En hommage à Papou
Race :CHARTREUX
Il est né le :14/01/1999
Il nous a quitté le :18/08/2015




En hommage à Papou

Petit Papou,

Tu nous manques tous les jours mais tu resteras à jamais dans notre coeur.

Nous t'aimons !!!

8043 Fleurs

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

un bisou sur ta joli truffe

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

BARBARA L.DIAMOND , ne laissez personnes vous dire que votre amours pour les chats est stupides , l'amours sous toutes ses formes es précieux , soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par sandy85
Déposé par sandy85

Bonne nuit mon ami fais de beaux rêves

Déposé par grisette
Déposé par grisette

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

ALPHONSE ALLAIS,lorsque tu vois un chat de sa patte légère laver son nez rosé,lissez son poil si fin,bien fraternellement embrasse ce félin,Moralités,il se nettoie,ces donc ton frère,soit en PAIX

Déposé par gribouille
Déposé par gribouille

Bonjour Papou

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Papou chat voyageur a donné rendez-vous à Socrate sur une terre lointaine mais certaine.

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par sandy85
Déposé par sandy85

Pour toi mon ami Papou

Déposé par Olena
Déposé par Olena

Merci doux bichou pour tes passages réguliers chez mes deux amours. Vous devez êtres amis au ciel, mes petits guerriers du clan des étoiles <3

Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats

Tu es beau tendre Papou

Déposé par grisette
Déposé par grisette

Déposé par gribouille
Déposé par gribouille

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

Philippe-François-Nazaire Fabre,Fabre d'Églantine,Absent,je ne te quitte pas,tous tes discours,je les devines,Je compte tes soins et tes pas,ce que tu sens,je l'imagines, soit en PAIX es AMOURS

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Tu es magnifique sur les photos !

Déposé par mistigri13
Déposé par mistigri13

sur tes nouvelles photos tu es encore plus magnifique !!!

Déposé par TaNounou
Déposé par TaNounou

Né en hiver et disparu en été, tu as vécu un long printemps avec tes maîtres, doux et tendre Papou, devenu maintenant éternel.

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par amaranthe
Déposé par amaranthe

pour Papou, merci pour toutes ces fleurs pour ma Mimie

Déposé par grisette
Déposé par grisette

Un joli pot pour toi bon petit Papou

Déposé par tchado
Déposé par tchado

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

tendre caresse a toi papou et merci pour Mickey

Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric

Déposé par sandy85
Déposé par sandy85

petites papouilles pour toi

Déposé par Elje
Déposé par Elje

Bonne journée joli chaton

Déposé par mistigri13
Déposé par mistigri13

Merci pour ma Mistigri d'Amour

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Ton histoire est à l'abri dans un beau livre qui sera publié un jour j'espère.

Déposé par gribouille
Déposé par gribouille

Bonjour petit Loulou

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Coucou Papou et merci à ta maman pour mes minous

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Plein de bisous, petit coeur

Déposé par sandy85
Déposé par sandy85

Tendres pensées pour toi

Déposé par grisette
Déposé par grisette

Déposé par gribouille
Déposé par gribouille

Visite tardive ce soir, pour te souhaiter une douce nuit petit Papou

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

Michael Stevens , On peut donner un ordre à un chien. À un chat ,on peut à la rigueurs faire une propositions raisonnables, soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par Elje
Déposé par Elje

Gros bisous Papou

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Tes maîtres savaient-ils que tu serais éternel ? C'est un bien cadeau de départ.

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Tout notre amour

Déposé par lince34
Déposé par lince34

Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats

Tendres caresses pour le beau Papou

Déposé par sandy85
Déposé par sandy85

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

Will Cuppy,Si un chat fait quelque chose,nous l'appelons ça l'instinct.Si nous faisons la même chose,pour la même raison,nous l'appelons intelligence soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par doris07
Déposé par doris07

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

( Emily Bronte )Je peux dire avec sincérités que j'aime les chats.Un chat est un animal qui a plus de sentiments humain que n'importe qui d'autre soit en PAIX avec pleins d'AMOURS a l'infini

Déposé par mistigri13
Déposé par mistigri13

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par sandy85
Déposé par sandy85

caresses

Déposé par grisette
Déposé par grisette

Déposé par gribouille
Déposé par gribouille

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

Saint Jérôme , Si grande est la dignité des âmes que chacune , dès sa naissance , à un ange préposé à sa garde soit en PAIX avec pleins d'AMOURS a l'infini

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par superfetatoire
Déposé par superfetatoire

Un immense merci pour mes poilus.

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par katia
Déposé par katia

tendres bisous pour Papou

Déposé par Baneb
Déposé par Baneb

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Un bouquet du matin pour Papou.

Déposé par poussy
Déposé par poussy

gros calins beau Papou

Déposé par grisette
Déposé par grisette

Déposé par gribouille
Déposé par gribouille

Déposé par sandy85
Déposé par sandy85

un petit bisous du soir pour toi

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

Jean-Jacques Rousseau,Voyez un chat entrer pour la première fois dans une chambre.Il visite,il flaire,il ne reste pas un moment en repos,il ne se fit à rien qu'après avoir tout examiné,tout connu

Déposé par TaNounou
Déposé par TaNounou

Douce pensée à toi beau Papou.

Déposé par Elje
Déposé par Elje

Le chat ouvrit les yeux, Le soleil y entra. Le chat ferma les yeux, Le soleil y resta. Voilà pourquoi, le soir Quand le chat se réveille, J'aperçois dans le noir Deux morceaux de soleil.

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Sur le chemin des souvenirs,le coeur est parfois lourd, car on ne remonte pas le temps même si l'on se retourne.

Déposé par mistigri13
Déposé par mistigri13

Déposé par poussy
Déposé par poussy

caresses Papou

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Le chemin est difficile sans toi : tu nous manques

Déposé par Tichka
Déposé par Tichka

Pour le joli Papou

Déposé par grisette
Déposé par grisette

Déposé par gribouille
Déposé par gribouille

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

Jules-Gabriel Verne,Je crois que les chats sont des esprits venus sur terre,Un chat,j'en suis convaincu,pourrait marcher sur un nuage sans le traverser,soit en PAIX es AMOURS a l'infini

Déposé par Dulce
Déposé par Dulce

A un magnifique mimi

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par mistigri13
Déposé par mistigri13

Déposé par grisette
Déposé par grisette

Déposé par sandy85
Déposé par sandy85

Déposé par tchado
Déposé par tchado

Déposé par gribouille
Déposé par gribouille

Un coucou de la fin de journée petit Papou avec plein de câlins

Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats

En ce 1er novembre on honore tous nos disparus aimés alors une pensée pour toi beau Papou et pour ceux qui t'ont aimé

Déposé par Elje
Déposé par Elje

Papou, des pensées pour toi en ce jour, bien à toi

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

(Eric Arthur Blair,George Orwell)l'amour du chat a quelque chose de particulier,Il ronronne si affectueusement,qu'il est impossible de ne pas croire à ses bonnes intentions soit en PAIX es AMOURS

Déposé par pat2209
Déposé par pat2209

très très beau chat...repose en paix...

Déposé par lince34
Déposé par lince34

en ce 1ier novembre une brassée de roses et de calins beau papou

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

merci pour Mickey a ton papa chat et calin a toi papou

Déposé par sandy85
Déposé par sandy85

Bisous du soir

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

( Champfleury )La raretés et l'utilités des chats le firent admettre alors probablement parmi les animaux sacrés,afin que sa race fûts propagées sûrement, soit en PAIX es AMOURS a l'infini

Déposé par maninette
Déposé par maninette

Merci pour Choupette, (petite chatte alsacienne)

Déposé par mistigri13
Déposé par mistigri13

Déposé par elise2512
Déposé par elise2512

Merci à ta famille pour mes anges et calinous à toi petit coeur

Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric

Merci Papou de la part de Mélisande

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Un bouquet doux comme toi.

Déposé par TaNounou
Déposé par TaNounou

Merci pour Mélisande en ce jour où elle fête ses deux ans au royaume de l'amour avec toi Papou et ses amis.

Déposé par KEKER
Déposé par KEKER

Merci pour mes princesses ! à mon tour, je t'offre ces roses en hommage, avec de grosses papouilles !

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Mille bisous à notre petit ours

Déposé par poussy
Déposé par poussy

caresses beau Papou et merci à ta maman

Déposé par grisette
Déposé par grisette

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

( Edgar Morin ) L'amour, c'est la seule force que l'on peut opposer à la mort soit en PAIX a l'infini avec pleins d'AMOURS


163 messages


Déposé par biscuit le 09/10/2018  

Mes pauvres yeux ! Je suis blême.
J'ai si chaud! Et j'ai si froid!
Tu saurais combien je t'aime,
tu aurais pitié de moi.
Ma tendresse - ma misère! -
m'use depuis trop longtemps.
Apprends-moi comme il faut faire
pour ne plus t'aimer autant!
Un flot plus dense et plus sombre
me submerge tous les jours.
Tu m'envahis! Tu m'encombres!
Ah! qu'il est lourd, mon amour toi.
Je t'aime tant...,

Déposé par biscuit le 29/09/2018  


Que restera-t-il à ma vie, si tu pars ?
Je n'ai que toi
Et que vais-je faire de mes journées, si tu pars ?
Et comment supporter demain
En sachant que je n'ai plus rien ?
Plus rien puisque ma vie c'est toi
Et tu t'en vas
Et tu t'en vas
je suis sans toi,
Je resterai là dans mon coin
Jusqu'au jour où tu reviendras
Ne t'en va pas
Ne t'en va pas
Comment retrouver le soleil, si tu pars ?
Il fait si froid
Pourtant ici sera pareil, si tu pars
Ne m'oublie pas
Si jamais tu penses à ici
Reviens faire un tour vers ma vie
Qui sait si la vie finira
Si tu t'en vas
Si jamais tu penses à ma vie
Reviens faire un tour ici
Qui sait si la vie finira
Si tu t'en vas
Si tu t'en vas

Déposé par SESHAT39 le 09/09/2018  

Lavons nos coeurs de nos larmes...
*
Il faut laver ce que tu dis ...
*
Il faut laver
Ce que tu dis
*
les galets blancs
Les planètes
*
Il faudrait laver
Le ciel et la pluie
*
Pour que l'amour
rutile sous l'averse
*
Il faut laver ton regard
Laver le jour à grande eau
*
Laver ton coeur
De tes larmes
*
Si tu veux lire enfin
Le monde en clair
dans la fenêtre.
*
Hélène Cadou ("La mémoire de l'eau" - éditions Rougerie, 1993)

Déposé par biscuit le 08/09/2018  


Au lever du Soleil
Au lever du soleil
Et à son coucher,
Nous pensons à eux
Dans le souffle du vent
Et le froid de l’hiver,
Nous pensons à eux
A l’ouverture des bourgeons
Et dans la chaleur de l’été,
Nous pensons à eux
Dans le bruissement des feuilles
Et la beauté de l’automne,
Nous pensons à eux
Au début de l’année
Et à sa fin,
Nous pensons à eux
Quand nous sommes las
Et avons besoin de force,
Nous pensons à eux
Quand nous sommes perdus
Et malheureux dans notre cœur,
Nous pensons à eux
Quand nous vivons une joie
Que nous aimerions tant partager,
Nous pensons à eux
Tant que nous vivons
Ils vivront aussi
Car quand nous pensons à eux,
Ils sont une partie de nous.
Tiré de “Tore des Gebets”.

Déposé par biscuit le 24/08/2018  


Ouvre grand ta fenêtre ,toi qui ma donner tant d'amour.
Ouvre grand
Chut !
Écoute le vent
Qui te porte un poème
Des milliers de "je t'aime"
Chut !
Écoute le vent
Comme un jour de printemps
Il t'apporte un baiser
Celui de ta boule de tendresse.,

Déposé par biscuit le 18/08/2018  


Que les étoiles éloignent notre tristesse
que les fleurs remplissent notre coeur de beauté
que l'espoir essuie nos larmes a jamais
que le silence nous rende fort.
pensée Amérindienne.
mais que le souvenir de ce passé si fragile a notre âme ,notre amour pour nos petits anges ne s'éteigne a jamais,que la lueur de cette flamme brille pour toujours dans notre chair meurtri,
afin d'y apporter un peu de lumière ,de sérénité et apaise notre douleur,afin que leur sommeil soit en paix....,

Déposé par elise2512 le 18/08/2018  

Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.

Déposé par annie le 18/08/2018  

💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💋 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜 💜

Déposé par biscuit le 10/08/2018  

Un jour, j’ai croisé tes beaux yeux
et je suis tombé amoureuse
je t’ai emporté dans mes bras
jusqu'à la maison, au coin du feu...
Le matin tu me réveille en ronronnant
Le soir tu m’ attends
bien sage et sans bouger.
Puis c'est la fête, tes mirettes
tu bondis,sur mes genoux en quémandant
des jeux, bisous et des câlins .
Il faut remplir ta gamelle
le ventre plein, la vie est belle.
L'hiver tu te chauffe à mes pieds
L'été t’offre de belle herbeverte,le soleil
et le bourdonnement des abeilles
Si je suis triste, tu le sens
tu viens te blottir tout contre moi
pour me montrer ton amour
si forte pour me réconforter.
Je te parle de mes joies, de mes peines,
tes grands yeux profonds comprennent
tu est très espiègle, et dans coup,tu deviens sage.
Pour moi tu est un enfant
même si les coeurs durs ne comprennent pas
l'union secrète qui nous unit
et cette union... c'est pour la vie !!!!
Même quand tu est parti jouer au paradis...
Tu est tatoué dans mon coeur
dans mes sourires et dans mes pleures.
La maladie est venue te chercher comme seule elle peut l'opérer
j'essaie de comprendre sans succès et je ne cesse de te pleurer
Pour toi mon chat mon ange que j’ aime,

Déposé par biscuit le 09/08/2018  

Parce que...
C'étaient des moments heureux.
Ces moments ont existé.
Ce bonheur qui a été vécu, rien ne peut faire qu'il ne l'ait pas été,
Même la mort.
La mort ne balaie rien.
Le chagrin peut tout brouiller
Un temps.
Comme à chaque fois qu'on est séparé de ceux qu'on aime
On se dit que plus jamais.
Eh bien plus jamais, d'accord.
N'empêche que ce qui a été est
A l'intérieur.
Pour toujours.

