En hommage à Minou,chat du hangar

Il est né le :--/--/----
Il nous a quitté le :20/06/2016




En hommage à Minou,chat du hangar

Minou
tu étais arrivé au hangar en face de notre maison il y a un an environ,je suppose que l'on t'y avait déposé,tu avais ,je pense une bonne dizaine d'années,pas trop sauvage,tu te laissais approché,je t'aie donc nourri et du dormais dans la paille et le foin,tu m'attendais tous les soirs,tu vivais ta vie , et depuis un mois plus personne ne m'attend,je ne sais pas se qu'il a pu t'arriver,mauvaise rencontre ?J'espère que tu n'auras pas souffert et que tu as rejoints le paradis des chats,je pense très fort à toi ,je continu d'aller voir au hangar,des fois que !mais non ,Minou n'est plus là.

784 Fleurs

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

STUART MCMILLAN , un miaulements masses le Cœurs Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

PAUL MORAND , J'AIMES les Chats parce qu'ils sont silencieux et a ce titre , incompris Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

PAUL MORAND , les Scandinaves faisaient du Chats l'emblèmes de l'AMOURS Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

HENRY MORGAN , les Gens sans personnalités adorent les Chats , ces Gens adorent êtres ignorés Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par Mystic
Déposé par Mystic

Merci pour Fifi.

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

ELEANOR H. PORTER , c'est amusants de voir que les Chiens et les Chats nous connaissent mieux que les Gens qui nous entourent Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

ANKH-SHESHONQ Même un petits mal se hâtes vers la morts,une petites bonnes actions n'est pas cachées à Dieu Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par annie
Déposé par annie

Douceur du soir Minou ⭐️🥀🌙⭐️🥀🌙⭐️🥀🌙⭐️🥀🌙⭐️🥀🌙🥀

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

"On ne regrette que ce que l’on aime.." Paul Toupin

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par annie
Déposé par annie

Douces pensées Minou 🐱💛🐱💛🐱💛🐱

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Bonne fin de semaine et bon week-end, bises 🙂🙂😎😎🌼🌼😘😘😘😉😉

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

Il y a deux moyens d'oublier les tracas de la vie :la musique et les chats. A Schweitzer

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric

Déposé par annie
Déposé par annie

Tendresse Minou ☔️💜☔️

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par annie
Déposé par annie

🥀🌾🥀🌾🥀🌾🥀🌾🥀🌾🥀

Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

Toutes nos pensées sont tournées vers nos compagnons qui nous sont chers

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

petit coucou du lundi🐶🎑👼🐩👼🐰t👼👼🎑

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par annie
Déposé par annie

🐿🍂🍁🐿🍂🍁🐿🍂🍁🐿

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par annie
Déposé par annie

⭐️

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

la résignation est le suicide quotidien , Brigitte Bardot

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

STEPHEN BAKER,les Chats sont de mauvais perdants,venir en seconds heurte leur sensibilités,en particulier derrière une Creatures mal coordonnées que l'Humains Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par grisette
Déposé par grisette

Déposé par poussy
Déposé par poussy

vous avez eu de la chance de tomber sur une belle personne

Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

La méchanceté est comme un boomerang,elle revient toujours à l'expéditeur

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

De la part de tous tes copains 💛💛💛🌹🌹🕊🕊🌻🌻💞💞💞👼👼🌈🌈🌈🌈㇧

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

HILLAIRE BELLOC , tu es mon Chats , je suis ton Humains Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par annie
Déposé par annie

🌹

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

ITALO CALVINO,la cités des Chats et la cités des Chats existent,l'une a l'intérieurs de l'autres Mais ce n'est pas la mêmes cités Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

Attention ,les gens qui haïssent les chats seront réincarnés en souris

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

PAUL CLAUDEL , Mon âmes n'a point tolérances de la morts ! Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par annie
Déposé par annie

💛

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric

de la part de Mélusine et Mélisande

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Pour tous les petits oubliés et les petits malheureux 🌼🌸🌻🌺💚💛💙🌹🐱🐱🐈🐈🌼🌸🌻🌺

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

RABBI ABBA , Ce qui est visibles n'est que le reflets de ce qui est invisibles Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

L'homme est civilisé dans la mesure ou il comprend le chat "Georges Bernard Shaw"

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Caresses

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

ARISTOTE , Le mauvais principes n'est pas dans l'Animal , puisque c'est la raisons seule qui est le principes Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

LAO TSEU , Après la morts , ne pas être oubliés , c'est la longévités Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

LUCRECE , La Vies n'est données à personnes en propriétés , elles est données à tous en usufruits Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

ANKHSHESHONQ , Ne ris pas d'un Chats Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

"L'absence ni le temps ne sont rien quand on aime". Alfred de Musset

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

MARGARET BENSON,Il Vits seul et libres dans la pénombres de lieux secrets,ce mystérieux petit êtres grandioses que sa maitresses appelle mon Chats Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par poussy
Déposé par poussy


365 messages


Déposé par biscuit le 22/11/2017  

La vie c'est comme le soleil,
Parfois ça brille de mille feux,
Parfois ça ne brille pas du tout,
La vie est faite de joies et de peines,
De colères et de bonheurs,
La vie c'est aussi être malheureux et souffrir,
Et parfois être heureux,
La vie est un mystère,
Il faut tout accepter dans la vie

Déposé par biscuit le 20/11/2017  

Je serai toujours près de toi...
Cher maître,
Je voulais que tu saches que parfois la vie
Est sans pitié.
Elle nous sépare, or,
Jamais nous ne l'avions souhaité .
Du ciel parfois je te regarde mais tu
Ne me vois pas. Là- haut , je suis bien mieux .
J'ai trouvé ma place au milieu d'un monde heureux.
Et ce monde , lui , est ETERNITE.
Or, dans celui où je suis né les misères étaient bien réelles.
Elle m'ont emporté avec elle,
Oui maître , j'ai découvert que
Même avec toi , le monde pouvait se montrer
cruel .
Je suis quand même heureux d'avoir pu vivre avec toi.
Car petit ,
J'étais l'esclave de la maltraitance et des
Personnes sans coeur, sans amour.
Et puis tu es arrivé et m'a finalement délivré
Des chaînes qui me retenaient,
Et pour ça maître je te dis merci ...
J'ai encore beaucoup d'espoir .
Je me dis bien que l'on pourra se revoir.
Je reste fort comme je l'ai toujours été mais
Malheureusement , trop impuissant devant
la mort qui me menaçait.
.
Tu restes à jamais dans mon coeur .
Maître et Dieu du du bonheur
Ne m'oublie jamais,
Car moi je ne t'es jamais oublié .

Déposé par biscuit le 18/11/2017  


Un jour, dans un dernier soupir, tu t’es endormi
Pour ton dernier voyage vers le paradis.
Mes yeux pleins de larmes savaient que c’était fini.
Je voudrais trouver l’étincelle
Celle que j’avais avant que tu partes au ciel
Rejoindre l’éternel.
Alors je ferme les yeux
Pour essayer de te voir encore un peu,
Être juste un instant tous les deux.
Je te vois courir vers moi,
Je te tends mes bras,
Tu te blottis tout contre moi.
Le doux parfum des fleurs
Nous enivre de bonheur.
Je t’aime mon ange de tout mon cœur.
Les pétales de chaque fleur effleurent ma peau,
Toi attentif, tu écoutes mes mots,
Ces mots d’amour qui résonnent en écho,
Tu sembles être à des années-lumière de moi,
Et je t’avoue mon ange que j’ai le mal de toi.
C’est ce que l’on appelle l’amour je crois.
Je me souviens de toi,
Je me souviens quand tu étais près de moi,
Il suffit à présent que je ferme les yeux,
Pour te retrouver dans les cieux,
Dans ce paradis merveilleux des rêves bleus.
Quelle chance le destin m'a donné de te connaître,
Toi si doux, si aimant, si parfait…
Ton souvenir ensoleille mon âme,
Jamais le feu sacré de notre amour ne s'éteindra,
Vivant pour toujours dans mon cœur tu resteras,
Malgré mes soupirs et mes larmes,
Je continuerai d'avancer doucement,
Me remémorant les bons moments,
Pas à pas afin de ne pas glisser
Dans cet abîme de tristesse et de douleur,
En pensant au futur bonheur
Qui un jour viendra,
Le jour du grand passage vers le mystérieux au-delà,
Et enfin nos retrouvailles !!,

Déposé par biscuit le 17/11/2017  

Câlin du matin :
J'ai vu un chat, tout petit chat,
Derrière cachés, puis deux, puis trois.
Puis des amis , tout autour, tous les jours
Des amis , pour leur donner de l'amour.
Dans les buissons il y avait plein de chats,
Pas plus gros que des petits rats.
Et encore des amis pour les soigner,
Les dorloter, et même les faire adopter.
Mais il y a encore et toujours des chats,
Qui dehors ont peur, ont faim et froid.
Et des amis qui ne peuvent pas tout,
qui fatigués, pleurent à genoux.
Ha si les gens étaient responsables
mais on sait de quoi ils sont capable !
Pour ces chats non stérilisés et abandonnés
C'est de la souffrance qui est semée .
A tous mes amis, je dis encore merci
Merci pour eux d'être là-bas ou ici.
Car à chaque animal sauvé, stérilisé
c'est de l'amour qui est ressuscité.
(N.Bordaz)

Déposé par biscuit le 16/11/2017  

LE CHATS BOURGEOIS..........
.
Un chat tuait sans vrai désir.........
C'était un chat très riche et il n'avait pas faim...........
Il faut bien se distraire enfin.........
Chat bourgeois a tant de loisirs..........
On ne peut pas toujours dormir sur un coussin.............
.
De souris,il ne mangeait guère........
Son pedigree fameux l’ayant mis au dessus.............
Des nourritures du vulgaire............
Son régime était strict cet immeuble cossu.........
En outre visité,à des dates périodiques...........
Par les services de la dératisation...............
Gens aux procédés scientifiques..............
Tuant sans joie ni passion.............
Au nom de I’administration.........
De rat,de vrai bon rat,qui fuit et qu’on rattrape...........
Négligemment,ne le tuant qu’à petits coups..........
Sans tuer son espoir vrai plaisir de s'attrape...........
Il n'y en avait plus du tout.............
Avec leurs poisons et leurs trappes............
Restaient quelques moineaux bêtes et citadins..........
Race ingrate.........
Qu’on étendait d'un coup de patte.........
Assez misérable fretin..........
Oubliant les rats.........
L’employé du service d'hygiène ne vint pas...........
On l'avait convoqué..........
Sur une autre frontière.............
Pour tuer cette fois des hommes et la guerre..........
Approchant à grands pas des quartiers élégants........
Les maîtres de mon chat durent fuir sans leurs gants.............
En un quart d'heure, sur les routes incertaines............
Dans l'impérieux souci de sauver leur bedaine............
Ils oublièrent tout,les bonnes et le chat.............
Les bonnes changèrent d'état........
Loin de Madame,violées par des militaires..........
Elles si réservées,elles se révélèrent...........
Leur train de vie devint tout à coup opulent.......
Et elles prirent une bonne..........
Après un temps de désarroi.......
Le chat,devenu chat,comprit qu’il était roi.........
Que la faim est divine et que la lutte est bonne..........
D'un oeil blanc,d'une oreille arrachée aux combats..........
Dont il sorti vainqueur contre les autres chats............
Il paya ses amours royales sous la lune............
Sans régime et sans soin,ne mangeant que du rat..........
Il perdit son poil angora.........
Qui ne tenait qu’à sa fortune..........
Et auquel il ne tenait pas..............
Il y gagna la mine altière.........
Et l’orgueil des chats de gouttière.............
Et bénit à jamais la guerre.............
Qui offre aux chats maigris des chattes et des rats...........
.
Jamais ce que l'on vous donne.........
Ne vaudra ce que l'on prend..............
Avec sa griffe et sa dent............
La vie ne donne à personne...........
.
..........Jean Anouilh,Fables.............  ,

