

Tu étais mon cœur, mon bonheur,
Ce qui m’est arrivé de meilleur,
Tu m'écoutais avec tendresse,
Toi mon petit ange
Tu n’étais que câlins et caresses,
T'avais les yeux remplis d'affection
Tu me donnais sans compter
Je t’ai aimé comme mon enfant,
Tu étais mon ami, mon confident
Mais tu es parti, un matin au paradis
Sans rien dire, sans faire de bruit
Juste un bisous pour me dire merci
Ton dernier soupir s’est enfuit,
Laissant mon cœur meurtri,
Me laissant dans mon silence
Enfermée dans cette peine immense.
Ton absence est une souffrance au quotidien
Toi mon ange, mon amour de petit chat d’amour
Au paradis où tu reposes, sois heureux,
Pour toujours dans mon coeur tu demeures.
Ta famille qui t’aime et t’aimeras
câlins et bisous sur ta tête ,je t'aime
Courage à vous

Déposé par KEKER le 06/01/2017  

Pour Mel, à jamais dans le coeur de sa mamanchat...
Autant j'ai aimé la vie que nous avons eue et toutes ces fois où nous avons joué,
Autant j'étais si fatiguée et j'ai compris que mon temps sur terre était terminé .
J'ai entrevu une image merveilleuse d'un endroit qui est sans chagrin
Où nous nous retrouvons tous pour y passer l'éternité .
J'ai vu le plus beau des arcs-en-ciel et, de l'autre côté, il y avait d'immenses prairies verdoyantes.
Courant à travers prés, aussi loin que mes yeux pouvaient voir, des animaux de toutes sortes resplendissaient de santé !
Et j'ai voulu courir avec eux, mais j'avais oublié de faire quelque chose.
Je voulais venir vers toi et te dire que je suis bien, que cet endroit est vraiment merveilleux.
Et une lueur transperça la nuit,
C'était la lueur de milliers de bougies qui luisaient brillantes, fortes et puissantes,
Et j'ai compris qu'elle venait de ton amour cette lueur dorée.
Même si nous ne pouvons pas plus être ensemble comme avant,
Nous sommes toujours reliées par un fil invisible.
Chaque fois que tu le souhaite tu peux me retrouver, car nous ne sommes jamais éloignées,
Regarde au delà de l'arc-en-ciel et écoute avec ton coeur.