Déposé par biscuit le 19/07/2018  


**** Pour toi mon Fidèle ****
Je t'ai choisi comme compagnie
Et tu le seras pour toute ma vie
Je ne pourrais jamais te quitter
Surtout jamais t'oublier
Ces quelques lignes
Je te les désigne
Pour te prouver
Cette grande amitié
N'oublie surtout jamais
Qu'on sera ami pour l'éternité
Même devant la sort
Quoi qu'il arrive mon chat, je t'adore
Pensée,

Déposé par GHETGHET le 30/04/2018  

Lorsque nous adoptons un Chiens ou touts autre Animal de compagnies , nous savons qu'il va finir par nous avoirs à dires au revoir , mais nous faisons toujours . Et nous le faisons pour une très bonnes raisons : ils apportent tant de joies et d'optimismes et de bonheurs . Ils attaquent chaque instants de chaque jours avec cette attitudes . Soit en PAIX et AMOURS a l'infini
BRUCE CAMERON

Déposé par biscuit le 07/04/2018  


Les adieux sont seulement pour
ceux qui aiment avec leurs yeux.
Parce que pour ceux qui aiment avec leur coeur
et leur âme, il n'y a pas de séparation.
Repose en paix, tu ne seras jamais oublié...,

Déposé par biscuit le 30/03/2018  

.............Pour toi aujourd'hui j'ai sorti ma plus belle plume...........
.............Avec celle-ci j'ai envie de t’écrire des mots tout en douceur des mots de toutes les couleurs...........
............Des mots qui mettent du baume au coeur,pour te faire partager mon bonheur..............
.
............Un bon livre,c'est un livre qui te fait mal quand tu le refermes...............
.
............Réveillez-vous chaque matin avec l'idée que quelque chose de merveilleux va se passer........
............N'oubliez pas que quelque chose de merveilleux ce n'est pas forcément quelque chose de grandiose.......
...................Il peut s'agir que d'un simple sourire...........
...................Un simple sourire qui sera merveilleux autant pour celui qui sait le donner que pour celui qui sait le percevoir..............
.
...............Malgré le mauvais temps et les aléas de la vie,gardez au fond de vous...............
...........Cette force de penser que le meilleur reste à venir Parole de grand Schtroumpf hi hi hi...........
.
...........C'est quand arrive la nuit que l'on se rend compte à quel point certaines personnes nous manquent nos amies de bêtes............
.
...................Il faut tendre la main et prendre soin de nos anciens.............
...................Leur donner de l'amour,de la tendresse'de l'attention................
...........................Sans jamais oublier chaque jour.............
.......................Que tôt ou tard...ça sera...notre tour... .............
.
.........Le bonheur est comme un parfum on le porte sur soi pour le faire respirer aux autres........
.
.........C'est fou comme les gens t'oublient vite une fois qu'ils n'ont plus besoin de toi..........
.
.............Le plus beau cadeau à donner à quelqu’un est ton temps,ton attention et ton amour......
.............Car ce sont les trois seules actions que nous attendons toutes et tous pour être bien dans la vie!!..........

Déposé par biscuit le 16/03/2018  


Je pense à toi, lorsque les lueurs du soleil
Brillent dans la mer.
Je pense à toi, lorsque le scintillement de la lune
Se mire dans les sources.
Je te vois, lorsqu’au loin sur le chemin
La poussière se soulève,
Dans la nuit profonde, lorsque sur l’étroit sente
Le voyageur tressaille.
Je t’entends, lorsque des murmures étouffés
La vague monte là-bas.
Dans le paisible bosquet je vais souvent pour écouter
Quand tout se tait.
Je suis auprès de toi, aussi loin sois-tu,
Tu es près de moi.
Le soleil baisse, bientôt brilleront les étoiles.
Ah ! Si tu étais là !
Goethe,

Déposé par biscuit le 09/03/2018  


Pour la compagne ou le compagnon qui n'est plus
Pour toi qui viens ici pour l'ultime séparation, pour l'ultime hommage à celui ou celle qui t'a donné sa fidélité, son amour, ses joies, sa reconnaissance, et pour lequel ou pour laquelle tu as eu des nuits de veille quand la maladie frappait...
Pour toi qui avais un langage unique pour échanger, pour adoucir, avec celui ou avec celle qui communiquait par un simple battement des paupières, un frémissement du museau, et qui exprimait, qui transmettait tant de messages ineffables, d'un miaulement ou d'un ronron, d'un aboiement particulier, ou qui jappait à ton approche, ou donnait de la voix.
Pour toi qui cheminais avec lui ou avec elle, et qui partageais ses jeux,
Pour toi dont il ou elle était le gardien du logis, Pour toi qui as mille et mille histoires à nous dire sur lui ou sur elle, chien ou chat,
Pour toi dont il ou elle a été le témoin de tant d'évènements familiaux,
Pour toi qui revis à présent la belle histoire d'amour qui vous liait, ne garde au coeur et en ta mémoire que la couleur de ses yeux, et de son pelage, son nom, son image, les heures de complicité, sa force vive, celle d'hier, tout ce que ce compagnon ou cette compagne t'a donné...
Que ta croyance en la survie du souffle qui l'animait soit la plus forte...
Alors ta compagne ou ton compagnon sera présent(e) dans l'invisible qui nous entoure, et tu seras apaisé(e).
Bernard Blancotte
de l'Académie du Languedoc
Paris, le 9 septembre 1988

Déposé par biscuit le 27/02/2018  

Tout mon amour t'est destiné,
A toi mon amour, ma passion,
Mon feu sacré, mon horizon.
Au-delà de ma vie, je t'aimerai,
Maintenant et pour l'éternité.
Ouvre-moi toujours ton cœur, s'il te plaît
L'étoile qu'incarne ton être
Fait briller mes yeux
Chaque fois que je regarde une photo
L'amour que je perçois me fait vivre,rien que pour toi
Toi,tu était, tu es et restera ce soleil perçant
Les nuages de mon ciel bleu devenu gris,mais...
Tes rayons atteignent mon coeur
Et font brûler mon envie folle de t'aimer encore et encore
pour l'éternité,tu seras toujours la si présent,je t'aime

Déposé par biscuit le 24/02/2018  

LA PRIÈRE DU CHAT
A MON MAÎTRE...
Ne me prends pas pour esclave,
Car j'ai en moi le goût de la liberté.
Ne cherche pas à deviner mes secrets,
Car j'ai en moi le goût du mystère.
Ne me contrains pas aux caresses,
Car j'ai en moi le goût de la pudeur.
Ne m'humilie pas
Car j'ai en moi le goût de la fierté.
Ne m'abandonne pas,
Car j'ai en moi le goût de la fidélité.
Sache m'aimer et je saurai t'aimer
Car j'ai en moi le goût de l'amitié...

Déposé par biscuit le 17/02/2018  

T'oublier, Toi ? Jamais
Ça m'as pris une minute pour te remarquer
Une heure pour t'apprécier
Un jour pour t'aimer...
Et j'aurais besoin de toute une vie
pour T'oublier !!
Pensée

Déposé par biscuit le 14/02/2018  

La vie est un cadeau, Mais elle est parfois remplis de chaos...
La vie peut être cruelle, Mais elle peut être aussi très belle...
Il faut accepter quelques fois les aléas de la vie, Pour pouvoir continuer a vivre ici...
Nous devons espérer pour continuer a avancer, Et que nos rêves deviennent réalité...
Ne plus versés autant de larmes, Qui blessent nos cœurs et nos âmes...
Chercher le soutien et le courage, Pour éviter le naufrage...
Se tourner vers celui qui vous écoute, Sans avoir peur, sans aucun doute...
Lui seul comprendra ce que l'on ressent, Nos plus profonds sentiments....
Lui seul sera toujours fidèle, Quoi qu'il advienne...
Laisser parler son cœur, Peut nous conduire au bonheur...
L'espoir ne doit pas nous quitter, Il peut nous sauver...
Dans chaque larmes de nos yeux il y a l'espoir, L'espoir de le ou les revoir... Leur petit minois nous apparaît en un court instant, Ils sont magnifique et rayonnant...
Ils sont toute notre vie, Maintenant et jusqu'à l'infini...

Déposé par biscuit le 03/02/2018  

Nous sommes séparés pour l'instant mais pas distants pour autant... Je sais que notre amour sortira grandi de cette épreuve de l'éloignement.
En attendant de te retrouver, je me remémore tous nos merveilleux moments, je puise sans cesse dans la richesse de ce passé qui nous lie.
Je m'ennuie de ton regard posé sur moi, du charme de ta jolie frimousse, de ton doux poil soyeux , toutes ces manifestations de toi devenues synonymes de bonheur.
Mais je m'encourage jour et nuit en anticipant le moment où nous serons enfin réunis, et notre amour seras encore plus fort.
Tous ces instants sont le bonheur.
Notre bonheur

Déposé par biscuit le 22/01/2018  

Etoile de mon coeur,
c'est dans la nuit de mes pensées,
que ta lumière à su pénétrer
au fin fond de mon coeur pour y effacer tous mes malheurs,
c'est dans mon coeur,
que ton éclat à rayonné pour y déposer la chaleur,de l'amour passionné.
c'est dans l'éclat de tes beaux yeux
en moi cet éclat brillera à jamais.
car tu as su éclairé mon coeur,de ta lumière chaude et passionnée
et je ne pourrai jamais l'oublier.
je t'Aime petit Ange ,

Déposé par biscuit le 21/01/2018  


Un nuage
Y a-t-il plus beau paysage
Qu’au ciel un blanc nuage
Qui vous invite au voyage
A la rencontre d’un visage
Ce nuage je l’ai visité
Et j’ai voulu l’habiter
Y vivre en toute liberté
Dès que je t’ai vu,toi mon petit chat
De ton nez tu touche mon visage
Dans ma main tu as glissé ta patte
Quand je suis avec toi
Je suis toute à ma joie
Il n’y a plus rien pour moi
Que la chaleur de ta tendresse
Le floconneux nuage blanc
Est là haut qui m’attend
Je m’y pelotonne sagement
Et m’y endors en rêvant
Et je flotte dans l’air
Avec ma boule de tendresse
Ca a l’air de lui plaire
L’escapade en ciel clair
Voici un gros nuage gris
Qui lâche ses larmes de pluie
Qu’est ce qui lui a pris
De nous réveiller ainsi
Et c’est la descente infernale
Qui nous ramène au point final
Après ce voyage merveilleux
Ce n’était qu’un rêve
Une toute petite trêve
Ces moments sont inoubliables
Et ce bonheur inexplicable.
,

Déposé par biscuit le 19/01/2018  

"Un être qui s’éteint, ce n’est pas un mortel qui finit,
C’est un immortel qui commence.
C’est pourquoi en attendant que j’aille le rejoindre,
Je ne lui dis pas adieu, je lui dis à bientôt.
Car la douleur qui me serre le cœur raffermit, à chacun de ses battements,
Ma certitude qu’il est impossible d’autant aimer un être et de le perdre pour toujours.
Ceux que nous avons aimés et que nous avons perdus ne sont plus où ils étaient,
Mais ils sont toujours et partout où nous sommes.
Cela s’appelle d’un beau mot plein de poésie et de tendresse : le souvenir."
(Doris Lussier)

Déposé par biscuit le 11/01/2018  

LETTRES A MES ANIMAUX DISPARUS
Vois-tu le regard de ce chat qui se plante dans mes yeux et les inonde de Mystères, de Rêve et d'Amour...
Le regard du chat dit : ' Je t'aimerai à jamais...'
Et il s'endort et toi tu pleures...
Et tu sais : Bientôt, lorsque nous aurons quitté ce monde,
Nous nous retrouverons et nous continuerons à nous aimer
Par-delà le Temps et l'Espace,
Et avec mes frères et soeurs animaux qui m'attendent,
Nous referons le monde!
Ma chienne aussi avait eu le même regard avant de partir...
Et mes yeux s'étaient embués aussi...
Et à chaque fois que l'un d'eux part, chien ou chat,
J'ai l'impression d'être un peu plus seul...
Mais ils vivent en moi et ils me soufflent à l'oreille, du coin de l'espace:
' Vas ton chemin, fais ce que tu as à faire,
Crées la musique et les mots, continues à jouer de ce piano
Autour duquel nous nous mettions tous en rond pour t'écouter,
Avant de partir...
Nous ne t'avons pas abandonné et les êtres qui s'aiment se retrouvent toujours, par-delà la Vie ou la Mort...
A travers la Musique des instruments et des mots,
Grâce à celle du Coeur, de l'Ame et de l'Amour...'