Déposé par biscuit le 11/11/2017  


MON ANGE
Quelque chose me suit
Pas a pas dans ma vie !
Plus le temps s’en vas
Plus je pense a toi !
Toi que je n’oublie pas
Et qui te trouve a des années lumières de moi !
On dit souvent que le temps efface les traces,
Que la blessure du cœur s’efface !
Moi je dis que chaque jour, le temps court
Il augmente ma peine jour après jour !
Le soir j’aperçois une étoile dans le ciel
Plus brillante que le soleil !
Je lui ai donné ton Nom
En versant des larmes d’émotion !
Toi mon ange de lumière
Je t’envoie mes je t’aime par la douceur de mes prières !
Tu est amour
Et dans mon cœur tu reste pour toujours !,

Déposé par biscuit le 08/11/2017  

On dit que l'absent est oublié avec le temps,
On dit que la douleur se referme avec le temps,
Ceux qui disent ça ne savent rien.
Moi je sais que tu me manqueras toujours,
Que tu seras toujours avec moi, où que j'aille,
Et que tu ne seras pas oublié

Déposé par biscuit le 05/11/2017  


Tu m'a quitté il y a plusieurs mois,
Mais je n'ai toujours pas trouvé le mode d'emploi,
Celui qui m'apprend à vivre sans toi,
A avancer devant soi...
Pourquoi j'ai si mal sans toi,
Les larmes coulent toujours pour toi.
Dis-moi pourquoi tu me manques tant que ça,
Pourquoi tu es parti là-bas...
Ça fait déjà plusieurs mois,
Et pourtant je n'oublie pas,
Je garde cette image en moi,
Celle où j'ai compris que je ne te reverrais pas...
Il n'y a plus que des pourquoi,
Des questions qui ne partiront pas,
Des remises en questions,
Des souvenirs avec toi...,

Déposé par biscuit le 04/11/2017  

Si vous me recueillez ....
Alors que je suis sans foyer ....
Si vous me redonner la santé .....
Alors je ne serais que bonté ....
C'est cette différence qui existe entre l'homme et l'animal .....

Déposé par biscuit le 03/11/2017  


On ne vit pas sans se dire adieu
On ne vit pas sans souffrir un peu
Sans abandonner pour aller plus loin
Sur son chemin quelque chose ou quelqu'un,

Déposé par biscuit le 01/11/2017  


Au temps de la Toussaint
Au temps de la Toussaint, quand les cimetières
S’ornent de chrysanthèmes et de bruyère,
Et qu’ainsi joliment embellis, joliment colorés,
Ils donnent à la mort comme un air de gaieté.
Quand auprès des caveaux et des tombes familiales,
Eclairés par la douce lumière automnale,
L’on revient chaque année, prier, se recueillir…
Je suis triste et mon cœur ne cesse de souffrir :
Quelque part tu attends, en lieu insolite,
Esseulé, loin des tiens, sans jamais de visite.
Et pour le souvenir, toi qui aimais les fleurs,
Vois-tu je n’ai rien d’autre à t’offrir que mes pleurs,
Ce modeste bouquet de fleurs, pour t’apporter un peu de douceur…,

Déposé par biscuit le 29/10/2017  


Des paroles de douceur,
Des moments de bonheur,
Des regards échangés,
Un zeste de complicité.
Suivre le même chemin,
Que du plaisir, aucune rancoeur.
Aimer et oublier,
Les blessures du passé,
Juste la magie de l'amour pur et instincif,
Une belle vie pour toujours jusque l'au-delà !,

Déposé par biscuit le 28/10/2017  


Une photo ..... et puis ......
Encore un soir
Seul dans ce noir
Avec comme seul espoir
Celui de le revoir
Je voudrais savoir
Même si c'est dérisoire
Si l'on a vécu une belle histoire

Déposé par biscuit le 26/10/2017  


La plus belle étoile de mon ciel
Je serai restée avec toi jusqu'au bout,
Au bout d'un chemin qui se termine ainsi
En ce jour où s'est arrêté ta vie
Je t'aimerai toujours malgré tout...
Je n'ai pas décidé pour toi,
Mais te voir souffrir n'était pas ce que je voulais
De tout mon amour, j'ai préféré
Laisser partir une partie de moi quand tu l'as voulu !
La plus belle étoile de mon ciel!
Tu vas me manquer...
Lorsque ton souffle s'est arrêté,
Ma main t’a accompagnée
Jusqu'à ce que tes yeux se vident de vie
Que ta lumière s'envole à jamais
Je n'ai que mes yeux pour pleurer comme on dit...
Mais j'ai toujours mon coeur et mes pensées pour t'aimer
Et tu restes la plus belle étoile de mon ciel
Tu étais tant présente dans ma vie,
Qu'aujourd'hui il y a plus qu'un vide!
Même si tout doit continuer,
Tu restes en moi à jamais.
Ta vie est la mienne, même si tu n'es plus là,
Ta présence est toujours en moi...
Et si tu me vois de là-haut, regarde-moi,
Mes yeux te chercheront, avec des larmes pour toi...
La plus belle étoile de mon ciel s'est éteinte
Je marcherai avec ton souvenir,
Même si je ne pourrai plus te dire,
En te prenant bien fort contre moi,
Que je t'aime, plus de mille fois!
Tu vas énormément me manquer,
Mais je continuerai de penser
Au moment où tu étais collée contre moi.
Aujourd'hui, je pleure après toi!
La plus belle étoile de mon ciel, ce sera toujours toi
Tu étais mon chat
Tu étais moi
Toujours là,
Même quand ça n'allait pas
Tu venais contre moi.
Toute à l'heure, je me suis collée une dernière fois à toi
Mes larmes explosent, j'ai tellement de douleur en moi
Du fait que tu ne seras plus jamais là...
Tu sais, je te l'ai dit, je t'aime, tu me manqueras et je t'aimerai
Mais sache à jamais, que jamais, je ne t'oublierai
Adieu...
Sache qu'ici reste de toi comme une empreinte indélébile!
,

Déposé par biscuit le 25/10/2017  

« Si vous êtes digne de son affection,
un animal deviendra votre ami, mais jamais votre esclave. »
Théophile Gautier.,

Déposé par biscuit le 24/10/2017  

Je pense à toi, lorsque les lueurs du soleil
Brillent dans la mer.
Je pense à toi, lorsque le scintillement de la lune
Se mire dans les sources.
Je te vois, lorsqu’au loin sur le chemin
La poussière se soulève,
Dans la nuit profonde, lorsque sur l’étroit sente
Le voyageur tressaille.
Je t’entends, lorsque des murmures étouffés
La vague monte là-bas.
Dans le paisible bosquet je vais souvent pour écouter
Quand tout se tait.
Je suis auprès de toi, aussi loin sois-tu,
Tu es près de moi.
Le soleil baisse, bientôt brilleront les étoiles.
Ah ! Si tu étais là !
Goethe

Déposé par SESHAT39 le 22/10/2017  

💚 💚 💚 💚 🌹 🌹 🌹 💌 💌 💚 💚 💚 💚 🌹 🌹 🌹 💌 💌
L’ESPÉRANCE
**
J’ai ancré l’espérance
Aux racines de la vie
*
Face aux ténèbres
J’ai dressé des clartés
Planté des flambeaux
A la lisière des nuits
*
Des clartés qui persistent
Des flambeaux qui se glissent
Entre ombres et barbaries
*
Des clartés qui renaissent
Des flambeaux qui se dressent
Sans jamais dépérir
*
J’enracine l’espérance
Dans le terreau du cœur
J’adopte toute l’espérance
En son esprit frondeur.
**
Andrée Chedid
💚 💚 💚 💚 🌹 🌹 🌹 💌 💌 💌 💌

Déposé par GHETGHET le 22/10/2017  

JOACHIM du BELLAY
petits museau , petites dents , yeux qui n'étaient point trop ardents
Mais desquels la prunelles perses imités la couleurs diverses qu'on voit en cet arc pluvieux qui se courbes au travers des cieux

Déposé par biscuit le 21/10/2017  


"Un animal, c'est de la vie enveloppée de fourrure ou d'écailles, habitée par l'inquiétude, capable oh combien capable, de tendresse, de force, de courage et de peur".
Jean-Paul Lebourhis,

Déposé par biscuit le 20/10/2017  


Les chats nous transmettent de l'amour à travers leur silence et leurs caresses pour panser nos blessures secrètes car l'être humain face à l'animal ne se sent ni jugé ni trahi mais apaisé sans essayer de cacher ses chagrins. A l'inverse, le chat n'agira de la sorte que s'il trouve confiance et affection auprès de ses maîtres, un chat compréhensif se mérite.,

Déposé par biscuit le 17/10/2017  

On a tous quelqu'un de qui on ne parle jamais.
Quelqu'un qui nous importait tant,
Que même en respirant son nom,
L'âme tremble avec ses souvenirs et ses peines.
(Nikita Gill) ,

Déposé par SESHAT39 le 14/10/2017  

Les Soleils d’Octobre
...........................
Auguste Lacaussade
**
Aux jours où les feuilles jaunissent,
Aux jours où les soleils finissent,
Hélas ! nous voici revenus ;
Le temps n’est plus, ma-bien-aimée,
Où sur la pelouse embaumée
Tu posais tes pieds blancs et nus.
*
L’herbe que la pluie a mouillée
Se traîne frileuse et souillée ;
On n’entend plus de joyeux bruits
Sortir des gazons et des mousses ;
Les châtaigniers aux branches rousses
Laissent au vent tomber leurs fruits.
*
Sur les coteaux aux pentes chauves,
De longs groupes d’arbustes fauves
Dressent leurs rameaux amaigris ;
Dans la forêt qui se dépouille,
Les bois ont des teintes de rouille ;
L’astre est voilé, le ciel est gris.
*
Cependant, sous les vitres closes,
Triste de la chute des roses,
Il n’est pas temps de s’enfermer ;
Toute fleur n’est pas morte encore ;
Un beau jour, une belle aurore
Au ciel, demain, peut s’allumer.
*
La terre, ô ma frileuse amie !
Ne s’est point encore endormie
Du morne sommeil de l’hiver…
Vois ! la lumière est revenue :
Le soleil, entr’ouvrant la nue,
Attiédit les moiteurs de l’air.
*
Sous la lumière molle et sobre
De ces soleils calmes d’octobre,
Par les bois je voudrais errer !
L’automne a de tièdes délices :
Allons sur les derniers calices,
Ensemble, allons les respirer !
*
Je sais dans la forêt prochaine,
Je sais un site au pied du chêne
Où le vent est plus doux qu’ailleurs ;
Où l’eau, qui fuit sous les ramures,
Échange de charmants murmures
Avec l’abeille, avec les fleurs.
*
Dans ce lieu plein d’un charme agreste,
Où pour rêver souvent je reste,
Veux-tu t’asseoir, veux-tu venir ?
Veux-tu, sur les mousses jaunies,
Goûter les pâles harmonies
De la saison qui va finir ?
*
Partons ! et, ma main dans la tienne,
Qu’à mon bras ton bras se soutienne !
Des bois si l’humide vapeur
Te fait frissonner sous ta mante,
Pour réchauffer ta main charmante
Je la poserai sur mon cœur.
*
Et devant l’astre qui décline,
Debout sur la froide colline,
Et ton beau front penché sur moi,
Tu sentiras mille pensées,
Des herbes, des feuilles froissées
Et des bois morts, monter vers toi.
*
Et devant la terne verdure,
Songeant qu’ici-bas rien ne dure,
Que tout passe, fleurs et beaux jours,
A cette nature sans flamme
Tu pourras comparer, jeune âme,
Mon cœur, pour toi brûlant toujours !
*
Mon cœur, foyer toujours le même,
Foyer vivant, foyer qui t’aime,
Que ton regard fait resplendir !
Que les saisons, que les années,
Que l’âpre vent des destinées
Ne pourront jamais refroidir !
*
Et quand, noyés de brume et d’ombre,
Nous descendrons le coteau sombre,
Rayon d’amour, rayon d’espoir,
Un sourire, ô ma bien-aimée !
Jouera sur ta lèvre embaumée
Avec les derniers feux du soir.
**
Auguste Lacaussade, Poèmes et Paysages
,