Déposé par Dulce le 05/01/2017  

Hommage rendu à ma princesse le 24 décembre 2016... 2 jours après son envol vers les anges.
Oh ma princesse... si j'avais pensé que je serais là en train de te rendre un hommage en cette veille de noël...Tu as pris ton envol en cette nuit du 21 au 22 décembre 2016.
Je pensais vraiment que tu rentrerais, qu'on te soignerait avec amour et qu'une fois de plus ton énorme courage et ta force incroyable auraient le dessus. Mais cette fois tu étais bien trop fatiguée, la maladie a eu raison de tout.
Oh ma toute petite, ma petite bébé d'amour.
Nous perdons un trésor inestimable en cette fin d'année.
Toi envoyée par mon petit Titi... toi qui es venue panser mes blessures, me réconcilier avec la vie et les mimis... tu n'es plus là, ma toute petite...
Mon coeur saigne, s'effrite, a mal...
Je parle pour moi mais je parle aussi au nom de Christophe qui est aussi perdu que moi. Nous sommes totalement perdus sans toi, petite princesse de nos coeurs. Tu étais l'âme de cette maison depuis bientôt 7 ans, l'âme de notre Cha'Mille, la maman de tous les mimis, notre bonheur quotidien, notre soleil dans la maison, la joie de vivre de cette maison. Tu étais tout çà à toi seule... si petite mais si pleine de VIE et de JOIE.
Tu vois si je peux expliquer par images, ce serait celle d'une balance exactement équilibrée d'un côté comme de l'autre...
D'un côté, il y a mon chagrin, le manque de toi, ma peine de ne plus te voir, les ravages qui vont dans mon coeur... Mais de l'autre côté il y a tes souffrances ces 6 derniers mois... Mon soulagement face à ta délivrance. Tu ne souffres plus. Maintenant tu es belle et heureuse comme tu le voulais tant depuis si longtemps... Tu peux à nouveau gambader sans souffrances, en respirant bien, sans douleurs, loin du mal et des maladies.
Et cette balance est tout à fait équilibrée car mes souffrances sont égales à mon soulagement face à ta délivrance.
Tu es tellement importante pour moi que je comprends tellement bien ton besoin d'avoir lâché prise cette fois. Je suis si fière de ta force intérieure et de ton courage sans égal... Mais toute force et tout courage ont ses limites. Tu n'en pouvais plus et trop fatiguée, tu as choisi de t'en aller discrètement, au chaud sur un tapis chauffant, dans cette caisse à oxygène et sous morphine... paisible et heureuse... soulagée qu'on t'ait enlevé cette sonde et cet air dans ton estomac. Tu as pris ton envol peu de temps avant le lever du soleil, dans ce cabinet pas loin de chez nous. Je pense que tu savais bien que si tu étais restée à la maison, tu n'aurais pas pu partir sereinement car j'aurais pleuré à chaudes larmes en te prenant dans mes bras... et tu voulais t'en aller sans pleurs ni larmes... juste tranquillement comme tu l'as fait.
Je comprends... je comprends ma princesse. Ne t'inquiète pas, je comprends ET je respecte ton choix.
J'ai tant de choses à te dire et mes mains ne vont pas assez vite...
Nous sommes encore sous le choc... comment cela peut arriver ?
Pourquoi ???
Pourquoi 8 ans et demi de vie difficile... du début à la fin presque ?
Heureusement en cours de route nous avons croisé ce cher Dr Lazard. Grâce à lui tu as pu vivre les meilleures années de ta vie... Grâce à lui nous t'avons vue renaître à la vie, devenir notre "Chichine", petite curieuse et chipinette que tu étais à jouer comme un petit chaton... à courir après Domino pour faire du catch, à faire la danse du ventre pour sauter sur Iris qui t'adorait et qui est si triste en te cherchant à présent. Tu es devenue cette JOIE DE VIVRE au quotidien grâce au Dr Lazard. Pendant toutes ces années, tu as profité de TOUT avec amour et joie. Tu t'en étais totalement remise à nous pour les soins et tu ne te préoccupais qu'à être heureuse et pleine de VIE... Nous étions émerveillés pour des tout petits riens...
Te voir trottiner dans le couloir, la queue en forme de point d'interrogation... te voir faire la danse du ventre pour courir après Iris ou après une balle rebondissante... te voir gratter à l'arbre à chat ou tourner tout autour... te voir faire des roulés boulés sur le tapis de la salle de bains... t'entendre la nuit nous appeler car tu avais "chassé" pour nous une petite pépète que tu voulais nous offrir... ou juste te voir boire à la fontaine avec une petite papatte qui pédalait... te voir arriver comme une "védeuse" quand on t'appelait pour ta pâtée "c'est pour qui çà ?"... en faisant "miaou" en silence... heureuse et puis ronronner... Tout... tellement d'exemples, tellement de souvenirs si heureux... des tout petits riens qui nous émerveillaient tout le temps. Tu étais vraiment notre SOLEIL A LA MAISON ensoleillé resplendissante d'amour et de générosité.
Comment oublier tes étirements lorsque tu dormais et que nous nous approchions de toi... tu étirais un petit bras en faisant un "hummm"... quelle merveille c'était... Et tes cris à la "Mickael Jackson"... bien spécifiques lorsque tu étais contente. Et aussi ces moments tendres où tu venais réclamer ta petite léchouille de beurre à la table de notre petit déjeuner ou le reste de ma glace... Pure merveille. Tu étais une pure merveille, un trésor inestimable que nous ne pourrons plus prendre dans nos bras, plus voir. Nous ne pourrons plus nous émerveiller devant toutes tes mimiques bien à toi. C'est terrible, horrible, inimaginable.