Déposé par tonton le 01/01/2018  

AVOIR UN CHAT C'EST :
Sortir en pyjama au beau milieu de la nuit.
Passer sans cesse le rouleau à poils sur tous ses vêtements.
Avoir un concert privé chaque soir en rentrant chez soi.
Avoir un concert privé chaque matin aussi ; ).
Dépenser des sommes phénoménales chez le véto.
Avoir une ombre qui te suit partout et ce même jusqu'au wc
Ne plus s'entendre avec tes voisins.
Lui trouver des excuses quand il a fait une bêtise.
Etre ridicule avec une voix de débile quand tu lui parles.
Etre surveillé quand tu manges.
Apprendre le sens du partage et finir par lui donner ton assiette.
Apprendre à s'organiser et ne plus jamais laisser de nourriture sur la table.
Ne plus avoir aucune autorité quand il te fait ses petits yeux de malheureux.
Lui interdire le canapé et finir par céder quand tu te sens seul.
Organiser tes week end en fonction de lui.
Avoir des centaines de photos de lui floues dans ton téléphone.
L'avoir aussi sur ton fond d'écran.
Lui apprendre des tours idiots et être tellement fier de lui.
Avoir envie d'en avoir un deuxième.
Avoir un ami qui te fait des calins quand tu es triste.
Te sentir incomplet quand il n'est pas avec toi.
Des rires à n'en plus finir quand il fait n'importe quoi.
De l'amour inconditionnel tous les jours.
Appréhender le temps qui passe parce qu'il vieillit plus vite que toi.
Etre prêt à tout pour lui.
Un immense bonheur que les gens qui n'en ont pas ne peuvent pas comprendre.
Avoir la chance d'avoir une petite boule de poil qui t'aime plus que tout au monde et qui te sera fidèle à jamais.
Avoir un chat c'est partager tellement d'amour qu'il est devenu impossible de vivre sans.

Déposé par SESHAT39 le 10/12/2017  

MATIN DE DECEMBRE
*****
On s'éveille...
du coton dans les oreilles
une petite angoisse douce...
autour du coeur comme mousse
c'est la neige,
l'hiver blanc,
sur ses semelles de liège
qui nous a surpris,dormant
alors sur un air de mélancolie
on pense, mélodie cruelle et monotone
en ce mois de Décembre si froid si gris
triste a nos coeur ,grisonne...
riche d'une émotion,qu'on affectionne
dans ce flocon qui voltige,son image fusionne
beauté magique, la joie de recevoir...
a la tristesse d'un souvenir,
on regarde par la fenêtre pleins d'espoir
on se souvient ,ça fait du bien de sourire...
et pouvoir se dire comme j'aimerai te voir courir
dans le jardin tout blanc,juste un instant
te voir faire de petit saut,bondir,et aboutir
dans mes petits bras ,te réchauffer comme avant....
********

Déposé par SESHAT39 le 06/12/2017  

🌈 🧡 💖 😍 💌 😇 👼 🕊 💫 💞 💞 🎄 🎄 🎄 🎄 🐈 🐈 🐈 🐱 🐱 🐱 💙 💙 💙 💙 💙 💌 💌 🌈 🌈 🌈
Oh oui, rêvons !!! Rêvons de nos Anges...!!!
*
L'Important
*
- C'est quoi, l'Important ?
- L'Important, c'est d'accrocher des rires
Aux branches sèches de la vie…
*
- C'est quoi, la Vie ?
- La Vie, c'est chercher son étoile
Dans le fouillis du ciel…
*
- C'est quoi, le Ciel ?
- Le Ciel, c'est ce qu'on ne peut voir
Qu'en fermant les yeux…
*
- C'est quoi, les Yeux ?
- Les Yeux, ce sont des forges vives
où s'embrasent les rêves…
*
- C'est quoi, les Rêves ?
- Les Rêves….
*
C'est ce qui est important…
*
Robert Gélis ("En faisant des galipoètes", 1983)
🌈 🧡 💖 😍 💌 😇 👼 🕊 💫 💞 💞 🎄 🎄 🎄 🎄 🐈 🐈 🐈 🐱 🐱 🐱 💙 💙 💙 💙 💙 💌 💌 🌈 🌈 🌈

Déposé par biscuit le 28/11/2017  


Se battre, avancer sans se retourner
Peu importe les malheurs de notre vie
La vie est trop courte pour être gâchée
Il faut continuer à se battre peu importe ce qui est dit
Il ne faut jamais baisser les bras
Ce serait gâcher ce qu'on a fait jusque là
On a pas le droit de tout laisser tomber
Juste parce qu'on en a assez
On a le droit parfois de craquer
Mais il faut réussir à se relever
Faire face aux difficultés
Ce n'est pas les contourner
Mais les surmonter
Et sans jamais se retourner
La vie est un véritable combat
Où il ne faut jamais baisser les bras
La peine est une douleur qu'on ne peut effacer
Il faut juste attendre et se dire que ça va passer
On se dit souvent qu'on y arrivera pas
Mais un ange nous y aidera
Je sais que le mien veille sur moi
Mais même si je ne le vois pas
Je sais qu'il est et sera toujours là
Et j'attends avec impatience le jour où on se reverra
A toi mon ange...
Poème de ElisefanGrég

Déposé par biscuit le 20/11/2017  

Je serai toujours près de toi...
Cher maître,
Je voulais que tu saches que parfois la vie
Est sans pitié.
Elle nous sépare, or,
Jamais nous ne l'avions souhaité .
Du ciel parfois je te regarde mais tu
Ne me vois pas. Là- haut , je suis bien mieux .
J'ai trouvé ma place au milieu d'un monde heureux.
Et ce monde , lui , est ETERNITE.
Or, dans celui où je suis né les misères étaient bien réelles.
Elle m'ont emporté avec elle,
Oui maître , j'ai découvert que
Même avec toi , le monde pouvait se montrer
cruel .
Je suis quand même heureux d'avoir pu vivre avec toi.
Car petit ,
J'étais l'esclave de la maltraitance et des
Personnes sans coeur, sans amour.
Et puis tu es arrivé et m'a finalement délivré
Des chaînes qui me retenaient,
Et pour ça maître je te dis merci ...
J'ai encore beaucoup d'espoir .
Je me dis bien que l'on pourra se revoir.
Je reste fort comme je l'ai toujours été mais
Malheureusement , trop impuissant devant
la mort qui me menaçait.
.
Tu restes à jamais dans mon coeur .
Maître et Dieu du du bonheur
Ne m'oublie jamais,
Car moi je ne t'es jamais oublié .

Déposé par biscuit le 12/11/2017  

comme dis la chanson
tu sais que j'ai du mal à parler encore de toi, il parait que c'est normal, y a pas de règle à çà
tu sais j'ai la voix qui se sert quand je te croise dans les photos
tu sais j'ai le coeur qui se perd je crois qu'il souffre un peu trop
j'aurais aimé te caresser un peu plus longtemps,
j'aurai aimé que mon chagrin ne dure qu'un instant
et tu sais j'espère au moins que tu m'entends
tu sais c'est dur de briser les silences même dans les cris de la fête
c'est dur de combattre l'absence
personne ne peut comprendre on a chacun notre histoire
il parait qu'il faut attendre que la peine devienne dérisoire, c'est comme çà
Je voulais te dire que je suis fier d'avoir été ton amie pendant tout ce temps,
tu sais j'espère au moins que tu m'attends.

Déposé par biscuit le 07/11/2017  

Il y a deux moyens d'oublier les tracas de la vie :la musique et les chats.
A Schweitzer

Déposé par biscuit le 03/11/2017  


On ne vit pas sans se dire adieu
On ne vit pas sans souffrir un peu
Sans abandonner pour aller plus loin
Sur son chemin quelque chose ou quelqu'un,

Déposé par biscuit le 27/10/2017  

Tendre sa main a nos amis les chats,
C'est si facile et ça ne coute rien !
Tendre sa main c'est aider a se sentir bien,
Et faire avec nos amis les chats un bout de chemin !
Tendre sa main a tous ceux qui en on besoin,
Pour qu'ils puisse entendre des mots de soutien !
Tendre sa main avec tendresse et douceur,
Pour l'aider dans son malheur !
Tendre sa main c'est du bonheur,
A donner a tous ceux qui ont peur !
Tendre sa main et voir dans leur yeux,
que maintenant ils sont heureux !

Déposé par biscuit le 25/10/2017  


Il est des événements dont nous ne guérissons pas.
On les porte en soi pour toujours et on en souffre à jamais.
On croit que le temps passe, qu'il lisse l'effroi.
On croît qu'on a sublimé l'épreuve, qu'on l'a dépassée, oubliée.
Pourtant, le mal est fait, et, au plus profond de soi, la douleur est intacte.
Le cœur, déséquilibré, ne bat plus pareil.
Une fenêtre est béante, le vent s"y engouffre, la vie s'y dérobe.
On est glacé.
On est perdu.
Une part de soi s'est enfuie.
On est fragilisé à jamais, en manque pour toujours.
En soi, désormais, quelque chose n'attend plus que la fin.
Il faut peut-être plonger profond pour trouver la source de sa vie.
En laissant mon chat s'envoler,
J'ai trouvé une pierre précieuse,
Une petite flamme qui s'apparente au cristal de l'âme…»

Déposé par SESHAT39 le 22/10/2017  

💚 💚 💚 💚 🌹 🌹 🌹 💌 💌 💚 💚 💚 💚 🌹 🌹 🌹 💌 💌
L’ESPÉRANCE
**
J’ai ancré l’espérance
Aux racines de la vie
*
Face aux ténèbres
J’ai dressé des clartés
Planté des flambeaux
A la lisière des nuits
*
Des clartés qui persistent
Des flambeaux qui se glissent
Entre ombres et barbaries
*
Des clartés qui renaissent
Des flambeaux qui se dressent
Sans jamais dépérir
*
J’enracine l’espérance
Dans le terreau du cœur
J’adopte toute l’espérance
En son esprit frondeur.
**
Andrée Chedid
💚 💚 💚 💚 🌹 🌹 🌹 💌 💌 💌 💌

Déposé par GHETGHET le 22/10/2017  

JOACHIM du BELLAY
petits museau , petites dents , yeux qui n'étaient point trop ardents
Mais desquels la prunelles perses imités la couleurs diverses qu'on voit en cet arc pluvieux qui se courbes au travers des cieux

Déposé par biscuit le 18/10/2017  

"il y a tant d Amour dans leurs regards tant d espace à combler par notre tendresse nos caresses...
Il y a tant de temps perdu où l on se dis j aurais du..
Il y a tant de remord et de regrets que ce soit dans le présent ou le passé
Mais le temps peut être notre assassin où notre allié
Le temps apaise et nous soulève malgré le chagrin qui nous pèse
Il sèche nos larmes range nos souvenirs dans une armoire mais jamais il nous fais oublier le mot aimer j ai aimée, toute personne que l on s autorise à aimer on risque de le perdre ou de la perdre et viens ce jour et l on se sent démunis et l on se sent perdue derrière une porte qui s est refermée vers l inconnue où désormais sans toi je n ai plus d issue que de continuer à vivre dans nos souvenirs....

Déposé par biscuit le 15/10/2017  


Le chemin de mon cœur
Il y a un chemin bordé de mille fleurs
Qui serpente en mon sein, qui serpente en mon coeur,
Un chemin sinueux jonché de souvenirs
Et c’est sur celui-ci que tu viens de partir.
Marchant la tête haute de ton pas cadencé
Je te revois encore, si près à mes côtés.
Au creux de mon oreille j’entends toujours ta voix,
Je sens encore ta tête le soir posée sur moi.
A qui donc me confier puisque tu es parti ?
A qui donc raconter mes joies et mes soucis ?

Il me reste ma peine et mon profond chagrin,
Il me reste la graine de souvenirs lointains
Qui fleurira les bords du chemin de mon cœur
Et qui me donnera encore bien du bonheur.
En pensant aux instants si doux et chaleureux
Que nous avons passés toi et moi, tous les deux,
J’aurai les yeux humides et la gorge nouée
Car tous ces bons moments je n’pourrais oublier !
Cette larme qui coule deviendra diamant,
Comme un cadeau précieux, comme un joyeux présent.
Cet amour tempétueux que tu m’as tant donné
Au fond de ma mémoire restera à jamais…
….
Il y a un chemin qui n’est pas si lointain
Et c’est sur celui-ci que tu es mon bon chat,

Déposé par SESHAT39 le 13/10/2017  

L'AUTOMNE de Jacques Prévert 🐌 🐌 🍁 😜 😜 😉 😉 🤓 🤓 📔 📔
------------------------------------------------------
Chanson des escargots qui vont à l'enterrement 🐌 🐌 🍁
À l'enterrement d'une feuille morte
Deux escargots s'en vont
Ils ont la coquille noire
Du crêpe autour des cornes
Ils s'en vont dans le soir
Un très beau soir d'automne
Hélas quand ils arrivent
C'est déjà le printemps
Les feuilles qui étaient mortes
Sont toutes ressuscitées
Et les deux escargots
Sont très désappointés
Mais voilà le soleil
Le soleil qui leur dit
Prenez prenez la peine
La peine de vous asseoir
Prenez un verre de bière
Si le coeur vous en dit
Prenez si ça vous plaît
L'autocar pour Paris
Il partira ce soir
Vous verrez du pays
Mais ne prenez pas le deuil
C'est moi qui vous le dit
Ça noircit le blanc de l'oeil
Et puis ça enlaidit
Les histoires de cercueils
C'est triste et pas joli
Reprenez vos couleurs
Les couleurs de la vie
Alors toutes les bêtes
Les arbres et les plantes
Se mettent à chanter
À chanter à tue-tête
La vraie chanson vivante
La chanson de l'été
Et tout le monde de boire
Tout le monde de trinquer
C'est un très joli soir
Un joli soir d'été
Et les deux escargots
S'en retournent chez eux
Ils s'en vont très émus
Ils s'en vont très heureux
Comme ils ont beaucoup bu
Ils titubent un petit peu
Mais là-haut dans le ciel
La Lune veille sur eux. 🌚 😉 😉
😜 😜 😉 😉 🤓 🤓 📔 📔 🍁 🍁 🍁 🍁 🍃 🍃 🍃 🍃

Déposé par biscuit le 12/10/2017  

…Passe ma chance, tournent les vents
Reste l’absence, obstinément.
J’ai beau me dire que c’est comme
ça
Que sans vieillir, on n’oublie pas.
QUOI QUE JE FASSE , OU QUE JE SOIS
RIEN NE T’EFFACE, JE PENSE A TOI….