Déposé par biscuit le 14/10/2017  

Allongée,
je suis perdue dans mes pensées.
je pense à toi,
partie loin de moi...
je regarde les étoiles,
comme on le fesait avant
que tu t'en ailles.
le soir, quand il fesait bon,
nous nous installions
sur la terrasse pendant des heures
à contempler ces belles lueurs...
à chaque foi que je vois une étoile filante,
je fait un voeu, un souhait que je désire :
TE RETROUVER TOI QUI ME HANTE
serait mon plus grand désir...
je serais heureuse de te retrouver
après toutes ces années passées
sans toi à mes côtés
pour m'épauler et me guider...
avec toi, j'avais la joie de vivre.
elle est partie avec ton dernier soupir.
je n'aurais jamais cru pouvoir souffrir
autant que ce jour où tu as du partir...

Déposé par biscuit le 12/10/2017  

Un jour, j’ai croisé tes beaux yeux
et je suis tombé amoureuse
je t’ai emporté dans mes bras
jusqu'à la maison, au coin du feu...
Le matin tu me réveille en ronronnant
Le soir tu m’ attends
bien sage et sans bouger.
Puis c'est la fête, tes mirettes
tu bondis,sur mes genoux en quémandant
des jeux, bisous et des câlins .
Il faut remplir ta gamelle
le ventre plein, la vie est belle.
L'hiver tu te chauffe à mes pieds
L'été t’offre de belle herbeverte,le soleil
et le bourdonnement des abeilles
Si je suis triste, tu le sens
tu viens te blottir tout contre moi
pour me montrer ton amour
si forte pour me réconforter.
Je te parle de mes joies, de mes peines,
tes grands yeux profonds comprennent
tu est très espiègle, et dans coup,tu deviens sage.
Pour moi tu est un enfant
même si les coeurs durs ne comprennent pas
l'union secrète qui nous unit
et cette union... c'est pour la vie !!!!
Même quand tu est parti jouer au paradis...
Tu est tatoué dans mon coeur
dans mes sourires et dans mes pleures.
La maladie est venue te chercher comme seule elle peut l'opérer
j'essaie de comprendre sans succès et je ne cesse de te pleurer
Pour toi mon chat mon ange que j’ aime,

Déposé par biscuit le 12/10/2017  

"TU ME MANQUES
Je suis assise ici, seule, si triste et solitaire.
Je pense à toi souvent -- chaque minute du jour, me demandant comment tu vas, ce que tu fais, souhaitant te serrer dans mes bras.
Je suis assise, me souvenant de tout ce que nous avons partagé, rêvant à tout ce qui sera, et je verse une larme pour chaque minute sans toi.
Parfois, je crois en ma force et que le temps qui nous sépare s'écoulera vite, et puis parfois, je m'assieds et pleure et me demande pourquoi faut-il que l'amour fasse ainsi mal...
Bien que parfois dans la solitude... quelque part dans le vide je me sente pourtant très aimée, et je réalise que ce n'est pas l'amour qui fait si mal...
c'est d'être sans toi."

Déposé par biscuit le 11/10/2017  

…Passe ma chance, tournent les vents
Reste l’absence, obstinément.
J’ai beau me dire que c’est comme
ça
Que sans vieillir, on n’oublie pas.
QUOI QUE JE FASSE , OU QUE JE SOIS
RIEN NE T’EFFACE, JE PENSE A TOI….,

Déposé par SESHAT39 le 10/10/2017  


Et oui ! C'est quoi la vie ?
*
Le Secret
*
D'où viennent-ils ?
Où vont-ils
Tous ces humains que cherchent-ils ?
*
Il court, il court, le Secret !
Et les hommes lui courent après !
*
Il est passé par ici
Il repassera par là.
*
C'est comment, c'est quoi la vie ?
Bien malin qui le dira !
*
Elle est passée par ici,
Elle repassera par là.
*
Il court, il court, le Secret !
Et les hommes lui courent après !
*
Andrée Chedid ("Fêtes et lubies" - éditions Flammarion - 1973)

Déposé par biscuit le 09/10/2017  


Toi qui manque à ma vie
Que veux-tu, le temps nous a eus
Après ça, la vie continue
Tu m'as fait don
D'un sentiment d'abandon
Et qui devient
L'amour prison de détenus
L'amour poison qui s'insinue
Qui s'insinue...
Cette envie qui me manque
C'est simplement toi qui manques à ma vie
Les sentiments que je planque
C'est simplement toi qui manques à ma vie
Chaque nuit ça me flanque
Le sentiment que tu manques à ma vie
Et je me fais un sang d'encre
Pour t'écrire que tu manques à ma vie
Que veux-tu
Le temps est venu
De se dire "sans moi, continue"
J'te fais cadeau
De c'que j'ai de plus beau
Tout te revient
L'amour prison de détenus
L'amour poison qui s'insinue
Qui s'insinue...
Cette envie qui me manque
C'est simplement toi qui manques à ma vie
Les sentiments que je planque
C'est simplement toi qui manques à ma vie
Chaque nuit ça me flanque
Le sentiment que tu manques à ma vie
Et je me fais un sang d'encre
Pour t'écrire que tu manques à ma vie
A ma vie
De Natasha St Pierre.,

Déposé par SESHAT39 le 08/10/2017  

Rayons d’octobre (III)
..............................................
Nérée Beauchemin
**
Écoutez : c’est le bruit de la joyeuse airée
Qui, dans le poudroîment d’une lumière d’or,
Aussi vive au travail que preste à la bourrée,
Bat en chantant les blés du riche messidor.
*
Quel gala ! pour décor, le chaume qui s’effrange ;
Les ormes, les tilleuls, le jardin, le fruitier
Dont la verdure éparse enguirlande la grange,
Flotte sur les ruisseaux et jonche le sentier.
*
Pour musique le souffle errant des matinées ;
La chanson du cylindre égrenant les épis ;
Les oiseaux et ces bruits d’abeilles mutinées
Que font les gais enfants dans les meules tapis.
*
En haut, sur le gerbier que sa pointe échevèle,
La fourche enlève et tend l’ondoyant gerbillon.
En bas, la paille roule et glisse par javelle
Et vole avec la balle en léger tourbillon.
*
Sur l’aire, les garçons dont le torse se cambre,
Et les filles, leurs soeurs rieuses, déliant
L’orge blonde et l’avoine aux fines grappes d’ambre,
Font un groupe à la fois pittoresque et riant.
*
En ce concert de franche et rustique liesse,
La paysanne donne une note d’amour.
Parmi ces rudes fronts hâlés, sa joliesse
Évoque la fraîcheur matinale du jour.
*
De la batteuse les incessantes saccades
Ébranlent les massifs entraits du bâtiment.
Le grain doré jaillit en superbes cascades.
Tous sont fiers des surplus inouïs du froment.
*
Déjà tous les greniers sont pleins. Les gens de peine
Chancellent sous le poids des bissacs. Au milieu
Des siens, le père, heureux, à mesure plus pleine,
Mesure et serre à part la dîme du bon Dieu.
*
Il va, vient. Soupesant la précieuse charge
Et tournant vers le ciel son fier visage brun,
Le paysan bénit Celui dont la main large
Donne au pieux semeur trente setiers pour un.
**
Nérée Beauchemin, Les floraisons matutinales

Déposé par SESHAT39 le 06/10/2017  

LE LAC
...............................
Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?
*
Ô lac ! l'année à peine a fini sa carrière,
Et près des flots chéris qu'elle devait revoir,
Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre
Où tu la vis s'asseoir !
*
Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes,
Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,
Ainsi le vent jetait l'écume de tes ondes
Sur ses pieds adorés.
*
Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions en silence ;
On n'entendait au loin, sur l'onde et sous les cieux,
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
Tes flots harmonieux.
*
Tout à coup des accents inconnus à la terre
Du rivage charmé frappèrent les échos ;
Le flot fut attentif, et la voix qui m'est chère
Laissa tomber ces mots :
*
" Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !
*
" Assez de malheureux ici-bas vous implorent,
Coulez, coulez pour eux ;
Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent ;
Oubliez les heureux.
*
" Mais je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m'échappe et fuit ;
Je dis à cette nuit : Sois plus lente ; et l'aurore
Va dissiper la nuit.
*
" Aimons donc, aimons donc ! de l'heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons !
L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive ;
Il coule, et nous passons ! "
*
Temps jaloux, se peut-il que ces moments d'ivresse,
Où l'amour à longs flots nous verse le bonheur,
S'envolent loin de nous de la même vitesse
Que les jours de malheur ?
*
Eh quoi ! n'en pourrons-nous fixer au moins la trace ?
Quoi ! passés pour jamais ! quoi ! tout entiers perdus !
Ce temps qui les donna, ce temps qui les efface,
Ne nous les rendra plus !
*
Éternité, néant, passé, sombres abîmes,
Que faites-vous des jours que vous engloutissez ?
Parlez : nous rendrez-vous ces extases sublimes
Que vous nous ravissez ?
*
Ô lac ! rochers muets ! grottes ! forêt obscure !
Vous, que le temps épargne ou qu'il peut rajeunir,
Gardez de cette nuit, gardez, belle nature,
Au moins le souvenir !
*
Qu'il soit dans ton repos, qu'il soit dans tes orages,
Beau lac, et dans l'aspect de tes riants coteaux,
Et dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages
Qui pendent sur tes eaux.
*
Qu'il soit dans le zéphyr qui frémit et qui passe,
Dans les bruits de tes bords par tes bords répétés,
Dans l'astre au front d'argent qui blanchit ta surface
De ses molles clartés.
*
Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,
Que les parfums légers de ton air embaumé,
Que tout ce qu'on entend, l'on voit ou l'on respire,
Tout dise : Ils ont aimé !
**
Alphonse de Lamartine (1790-1869)
💖 💖 💖 💔 💔 💔 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 💖 💖 💖 💔 💔 💔 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

Déposé par biscuit le 06/10/2017  

Esquiver un pas vers une main tendue
Pour briser notre solitude,
Pour qu'enfin notre peine soit entendue
Malgré le temps qui passe, restent les habitudes.
Recevoir des messages de réconfort,
Les accueillir comme un baume pour notre coeur,
Se soutenir et se sentir plus fort//e
En PARTAGEANT notre douleur.
Avancer tous ENSEMBLE au travers de nos histoires,
S'écouter et ne pas juger
Retrouver parfois, malgré notre désespoir
Une petite part de bonheur et la partager.
Espérer des jours meilleurs
Où la douleur fera place à l'apaisement
Tout en gardant au fond de notre coeur
Pour notre Trésor, notre amour, et ce, ETERNELLEMENT.
,