Nous sommes encore dans ce déni "non, cela ne peut pas être réel"...
En ce noël 2009 j'avais eu tant de mal à me décider à faire un sapin. Je l'ai fait pour mon Titi, mon Ulysse, en pleurant à chaudes larmes. Je n'avais pas imaginé que ce 13 janvier 2010 tu enterais à la maison pour te planter devant ce sapin... presque comme pour demander l'autorisation à Titi de venir habiter là... Je n'avais rien compris. J'étais dans un chagrin immense, me laissant mourir. Je ne pensais qu'à trouver tes maîtres pour te rendre à eux. Et petit à petit, tu es entrée dans mon coeur pour ne plus jamais en sortir... En fait tu y es entrée dès mon premier regard, c'est ma tête qui ne le savait pas, mon coeur lui le savait !
Je m'occupais de toi du matin au soir et du soir au matin. Tout me rappelle toi... TOUT. Quand je parle pour moi, je parle aussi pour Christophe bien sûr car lui aussi souffre comme moi.
J'étais tellement contente d'avoir enfin parlé à Mme Michau... la dame chez qui tu es née et qui t'a donnée à cette si mauvaise maîtresse que tu as eue ensuite ! Mal de lui avoir annoncé la bonne nouvelle... Tu t'appelais Déesse... nous ne le savions pas et t'avons appelée Mélusine... Mel toujours MEL. Annoncer à cette dame le mensonge grossier de cette mauvaise maîtresse : "non, Déesse n'est pas décédée, elle est hospitalisée, mais elle est forte et s'appelle maintenant Mel"... pour lui téléphoner 15 jours plus tard et lui annoncer que finalement tu étais partie, pour de vrai cette fois. Entendre cette dame qui ne me connait pas essayer de me réconforter en me disant qu'elle était heureuse que tu te sois sauvée de chez Sandra pour venir vivre chez nous ce fut un gros coup de massue positif sur ma tête. Je ne m'attendais pas à entendre çà. Mais elle avait vu les photos que je lui ai envoyées et elle a dû comprendre à quel point tu avais été heureuse, soignée, aimée, chouchoutée et dorlotée ici... Et c'est ce qu'elle voulait pour toi à la base... Elle et Zoé avec une autre dame viendront au printemps à la maison pour que je leur montre où tu as vécu pendant 7 ans... et tes vidéos, tes photos... mais aussi les photos avec cette foutue Sandra quand elle est venue te voir... l'avis de recherche qu'elle avait mis sur internet. Voilà où conduisent les mensonges !!! C'est ignoble de faire croire à des gens chez qui tu es née que tu étais morte alors que tu t'étais perdue, comme des centaines d'autres chats. Plus facile de mentir que d'affronter la vérité... Voilà où conduisent les piteux mensonges de ton ex-maîtresse, ignoble !
Ma petite Chérie adorée... notre peine n'a pas de limites. Nous sommes dévastés par la douleur... mais nous sommes apaisés de te savoir loin des souffrances. Plus de gouttes dans les yeux, plus de médicaments, plus de piqûres, plus de constipations, plus de maladies, rien.... rien d'autre que le bonheur et la paix, la sérénité, la LUMIERE pour toi autour de Titi, de ton petit Choupy que tu adorais... de ta petite Jade avec laquelle tu jouais si bien à la balle rebondissante... et de petit Lolo que tu as si mal connu. Mais tu es aussi auprès de tant d'autres amours qui manquent tant à nos amis... Vous devez être tellement heureux et délivrés de vos souffrances.
Je sais que mon hommage va être long...
Mais je ne peux pas m'empêcher, ni empêcher mon coeur d'écrire tout çà.
Je vide ainsi ma souffrance le temps de quelques instants... et les mots restent comme une impression d'un souvenir merveilleux.
Ma petite, toute petite princesse bébé d'amour... tu me manques déjà à un tel point que mon coeur est toujours serré et en détresse. Tu nous manques à tous. Iris te cherche pendant que j'écris cela. Cela me fait tellement mal au coeur. Tu vas manquer à beaucoup de monde.
Ma chère petite princesse, les mots me manquent, coincés dans ma gorge pour exprimer mon incrédulité face à cette horreur de constater que tu es partie rejoindre nos petits anges... que tu es devenue un petit Ange, toi aussi.
En même pas 4 mois, Lory et toi êtes partis, nous laissant ce vide atroce... Nous avions tellement l'habitude de nous occuper de vous si souvent... qu'un vide encore plus profond se crée à votre envol.
Je n'arrive toujours pas à réaliser que tu puisses être au Ciel...
Je fais cet hommage... mais je suis comme hébétée... sous le choc. Je ne réalise pas que plus jamais nous ne pourrons te revoir ni te tenir dans nos bras... qu'il va falloir attendre notre tour pour que nous puissions tous être réunis sans plus rien craindre. C'est un très gros choc...
Notre toute petite Bébé... dire que nous t'aimons signifie si peu... car nous ressentons bien plus que cela pour toi et pour tout ce que tu représentes et représenteras toujours à nos yeux, à nos coeurs, à nos âmes.
Vole Vole mon Ange... Vole vers ton dernier voyage...
Sois heureuse surtout et ne nous oublie jamais
Nous ne t'oublierons jamais.
Pour notre petite bébé Princesse Chichine d'Amour
Papa et Maman pour toujours