Déposé par SESHAT39 le 10/10/2017  

Octobre est doux
......................................................
Albert Samain
**
Octobre est doux. – L’hiver pèlerin s’achemine
Au ciel où la dernière hirondelle s’étonne.
Rêvons… le feu s’allume et la bise chantonne.
Rêvons… le feu s’endort sous sa cendre d’hermine.
*
L’abat-jour transparent de rose s’illumine.
La vitre est noire sous l’averse monotone.
Oh ! le doux « remember » en la chambre d’automne,
Où des trumeaux défunts l’âme se dissémine.
*
La ville est loin. Plus rien qu’un bruit sourd de voitures
Qui meurt, mélancolique, aux plis lourds des tentures…
Formons des rêves fins sur des miniatures.
*
Vers de mauves lointains d’une douceur fanée
Mon âme s’est perdue ; et l’Heure enrubannée
Sonne cent ans à la pendule surannée…
**
Albert Samain, Au jardin de l’infante
🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍃 🍃 🌺 🌺 🌺 🌺 🌻 🌻 🌻 🌻 💗 💗 💗 💗 🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍃 🍃 🌺 🌺 🌺 🌺 🌻 🌻 🌻 🌻 💗 💗 💗 💗

Déposé par SESHAT39 le 06/10/2017  


LE LAC
...............................
Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?
*
Ô lac ! l'année à peine a fini sa carrière,
Et près des flots chéris qu'elle devait revoir,
Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre
Où tu la vis s'asseoir !
*
Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes,
Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,
Ainsi le vent jetait l'écume de tes ondes
Sur ses pieds adorés.
*
Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions en silence ;
On n'entendait au loin, sur l'onde et sous les cieux,
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
Tes flots harmonieux.
*
Tout à coup des accents inconnus à la terre
Du rivage charmé frappèrent les échos ;
Le flot fut attentif, et la voix qui m'est chère
Laissa tomber ces mots :
*
" Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !
*
" Assez de malheureux ici-bas vous implorent,
Coulez, coulez pour eux ;
Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent ;
Oubliez les heureux.
*
" Mais je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m'échappe et fuit ;
Je dis à cette nuit : Sois plus lente ; et l'aurore
Va dissiper la nuit.
*
" Aimons donc, aimons donc ! de l'heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons !
L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive ;
Il coule, et nous passons ! "
*
Temps jaloux, se peut-il que ces moments d'ivresse,
Où l'amour à longs flots nous verse le bonheur,
S'envolent loin de nous de la même vitesse
Que les jours de malheur ?
*
Eh quoi ! n'en pourrons-nous fixer au moins la trace ?
Quoi ! passés pour jamais ! quoi ! tout entiers perdus !
Ce temps qui les donna, ce temps qui les efface,
Ne nous les rendra plus !
*
Éternité, néant, passé, sombres abîmes,
Que faites-vous des jours que vous engloutissez ?
Parlez : nous rendrez-vous ces extases sublimes
Que vous nous ravissez ?
*
Ô lac ! rochers muets ! grottes ! forêt obscure !
Vous, que le temps épargne ou qu'il peut rajeunir,
Gardez de cette nuit, gardez, belle nature,
Au moins le souvenir !
*
Qu'il soit dans ton repos, qu'il soit dans tes orages,
Beau lac, et dans l'aspect de tes riants coteaux,
Et dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages
Qui pendent sur tes eaux.
*
Qu'il soit dans le zéphyr qui frémit et qui passe,
Dans les bruits de tes bords par tes bords répétés,
Dans l'astre au front d'argent qui blanchit ta surface
De ses molles clartés.
*
Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,
Que les parfums légers de ton air embaumé,
Que tout ce qu'on entend, l'on voit ou l'on respire,
Tout dise : Ils ont aimé !
**
Alphonse de Lamartine (1790-1869)
💖 💖 💖 💔 💔 💔 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 💖 💖 💖 💔 💔 💔 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

Déposé par SESHAT39 le 03/10/2017  

THICH NHAT HANH
L’écoute n’a qu’un seul but : permettre à l’autre de vider son cœur. Si vous pratiquez ainsi, la compassion sera toujours là. Si la conscience est là, je suis sûr que vous savez tous ici que la haine, la violence et la colère ne peuvent être neutralisés et guéris que par une seule substance : la compassion.

Déposé par SESHAT39 le 02/10/2017  

BASTET, LA DÉESSE-CHAT 🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
BASTET (En Grec : Bastis, en Égyptien : Bast ou Baast ou Ubasti ou Baset) fut l'une des divinités les plus adorées par les Égyptiens. Il y eut confusion, de la part des premiers égyptologues, sur la traduction d'un hiéroglyphe ajouté à la fin de son nom, qui donna à tort la translittération en Bastet. Il s'agit d'une divinité solaire symbolisant la chaleur apaisante du soleil, adoré pour sa puissance, sa force et son agilité. Elle est la forme bienveillante d’une Déesse dangereuse, elle incarne la féminité. Elle est la protectrice des femmes enceintes et est chargée de dispenser les bienfaits du soleil. Elle est aussi Déesse de la musique, de la danse, de la joie, des festivals et maîtresse du foyer.
🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
Il s'agit d'une Déesse pacifique, mais, lorsqu'elle est en colère, elle devient une femme à tête de lionne, parfois très violente. Comme l'animal totem qui la représente, Bastet était tendre imprévisible, mais sa violence pouvait surgir à tout moment.
Elle est soit l’œil, soit la fille de Rê ou celle d'Atoum, en prenant comme mère Hathor ou Tefnout. À certaine période elle forma une triade avec Atoum et Mahès (ou Miysis ou Mihos), le Dieu lion, dont elle est la mère. Elle fut vénérée dès la Période Thinite (v.3150-2647), puis après particulièrement sous le règne de Pépi II (2246-2152) où elle fut le pendant d’Hathor de Dendérah. D'abord divinité locale sur son sanctuaire de la ville de Bubastis (L'actuelle Tell Basta dans le Delta, en Égyptien Per-bastet pr bAstt "la maison de Bastet"), le culte de la Déesse se propagea dans tout le pays. Bastet protégeait le défunt dans l'Au-delà et aidait Rê à tuer le serpent Apophis.
***************************
Ses représentations et symboles
BASTET est l’une des Déesses les plus discrètes du panthéon Égyptien et n’est que très rarement représentée, sinon dans son temple à Bubastis. Les différentes représentations de Bastet sont, initialement, sous la forme de la lionne Sekhmet qui dort en elle et à laquelle elle est associée en femme à tête de lionne portant la croix ânkh d'une main et le sceptre de l'autre. Puis, à partir du Moyen Empire (2022-1650), sous la forme d'une chatte ou d'une femme à tête de chat.
................................... 🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
Ses symboles étaient :
Ses attributs divins : Le sistre (instrument de musique) parce qu'elle aimait particulièrement la danse et la musique, le couteau et le panier. Selon Jean-Pierre Corteggiani, en plus la couronne Atef, la couronne Hedjet, le disque solaire et l’uræus.
Animaux, couleur et élément : Ses animaux étaient le chat et le lion. Sa couleur le noir. Il n'y a pas d'élément qui lui soit attribué.
Les fêtes en son honneur : Les fêtes annuelles de la ville de Bubastis, en honneur de Bastet, étaient des événements très attendus en Égypte. Hérodote (Historien Grec, v.484-v.425) en fit une description très précise que l’on tint longtemps pour une invention de l’historien, jusqu’à ce que des archéologues modernes découvrent des preuves de l’existence de ces fêtes mémorables. Vers la Basse Époque (656-332), la fête de Bastet était l’une des plus populaires du calendrier Égyptien. En cette occasion, au moment de l'inondation du Nil, la cité de Bubastis ne pouvait être rejointe que par les voies fluviales.
🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
Ses lieux de cultes principaux
---------------------------------------------------------------
Les lieux de cultes principaux de Bastet furent :
BUBASTIS, l'actuelle Tell Basta dans le Delta, en Égyptien Per-bastet pr bAstt "la maison de Bastet", où un temple lui fut dédié qui selon Hérodote (Historien Grec, v.484-v.425) aurait été, à son époque, le plus beau temple du pays, avec le plus de fidèles. Il était orienté Est-ouest et mesurait près de 200 m de longueur. Il était entouré d'une grande enceinte de briques crues, dont Hérodote laissa une description intéressante. Sur trois de ses côtés un lac en forme de croissant entourait le tout. Aujourd'hui seuls les vestiges d'une salle hypostyle, réduit aux premières assises, sont visibles. Un grand pylône de cinquante mètres de large, donnait sur deux cours successives dont la dernière s'ouvrait sur le grand hall aux colonnes hathoriques (Sculpté à l'image de la Déesse Hathor) de dix mètres de hauteur, érigé par Osorkon II (874-850).
SAQQARAH, non loin du complexe funéraire de Téti I (2321-2291) un culte lui fut dédié à la Basse Époque (656-332) dont la ferveur est attestée par les innombrables ex-voto dédiés à la Déesse chat retrouvés sur place ainsi qu’aux nécropoles d’animaux toutes proches qui abritent encore des milliers de momies félines témoignages des dévots antiques.
🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
LE CULTE DE BASTET
Son culte remonte aux premiers jours de la civilisation Égyptienne, mais la Déesse va acquérir une grande notoriété plus tard. Elle est mentionnée dans les Textes des Pyramides et le Livre des Morts. À ses origines, Bastet était la Déesse du culte solaire, mais au fil du temps elle fut de plus en plus celui de la lune. D'abord divinité locale sur son sanctuaire de la ville de Bubastis, le culte de la Déesse se propagea dans tout le pays. À partir de la IIe dynastie (2828-2647), Bastet fut dépeinte comme un chat sauvage du désert, ou comme une lionne, de sorte qu'il pouvait y avoir confusion ou assimilation avec à sa sœur, la Déesse Sekhmet.
******
D'après Hérodote (Historien Grec, v.484-v.425) il était organisé dans la ville de Bubastis de très grandes fêtes au moment de l'Inondation du Nil "Le festival de l'ivresse" où le peuple jouait de la musique, dansait, chantait et s'enivrait. Ces festivités étaient le moyen d'apaiser Bastet afin qu'elle ne se transforme pas en lionne destructrice. Bastet, associée à l’œil de Rê, pouvait agir comme l'instrument de la vengeance du Dieu du soleil. D’après une tombe de la vallée des Reines où elle porte des couteaux pour protéger le fils du Roi, elle aurait aussi enfanté et allaité le Pharaon dont elle serait la Déesse protectrice, mais ne devint une divinité dynastique que lors de la XXIIe dynastie lorsque Bubastis prit le statut de capitale.
🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
À la Basse Époque (656-332) un culte de la Déesse s'installa à Saqqarah non loin du complexe funéraire de Téti I (2321-2291), dont la ferveur est attestée par les innombrables ex-voto dédiés à la Déesse chat retrouvés sur place. À Saqqarah et à Bubastis des nécropoles ont été mises au jour contenant des milliers de chats momifiés ainsi que des statuettes et amulettes qui prouvent que la Déesse bénéficiait des faveurs des Égyptiens et qu'elle avait une importance nationale bien avant d'être une divinité dynastique. D'autres nécropoles de ce type on été mises au jour également à Tanis, Béni Hassan et Thèbes. Lorsque l'influence de la société Grecque prolongea l'Égypte Pharaonique, Bastet devint définitivement une Déesse lunaire ceux-ci l'identifièrent avec Artémis et les Romains avec Diane. Elle fut aussi identifiée avec l'étoile Sirius de ce fait les Sumériens l'assimilèrent avec Inanna.
Cliquez pour agrandir l'image
Autre représentation de Bastet
Les anciens Égyptiens appelaient "myeu" le chat. Domestiqués ceux-ci vivaient sur le bord du Delta du Nil, à l'origine pour éradiquer les rats qui infestaient les granges. Au fil du temps, il n'y eut plus une seule maison, temple ou bâtiment qui ne posséda au moins un chat. Lorsque l'un de ceux-ci mourait, il est dit que le propriétaire se rasait les sourcils en signe de deuil pour l'animal et le respect de la Déesse.
Le culte de Bastet atteint une propagation telle que le chat en Égypte fut protégé par la loi. Il était interdit de leur faire du mal ou de les exporter à l'extérieur des frontières du royaume. Ceux qui violaient ces dispositions étaient passibles de mort. Bien que les lois interdisaient l'exportation de chats Égyptiens, qui étaient considérés comme des animaux sacrés, les navigateurs Phéniciens les sortirent clandestinement du pays, ce qui en fit des biens de valeur.
🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
LÉGENDES ET MYTHES
Une légende raconte que Bastet, mordu par un scorpion, fut guérie de Rê. Les Égyptiens avaient un dicton : "Il ne faut pas caresser le chat Bastet avant d'aborder la lionne Sekhmet". Bastet était en effet communément associée à la Déesse à tête de lionne de Memphis, ainsi qu'à Ouadjet et Hathor. Ce dicton tire ses racines dans la légende de Rê qui, furieux, provoqua une sécheresse. Quand il se fut calmée, il envoya Thot chercher Bastet en Nubie, où la Déesse se cachait sous la forme d'une lionne (Sekhmet).
🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹
🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🐱 🐱 🐱 🐱 🐈 🐈 🐈 🐈 💛 💛 💛 💛 💛 💛 💛 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹

Déposé par SESHAT39 le 29/09/2017  

🌼 💛 💖 🌹 🌺 🌸 🌻 🌷 💗 💙 💙 💙 💙 💙 💚 💚 💚 💚 🌼 💛 💖 🌹 🌺 🌺 🌺 🌺 🌸 🌸 🌸 🌻 🌻 🌻 🌻 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷
Au Paradis, plus de vieillesse, plus de maladies et de souffrances !!
Que de la Joie, du Bonheur, la Santé et la Jeunesse éternelles !!
🌼 💛 💖 🌹 🌺 🌸 🌻 🌷 💗 💙 💙 💙 💙 💙 💚 💚 💚 💚 🌼 💛 💖 🌹 🌺 🌺 🌺 🌺 🌸 🌸 🌸 🌻 🌻 🌻 🌻 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷

Déposé par biscuit le 25/09/2017  

Lorsque deux nobles cœurs se sont vraiment aimés
leur amour est plus fort que la mort elle-même
Cueillons les souvenirs que nous avons semés
Et l'absence après tout n'est rien lorsque l'on s'aime...