Déposé par SESHAT39 le 03/10/2017  

💖 💖 💖 🌈 🌈
💖 💖 13 💖 💖
**** Mon Chat ****
Complice de tous mes instants
Boule de poils au regard si parlant
Gardien silencieux de mes peines
Témoin affectueux de mes joies humaines
Mon chat, que certains nomment bestiole
N’est certes pas dépourvu de certaines tares
Et si nos malheureux chaussons en firent les frais parfois
Ta loyale compagnie vaut bien ces quelques débordements de joies
Mon chat, ami du premier moment
A la fois si discret et si imposant
Tu donnes un amour inconditionnel
A tes maîtres souvent indignes d’un honneur pareil
Mon chat, fidèle à la main qui te gourmande et te flatte
Tu es sans nul doute le plus aimant de mes amis à 4 pattes
Et quand ta truffe me presse doucement d’une caresse
Je te dois alors d’y mettre la plus grande des tendresses.
**** Pensée ****
*****
💖 💖 💖 🌈 🌈

Déposé par biscuit le 03/10/2017  


Il se lovait souvent sur les feuilles éparses
De mon petit bureau, ou bien sur mes genoux,
Et ne tolérait pas la vue de ses comparses
Qui redoutaient sa griffe autant que son courroux.
Il m'avait élu Maître, et j'étais son otage
-Prisonnier envoûté par son iris béant
M'ouvrant un au-delà mystérieux et sauvage
Où divaguait sans peur mon esprit mécréant.
Nous en faisions un jeu : "la prunelle de fer ";
Las ! je sortais vaincu de toutes nos batailles,
Surtout quand me brûlaient les flammes de l'Enfer
Dans son oeil acéré lacérant mes entrailles.
L'aurore l'invitait au creux de mon giron ;
Il me couvrait alors d'un regard patelin,
Modulant mon réveil d'un lyrique ronron
Qu'il posait sur ma joue en un vibrant câlin.
Dans un frémissement de sa fine moustache
Il ondulait parfois sur les sentiers du rêve;
Même dans l'abandon, qu'il avait du panache !
Combien ma main aimait à le flatter sans trêve !
Sur le coussin ridé du vieux fauteuil voltaire
L'absence a fait son lit au val de mon félin;
Oh, je hais ce trépas en mon coeur solitaire !
Et je pleure l'ami qui me fait orphelin.
Alice Hugo,

Déposé par SESHAT39 le 01/10/2017  

BASTET, LA DÉESSE-CHAT 🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
BASTET (En Grec : Bastis, en Égyptien : Bast ou Baast ou Ubasti ou Baset) fut l'une des divinités les plus adorées par les Égyptiens. Il y eut confusion, de la part des premiers égyptologues, sur la traduction d'un hiéroglyphe ajouté à la fin de son nom, qui donna à tort la translittération en Bastet. Il s'agit d'une divinité solaire symbolisant la chaleur apaisante du soleil, adoré pour sa puissance, sa force et son agilité. Elle est la forme bienveillante d’une Déesse dangereuse, elle incarne la féminité. Elle est la protectrice des femmes enceintes et est chargée de dispenser les bienfaits du soleil. Elle est aussi Déesse de la musique, de la danse, de la joie, des festivals et maîtresse du foyer.
🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
Il s'agit d'une Déesse pacifique, mais, lorsqu'elle est en colère, elle devient une femme à tête de lionne, parfois très violente. Comme l'animal totem qui la représente, Bastet était tendre imprévisible, mais sa violence pouvait surgir à tout moment.
Elle est soit l’œil, soit la fille de Rê ou celle d'Atoum, en prenant comme mère Hathor ou Tefnout. À certaine période elle forma une triade avec Atoum et Mahès (ou Miysis ou Mihos), le Dieu lion, dont elle est la mère. Elle fut vénérée dès la Période Thinite (v.3150-2647), puis après particulièrement sous le règne de Pépi II (2246-2152) où elle fut le pendant d’Hathor de Dendérah. D'abord divinité locale sur son sanctuaire de la ville de Bubastis (L'actuelle Tell Basta dans le Delta, en Égyptien Per-bastet pr bAstt "la maison de Bastet"), le culte de la Déesse se propagea dans tout le pays. Bastet protégeait le défunt dans l'Au-delà et aidait Rê à tuer le serpent Apophis.
***************************
Ses représentations et symboles
BASTET est l’une des Déesses les plus discrètes du panthéon Égyptien et n’est que très rarement représentée, sinon dans son temple à Bubastis. Les différentes représentations de Bastet sont, initialement, sous la forme de la lionne Sekhmet qui dort en elle et à laquelle elle est associée en femme à tête de lionne portant la croix ânkh d'une main et le sceptre de l'autre. Puis, à partir du Moyen Empire (2022-1650), sous la forme d'une chatte ou d'une femme à tête de chat.
................................... 🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
Ses symboles étaient :
Ses attributs divins : Le sistre (instrument de musique) parce qu'elle aimait particulièrement la danse et la musique, le couteau et le panier. Selon Jean-Pierre Corteggiani, en plus la couronne Atef, la couronne Hedjet, le disque solaire et l’uræus.
Animaux, couleur et élément : Ses animaux étaient le chat et le lion. Sa couleur le noir. Il n'y a pas d'élément qui lui soit attribué.
Les fêtes en son honneur : Les fêtes annuelles de la ville de Bubastis, en honneur de Bastet, étaient des événements très attendus en Égypte. Hérodote (Historien Grec, v.484-v.425) en fit une description très précise que l’on tint longtemps pour une invention de l’historien, jusqu’à ce que des archéologues modernes découvrent des preuves de l’existence de ces fêtes mémorables. Vers la Basse Époque (656-332), la fête de Bastet était l’une des plus populaires du calendrier Égyptien. En cette occasion, au moment de l'inondation du Nil, la cité de Bubastis ne pouvait être rejointe que par les voies fluviales.
🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
Ses lieux de cultes principaux
---------------------------------------------------------------
Les lieux de cultes principaux de Bastet furent :
BUBASTIS, l'actuelle Tell Basta dans le Delta, en Égyptien Per-bastet pr bAstt "la maison de Bastet", où un temple lui fut dédié qui selon Hérodote (Historien Grec, v.484-v.425) aurait été, à son époque, le plus beau temple du pays, avec le plus de fidèles. Il était orienté Est-ouest et mesurait près de 200 m de longueur. Il était entouré d'une grande enceinte de briques crues, dont Hérodote laissa une description intéressante. Sur trois de ses côtés un lac en forme de croissant entourait le tout. Aujourd'hui seuls les vestiges d'une salle hypostyle, réduit aux premières assises, sont visibles. Un grand pylône de cinquante mètres de large, donnait sur deux cours successives dont la dernière s'ouvrait sur le grand hall aux colonnes hathoriques (Sculpté à l'image de la Déesse Hathor) de dix mètres de hauteur, érigé par Osorkon II (874-850).
SAQQARAH, non loin du complexe funéraire de Téti I (2321-2291) un culte lui fut dédié à la Basse Époque (656-332) dont la ferveur est attestée par les innombrables ex-voto dédiés à la Déesse chat retrouvés sur place ainsi qu’aux nécropoles d’animaux toutes proches qui abritent encore des milliers de momies félines témoignages des dévots antiques.
🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
LE CULTE DE BASTET
Son culte remonte aux premiers jours de la civilisation Égyptienne, mais la Déesse va acquérir une grande notoriété plus tard. Elle est mentionnée dans les Textes des Pyramides et le Livre des Morts. À ses origines, Bastet était la Déesse du culte solaire, mais au fil du temps elle fut de plus en plus celui de la lune. D'abord divinité locale sur son sanctuaire de la ville de Bubastis, le culte de la Déesse se propagea dans tout le pays. À partir de la IIe dynastie (2828-2647), Bastet fut dépeinte comme un chat sauvage du désert, ou comme une lionne, de sorte qu'il pouvait y avoir confusion ou assimilation avec à sa sœur, la Déesse Sekhmet.
******
D'après Hérodote (Historien Grec, v.484-v.425) il était organisé dans la ville de Bubastis de très grandes fêtes au moment de l'Inondation du Nil "Le festival de l'ivresse" où le peuple jouait de la musique, dansait, chantait et s'enivrait. Ces festivités étaient le moyen d'apaiser Bastet afin qu'elle ne se transforme pas en lionne destructrice. Bastet, associée à l’œil de Rê, pouvait agir comme l'instrument de la vengeance du Dieu du soleil. D’après une tombe de la vallée des Reines où elle porte des couteaux pour protéger le fils du Roi, elle aurait aussi enfanté et allaité le Pharaon dont elle serait la Déesse protectrice, mais ne devint une divinité dynastique que lors de la XXIIe dynastie lorsque Bubastis prit le statut de capitale.
🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
À la Basse Époque (656-332) un culte de la Déesse s'installa à Saqqarah non loin du complexe funéraire de Téti I (2321-2291), dont la ferveur est attestée par les innombrables ex-voto dédiés à la Déesse chat retrouvés sur place. À Saqqarah et à Bubastis des nécropoles ont été mises au jour contenant des milliers de chats momifiés ainsi que des statuettes et amulettes qui prouvent que la Déesse bénéficiait des faveurs des Égyptiens et qu'elle avait une importance nationale bien avant d'être une divinité dynastique. D'autres nécropoles de ce type on été mises au jour également à Tanis, Béni Hassan et Thèbes. Lorsque l'influence de la société Grecque prolongea l'Égypte Pharaonique, Bastet devint définitivement une Déesse lunaire ceux-ci l'identifièrent avec Artémis et les Romains avec Diane. Elle fut aussi identifiée avec l'étoile Sirius de ce fait les Sumériens l'assimilèrent avec Inanna.
Cliquez pour agrandir l'image
Autre représentation de Bastet
Les anciens Égyptiens appelaient "myeu" le chat. Domestiqués ceux-ci vivaient sur le bord du Delta du Nil, à l'origine pour éradiquer les rats qui infestaient les granges. Au fil du temps, il n'y eut plus une seule maison, temple ou bâtiment qui ne posséda au moins un chat. Lorsque l'un de ceux-ci mourait, il est dit que le propriétaire se rasait les sourcils en signe de deuil pour l'animal et le respect de la Déesse.
Le culte de Bastet atteint une propagation telle que le chat en Égypte fut protégé par la loi. Il était interdit de leur faire du mal ou de les exporter à l'extérieur des frontières du royaume. Ceux qui violaient ces dispositions étaient passibles de mort. Bien que les lois interdisaient l'exportation de chats Égyptiens, qui étaient considérés comme des animaux sacrés, les navigateurs Phéniciens les sortirent clandestinement du pays, ce qui en fit des biens de valeur.
🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
LÉGENDES ET MYTHES
Une légende raconte que Bastet, mordu par un scorpion, fut guérie de Rê. Les Égyptiens avaient un dicton : "Il ne faut pas caresser le chat Bastet avant d'aborder la lionne Sekhmet". Bastet était en effet communément associée à la Déesse à tête de lionne de Memphis, ainsi qu'à Ouadjet et Hathor. Ce dicton tire ses racines dans la légende de Rê qui, furieux, provoqua une sécheresse. Quand il se fut calmée, il envoya Thot chercher Bastet en Nubie, où la Déesse se cachait sous la forme d'une lionne (Sekhmet).
🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹

Déposé par biscuit le 01/10/2017  

LES GENS QUI AIMENT LES CHATS.....
Les gens qui aiment les chats évitent les rapports de force. Ils répugnent à donner des ordres et craignent ceux qui élèvent la voix, qui osent faire des scandales. Ils rêvent d'un monde tranquille et doux où tous vivraient harmonieusement ensemble. Ils voudraient être ce qu'ils sont sans que personne ne leur reproche rien.
Les gens qui aiment les chats sont habiles à fuir les conflits et se défendent fort mal quand on les agresse. Ils préfèrent se taire, quitte à paraître lâches. Ils ont tendance au repli sur soi, à la dévotion. Ils sont fidèles à des rêves d'enfant qu'ils n'osent dire à personne. Ils n'ont pas du tout peur du silence. Ils ne s'arrangent pas trop mal avec le temps qui passe, leur songe intérieur estompe les repères, arrondit les angles des années.
Les gens qui aiment les chats adorent cette indépendance qu'ils ont, car cela garantit leur propre liberté. Ils ne supportent pas les entraves ni pour eux-mêmes ni pour les autres. Ils ont cet orgueil de vouloir être choisis chaque jour par ceux qui les aiment et qui pourraient partir librement, sans porte fermée, sans laisse, sans marchandage. Et rêvent bien sûr que l'amour aille de soi, sans effort, et qu'on ne les quitte jamais. Ils ne veulent pas obtenir les choses par force et voudraient que tout soit donné.
Les gens qui aiment les chats, avec infiniment de respect et de tendresse, auraient envie d'être aimés de la même manière - qu'on les trouve beaux et doux, toujours, qu'on les caresse souvent, qu'on les prenne tels qu'il sont, avec leur paresse, leur égoïsme, et que leur présence soit un cadeau.
Dans le doute de pouvoir obtenir pour eux-mêmes un tel amour, ils le donnent aux chats. Ainsi cela existe. Ça console.
Les gens qui aiment les chats font une confiance parfois excessive à l'intuition. L'instinct prime la réflexion. Ils sont portés vers l'irrationnel, les sciences occultes. Ils mettent au-dessus de tout l'individu et ses dons personnels et sont assez peu enclins à la politique. Les tendances générales, les grands courants, les mouvements d'opinion, les embrasements de foule les laissent aussi circonspects que leur animal devant un plat douteux. Et si leur conviction les pousse à s'engager, une part d'eux-mêmes reste toujours observatrice, prête au repli dans son territoire intime et idéaliste, toujours à la frange, comme leurs compagnons, d'un pacte avec la société et d'un retour vers une vie sauvage dans l'imaginaire.
Les gens qui aiment les chats sont souvent frileux. Ils ont grand besoin d'être consolés. De tout. Ils font semblant d'être adultes et gardent secrètement une envie de ne pas grandir. Ils préservent jalousement leur enfance et s'y réfugient en secret derrière leurs paupières mi-closes, un chat sur les genoux.
« À quoi penses-tu ?
- A rien...
- Tu ne dis rien. Tu es triste ?
- Oh, non !
- Tu es fatigué ?
- Non, je rêve, c'est tout. »
Enfin, j'ai cru remarquer que les gens qui aiment les chats étaient souvent ainsi...
J'aime les chats.
Anny Duperey, Les Chats de hasard.

Déposé par biscuit le 01/10/2017  

LOIN DE TOI
Pas de soleil loin de ton cœur
Ni de rossignol, de bonheur,
Dans mon jardin, y’a plus de fleurs
Et plus même de couleurs.
Pas le plus petit coin de ciel bleu
Pour espérer, pour être heureuse
Je n’existe pas loin de tes yeux,
Un jour sans toi, c’est un hiver sans lumière,
Un été sans soleil, un ciel sans étoiles.

Déposé par biscuit le 30/09/2017  

.
...............LA MORT DE MON CHAT..........
.
............Je n'ai pas le cœur à écrire.............
............Et pourtant je voudrais te dire..............
............Que lorsque tu t'endormiras..............
............Je te serrerai dans mes bras...........
............Je soufflerai dans ton oreille.................
............Tous les noms que je t'ai donnés..............
............Tes noms plus ronds que des soleils.......
............Les noms qui te font ronronner............
............Je ne lâcherai pas ton corps.............
............Quand je le sentirai frémir.............
............C'est moi qui serai le plus fort.............
............Quand la mort voudra te saisir.............
............C'est moi qui fermerai les bras.............
............Et c'est moi qui t'emporterai............
............La suite on ne la dira pas...........
............Il est trop tôt pour en pleurer........
.,

Déposé par SESHAT39 le 26/09/2017  

Voilà à quoi ressemble l'école au Paradis...
*
Notre école
*
Notre école se trouve au ciel.
Nous nous asseyons prés des anges.
Comme des oiseaux sur les branches.
Nos cahiers d'ailleurs ont des ailes.
*
A midi juste, on y mange,
Avec du vin de tourterelle,
Des gaufres glacées à l'orange
Les assiettes sont en dentelle.
*
Pas de leçon, pas de devoirs
Nous jouons quelque fois, le soir
Au loto avec les étoiles.
*
Jamais nous ne rêvons la nuit
Dans notre petit lit de toile
L'école est notre paradis.
*
Maurice Carême ("le moulin de papier")

Déposé par biscuit le 26/09/2017  


Ma boule d'amour
Tu sais que j'ai du mal,
Encore à parler de toi,
Il parait que c'est normal,
Tu sais j'ai la voix qui se serre,
Quand je te croise dans les photos les vidéos,
Tu sais j'ai le cœur qui se perd,
Je sais qu'il te pense beaucoup.
J'aurais aimé t'avoir encore ,
Un peu plus longtemps...
J'aurais aimé que mon chagrin,
Ne dure qu'un instant mais c'est impossible.
Et tu sais j'espère au moins,
Que tu m'entends.
C'est dur de briser le silence,
Même dans les cris, même dehors,
C'est dur de combattre l'absence ton absence,
Et personne ne peut comprendre,
On a chacun sa propre histoire.
On m'a dit qu'il fallait attendre,
Que la peine s'adoucisse.
Car on ressent une immense peine
Qui ne s'efface pas si facilement
Aujourd'hui c'est ce qui m'arrive
Vu que tu n'es plus à mes cotés
Et je suis complètement déchirée
Car la souffrance est trop vive
Je voulais te dire que j'étais fière,
D'avoir été ta Maman et je le serais toujours,
Mais je sais que tout cela n'est plus possible
Et c'est bien pour ça que mon cœur a une plaie
Qui mettra du temps à se soigner.
Pour qu'après, je puisse parler de toi et te regarder sans pleuré
Même si la vie nous à séparer tu est là dans un endroit qu'on appelle le coeur mon coeur.
Je t'aime,

Déposé par SESHAT39 le 25/09/2017  

Au revoir l'été !!!
*
Voici que la saison
*
Voici que la saison décline,
L’ombre grandit, l’azur décroit,
Le vent fraichit sur la colline,
L’oiseau frissonne, l’herbe a froid.
*
Aout contre septembre lutte;
L’océan n’a plus d’alcyon ;
Chaque jour perd un minute,
Chaque aurore pleure un rayon.
*
La mouche, comme prise au piège,
Est immobile à mon plafond ;
Et comme un blanc flocon de neige,
Petit à petit, l’été fond.
*
Victor Hugo

Déposé par biscuit le 25/09/2017  

Lorsque deux nobles cœurs se sont vraiment aimés
leur amour est plus fort que la mort elle-même
Cueillons les souvenirs que nous avons semés
Et l'absence après tout n'est rien lorsque l'on s'aime...

Déposé par biscuit le 24/09/2017  

Chanson d’automne
Paul Verlaine
Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon coeur
D’une langueur
Monotone.
Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l’heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure
Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

Déposé par biscuit le 23/09/2017  

Dites à mes amis qui, me voyant mort,
pleurent pour moi avec tant de douleur,
Je suis un esprit, ceci n’est rien que de la chair
qui fut pendant un certain moment ma demeure et mon vêtement.
Je suis un trésor maintenu caché par un talisman,
entouré par de la poussière, qui lui servit de manteau.
C’était ma prison, où j’ai passé mon temps dans la peine.
Je suis un oiseau, et ce corps est ma cage
de laquelle je me suis envolé.
Ne pensez pas que la mort est la mort, non, c’est la vie
et c’est la plus belle des espérances.
Poème d'Abû Hâmid Al-Ghazâlî (Iran),

Déposé par biscuit le 22/09/2017  

Mon étoile
Dans ce monde obscur brille une étoile ...
Une étoile qui illumine ma vie ...
Une étoile qui me donne le sourire ...
Une étoile qui m'apporte de la joie de vivre ...
Mais un jour, cette étoile s'éteint ...
Et, tout autour de moi s'écroule ...
Et tout redevient sombre ...
Tout ... sauf le souvenir de cette étoile ...
Qui ne cessera de briller dans mon coeur .....

Déposé par biscuit le 18/09/2017  


Si tu prends la peine d'écouter dans le courant d'air de la maison, tu peux entendre ma voix qui te dit : « Ne sois pas triste, ne pleure plus mon départ, où je me trouve maintenant, je suis bien ».
Entourée de l'amour de ceux qui m'ont précédée, je ne souffre plus, mon corps me laisse enfin le repos tant demandé, fini le tourment Je me repose sans douleur, sans contrainte
Je te quitte, mais je reste dans ta mémoire, pense à moi souvent, mais ne soit pas attristée par mon absence, je serai partout avec toi, dans les moments de peine, comme dans les moments de joie.
Dans les villes, dans les forêts et dans les plaines, chaque fois que le vent des contraintes de la vie te couvrira, tends les bras vers le ciel, je t' envelopperai de mes ailes pour te réchauffer de mon amour et chasser tous tes tracas.,

Déposé par biscuit le 16/09/2017  


D'une étoile
D'une étoile, je suis descendue.
Et là, je t'ai vu.
Vers mon étoile, je suis remontée,
avec moi, je t'ai emmené,

Déposé par GHETGHET le 14/09/2017  

Que Savent les Hommes ?
Nous sommes leurs petites bêtes
Leurs domestiques Animaux
Ils nous font la fêtes
Nous frottent souvent le dos
Ils cherchent nos caresses
Nos tendres ronronnements
Mais notre nobles sagesses
Pour eux ce n'est rien, c'est du vents
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que nos cœurs battent comme leurs propres cœurs ?
Et que du bonheurs
C'est de faires leur bonheurs
Ils nous gardes biens au chauds
Dans leurs hermétiques maisons
Nourrissent nos petits corps
A coups de boîtes de ronrons
Nous sommes décoratif
Dans leurs impersonnels décors
Mais leurs mains qui souvent nous caressent
N'apaisent pas notre détresses
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que nos yeux
Ou brillent des ombres noires
Ne sont que les reflets
De leur secret désespoir ?
Nous leur apportons le calmes
Les allégeons de leurs angoisses
Quand nous restons en silences
C'est pour le bien-être de leurs ÂMES
Nous les aidons a vivres
A supporters leurs mondes d'Hommes
Et quand ils partent a la dérives
Nous esquissons un pas de danses
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que dans nos yeux
L'univers entiers se reflètes
Et que s'ils nous trouvent étranges
C'est parce que nous sommes des ANGES ?
PHILIPPE MUYL

Déposé par biscuit le 14/09/2017  


Je t'aime encore si fort que ta vie est en moi.
Ton horizon est différent mais mon amour est là, vivant,
Tes souvenirs me réchauffent de toi
Ils sont comme l'ombre, preuve de lumière
Si les larmes parfois viennent arroser mon coeur
C'est que, jardin fleuri,
il embaume encore de ta présence silencieuse.
Si parfois ma souffrance veut prendre le dessus,
c'est preuve que je t'aime et que
rien ne pourra t'arracher de ma vie
Père André Marie,