Déposé par Dulce le 05/01/2017  

La petite plante
Un jour le Grand Jardinier me confia
Une plante d'une qualité très rare, et très belle ;
« Je reviendrai la chercher », dit-il en souriant ;
« Soigne-la bien, en la gardant pour moi. »
J'en ai pris soin, et la plante a grandi,
Elle a donné une fleur aux couleurs rayonnantes,
Belle et fraîche, comme l'aurore au printemps.
Mon âme était radieuse, mon bonheur sans égal.
De toutes mes fleurs, elle était la plus glorieuse,
Son parfum, son aspect étaient merveilleux ;
J'aurais voulu la garder, tant mon cœur s'y était attaché
Pourtant, je savais qu'Il reviendrait la chercher.
Et voici, Il est venu un jour me demander
La jolie plante qu'Il m'avait prêtée...
Je tremblais ! Mais c'est vrai qu'Il m'avait dit
Qu'un jour Il reviendrait pour me la réclamer.
« C'est parfait », dit-Il en respirant son parfum
Alors, en se penchant, Il a parlé doucement :
« Si elle reste dans ce sol, elle va perdre sa splendeur,
Je veux la transplanter dans mon jardin Là-haut. »
Avec tendresse, Il la prit et s'envola
Pour la planter Là-haut où les fleurs ne se fanent pas.
Et un jour futur, dans ce Jardin de Gloire,
Je la retrouverai épanouie, et elle sera mienne.

Déposé par KEKER le 05/01/2017  

Ne pleure plus ma petite maman ...
Sèche tes larmes de souffrance, car je ne t'ai pas laissée.
Je suis toujours là, tout près de toi,
Je suis le doux vent et la fine brise du matin
Qui sur ta peau si douce vient te faire frissonner,
je suis la fine caresse du vent
Qui dans tes cheveux ne cherche qu'a retrouver ta présence
Pour s'y rendormir éternellement...
Ma petite maman,
Je serai là tout près pour toujours, et lorsque tu auras le coeur gros,
et que ton âme sera lourde de chagrin et que ta pensée me reviendra,
Tu n'auras qu'à penser que nous nous retrouverons un jour,
là haut, où je suis retournée ...
J'ai mes ailes maman ...
et comme une hirondelle je peux voler,
je suis libre ... Je suis ton ange ...
J'ai eu une mission ...
Non pas pour te rendre malheureuse
J'ai eu une demande du créateur pour gagner ces ailes,
Et pour pouvoir devenir ton ange ...
Maman ...
Avant de te connaître, je ne pouvais m'imaginer ce qu'était l'amour
Et j'ai voulu l'apprendre au péril de ma vie.
Je l'avais choisi et ensemble nous ne faisions plus qu'un seul
Je connais la douce mélodie des battements de ton coeur,
Ainsi que leur plus profond secret, et ta voix maman ...
C'est la plus belle qu'il me soit donné d'avoir entendu ...
Maman je t'ai choisie, sachant qu'un jour,
Nous serons de nouveau réunies dans ce beau paradis,
Tu verras comment on y est bien.
Mais maintenant , s'il te plaît ne pleure plus ...
Car je serai toujours avec toi, ma pensée accompagnera toujours la tienne ...
Et surtout n'oublie pas maman
Lorsque tu sentiras sur ta peau ou tes cheveux une fine caresse du vent,
Lorsqu'il y aura une belle hirondelle
Ou lors d'une soirée si tu regardes les étoiles,
N'oublie pas pense à moi, car je serai là.
Mais maintenant ne sois plus triste pour moi
Je t'aime...