Déposé par biscuit le 16/09/2017  

Deux cœurs qui battaient à l'unisson
c'était le tien, c’était le mien
Le tien fatigué s'est arrête de battre et le mien a continué
pour que ton souvenir perdure
malgré la douleur...
J'ai longé le gouffre qui s'ouvrait devant moi, sans y tomber
pour continuer à dire ton nom
malgré les larmes.
Chaque jour est une bataille
mais pour continuer à dire ton nom
cette bataille je la gagnerais, chaque jour...

Déposé par GHETGHET le 14/09/2017  

Que Savent les Hommes ?
Nous sommes leurs petites bêtes
Leurs domestiques Animaux
Ils nous font la fêtes
Nous frottent souvent le dos
Ils cherchent nos caresses
Nos tendres ronronnements
Mais notre nobles sagesses
Pour eux ce n'est rien, c'est du vents
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que nos cœurs battent comme leurs propres cœurs ?
Et que du bonheurs
C'est de faires leur bonheurs
Ils nous gardes biens au chauds
Dans leurs hermétiques maisons
Nourrissent nos petits corps
A coups de boîtes de ronrons
Nous sommes décoratif
Dans leurs impersonnels décors
Mais leurs mains qui souvent nous caressent
N'apaisent pas notre détresses
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que nos yeux
Ou brillent des ombres noires
Ne sont que les reflets
De leur secret désespoir ?
Nous leur apportons le calmes
Les allégeons de leurs angoisses
Quand nous restons en silences
C'est pour le bien-être de leurs ÂMES
Nous les aidons a vivres
A supporters leurs mondes d'Hommes
Et quand ils partent a la dérives
Nous esquissons un pas de danses
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que dans nos yeux
L'univers entiers se reflètes
Et que s'ils nous trouvent étranges
C'est parce que nous sommes des ANGES ?
PHILIPPE MUYL

Déposé par biscuit le 10/09/2017  

LETTRES A MES ANIMAUX DISPARUS
Vois-tu le regard de ce chat qui se plante dans mes yeux et les inonde de Mystères, de Rêve et d'Amour...
Le regard du chat dit : ' Je t'aimerai à jamais...'
Et il s'endort et toi tu pleures...
Et tu sais : Bientôt, lorsque nous aurons quitté ce monde,
Nous nous retrouverons et nous continuerons à nous aimer
Par-delà le Temps et l'Espace,
Et avec mes frères et soeurs animaux qui m'attendent,
Nous referons le monde!
Ma chienne aussi avait eu le même regard avant de partir...
Et mes yeux s'étaient embués aussi...
Et à chaque fois que l'un d'eux part, chien ou chat,
J'ai l'impression d'être un peu plus seul...
Mais ils vivent en moi et ils me soufflent à l'oreille, du coin de l'espace:
' Vas ton chemin, fais ce que tu as à faire,
Crées la musique et les mots, continues à jouer de ce piano
Autour duquel nous nous mettions tous en rond pour t'écouter,
Avant de partir...
Nous ne t'avons pas abandonné et les êtres qui s'aiment se retrouvent toujours, par-delà la Vie ou la Mort...
A travers la Musique des instruments et des mots,
Grâce à celle du Coeur, de l'Ame et de l'Amour...'

Déposé par biscuit le 04/09/2017  

Le ciel est à moi
J'étais sans vie et sans voix
Sans espérance et sans joie
Presque rendu au bout de mon temps
Mais, voici que se sont ouverts
Les grands bras de la lumière
Et voilà que je pars vers l'univers
Je pars, je pars
Je monte, je monte
Je vole
Le ciel est à moi
Je parle aux étoiles
Je plane de soleil en soleil
Je vole, je vole,
Je brille, je brille,
Je vis
Le ciel est à moi
L'infini est bleu
Bleu et doux et bon et merveilleux !
J'étais sans vie et sans voix
L'âme pleine de « pourquoi »
Perdu dans les silences et dans les mots
Quelle est la raison des choses
Des galaxies et des roses ?
On le sait quand on sait
Que tout est beau
Je pars, je pars
Je monte, je monte
Je vole
Le ciel est à moi
Je parle aux étoiles
Je plane de soleil en soleil
Je vole, je vole,
Je brille, je brille,
Je vis
Le ciel est à moi
L'infini est bleu
Bleu et doux et bon et merveilleux !
J'étais sans vie et sans voix
Sans espérance et sans joie
Presque rendu au bout de mon temps
Mais, voici que se sont ouverts
Les grands bras de la lumière
Et voilà que je pars vers l'univers !

Déposé par KEKER le 03/09/2017  

Beau Papou, j'ai regardé à nouveau tes photos, j'ai pleuré... Tu n'étais pas vieux, pourquoi être parti si vite ?? Tu étais si beau ! Mais je crois que, du haut du ciel, tu veilles sur les tiens comme ils ont veillé sur toi sur cette terre...
Je sais qu'un jour nous nous retrouverons tous dans ce beau paradis où vous êtes allés nous attendre, vous, nos minous les plus aimés.
Je t'embrasse sur ta jolie fourrure, et te fais mille câlins, avec toute ma tendresse...

Déposé par chacaju le 22/08/2017  

A ma famille.
Lorsque la nuit tombe et que les étoiles brillent,
Séchez vos larmes et regardez-moi.
Là-haut dans le ciel, je suis une de ces belles étoiles qui brillent,
Et quand passe une étoile filante, c’est un million de bisous que je vous envoie,
Recevez-les en plein cœur.
Lorsque le vent souffle, c’est encore moi qui me glisse dans les branches,
qui joue dans vos cheveux, qui vous caresse la joue.
Et lorsque le soleil brille, c’est encore moi qui souris, qui vous inonde de ma lumière, de cette chaleur dont je veux vous envelopper, comme votre amour qui me réchauffe.
Papa, Maman,
Nous serons toujours ensemble, car j’habite l’endroit le plus doux et le plus merveilleux qui soit,
J’habite dans vos cœurs.
Papou.

Déposé par elise2512 le 21/08/2017  

Chaque soir avant de t’endormir
Regarde à la fenêtre
Et toutes les étoiles
Que tu verras sont les milliers de papouilles que
Je t'envoie !!!

Déposé par biscuit le 21/08/2017  

"Même s' il me faut lâcher ta main
Sans pouvoir te dire "à demain"
Rien ne défera jamais nos liens
Même s'il me faut aller plus loin
Couper les ponts, changer de train
L'amour est plus fort que le chagrin
L'amour qui fait battre nos coeurs
Va sublimer cette douleur
Transformer le plomb en or
Tu as tant de belles choses à vivre encore
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas
Tu as tant de belles choses devant toi
Même si je veille d'une autre rive
Quoi que tu fasses, quoi qu'il t'arrive
Je serai avec toi comme autrefois
Même si tu pars à la dérive
L'état de grâce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois
Dans l'espace qui lie le ciel et la terre
Se cache le plus grand des mystères
Comme la brume voilant l'aurore
Il y a tant de belles choses que tu ignores
La foi qui abat les montagnes
La source blanche dans ton âme
Penses-y quand tu t'endors
L'amour est plus fort que la mort
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache le plus beau des mystères
Penses-y quand tu t'endors.
L'amour est plus fort que la mort."
)
❣ ️ ❣ ️ ❣ ️ Françoise Hardy(tant de jolies choses),

Déposé par SESHAT39 le 18/08/2017  

🌈 🌈 🌈 🌈 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 👼 👼 👼 👼 👼 👼 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖
JE SUIS LIBRE DÉSORMAIS .....LIBRE DE TOUTE ENTRAVE !!
Libre de toute souffrance, de toute vieillesse et de toute maladie .
🌈 🌈 🌈 🌈 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 👼 👼 👼 👼 👼 👼 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖
Je suis devenu un bel Ange, une étoile qui brille à tout jamais.
Mon Ciel est infini et si merveilleux
Une éternité d'Amour, de Joie, de Paix et de Lumière .....
🌈 🌈 🌈 🌈 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 👼 👼 👼 👼 👼 👼 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖
OUI, JE SUIS ENFIN LIBRE .....
Et je vivrai à tout jamais dans le Coeur et la Mémoire des êtres qui m'ont tant aimé sur cette Terre. Un jour, je les retrouverai enfin !!
🌈 🌈 🌈 🌈 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 👼 👼 👼 👼 👼 👼 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖
✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ 😍 😍 😍 😍 😍 😍 ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 👼 👼 👼 👼 👼 👼 👼 ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ 😍 😍 😍 😍 😍 😍 ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 👼 👼 👼 👼 👼 👼 👼

Déposé par elise2512 le 18/08/2017  

LES DATES ANNIVERSAIRES
***********************
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir un instant nos cœurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous.
***
Je suis toujours surpris par les coïncidences
Qui nous font un clin d'œil du fond de leur mémoire
En posant des bonheurs sur les journées d'absence
Et nous laissent à penser que rien n'est un hasard
***
Peut-être est-ce un moyen lorsqu'ils se manifestent
Pour ceux qui sont partis dans un autre univers
De nous tendre la main par l'amour qui nous reste
Pour nous aider parfois à franchir des frontières
***
Est-ce nous qui pouvons au travers de l'espace
Influencer ainsi la course des années
Ou serait-ce un lambeau de leur chagrin qui passe
En déposant des fleurs sur le calendrier
***
Il existe en tous cas dans les anniversaires
Une part de magie qui fait surgir d'ailleurs
Les visages ou les mots de ceux qui nous sont chers
Des êtres qui nous manquent et dorment dans nos cœurs
***
Ils sont là quelque part pour un instant fugace
Et dans les joies souvent qu'ils partagent avec nous
Se rendorment certains que rien n'a pris leur place
Et que leur souvenir nous est resté très doux
***
Sans amour notre vie n'est plus qu'un long voyage
Un train qui nous emporte à travers les années
Mais celui qui regarde un peu le paysage
Ouvre déjà son cœur pour une éternité
***
Au-delà des paroles et de la bienveillance
Il existe des voies difficiles à cerner
Faites de souvenirs, d'amour et de silence
Et que bien des savants vous diront ignorer
***
Elles sont un privilège au cœur de la souffrance
Un baume pour les jours qu'on ne peut oublier
Qui pourraient avoir l'air d'être sans importance
Mais qui soignent des plaies difficiles à fermer
***
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir quelquefois nos cœurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous
***
Pour ouvrir quelquefois nos cœurs à ses mystères
Et permettre au présent de nous sembler plus doux.
***
(Yves Duteil)

Déposé par biscuit le 18/08/2017  


JOSEPH JOUBERT , il faut compenser l'absence par le souvenir , la mémoire est le miroir où nous regardons les absents

Déposé par lepapou le 17/08/2017  

Petit Papou,
Demain nous serons le 18 Août, deuxième année de ton départ.
Ce sera une journée difficile, qui rappellera tant de tristesse.
Depuis ce jour, tu ne nous a jamais quitté ; tu sais que tu es à jamais dans notre coeur.
Nous t'embrassons tendrement, petit coeur, avec tous tes amis du pont de l'arc en ciel.