Déposé par SESHAT39 le 13/09/2017  

Un magnifique lac comme au Paradis blanc....
*
J'ai pour toi un lac
*
J'ai pour toi un lac quelque part au monde
Un beau lac tout bleu
Comme un œil ouvert sur la nuit profonde
Un cristal frileux
Qui tremble à ton nom comme tremble feuille
À brise d'automne et chanson d'hiver
S'y mire le temps, s'y meurent et s'y cueillent
Mes jours à l'endroit, mes nuits à l'envers.
*
J'ai pour toi, très loin
Une promenade sur un sable doux
Des milliers de pas sans bruits, sans parade
Vers on ne sait où
Et les doigts du vent des saisons entières
Y ont dessiné comme sur nos fronts
Les vagues du jour fendues des croisières
Des beaux naufragés que nous y ferons.
*
J'ai pour toi défait
Mais refait sans cesse les mille châteaux
D'un nuage ami qui pour mon Ange
Se ferait bateau
Se ferait pommier, se ferait couronne
Se ferait panier plein de fruits vermeils
Et moi je serai celui qui te donne
La Terre et la Lune avec le soleil.
*
J'ai pour toi l'amour quelque part au monde
Ne le laisse pas se perdre à la ronde.
*
Gilles Vigneault

Déposé par biscuit le 12/09/2017  


Le prodige de ce grand départ céleste, qu'on appelle la mort, c'est que ceux qui partent ne s'éloignent point.
Ils sont dans un monde de clarté, mais ils assistent, témoins attendris, à notre monde de ténèbres. Ils sont en haut et tout près.
Oh! qui que vous soyez, qui avez vu s'évanouir dans la tombe un être cher, ne vous croyez pas quittés par lui.
Il est à côté de vous plus que jamais. La beauté de la mort , c'est la présence: présence inexprimable des âmes aimées, souriant à nos yeux en larmes.
L'être aimé est disparu, non parti.
Les morts sont les invisibles, mais ils ne sont pas absents...
Victor Hugo

Déposé par biscuit le 09/09/2017  


Le Lapin de Chantal Goya
Dans la forêt de l´automne
Ce matin est arrivée
Une chose que personne
N´aurait pu imaginer
Au bois de Morte Fontaine
Où vont à morte saison
Tous les chasseurs de la plaine
C´est une révolution, car,
Ce matin un lapin
A tué un chasseur
C´était un lapin qui
C´était un lapin qui
Ce matin un lapin
A tué un chasseur
C´était un lapin qui
Avait un fusil
Ils crièrent à l´injustice
Ils crièrent à l´assassin
Comme si c´était justice
Quand ils tuaient le lapin
Et puis devant la mitraille
Venue de tous les fourrés
Abandonnant la bataille
Les chasseurs se sont sauvés, car,
Ce matin un lapin
A tué un chasseur
C'était un lapin qui
C'était un lapin qui
Ce matin un lapin a tué un chasseur
C'était un lapin qui Avait un fusil
,

Déposé par biscuit le 08/09/2017  

L'amour éloigné.
même si tu es dans un autre monde,
pendant que moi ,je suis seule ici,
regarde au firmament cette étoile briller c'est toi et moi enlacés,
cette étoile restera toujours dans le ciel,comme notre amour,
elle est éternelle,tu pourras jamais m'oublier,
car elle sera toujours là pour te rappeler qu'ici -bas,
il y à un coeur qui ne bat que pour toi.
pareil à cette étoile,nos yeux brilleront le jour ou nous deux,
enfin nous nous retrouveront.
tu peux lire en moi mon petit ange,cet amour qui resteras toujours pour toi .
je t'aime à l'infini ,tu es mon soleil ,ma vie.
tes yeux mon petit ange,sont comme des îles perdus ,
c'est dans leur océan que je me baigne,
et c'est ici que je me noie d'amour pour toi.
repose en paix ,sois heureux dans ce merveilleux petit paradis .

Déposé par biscuit le 02/09/2017  

Nous devions nous aimer, c'était écrit là-haut...
Les âmes sœurs finissent par se trouver quand
elles savent attendre...
[Théophile GAUTIER]

Déposé par biscuit le 30/08/2017  

ETRE FIDELE A CEUX QUI SONT MORTS
************************************
Etre fidèle à ceux qui sont morts,
Ce n’est pas s’enfermer dans la douleur.
Il faut continuer de creuser son sillon,
droit et profond.
Comme ils l’auraient fait eux-mêmes.
Comme on l’aurait fait avec eux, pour eux.
Etre fidèle à ceux qui sont morts, c’est vivre comme ils
auraient vécu.
Et les faire vivre avec nous.
Et transmettre leur visage, leur voix,
leur message, aux autres.
A un fils, à un frère, ou à des inconnus,
aux autres, quels qu’ils soient.
Et la vie tronquée des disparus,
alors, germera sans fin.
Martin Gray

Déposé par biscuit le 29/08/2017  

L'homme ne possède pas le pouvoir de créer la vie,par conséquent il n'a pas non plus le droit de la détruire.
Ghandi

Déposé par biscuit le 28/08/2017  


Quand un de nos compagnons décède, il va là-bas ou il y a toujours de la nourriture et un temps printanier. Les animaux vieux et faibles sont jeunes à nouveau. Ceux qui ont été blessés ou mutilés sont de nouveau en pleine forme. Ils jouent ensemble toute la journée.
Une chose manque tout de même : ils ne sont pas avec ceux qui les ont aimés sur terre. Alors, chaque jour ils courent et jouent, jusqu'au moment où l'un d'eux s'arrête soudain de jouer et regarde en l'air. Son nez s'agite ! Ses yeux fixent l'horizon ! Et tout d'un coup, il s'éloigne en courant du groupe, volant au-dessus de l'herbe verte, ses jambes le portant de plus en plus vite.
Il vous a vu, et, quand vous vous rencontrez, vous prenez votre compagnon dans vos bras, et vous l'étreignez. Les bisous pleuvent sur votre visage encore et encore et encore, et vous dévisagez une fois de plus votre ami tant adoré.
Alors vous traversez ensemble le Pont de l'Arc-en-ciel, pour ne plus jamais être séparé
,

Déposé par biscuit le 22/08/2017  

Vol, vol jusqu’au ciel, que cet envol soit pour toi un vrai soulagement, que toutes tes peines disparaissent.
Que tu sois léger comme un ange dans le ciel, et qu’il t’apporte les clés du bonheur.
Que tes souffrances cessent, maintenant diriges-toi vers les petits anges, qui te guideront via la clé des songes.
Que tu m’aperçoives pour que je te fasse savoir d’ici bas que je ne t’oublie pas!

Déposé par biscuit le 21/08/2017  

"Même s' il me faut lâcher ta main
Sans pouvoir te dire "à demain"
Rien ne défera jamais nos liens
Même s'il me faut aller plus loin
Couper les ponts, changer de train
L'amour est plus fort que le chagrin
L'amour qui fait battre nos coeurs
Va sublimer cette douleur
Transformer le plomb en or
Tu as tant de belles choses à vivre encore
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas
Tu as tant de belles choses devant toi
Même si je veille d'une autre rive
Quoi que tu fasses, quoi qu'il t'arrive
Je serai avec toi comme autrefois
Même si tu pars à la dérive
L'état de grâce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois
Dans l'espace qui lie le ciel et la terre
Se cache le plus grand des mystères
Comme la brume voilant l'aurore
Il y a tant de belles choses que tu ignores
La foi qui abat les montagnes
La source blanche dans ton âme
Penses-y quand tu t'endors
L'amour est plus fort que la mort
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache le plus beau des mystères
Penses-y quand tu t'endors.
L'amour est plus fort que la mort."
)
❣ ️ ❣ ️ ❣ ️ Françoise Hardy(tant de jolies choses),

Déposé par biscuit le 20/08/2017  

Ma lumière
Est une luciole que je vois arriver
Qui ce balance autour de moi
Pour m’hypnotiser ?
Est-ce une bougie que je vois danser
Comme une flamme dans l’obscurité
Pour me réchauffer
Est-ce une flamme que je sens monter
Comme un trésor qui scintillerait
Pour m’impressionner ?
Est-ce une étoile que je vois m’orienter
Dans mes réves
Non c’est toi mon petit chat
Qui rayonne avec tous ta jeunesse
Je t’aime tant ma boule de tendresse,

Déposé par SESHAT39 le 18/08/2017  

🌈 🌈 🌈 🌈 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 👼 👼 👼 👼 👼 👼 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖
JE SUIS LIBRE DÉSORMAIS .....LIBRE DE TOUTE ENTRAVE !!
Libre de toute souffrance, de toute vieillesse et de toute maladie .
🌈 🌈 🌈 🌈 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 👼 👼 👼 👼 👼 👼 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖
Je suis devenu un bel Ange, une étoile qui brille à tout jamais.
Mon Ciel est infini et si merveilleux
Une éternité d'Amour, de Joie, de Paix et de Lumière .....
🌈 🌈 🌈 🌈 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 👼 👼 👼 👼 👼 👼 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖
OUI, JE SUIS ENFIN LIBRE .....
Et je vivrai à tout jamais dans le Coeur et la Mémoire des êtres qui m'ont tant aimé sur cette Terre. Un jour, je les retrouverai enfin !!
🌈 🌈 🌈 🌈 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 👼 👼 👼 👼 👼 👼 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖
✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ 😍 😍 😍 😍 😍 😍 ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 👼 👼 👼 👼 👼 👼 👼 ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ 😍 😍 😍 😍 😍 😍 ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 👼 👼 👼 👼 👼 👼 👼

Déposé par biscuit le 18/08/2017  

Au-delà des soupirs
Je n’ai pu t’adresser un regard, un sourire,
Tu es parti trop vite sans me prévenir..
Immense est mon regret, Je voudrais te le dire
Au de-là du chagrin, au-delà des soupirs.
Ta mort hante ma vie. Pour combler ton absence
Sans cesse je remue de précieux souvenirs.
Je trouve un réconfort en trompant ma souffrance.
Mes plus belles pensées vont vers toi dès l’aurore,
Je t’appelle et te parle avant de m’endormir,
Au de-là du chagrin, au-delà des soupirs.