Déposé par Dulce le 05/01/2017  

Promets-moi si tu me survis
D’être plus fort que jamais
Je serai toujours dans ta vie
Près de toi, je te promets
Et si la mort nous programme
Sur son grand ordinateur
De ne pas en faire un drame
De ne pas en avoir peur
Pense à moi, comme je t’aime
Et tu me délivreras
Tu briseras l’anathème
Qui me tient loin de tes bras
Pense à moi, comme je t’aime
Rien ne nous séparera
Même pas les chrysanthèmes
Tu verras, on se retrouvera
N’oublie pas ce que je te dis
L’amour est plus fort que tout
Ni l’enfer ni leur paradis
Ne se mettront entre nous
Et si la mort nous programme
Sur son grand ordinateur
Elle ne prendra que mon âme
Mais elle n’aura pas mon cœur
Pense à moi, comme je t’aime
Et tu me délivreras
Tu briseras l’anathème
Qui me tient loin de tes bras
Pense à moi, comme je t’aime
Rien ne nous séparera
Même pas les chrysanthèmes
Tu verras, on se retrouvera

Déposé par Dulce le 05/01/2017  

Vole vole petite aile
Ma douce, mon hirondelle
Va t'en loin, va t'en sereine
Qu'ici rien ne te retienne
Rejoins le ciel et l'éther
Laisse-nous laisse la terre
Quitte manteau de misère
Change d'univers
Vole vole petite soeur
Vole mon ange, ma douleur
Quitte ton corps et nous laisse
Qu'enfin ta souffrance cesse
Va rejoindre l'autre rive
Celle des fleurs et des rires
Celle que tu voulais tant
Ta vie d'enfant
Vole vole mon amour
Puisque le nôtre est trop lourd
Puisque rien ne te soulage
Vole à ton dernier voyage
Lâche tes heures épuisées
Vole, tu l'as pas volé
Deviens souffle, sois colombe
Pour t'envoler
Vole, vole petite flamme
Vole mon ange, mon âme
Quitte ta peau de misère
Va retrouver la lumière

Déposé par Dulce le 05/01/2017  

Pour toi ma princesse, cette chanson que tu adorais.
Je te la chantais et tu la chantais avec moi... tout doucement...
Je t'aime d'amour fou pour toujours ma petite Bébé et tu me manques si fort...
Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
En suçant mon pouce
J'écoutais en m'endormant.
Cette chanson douce,
Je veux la chanter pour toi
Car ta peau est douce
Comme la mousse des bois.
La petite biche est aux abois.
Dans le bois, se cache le loup,
Ouh, ouh, ouh ouh !
Mais le brave chevalier passa.
Il prit la biche dans ses bras.
La, la, la, la.
La petite biche,
Ce sera toi, si tu veux.
Le loup, on s'en fiche.
Contre lui, nous serons deux.
Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
Une chanson douce
Pour tous les petits enfants.
Oh ! Le joli conte que voilà ,
La biche, en femme, se changea,
La, la, la, la
Et dans les bras du beau chevalier,
Belle princesse elle est restée,
eh, eh, eh, eh
La belle princesse
Avait tes jolis cheveux,
La même caresse
Se lit au fond de tes yeux.
Cette chanson douce
Je veux la chanter aussi,
Pour toi, ô ma douce,
Jusqu'à la fin de ma vie,
Jusqu'à la fin de ma vie.
(Variante pour les 2 derniers)
Oh ! Le joli conte que voilà ,
La biche, en femme, se changea,
La, la, la, la
Et dans les bras du beau chevalier,
Belle princesse elle est restée,
A tout jamais
Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
En suçant mon pouce
J'écoutais en m'endormant.
Cette chanson douce
Je veux la chanter aussi,
Pour toi, ô ma douce,
Jusqu'à la fin de ma vie,
Jusqu'à la fin de ma vie.

Déposé par Dulce le 05/01/2017  

Je t'aimerai toute ma vie, ma petite Princesse et tu resteras à une place primordiale dans mon coeur. Je t'aime... je t'aime... je t'aime... Maman


L'Album photo contient 32 photos



Poster un message ou bien Déposer une fleur

Identifiez vous

Pour poster un message ou bien une fleurs, vous devez être un membre inscrit

Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       
Poster un message
ou bien Déposer une fleur

Joindre un message court avec une fleur :


Validez