Déposé par biscuit le 13/08/2017  

L'amitié, Les amis(es),comme les étoiles,on ne les voit pas mais ils sont toujours là.Merci pour mon Réglisse et mes autres compagnons

Déposé par KEKER le 10/08/2017  

Maintenant que je suis parti, laissez-moi aller
Même s’il me restait encore des choses à voir et à faire.
Ma route ne s’arrête pas ici.
Ne vous attachez pas à moi à travers vos larmes.
Soyez heureux de toutes les années passées ensemble.
Je vous ai donné mon amour,
Et vous pouvez seulement deviner combien de bonheur vous m’avez apporté.
Je vous remercie pour l’amour que vous m’avez témoigné
Mais il est temps maintenant que je poursuite ma route.
Pleurez-moi quelques temps, si pleurer il vous faut.
Et ensuite, laissez votre peine se transformer en joie
Car c’est pour un moment seulement que nous nous séparons
Bénissez donc les souvenirs qui sont dans votre cœur.
Je ne serai pas très loin, car la vie se poursuit
Si vous avez besoin de moi, appelez-moi, je viendrai
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher.
Je serai près de vous.
Et si vous écoutez avec votre cœur,
Vous percevrez tout mon amour autour de vous dans sa douceur et sa clarté.
Et puis, quand vous viendrez à votre tour par ici,
Je vous accueillerai avec le sourire
Et je vous dirai: « bienvenue chez nous».
Poème Hawaïen

Déposé par biscuit le 07/08/2017  

Le soir quand la nuit est tombée
Et que j'ai envie de te parler
Je regarde l'étoile la plus scintillante
Mon regard s'arrête sur la plus brillante
Dedans, ta frimousse rayonne comme le soleil
Et derrière l'étoile, un arc-en-ciel
Qui, de toutes ces couleurs
Forme ta frimousse pour embellir mon coeur
Il a formé avec douceur ton regard si beaux
Se regard remplie de tendresse
Maintenant j'aimerai encore plus te revoir
M'amuser ,te câliner être avec toi comme avant
Aujourd'hui tu es loin d'ici
Et j'aimerai te dire que tu comptes dans ma vie
Car maintenant sans toi je n'arrive plus à rire comme autrefois
Ce soir je te regarde les yeux plein de tristesse
Car ce n'est qu'une étoile qui m'a fait la promesse
La promesse que tu ne m'oublierais pas
Je commence à pleurer je ne veux pas te laisser
Tu resteras dans ma vie, et mon coeur à jamais

Déposé par biscuit le 30/07/2017  


Une larme est en apparence une simple goutte d'eau, légérement salée, glissant doucement sur une joue rosée, et qui achève son chemin lorsqu'elle rencontre le sol. Mais si on prend le temps de s'approcher, de regarder vraiment ce qu'elle est , une larme a beaucoup de choses a dire.
Une larme ne nait pas au coin de l'oeil sans raison. Parfois, c'est du à un rire, mais malheureusement, la plupart du temps, c'est à cause d'une peine, d'une tristesse, d'un mal-être enfoui au fond de soi, quelque chose qu'on ne veut pas montrer, pour ne pas inquièter, mais qui finit toujours par remonter. La gorge se noue, les mots ne sortent plus, les yeux nous piquent, on sent la larme se former, on voudrait la retenir, mais elle est plus forte que nous. Elle vient du fond de notre être, du fond de notre âme. Durant le chemin qu'elle parcourt a travers notre corps pour arriver jusqu'à notre oeil, elle se charge des souffrances qui nous hantent. Elle transporte tout ce qu'on n'a pas su dire, tout ce qui nous fait mal, afin de nous libérer pour un temps. Elle attriste notre visage, mais elle est le signe que quelque chose ne va pas. Elle attire sur nous l'attention qu'on souhaite éviter, mais lorsqu'elle est là, il est déjà trop tard. Elle perle au coin de l'iris, transparente, mais tellement significative de ce que l'on ressent. On voudrait la sécher, pour que personne ne la voit, mais elle ne vient jamais seule, et malgré nos efforts, elle finit toujours par glisser sur notre joue, laissant derière elle une trace. Trace du tourment qui est en nous. Tourment qu'on voudrait taire, qu'on ne veut peut etre pas s'avouer non plus, mais pourtant bien présent. Retenir une larme n'est pas possible, car elle finira toujours par venir, dans n'importe quelle situation. Laisser couler une larme permet de lacher prise, de se dévoiler aux autres. Il ne faut pas en avoir honte. Une larme est là pour nous soulager, elle évacue notre trop plein de douleur, et après, l'on se sent mieux.
Maintenant, quand vous verrez une larme, penser a tout ce qu'elle contient, vous comprendrez beaucoup de chose.

Déposé par KEKER le 30/07/2017  

Pour toi, trésor.
Le cœur brisé, je suis partie.
A la maison je t’ai cherchée.
Au jardin j’ai cru apercevoir ton ombre,
Mais c’était la mienne.
Le temps qui m’a paru si court avec toi à mes côtés,
S’étire, n’en finit pas,
Et pourtant c’est déjà demain.
Comment ai-je survécu à cette nuit sans toi ?
Je te cherche,
Tu es là sur le tapis,
Mais non,
Ce sont mes larmes qui brouillent ma vue.
Des jours, des mois ont passé...
Le vent dans les rideaux,
Un bruit comme des pattes sur le parquet,
Non le chagrin ne m’a pas rendue folle.
Tu es là,
Tout près,
Dans mon cœur,
A l’abri,
Mon chat, mon ange...

Déposé par biscuit le 22/07/2017  

"TU ME MANQUES
Je suis assise ici, seule, si triste et solitaire.
Je pense à toi souvent -- chaque minute du jour, me demandant comment tu vas, ce que tu fais, souhaitant te serrer dans mes bras.
Je suis assise, me souvenant de tout ce que nous avons partagé, rêvant à tout ce qui sera, et je verse une larme pour chaque minute sans toi.
Parfois, je crois en ma force et que le temps qui nous sépare s'écoulera vite, et puis parfois, je m'assieds et pleure et me demande pourquoi faut-il que l'amour fasse ainsi mal...
Bien que parfois dans la solitude... quelque part dans le vide je me sente pourtant très aimée, et je réalise que ce n'est pas l'amour qui fait si mal...
c'est d'être sans toi."

Déposé par biscuit le 16/07/2017  

Rien n'est plus doux,
Rien ne donne à la peau une sensation plus délicate,
Plus raffinée,
Plus rare,
Que la robe tiède et vibrante d'un chat.
(Guy de Maupassant)

Déposé par biscuit le 09/07/2017  


🐾 🐾 🐯 🌹 Le greffier 🌹 🐯 🐾 🐾
Pour des caresses,
Je fais pattes de velours.
Contre un peu d'amour,
Je donne de la tendresse.
Je suis un indépendant,
Au caractère sociable.
Mes habitudes sont invariables,
De l'humain je ne suis point dépendant
Je peux être habile félin,
Aux griffes acérées,
Prêt à lacérer
Mais je suis né pour être câlin !
Je suis chaton ou matou
Écoutez mes tendres ronrons,
Qui résonnent comme une chanson.
Je la fredonne rien que pour vous !
(Poème de Delcau Roinos)

Déposé par biscuit le 06/07/2017  


Le temps n’aide pas à oublier, mais à s’habituer.
Comme les yeux qui s’accoutument au noir.
Agnès Ledig ,

Déposé par GHETGHET le 01/07/2017  

A mon Maitres
ne me prends pas pour esclaves , car j'ai en moi le gouts de la libertés ,
ne cherche pas a deviner mes secrets , car j'ai en moi le gouts du mystères ,
ne me contrains pas aux caresses , car j'ai en moi le gouts de la pudeurs ,
ne m'humilies pas , car j'ai en moi le gouts de la fiertés ,
ne m'abandonne pas , car j'ai en moi le gouts de la fidélités ,
saches m'Aimer et je saurais t'Aimer , car j'ai en moi le gouts de l'Amitiés
anonymes

Déposé par biscuit le 27/06/2017  

💗 😘 🐶 Le temps n’aide pas à oublier, mais à s’habituer. Comme les yeux qui s’accoutument au noir. Agnès Ledig , 🐶 💙 💚 🌹 🌹 🌷 💐 &#

Déposé par biscuit le 09/06/2017  

AU PAYS DES ETOILES
Dans le vaste infini
Où se noient les étoiles
Il existe un pays
Que l’absence nous voile.
C’est un pays magique,
Baigné de pur amour,
Aux charmes magnifiques
Où seul règne le jour.
Des cascades d’eau pure
Et des prairies fleuries,
Et des lacs, j’en suis sûre
Où l’on s’ébat, ravi.
A ce pays doré
Seules accèdent les âmes
De nos êtres aimés
Par un grand pont diaphane,
Sous un bel arc en ciel,
Vers une chaude lumière,
Dans ce pays de miel
Qui survit dans l’Ether.
S’y retrouvent ensemble
Nos parents, nos amis,
Nos amours et me semble
Nos animaux chéris.
Ils sont devenus anges
Entourés d’une aura,
C’est de là qu’ils s’arrangent
A gommer nos tracas !
Ils nous veillent sans cesse
Et calment nos chagrins,
Écartent nos détresses,
Nous montrant le chemin.
Ils soulagent nos peines
Et apaisent nos larmes,
Toutes nos peurs sont vaines,
Leur amour est une arme.
Dans le vaste infini
Où se noient les étoiles
Il existe un pays
Que l’absence nous voile.
Clau (novembre 2012)

Déposé par biscuit le 28/05/2017  

Puisque tu sais le temps qu´il m´a fallu
Pour arriver au coin de ta rue
Puisque derrière tes paupières baissées
Tu as suivi les routes où j´ai marché
Puisque tu vois la couleur de mes nuages
Et les photos qui rient dans mes bagages
Je garderais tous ces morceaux de nous
Que tu as laissés cassés un peu partout...
Un jour ou l´autre, on se retrouvera
Comme un matin d´enfance
Un jour tout autre, on se reconnaîtra
Pour une autre danse...
Tu as réveillé des soleils endormis
Entre tes cils, ils m´ont souri
Par tes yeux , j´ai vu des arcs-en-ciel
Là où j´avais laissé fondre mes ailes
Même si tu vis dans d´autres vies que moi
Si chaque nuit nous éloigne pas à pas
Même si j´ai peur des ombres qui s´avancent
Dans cette chambre qui part vers le silence
Un jour ou l´autre, on se retrouvera
Comme un matin d´enfance
Un jour tout autre, on se reconnaîtra
Au-delà du silence...
Un jour ou l´autre, on se retrouvera
Comme un matin d´enfance
Un jour tout autre, on se retrouvera
Au-delà du silence...
Un jour ou l´autre, on se retrouvera
Comme un matin d´enfance
Un jour tout autre, on se retrouvera
Pour une autre danse...
Un jour ou l´autre...
Un jour ou l´autre...
**********,

Déposé par biscuit le 13/05/2017  

Etoile de mon coeur,
c'est dans la nuit de mes pensées,
que ta lumière à su pénétrer
au fin fond de mon coeur pour y effacer tous mes malheurs,
c'est dans mon coeur,
que ton éclat à rayonné pour y déposer la chaleur,de l'amour passionné.
c'est dans l'éclat de tes beaux yeux
en moi cet éclat brillera à jamais.
car tu as su éclairé mon coeur,de ta lumière chaude et passionnée
et je ne pourrai jamais l'oublier.
je t'Aime petit Ange ,

Déposé par SESHAT39 le 12/05/2017  

💐 🌷 🌼 🌺 🌻 🌹 💕 💕 💗 💗 💙 💜 🌸 💜 💙 🌼 🌸 🌸
Un animal, amour éternel
Un animal est pur, il ne trahit jamais, nous suit jusqu'à la fin, sans juger ni proférer.
Il est de celui exemple d'une statue vivante qui orne nos vies avec toute beauté dont on ne peut se passer.
Sa tendresse nous désarme, nous émut, nous charme.
Il nous aime plus que sa vie, notre présence le rend heureux.
Sans manipulations, son âme est sincère, il vient dans nos coeur comme un papillon puis un jour s'envole en nous laissant sa beauté, son amour, ses souvenirs de nous avoir connus et aimés.
Plus qu'un chien ou animal de compagnie, il nous suit, nous aime, meurt avant nous en général mais il reste à nous, l'âme s'envole, l'amour reste, celui de nous avoir donné ce que peu d'humain nous donne, exemple de vérité, image de l'amour et sincérité, il est celui dont l'homme devrait copier, plus qu'un animal, il est l'exemple de l'amour éternel.
💐 🌷 🌼 🌺 🌻 🌹 💕 💕 💗 💗 💙 💜 🌸 💜 💙 🌼 🌸 🌸 💐 🌷 🌼 🌺 🌻 🌹 💕 💕 💗 💗 💙 💜 🌸 💜 💙 🌼 🌸 🌸
,

Déposé par biscuit le 05/05/2017  

Vole vole mon petit chat
Ici-bas rien ne te retiens
Puisque plus rien ne te soulage
Parts pour ton dernier voyage
Quitte cette atroce souffrance
Face à notre pauvre impuissance
Sache que plus aimé
Pas un chat l’a été
Adoré et adulé
Comme chacun en a rêvé
Envole-toi mon petit cœur
T’en fais pas pour ma douleur
Ton petit corps épuisé
Il fallait le libérer
Au paradis des chats
Attends-moi serein, je viens…..

Déposé par KEKER le 27/04/2017  

"N'éveillez pas le chat qui dort
Car dans son sommeil il voyage
Beaucoup plus loin que les nuages,
Plus profond que les mines d'or.
N'éveillez pas le chat qui songe
Car c'est sa fonction ici-bas
D'éclairer le chemin des anges
Entre l'ici et l'au-delà."
Marc ALYN. Extrait du poème "le chat endormi"

Déposé par biscuit le 20/04/2017  

en mémoire de d'un ange de passage dans notre vie
Pour toutes ces années de bonheur passé a ton coté,pour toute cette tendre complicité qu'au fil du temps nous avons partagé,pour cet amour qui perdure part delà la mort et qui un jour nous réunira dans l’éternité,pour tous ces rires,ces joies ces émotions,ce bonheur au quotidien,Pour cette fidélité,qu,un seul de ton regard pouvait exprimer,pour avoir effacé le commun de notre vie,pour cet amour infini que nous avons puisé dans ton regard,,un petit être de passage dans notre vie qui nous a apprit la douceur de vivre a son coté,tu n'es pas loin; juste de l'autre coté du chemin,ce n' est qu un au revoir,on se reverra dans une autre vie ; dans l'attente,tu resteras dans nos mémoires et dans nos cœur a jamais
Tu me manqueras TOUJOURS

Déposé par biscuit le 05/04/2017  


...POUR TOI BEL ANGE D'AMOUR..................
Parti trop tôt...Parti trop jeune...Parti avant son heure...ou...Parti tout simplement............
Mais pourquoi lui( pourquoi elle )??? trop de questions,en regardant le ciel,on se dit qu'ils veillent sur nous..........
On pense souvent à eux...Le matin...Le midi... Le soir en regardant les étoiles..........
La lune...Une date...Une chanson....Un endroit...Une odeur...Une photo...et une larme...qui s'échappe...en mémoire de ceux qui nous ont quittés..........
Pour mon ange adoré,toi l'ange de ma vie.......J'ai pleuré quand tu nous à quitté........
Je pleure encore aujourd'hui........Même si je t'aimais de tout mon cœur............
.............Je n'ai pas pu te garder auprès de moi..............
Un cœur en or à cesser de battre,Dieu ma brisé le cœur pour me prouver qu'il ne prend que le meilleurs........
Pour tous nos petits loulous au ciel que nous avons perdu,mais nous les gardons dans nos cœurs à tout jamais.........
J'envoie à tous ses petits anges un panier rempli de tendre câlins et qu'ils reposent tous dans la joie et dans la paix...........