Déposé par biscuit le 17/08/2017  


Le vieux et son chat
S'il était le plus laid
De tous les chats du monde
Je l'aimerais encore
A cause de ses yeux
Si j'étais le plus vieux
De tous les vieux du monde
L'amour luirait encore
Dans le fond de ses yeux.
Et nous serions tous deux,
Lui si laid, moi si vieux,
Un peu moins seuls au monde
A cause de ses yeux, ,

Déposé par biscuit le 15/08/2017  

e m'en irai dormir dans le paradis blanc
ou les nuits sont si longues qu'on en oublie le temps
Tout seul avec le vent,
comme dans les reves d'enfant.
Je m'en irai courir dans le paradis blanc
loin des regards de haine et des combats de sang
Retrouver les baleines,parler aux poissons d'argent
Comme avant.
Je m'en irai dormir dans le paradis blanc,
ou l'air reste si pur qu'on se baigne dedans,
A jouer avec le vent,
Comme dans mes reves d'enfant,
Comme avant.....
Michel Berger (Le paradis blanc),

Déposé par biscuit le 12/08/2017  

**Le temps est...
Trop lent, pour moi qui t'attends...
Trop rapide, quand j'ai peur...
Trop long quand je suis malheureuse...
Trop court quand je suis heureuse...
Mais pour toi que j'aime,
Le temps est éternel.** ,,

Déposé par biscuit le 04/08/2017  


Epitaphe d'un chat
Petit museau, petites dents,
Yeux qui n'étaient point trop ardents,
Mais desquels la prunelle perse
Imitait la couleur diverse
Qu'on voit en cet arc pluvieux
Qui se courbe au travers des cieux ;
La tête à la taille pareille,
Le col grasset, courte l'oreille,
Et dessous un nez ébénin
Un petit mufle léonin,
Autour duquel était plantée
Une barbelette argentée,
Armant d'un petit poil follet
Son musequin damoiselet ;
La gorge douillette et mignonne,
la queue longue à la gueunonne,
Mouchetée diversement
D'un naturel bigarrement :
Tel fut Belaud la gente bête
Qui des pieds jusques à la tête,
De telle beauté fut pourvu
Que son pareil on n'a point vu.
Joachim du Bellay,

Déposé par biscuit le 04/08/2017  

Lorsque tu me regardais
Il y avait dans tes yeux tout l'amour du monde
Tout ce que tu m'a apporté
Mon coeur s'en souvient à chaque seconde
Pour l'éternité nous resterons liées
Par un amour aussi profond que l'océan
Et chaque jour tu seras dans mes pensées
Car ton esprit est là, m'accompagnant

Déposé par biscuit le 02/08/2017  

Mon chat
Dieu t'a retiré de la terre
Mais pas de mon cœur
Toutes ces photos qui reviennent,
Tout ces instants tendresse dont je me rappelle
Tout ces moments perdus à jamais.
Tu es parti loin, très loin,
Là ou les anges vivent en paix,
Mais tu vis à travers moi.
J'espère que le ciel est le plus bel endroit de la terre,
Car comme il est dit,
Les anges méritent le meilleur.
Tu me manques est une phrase trop répétée,
Qui ne fait que s'amplifier
Et laisse place au vide que tu as laissé.
Mon chat ces quelques mots pour dire à quel point je t'aime,

Déposé par biscuit le 27/07/2017  

Nostalgie
Je voudrais tellement t'avoir à mes côtés
Rien qu'un instant pour pouvoir te toucher
Sentir ton odeur, sentir ta chaleur
Rien qu'un moment pour envoler mes malheurs
Mais les anges sont partis te chercher
Ce fut ton heure, la cloche a sonné
Je voudrais écouter le doux son de tes aboiements
Rien qu'un moment, rien qu'une seule fois
Pensive, j'admire les divines étoiles
Et je me dis que parmi l'une d'elles,
Il y a toi, mon ange qui veille sur moi.
Plein de bisous pour toi bel ange

Déposé par biscuit le 17/07/2017  


Que de complicité partagée par cet amour inégalé
Que ton cœur nous a donné et ne cessera de continuer
Ton élégance si naturelle
Ton dévouement si fidèle
Nous avons laissé une telle empreinte
Qu’à notre peine manque une étreinte
Quand ton âme s’en est allée
Et que le calme s’est installé
La détresse de ce silence marque à jamais ton importance
Ton image restera telle
Une immense étincelle
Qui jamais s’éteindra
et ta place tu garderas
** pensée *
,

Déposé par biscuit le 12/07/2017  


La mémoire fait partie de notre être : oublier, c'est mutiler son âme, c'est dessécher son cœur ; oublier c'est cesser d'être homme.
Citation de Henri-Frédéric Amiel
Au coeur du silence
L'Espoir
Au coeur de l'espoir
L'Autre
Au coeur de l'autre
L'Amour,
,

Déposé par biscuit le 11/07/2017  

Juste un instant de tendresse
Avec toi comme avant,
Juste te faire un gros câlin,
Juste un moment partagé
Et quelques mots murmurés à ta petite oreille ,
Juste te faire un bisou,
Pour ça, je donnerais tout
Juste que tu reviennes,
Et que s'envolent mes peines ,
Juste parce que j'ai besoin de toi,,

Déposé par biscuit le 10/07/2017  


Les jours qui passent n'effaceront pas leurs souvenirs
...pas plus que les années
Et au soleil couchant ainsi qu'au matin
...tous les jours
Nous nous souviendrons d'eux.,

Déposé par biscuit le 09/07/2017  


Les jours qui passent n'effaceront pas leurs souvenirs
...pas plus que les années
Et au soleil couchant ainsi qu'au matin
...tous les jours
Nous nous souviendrons d'eux.,

Déposé par biscuit le 07/07/2017  

Câlin du matin :
J'ai vu un chat, tout petit chat,
Derrière cachés, puis deux, puis trois.
Puis des amis , tout autour, tous les jours
Des amis , pour leur donner de l'amour.
Dans les buissons il y avait plein de chats,
Pas plus gros que des petits rats.
Et encore des amis pour les soigner,
Les dorloter, et même les faire adopter.
Mais il y a encore et toujours des chats,
Qui dehors ont peur, ont faim et froid.
Et des amis qui ne peuvent pas tout,
qui fatigués, pleurent à genoux.
Ha si les gens étaient responsables
mais on sait de quoi ils sont capable !
Pour ces chats non stérilisés et abandonnés
C'est de la souffrance qui est semée .
A tous mes amis, je dis encore merci
Merci pour eux d'être là-bas ou ici.
Car à chaque animal sauvé, stérilisé
c'est de l'amour qui est ressuscité.
(N.Bordaz)

Déposé par biscuit le 06/07/2017  


Le temps n’aide pas à oublier, mais à s’habituer.
Comme les yeux qui s’accoutument au noir.
Agnès Ledig ,

Déposé par biscuit le 05/07/2017  


Très beau texte...
A la naissance, on monte dans le train et on commence par rencontrer nos Parents.
On croit qu'ils voyageront toujours avec nous....
Pourtant, à une station, nos Parents descendront du train, nous laissant seuls continuer le voyage.
Au fur et à mesure que le temps passe, d'autres personnes montent dans le train.
Et ils seront importants : notre famille , amis, enfants,compagnons à quatre pattes même l'amour de notre vie.
Beaucoup quittent le train et laissent un vide plus ou moins grand. (des proches et des moins proches)
D'autres seront si discrets qu'on ne réalisera pas qu'ils ont quitté leurs sièges.
Ce voyage en train sera plein de joies, de peines, d'attentes, de bonjours, d'au-revoir et d'adieux...
Le succès est d'avoir de bonnes relations avec tous les passagers pourvu qu'on donne le meilleur de nous-mêmes.
On ne sait pas à quelle station nous descendrons.
Donc vivons heureux, aimons et pardonnons.
Il est important de le faire car lorsque, à notre tour, nous descendrons du train, nous ne devrons laisser que des beaux souvenirs à ceux qui continueront leur voyage.
Soyons heureux avec ce que nous avons et remercions le ciel de ce voyage fantastique.
Et aussi, MERCI d'être un(e) des passagers(ères) de mon train et de partager un bout de route avec moi ( de près ou de loin mais toujours présent (e) dans mon cœur et mes pensées )
Et si je dois descendre à la prochaine station, je suis content(e) d'avoir fait un bout de chemin avec vous.
Je veux dire à chaque personne qui lira ce texte que je vous remercie d’être dans ma vie et de voyager dans mon train
Avec l'espoir que notre voyage dans ce train continuera encore un certain temps...!

Déposé par GHETGHET le 01/07/2017  

A mon Maitres
ne me prends pas pour esclaves , car j'ai en moi le gouts de la libertés ,
ne cherche pas a deviner mes secrets , car j'ai en moi le gouts du mystères ,
ne me contrains pas aux caresses , car j'ai en moi le gouts de la pudeurs ,
ne m'humilies pas , car j'ai en moi le gouts de la fiertés ,
ne m'abandonne pas , car j'ai en moi le gouts de la fidélités ,
saches m'Aimer et je saurais t'Aimer , car j'ai en moi le gouts de l'Amitiés
anonymes

Déposé par biscuit le 26/06/2017  

J'ai rever que j'essayé d'aller tout là-haut
D'aller là où tout semble si beau
J'ai rêvé de déployer mes ailes
J'ai laissé une rose s'envoler
Je l'ai suivie, sans jamais abandonner
En espérant qu'elle allait me montrer
Un monde meilleur
Fait de bonheur
Le tiens ma boule de tendresse
Et ou l'amour dure à jamais.
Puis tout doucement un ange s'est posé
A mes côtés, il a commencé à me parler
Il m'a rapidement et clairement expliqué
Que ce monde dont je n'arrête pas de rêver
Existe déjà au fond de mon cœur
Qu'il est là juste derriére les nuages
Que notre amour existeras toujours, il est sous nos yeux
Et quand le jour viendras,se seras comme autrefois ,pour l'éternité.
Les pieds collés au sol je regarde le ciel
Je pense à ce petit anges qui nous surveillent
Qui pleurent quand on pleure, qui est heureux quand il nous voit heureux
Le sourire aux lèvres je pose ces mots en sa mémoire.,

Déposé par biscuit le 21/06/2017  

Merci d'avoir eut une pensée pour le Minou du hangar,je ne l'oublie pas malgré les mois qui passent ;

Déposé par biscuit le 20/06/2017  


Les anniversaires sont gais quand il y a la vie
Ils sont plus tristes quand la vie n'est plus...
Mais la tristesse de l'absence
S'estompe dans le rêve
De tous ces merveilleux moments
passés avec nos inoubliables boules de poils
Le temps passe mais les souvenirs restent...,
1 an que tu nous a quitté,les jours ,les mois ,les années passent,mais tu as toujours ta place dans mon cœur,pleins de caresses et de câlins pour toi

Déposé par biscuit le 19/06/2017  


Quand tes yeux peu à peu changeront de couleur
Emporte avec toi ton jardin retrouvé
Et mes caresses folles
Et mon amour qui ne t'a pas sauvé.,

Déposé par biscuit le 17/06/2017  

Le Vieux chat
Autrefois, enivré de ses membres robustes,
Il sautait dans la haie et griffait les arbustes,
Et ses bonds chaleureux nous fêtaient : aujourd'hui,
Son âme humble est déjà recouverte de nuit.
Il somnole ; le feu lui souffle sa fumée.
Mais quand nous approchons sa prunelle embrumée
S'ouvre, il lève vers nous la tête avec effort,
Et cherche dans nos yeux si nous l'aimons encore.