Déposé par biscuit le 27/03/2017  

je souffre sans toi.
Je souffre énormément de ton absence,
J'ai besoin chaque jour de ta présence,
Car sans toi ma vie n'a plus le même sens!
Puisque sans toi j'ai le coeur en cendre!
Je passerai ma vie à t'attendre!
Je souffre tellement de ton absence,
Je veux que pour toujours tu revienne,
Ma triste vie n'est rien sans la tienne,
Je pleure mais il faut que je tienne,
Je dois m'accrocher et rester forte,
Ne pas m'acharner sur mon sort,
Je t'aime pour toujours.

Déposé par biscuit le 23/03/2017  

...Puisque la vie nous à séparé et avant de là-haut nous retrouver...
...Nous devons apprendre à vivre sans toi ce n' est pas évident crois-moi...
...On à rien d'autre à quoi se raccrocher ton regard est éteint à tout jamais...
...Nous avons appris à faire de tes souvenirs une force qui nous permet de tenir...
...Tu nous à quitté brutalement pour rejoindre la lumière des étoiles...
...Maintenant nous regardons le firmament quand notre coeur nous fait mal...
...Tu as laissé une trace de toi et d'émois ta vie est finie ici,mais continue dans l'au-delà...
...Tu nous a laissé des beaux souvenirs et en parlant de toi,cela fait parfois sourire...
...Mais c'est ce que tu voulais car tu détestais nous voir pleurer...
...Sois heureux,toi qui a semé le bonheur tu resteras vivant à jamais dans nos coeurs...........
voilà tout est redevenu normal,merci

Déposé par biscuit le 22/03/2017  

Hélas,ne pouvant aller dans mon espace personnel,je ne peux pas lire votre message,j'ai vu que le problème est pour pas mal de membres,j'espère que cela va se régler bientôt,bonne soirée,des pensées pour Papou

Déposé par biscuit le 07/03/2017  

Il est des événements dont nous ne guérissons pas.
On les porte en soi pour toujours et on en souffre à jamais.
On croit que le temps passe, qu'il lisse l'effroi.
On croît qu'on a sublimé l'épreuve, qu'on l'a dépassée, oubliée.
Pourtant, le mal est fait, et, au plus profond de soi, la douleur est intacte.
Le cœur, déséquilibré, ne bat plus pareil.
Une fenêtre est béante, le vent s"y engouffre, la vie s'y dérobe.
On est glacé.
On est perdu.
Une part de soi s'est enfuie.
On est fragilisé à jamais, en manque pour toujours.
En soi, désormais, quelque chose n'attend plus que la fin.
Il faut peut-être plonger profond pour trouver la source de sa vie.
En laissant mon chat s'envoler,
J'ai trouvé une pierre précieuse,
Une petite flamme qui s'apparente au cristal de l'âme…»

Déposé par GHETGHET le 02/03/2017  

L'ESSENTIEL RESTERA
Oui, nos mains vont disparaître...
Mais nos poignées de mains, mais nos signes de bonjour, nos gestes d’adieu, nos câlins et nos caresses, l'étreinte de nos bras...
nous n’allons jamais les oublier.
Oui, nos pieds vont disparaître...
Mais la foulée de nos promenades, l’élan de nos courses, le saut de nos jeux, le pas de nos danses et de nos rendez-vous...
nous n’allons jamais les oublier.
Oui, nos visages vont disparaître, et nos oreilles, et nos lèvres et nos yeux...
Mais nos sourires, nos paroles, nos éclats de rires, nos écoutes,
nos secrets échangés, notre complicité,
nos regards, nos baisers...
nous n’allons jamais les enterrer.
Tout ce que nous avons été l'un pour l'autre, tout ce que nous avons vécu ensemble, tout ces moments partagés resteront à jamais dans nos Cœurs ,L'essentiel restera a l'infini
Soit en PAIX et AMOURS a l'infini
GABRIEL RINGLET

Déposé par biscuit le 01/03/2017  

OU ES-TU ?
« Où es-tu, petit ange, où es-tu?
On aurait bien voulu,
À force d’amour,
t’empêcher de partir,
mais le monde est trop lourd,
petit ange léger,
Et n’a pas su te retenir.
Où faut-il te chercher, maintenant ?
Sous les gouttes de rosée? Sur les ailes du vent?
Qui saura nous le dire?
» Maman, »
Là où je suis, je ne crains rien.
J’ai les yeux pleins d’étoiles blondes,
J’ai l’âme vaste comme le monde.
Là où je suis, la joie est sans mélange.
Ne me cherchez pas, je suis dans chaque chose…
sur les ailes d’un ange,
dans la rosée, dans le vent,
dans le cœur d’une rose,
Dans le cœur de mes parents.
Ne me cherchez pas, je suis partout,
Je suis avec vous, je suis chez moi. »
Albert Gui,
,

Déposé par SESHAT39 le 28/02/2017  

Histoire d'un "rominet" qui a eu beaucoup de chance....et un grand BRAVO à ses sauveurs...
*
En novembre dernier, la vidéo d’un chaton retrouvé en état d’hypothermie dans la neige avait ému les internautes. Désormais, Lazarus, le « chaton gelé », va mieux, dorloté par ses sauveurs qui l’ont adopté.
*
Lazarus est en pleine forme. Il possède sa propre page facebook (Frozen Kitten) où ses maîtres donnent régulièrement de ses nouvelles. Avachi sur leurs genoux ou sur le lit, Lazarus est loin d’être malheureux, comme en témoignent les photos postées. Ce matou qui déteste les bains mais adore grimper et escalader profite pleinement de sa nouvelle vie. Et il a bien raison. Car c’est un destin beaucoup plus tragique qu’aurait pu avoir ce petit chat…
*
En novembre dernier, à l’occasion de Thanksgiving, la famille Bingham, de l'Utah, aux États-Unis, aperçoit une boule de poils blanche dans la neige, complètement gelée et immobile. Le chaton, en état d’hypothermie, est immédiatement conduit dans la maison où il est réchauffé. Une scène filmée et rapidement partagée sur les réseaux sociaux qui avait ému des milliers d’internautes.
*
Baptisé Lazarus, le rescapé est désormais accro aux câlins. Il habite toujours chez ses sauveurs et s’est fait une place dans leur foyer. "Ca m'a impressionné de voir comme il s'est vite adapté à notre vie de famille, indique le père. Il nous colle en permanence. Je pense qu'il se sent à l'aise et aime vraiment faire partie de la famille".
*
Devenu un copain de jeu pour les enfants, il a aussi été d’un grand réconfort lorsque son maître s’est cassé la jambe, se lovant en permanence contre lui pendant sa convalescence.

Déposé par SESHAT39 le 24/02/2017  

TU VAS ME MANQUER (Maitre Gims)
Je ne peux plus porter cette solitude,
tu me manques.
Je n'ai plus personne à qui me confier.
Je passe mon temps à regarder par la fenêtre,
et je ne te vois toujours pas rentrer.
Tout semble faux.
J'en perds mes mots.
Que vais-je devenir?
Je garde espoir de te revoir dans un proche avenir.
Je t'attends comme si tu allais rentrer
TU VAS ME MANQUER. TU VAS ME MANQUER
Les souvenirs ne cessent de me hanter .
TU VAS ME MANQUER. TU VAS ME MANQUER...


Déposé par biscuit le 20/02/2017  

Déposé par biscuit le 18/09/2016
AU PAYS DES ETOILES
Dans le vaste infini
Où se noient les étoiles
Il existe un pays
Que l’absence nous voile.
C’est un pays magique,
Baigné de pur amour,
Aux charmes magnifiques
Où seul règne le jour.
Des cascades d’eau pure
Et des prairies fleuries,
Et des lacs, j’en suis sûre
Où l’on s’ébat, ravi.
A ce pays doré
Seules accèdent les âmes
De nos êtres aimés
Par un grand pont diaphane,
Sous un bel arc en ciel,
Vers une chaude lumière,
Dans ce pays de miel
Qui survit dans l’Ether.
S’y retrouvent ensemble
Nos parents, nos amis,
Nos amours et me semble
Nos animaux chéris.
Ils sont devenus anges
Entourés d’une aura,
C’est de là qu’ils s’arrangent
A gommer nos tracas !
Ils nous veillent sans cesse
Et calment nos chagrins,
Écartent nos détresses,
Nous montrant le chemin.
Ils soulagent nos peines
Et apaisent nos larmes,
Toutes nos peurs sont vaines,
Leur amour est une arme.
Dans le vaste infini
Où se noient les étoiles
Il existe un pays
Que l’absence nous voile.
Clau (novembre 2012)

Déposé par SESHAT39 le 09/02/2017  

L'AMOUR DES ANIMAUX
Charmants, attendrissants
Sincères et fidèles
Ils nous aiment.
Chiens et chats et tous les autres
Jamais ils nous abandonnent.
Une fois donné
Leur amour est a vie
Sans mensonge
Sans faillir.
Mignons, doux et câlins
Ne leur faites pas de mal.
Jamais ils ne vous laisseront
Guettant un câlin, une caresse
Laissez vous aller sans paresse.
Ils sont si heureux
De partager vos jeux.
Si ils n'existaient pas
Le bonheur ne serait pas aussi intense.
Ils nous donnent tant
Sans jamais faiblir
Il faut les aimer à mourir.
******

Déposé par biscuit le 07/02/2017  


Le chemin de mon cœur
Il y a un chemin bordé de mille fleurs
Qui serpente en mon sein, qui serpente en mon coeur,
Un chemin sinueux jonché de souvenirs
Et c’est sur celui-ci que tu viens de partir.
Marchant la tête haute de ton pas cadencé
Je te revois encore, si près à mes côtés.
Au creux de mon oreille j’entends toujours ta voix,
Je sens encore ta tête le soir posée sur moi.
A qui donc me confier puisque tu es parti ?
A qui donc raconter mes joies et mes soucis ?

Il me reste ma peine et mon profond chagrin,
Il me reste la graine de souvenirs lointains
Qui fleurira les bords du chemin de mon cœur
Et qui me donnera encore bien du bonheur.
En pensant aux instants si doux et chaleureux
Que nous avons passés toi et moi, tous les deux,
J’aurai les yeux humides et la gorge nouée
Car tous ces bons moments je n’pourrais oublier !
Cette larme qui coule deviendra diamant,
Comme un cadeau précieux, comme un joyeux présent.
Cet amour tempétueux que tu m’as tant donné
Au fond de ma mémoire restera à jamais…
….
Il y a un chemin qui n’est pas si lointain
Et c’est sur celui-ci que tu es mon bon chat,

Déposé par biscuit le 31/01/2017  

Parce que...
C'étaient des moments heureux.
Ces moments ont existé.
Ce bonheur qui a été vécu, rien ne peut faire qu'il ne l'ait pas été,
Même la mort.
La mort ne balaie rien.
Le chagrin peut tout brouiller
Un temps.
Comme à chaque fois qu'on est séparé de ceux qu'on aime
On se dit que plus jamais.
Eh bien plus jamais, d'accord.
N'empêche que ce qui a été est
A l'intérieur.
Pour toujours.

Déposé par biscuit le 27/01/2017  

Assieds-toi à côté de moi, j'ai à te parler.
Je t'ai, maintenant je le crois, assez écouté.
Je me souviens de notre rencontre, c'était un jour où le soleil brillait, l'air était doux. Un parfum de muguet, que je n'avais encore jamais respiré, se répandait tout autour de nous. Tu es venu vers moi, tu semblais si fatigué, si triste, que je me suis tout de suite sentis proche de toi. Les arbres, les fleurs, l'herbe même sentaient la naissance, le début, la fraîcheur.
Quand tu m'as pris dans tes bras, ton cœur battait encore plus fort que le mien. Je me le rappelle bien, j'en étais stupéfait!
Tu me donnais tant d'amour qu'il me semblait que l'éternité était en nous, que ma vie était-elle.
Tu m'as connu bébé, je suis maintenant beaucoup plus vieux que toi, au crépuscule de ma vie.
C'est moi maintenant qui suis fatigué, si fatigué, éreinté. Je ne sens plus mes membres, je ne sens presque plus rien. Il est pour moi l'heure .
Tu es ce que tu es, celui que j'ai aimé, que j'ai toujours aimé. Le premier, le dernier.
Notre sort aurait pu être si différent… le mien surtout.
J'aurais pu me retrouver seul, dans le froid, attendant jusqu'à ma mort ton retour.
J'aurais pu me sentir abandonner mais confiant, même si cela peut paraître incompatible.
J'aurais pu croire en un faux Dieu, perdre ce que vous appelez des illusions.
Comme je me sens bien près de toi… il me semble sentir à nouveau le muguet comme ce jour de mai; je sens ta chaleur, ta vie, il me semble même entendre battre ton cœur, comme au premier jour.
Pour moi, c'est le dernier. Ne pleure pas mon ami. Ton tour viendra, et je ne peux m'empêcher de te promettre que je t'attendrais, même si je sais que tu ne crois pas à ces choses-là.
Que nous reste-t-il donc ?
Rien d'autre que ce que tu penses être un faux espoir.
Mais tu en sais sans doute plus que moi sur ce sujet ?
Je vais continuer de vivre dans ton cœur, aussi longtemps que tu le souhaiteras. Je serais toujours tout près de toi, tant que mon image sera présente en toi.
Je dois maintenant m'arrêter.
S'il te plait…
Poses ta main sur ma tête… caresses-moi. Je vais partir, et j'ai un peu peur. Il me faut ton odeur…
Adieu.