Déposé par biscuit le 15/06/2017  


Quand le jour me réveille et qui m'offre encore ses plus beau éclats
Le vide est le même car tu n'es plus la
Dans le monde de mes sommeils je respire
Mais je sais que je n'vis pas
Plus rien n'est pareil
Quand tu n'es plus la
Je n'suis plus sur de s'qui nous est arrivés
J'y pense tous les jours j'ai même peur d'accepter,

Déposé par biscuit le 07/06/2017  

Petite âme seule si tu m'entends
Je ne t'ai pas oubliée
Petite âme seule on se comprend
Continue de me parler
Petite âme seule toi tu m'entends
Et je ne t'ai pas oublié
Petite âme seule toi tu comprends
Je ne veux pas t'oublier
Je ne peux pas t'oublier
Je ne sais pas t'oublier
Paroles de "petite âme seule"
Jean-Louis Aubert

Déposé par biscuit le 03/06/2017  

Ecoute,ce qu'il reste de nous,
immobile et debout,
une minute de silence,
ce qu'il reste c'est tout,
de ces deux coeurs immenses
et de cet amour fou,
et fais quand tu y penses
en souvenir de nous
une minute de silence....
La minute de silence (Michel Berger),

Déposé par biscuit le 02/06/2017  

Adieu
Je viens te dire adieu, toi que j’aimais,
Je viens te remettre à Dieu, à jamais.
Rejoins tous ceux que nous avons aimés,
Tous ceux qui nous ont déjà quittés.
Tu es parti, nous ne te verrons plus
Nos cœurs pleurent l’inconsolable douleur,
En déposant ces gerbes de fleurs.
Désormais tu es parti, adieu....
Mes yeux te chercheront dans les cieux,
Pour toujours tu seras dans nos cœurs.
Aide-nous à ce que la joie demeure.
La vie a décidé de ton départ
Et je dois te dire "au revoir".
Je t’ai aimé et je te remets à Dieu,
Cette nouvelle absence, quelle violence,
Quelle déchirure et blessure immenses.
Pourrai-je donner un sens à l’insensé
Pourrai-je un jour enfin l’accepter ???
Désormais tu es parti, adieu
Mes yeux te chercheront dans les cieux,
Pour toujours tu seras dans nos cœurs.
Aide-nous à ce que la joie demeure,
La vie a décidé de ton départ
Et je dois te dire "au revoir",
Je t’ai aimé et je te remets à Dieu.
Jamais plus rien ne sera comme avant,
Depuis ton dernier souffle dans le vent,
Je te rejoindrai mais pas maintenant
Car la vie va toujours de l’avant.
Merci pour tout cet amour partagé
Nous serons plus grands de t’avoir aimé,
Merci pour tout l’amour en héritage
Ce chant nous te l’offrons en hommage.
Adieu …

Déposé par biscuit le 30/05/2017  

pleurer le soir,sans que personne ne le sache,
et le lendemain faire comme si rien ne c'était passé.
La nostalgie vient lorsque le présent,n'est pas à la hauteur du passé.
Oublier n'est pas si facile...des souvenirs restent,
des folies se gardent dans notre mémoire,
et c'est en repensant à tous ça,qu'une larme,
sort de notre coeur si vide...
LAISSEZ COULER VOS LARMES POUR GUERIR...

Déposé par biscuit le 28/05/2017  

Puisque tu sais le temps qu´il m´a fallu
Pour arriver au coin de ta rue
Puisque derrière tes paupières baissées
Tu as suivi les routes où j´ai marché
Puisque tu vois la couleur de mes nuages
Et les photos qui rient dans mes bagages
Je garderais tous ces morceaux de nous
Que tu as laissés cassés un peu partout...
Un jour ou l´autre, on se retrouvera
Comme un matin d´enfance
Un jour tout autre, on se reconnaîtra
Pour une autre danse...
Tu as réveillé des soleils endormis
Entre tes cils, ils m´ont souri
Par tes yeux , j´ai vu des arcs-en-ciel
Là où j´avais laissé fondre mes ailes
Même si tu vis dans d´autres vies que moi
Si chaque nuit nous éloigne pas à pas
Même si j´ai peur des ombres qui s´avancent
Dans cette chambre qui part vers le silence
Un jour ou l´autre, on se retrouvera
Comme un matin d´enfance
Un jour tout autre, on se reconnaîtra
Au-delà du silence...
Un jour ou l´autre, on se retrouvera
Comme un matin d´enfance
Un jour tout autre, on se retrouvera
Au-delà du silence...
Un jour ou l´autre, on se retrouvera
Comme un matin d´enfance
Un jour tout autre, on se retrouvera
Pour une autre danse...
Un jour ou l´autre...
Un jour ou l´autre...
**********,

Déposé par biscuit le 25/05/2017  

Lorsque je ferme les yeux
Je revois cette frimousse que j'aime tant,
J'ai envie de te sentir contre moi.
Mais tu n'es pas là...
Alors je laisse aller mes souvenirs
Je ne les retiens plus
J'ai envie de me blottir contre toi.
Mais tu n'es pas là...
Puis je me réveille, la réalité reprends ses droits,
Je reste seule, avec le souvenir de ce qui a été,
De tout cet amour que l'on s'est donné.
Je sens les larmes sur mon visage...
Car je sais...
Que tu ne seras plus jamais là
Et qu'il ne me reste que nos souvenirs.

Déposé par biscuit le 22/05/2017  


Certaines personnes ne comprennent pas que la perte de son animal, son confident,cet ami, toujours présent , fidèle, affectueux, qui font parti de nous....certains ne comprennent pas la peine, le ventre noué, la tristesse que celà engendre
Cet
Amour qui nous liais à Toi ,
Comment peuvent t'ils en étre si insensible
Toi qui faisait un tout dans notre vie
Ton regard, ta présence, toi simplement car tu était douceur et Amour
Dans notre coeur toujours tu resteras
Et encore du aujourd'hui de réalisé que tu n'est plus là
Dur de regarder tes photos
Une cicatrice qui resteras à jamais sur mon coeur ,

Déposé par biscuit le 19/05/2017  

Quand un être que l'on aime nous quitte
C'est une page de notre livre qui se tourne malgré nous...
Tu es parti me laissant tel une orpheline de l'amour
En manque de toi et de ton regard que j'aimais tant...
J'apprends à vivre sans toi
Mais peut-être devrais-je dire…. "J'apprends à survivre sans toi ..."

Déposé par biscuit le 17/05/2017  


Ils montent dans la nuit et la paix vers le CIEL étoilé, ils oublient la Terre et ses horreurs absurdes, Il sont ensembles, ils sont bien, chaque instant de bonheur est une éternité.
RENÉ BARJAVEL

Déposé par biscuit le 14/05/2017  


Esquiver un pas vers une main tendue
Pour briser notre solitude,
Pour qu'enfin notre peine soit entendue
Malgré le temps qui passe, restent les habitudes.
Recevoir des messages de réconfort,
Les accueillir comme un baume pour notre coeur,
Se soutenir et se sentir plus fort,
En PARTAGEANT notre douleur.
Avancer tous ENSEMBLE au travers de nos histoires,
S'écouter et ne pas juger
Retrouver parfois, malgré notre désespoir
Une petite part de bonheur et la partager.
Espérer des jours meilleurs
Où la douleur fera place à l'apaisement
Tout en gardant au fond de notre coeur
Pour notre Trésor, notre amour, et ce, ETERNELLEMENT.,

Déposé par biscuit le 11/05/2017  


Toi mon petit chat
Tu fais naître les couleurs
Aux reflets de mes yeux
Tu donnes le sourire
A la mélodie de ma voix
Tu souffles le chaud
Sur mon coeur qui pleure sans toi
Tu chantes à mes rêves
La douceur ,la tendresse
Tu éclaires mon sourire
Quand je suis avec toi
Tu es mon printemps à moi,

Déposé par biscuit le 09/05/2017  

L'essentiel
C'est d'être aimé
Le reste importe peu, la seule vérité
C'est compter pour quelqu'un
quoiqu'il puisse arriver
C'est entrer dans son cœur et n'en sortir jamais,

Déposé par biscuit le 08/05/2017  

La vie est faite de "charmantes fleurs" mais aussi d'épines et de cailloux...
*
La Mort et la Vie
*
Si la mort est le but, pourquoi donc sur les routes
Est-il dans les buissons de si charmantes fleurs ?
Et lorsqu'au vent d'automne elles s'envolent toutes,
Pourquoi les voir partir d'un oeil momifié de pleurs ?
*
Si la vie est le but, pourquoi donc sur les routes
Tant de pierres dans l'herbe et d'épines aux fleurs,
Que, pendant le voyage, hélas ! nous devons toutes
Tacher de notre sang et mouiller de nos pleurs ?
*
Louise-Angélique BERTIN (1805-1863),,

Déposé par biscuit le 30/04/2017  


Un nuage
Y a-t-il plus beau paysage
Qu’au ciel un blanc nuage
Qui vous invite au voyage
A la rencontre d’un visage
Ce nuage je l’ai visité
Et j’ai voulu l’habiter
Y vivre en toute liberté
Dès que je t’ai vu,toi mon petit chat
De ta truffe tu touché mon visage
Dans ma main tu as glissé ta patte
Quand je suis avec toi
Je suis toute à ma joie
Il n’y a plus rien pour moi
Que la chaleur de ta tendresse
Le floconneux nuage blanc
Est là haut qui m’attend
Je m’y pelotonne sagement
Et m’y endors en rêvant
Et je flotte dans l’air
Avec ma boule de tendresse
Ca a l’air de lui plaire
L’escapade en ciel clair
Voici un gros nuage gris
Qui lâche ses larmes de pluie
Qu’est ce qui lui a pris
De nous réveiller ainsi
Et c’est la descente infernale
Qui nous ramène au point final
Après ce voyage merveilleux
Ce n’était qu’un rêve
Une toute petite trêve
Ces moments sont inoubliables
Et ce bonheur inexplicable,

Déposé par biscuit le 27/04/2017  


Edmond Rostand, extrait de "Les Musardises"
Ses yeux jaunes et bleus sont comme deux agates;
Il les ferme à-demi, parfois, en reniflant,
Se renverse, ayant pris son museau dans ses pattes,
Avec des airs de tigre étendu sur le flanc.
Mais le voilà qui sort de cette nonchalance,
Et, faisant le gros dos, il a l'air d'un manchon;
Alors pour l'intriguer un peu, je lui balance,
Au bout d'une ficelle invisible un bouchon.
Il fuit en galopant et la mine effrayée,
Puis revient au bouchon, le regarde, et d'abord
Tient suspendue en l'air sa patte repliée,
Puis l'abat, et saisit le bouchon et le mord.
Je tire la ficelle, alors, sans qu'il le voie;
Et le bouchon s'éloigne, et le chat noir le suit,
Faisant des ronds avec sa patte qu'il envoie,
Puis saute de côté, puis revient, puis refuit.
Mais dès que je lui dis: "Il faut que je travaille;
Venez vous asseoir là, sans faire le méchant!"
Il s'assied ... Et j'entends, pendant que j'écrivaille,
Le petit bruit mouillé qu'il fait en se léchant.,

Déposé par biscuit le 18/04/2017  


Une poussière d'étoiles s'est posé sur moi,
Elle glissa dans les plies de ma main
Des papillons de toutes les couleurs dans mon autre main,
Mon coeur devint étrange(...)mais pourtant,
Il revit,il brille,tout avais changés en lui,
Car depuis que cette étoile s'est posé sur moi,
Mon coeur avait ressenti des milliers de paillettes,
Le chatouillant,l'embrassant,d'un simple geste
Sur un moment plein de tendresse
Ainsi,mon coeur brilla car cette poussière d'étoiles,
N'était que toi
Toi ma petite étoile que j'aime.
Ainsi,mon coeur brilla car cette poussière d'étoiles,
N'était que toi
Toi ma petite étoile que j'aime.,

Déposé par biscuit le 17/04/2017  

Mon Ange
L’, étincelle qui m’éveille chaque matin, car ma première pensée est pour toi Elle apporte la chaleur en mon cœur et souligne mes lèvres d’un sourire.
Mon ange Mon Univers
La tendre présence qui accompagne mes pensées. Même que tu es loin de mes yeux mon esprit reste emplit de toi.
Mon ange Mon Eden
Cette douce lumière qui envahit mes nuits veille silencieusement sur mon sommeil et chasse les ombres de mes songes
…..je sens que tu es là
…..Je t’aime plus que tout
J’aimerai trouver d’autres mots
J’aimerai de mes doigts avec le fil de mon amour
Broder sur ta peau l’image de ma passion toi mon petit chat ,


L'Album photo contient 4 photos



Poster un message ou bien Déposer une fleur

Identifiez vous

Pour poster un message ou bien une fleurs, vous devez être un membre inscrit

Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       
Poster un message
ou bien Déposer une fleur

Joindre un message court avec une fleur :


Validez