Déposé par mistigri13 le 26/01/2017  

Pardon beau Papou de te délaisser ces quelques jours mais ma maman vient de s'éteindre et malheureusement les préparatifs de ses funérailles de demain me prennent beaucoup de temps. La semaine prochaine je recommencerai à venir te faire un coucou aussi souvent qu'avant.

Déposé par biscuit le 24/01/2017  

Trop beau ton Paradis…
*****
Un petit nuage flotte dans le ciel ;
En tombent de jolies gouttelettes dorées.
Et hop, j’en ai plein les yeux…
Oh mais c’est magique ! C’est toi que je vois mon Trésor !
Tu cours là-haut dans les herbes folles,
Entouré d’autres « jolis cœurs » à 4 pattes,
Et dans les airs, ça virevolte d’oiseaux de toutes les couleurs.
C’est plein de lacs, de rivières avec une eau si belle, si limpide…
C’est plein de forêts, de champs et de fleurs…
L’air y est si doux, si pur, si sain…
Qu’il est beau ton Paradis, trop beau !
Où trouver l’échelle pour monter là-haut ?
Dis-moi mon Ange…où ? ,

Déposé par biscuit le 30/12/2016  

Cette année s’achève
Emportant avec elle nos rêves.
Tous nos beaux souhaits
Ne se sont pas réalisés.
Beaucoup de nos serments
Ont été balayés par le vent.
Mais il reste dans notre cœur,
De doux instants de bonheur.
Voici qu’arrive le nouvel an.
Certains veulent un enfant,
D’autres jurent d’arrêter de fumer.
Tous nos rêves vont se réaliser.
Le bonheur c’est certain,
Ne sera plus pour demain.
Quant à moi je vous souhaite ;
De passer de très belles fêtes
De fin d’année
En compagnies de ce que vous aimés.
Et que l’année entière
Vous soit douce et légère,
Vous apporte le bonheur,
Vous préserve du malheur

Déposé par biscuit le 24/12/2016  


La neige tombait sur la ville sans faire de bruit. Le petit chat marchait dans la neige sans faire de bruit. Les flocons saupoudraient de blanc ses poils roux.
La rue était déserte.
C'était la nuit de Noël.
Bientôt les douze coups de minuit allaient sonner pour la plus belle nuit de l'année.
Mais le petit chat ne le savait pas. Il n'avait que trois mois et avait encore beaucoup de choses à apprendre. Surtout cette nuit où il faisait si froid… et qu'il ne savait pas où se nicher pour dormir. Il était seul pour se débrouiller, si seul et si ignorant des astuces. Ce n'est pas comme ce gros matou gris de tout à l'heure qui l'avait chassé du coin chaud où il s'était blotti. Il en savait des choses, lui, mais alors quel sale égoïste ! Croyez-vous qu'il aurait partagé ce qu'il était en train de manger ?
" Va pleurnicher ailleurs" lui avait-il dit.
Aussi, le petit chat marchait seul dans la rue. Il avait faim, il avait froid. Et il regardait les fenêtres éclairées derrière lesquelles il devait faire bon vivre.
Entendit-il sonner les douze coups de minuit ? Ca n'est pas sûr, mais par contre, il entendit parfaitement quelque chose passer au-dessus de lui, comme le vol d'un gros oiseau. Il s'aplatit au sol de frayeur ; quand il osa relever le museau, un drôle d'engin venait de se poser sur la maison d'en face.
Il n'avait jamais rien vu de pareil !
Et maintenant voilà qu'un gros bonhomme tout en rouge en sortait avec un sac sur le dos.
Et devant le drôle d'engin, deux grands rennes se mettaient à parler au bonhomme tout en rouge :
- Fais attention Père Noël, disait l'un, la cheminée n'a pas l'air bien solide !
- Te mélanges pas dans ta liste, disait l'autre, ici c'est des rollers et une panoplie de "Mulan".
- Mais oui, mais oui… Vous n'allez pas commencer à me surveiller quand même ! Vous savez bien que je ne me trompe jamais.
D'en bas, le petit chat ne pouvait pas voir si ce bonhomme avait une barbe blanche. Il lui trouva quand même une ressemblance avec le bonhomme en manteau rouge des images qu'il voyait partout dans la ville depuis quelques jours.
Mais que faisait-il donc là-haut ?
Pour en avoir le cœur net, il décida d'aller voir ça de plus près.
… Oui, mais comment faire pour monter ? En passant par les escaliers ? C'est que le petit chat gardait le souvenir cuisant des méchants coups de pied qu'on lui donnait quand il voulait rentrer dans une maison.
Il fit donc le tour de l'immeuble, et finit par trouver un endroit pour grimper jusqu'au au premier étage. Ce ne fut pas très difficile.
Restaient deux autres étages… et avec des pattes gelées, c'était pas évident !
Il lui fallut sept essais avant d'arriver en haut. Sept essais dont quatre moments d'équilibres acrobatiques, trois griffes arrachées, et un rétablissement miraculeux.
Mais ça y était, il était sur le toit, il allait savoir.
L'engin était toujours là. Les rennes bavardaient entre eux de choses que le petit chat tout essoufflé ne comprenait pas… Il était question d'une liste avec des noms de garçons et de filles, d'horaire à suivre, d'adresses, etc.
Le petit chat se dirigea sans bruit vers l'engin.
C'était plein de sacs dedans. Et plein de paquets aussi. Des gros, des très gros même, des plus petits, des minuscules. Tous avaient des couleurs joyeuses et scintillantes qui lui donnèrent envie de jouer avec. Il sauta hardiment dessus. Malheur ! Une petite musique se déclencha sous ses pattes. Le cœur battant, il s'enfuit au fond du traîneau où il trouva un sac à demi-ouvert pour se cacher.
C'était tout sombre dedans, mais il y faisait chaud et doux. Le petit chat sentit des poils contre lui. Il renifla pour comprendre si c'était un autre chat ou un des ces monstres de chien, mais comme ça ne sentait ni l'un ni l'autre et que ça ne bougeait pas, il se blottit tout contre, rassuré. Puis il attendit.
Dehors un renne parla :
- Ca doit être un appareil de musique qui s'est encore déclenché tout seul !
Puis la voix du vieux bonhomme à l'habit rouge retentit, sonore et joyeuse :
- Allons-y mes amis, au suivant de la liste !
Le petit chat sentit tout bouger autour de lui. Il eut la sensation de s'envoler puis quelques instants après, un coup de frein suivi d'un choc le déséquilibra. Son cœur tapait fort. Dehors, le vieux bonhomme riait :
- Ah ! Ah ! Ah ! Cette fois, la cheminée est large, je vais pouvoir descendre à l'aise !
Le petit chat commençait à sortir le museau dehors quand tout bascula brusquement. Secoué de droite et de gauche, il roula dans le sac, parmi les paquets qui l'écrasaient.
Une grande descente dans le vide lui remonta l'estomac dans le gosier… il miaula fort. Une main l'attrapa par la peau du cou. Un grand rire résonna à ses oreilles.
- Mais qu'est-ce que je vois là ! Mais croyez-vous, ça !... Un passager clandestin!
Le bonhomme en habit rouge le tenait en l'air, en riant très fort. Ses yeux riaient autant que sa bouche.
- Tu as donc voulu savoir comment je m'y prend pour faire ma tournée ?
Mais le petit chat était effrayé. Et il avait si faim et si froid qu'il miaulait à s'en étrangler et qu'il tremblait à en claquer des dents.
- Dis-moi, dis-moi, tu n'as pas l'air si courageux que ça pour un petit curieux ! Il suffit qu'on te découvre pour que tu appelles maman au secours ? Allons, voyons je suis le Père Noël, tu n'as rien à craindre de moi. Bien sûr, je devrais te punir de m'avoir suivi, alors que personne ne doit accompagner le Père Noël pendant sa tournée, mais comme tu viens de me donner une très bonne idée, je ne dirai rien et je vais même te garder un petit moment avec moi.
Et le Père Noël le mit dans la grande poche de son manteau.
C'était doux à l'intérieur, et c'était chaud. Le petit chat s'y trouva bien de suite.
Il ne savait pas encore qu'il allait vivre ce qui sera la nuit la plus extraordinaire de son existence. Ah, si seulement il n'avait pas cette faim atroce au ventre !
Il se redressa pour sortir le nez et pousser un petit miaulement de détresse… Peut-être que ce gentil bonhomme comprendra son problème…
- Veux-tu bien te taire, tu risques de réveiller les enfants ! Si tu veux m'accompagner, il faut rester silencieux. Aussi silencieux que la neige qui tombe.
Le bonhomme était en train de déposer des paquets auprès de deux paires de chaussons, tout petits, si petits qu'ils disparaissaient sous les paquets.
- Tu vois, ici c'est pour Mélanie ; elle a commandé un poney en peluche et une piscine magique. Là c'est pour Eric, il a demandé un "établi de moulage" et une "batmobile". Et regarde comme ils sont gentils tous les deux, ils ont laissé une tasse de lait et des biscuits pour moi. Ils savent que je suis un peu gourmand, tu comprends, et puis ça me redonne des forces… Hé ! Mais qu'est-ce que tu fais ?
Le petit chat s'était jeté sur le lait et qu'il le lapait en s'étranglant tellement il allait vite.
De retour au traîneau, le Père Noël s'approcha des rennes avec un air mystérieux.
- Regardez qui va passer la nuit avec nous !
Il sortit de sa poche une petit boule de poils ébouriffés et aux babines barbouillées de lait.
- Il avait si faim, le pauvre chaton, que j'ai partagé mon goûter avec lui… enfin, disons qu'il m'en a laissé quelques gouttes ! Allez les rennes, aux suivants.
Le petit chat garda les yeux écarquillés toute la nuit. Jamais il n'avait vu autant de belles choses, jamais il n'avait vu autant de couleurs scintillantes, jamais il n'avait vu autant de jouets, et jamais il n'avait crû que quelqu'un pouvait avoir autant de joie à déposer dans les maisons toutes ces merveilles.
A la fin de sa tournée, le Père Noël rentra dans une demeure où brillait une lampe de chevet dans une chambre. Des pantoufles de grand-mère attendaient près du lit.
- Tu vois, ici habite une gentille mamy qui m'a écrit pour me demander un cadeau. Elle voudrait quelque chose qui puisse la distraire pendant ses longs jours solitaires, et qui en même temps attirerait ses petits enfants pour qu'elle les voit plus souvent. Alors j'ai pensé à toi. Tu seras heureux ici, regarde comme tout est accueillant. Tu seras bien au chaud et je suis sûr que tu te régaleras… les grand-mères savent si bien faire la cuisine ! Mais chut… ne dis à personne que tu m'a accompagné cette nuit.
Il déposa doucement le petit chat dans une pantoufle, lui fit un gros bisou, et attendit qu'il s'endormit, le museau niché dans les pattes, le cœur à jamais étoilé de cette merveilleuse nuit de Noël.
Bon Noël à vous

Déposé par biscuit le 17/12/2016  


Cher Papa Noël,
Nous sommes déjà le 18 décembre, alors il est grand temps que je t'écrive mes souhaits de Noël.
Je voudrais que tu redonnes la chaleur d'un foyer aux chats et aux chiens qui ont été abandonnés, afin qu'ils puissent manger à leur faim, se reposer sur les genoux d'un bon maître ou jouer à ses pieds...
Je voudrais que tu dises aux Hommes de leur apporter le meilleur, qu'ils ne restent pas indifférents à la misère et à la détresse animale, qu'ils comprennent enfin que les animaux ne sont ni des objets, ni des jouets que l'on jette...
Alors si un petit enfant te demande un chaton ou un chiot sous le sapin, de grâce, apporte-lui comme cadeau, une poupée ou un ours en peluche.
J'espère, Père Noël, que tu entendras ma prière, dans ton beau pays de Laponie.
Prends-bien soin de tes rennes et Joyeux Noël à toi aussi !

Déposé par GHETGHET le 25/11/2016  

Oh ! Non, ne crois pas que ma flamme
Se soit éteinte avec le temps ,
Sur mes sens tu régnas longtemps,
Tu vis aujourd'hui dans mon âme !
L'attrait qui séduisit mes yeux,
Ma raison aussi le partage ,
Je semblais t'aimer davantage,
Mais à présent je t'aime mieux.
Peut-être autrefois ma tendresse
N'avait d'ardeur que le désir ,
Elle a pu survivre au plaisir
Sans rien perdre de son ivresse ,
C'est un culte saint et pieux
Qui succède aux feux du jeune âge ,
Je semblais t'aimer davantage,
Mais à présent je t'aime mieux
Antoine FONTANEY
Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par GHETGHET le 24/11/2016  

Te le rappelles-tu ce jardin solitaire,
Où tu reçus l'aveu de mon timide amour ?
Tout nous favorisait, et l'heure et le mystère,
Et de l'astre des nuits le tremblant demi-jour.
Un incarnat léger colorait ton visage ,
Je lus mon avenir, mon bonheur, dans tes yeux ,
Et nos cœurs, s'unissant par ce muet langage,
Jurèrent de s'aimer à la face des cieux.
Mais lorsque, dans l'ardeur de ma brûlante ivresse,
Pour peindre mes transports cherchant le plus doux nom,
Je te nommais ma vie , alors avec tendresse
M'interrompant : Ta vie ! Ô mon amour, non, non,
T'écrias-tu soudain. Appelle-moi ton âme ,
J'ai besoin du garant de son éternité :
Ta vie, hélas, la mort en éteindra la flamme !
Mais ton âme est promise à l'immortalité.
Antoine FONTANEY
Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par BlackKitten92 le 23/11/2016  

Repose en paix, adorable et magnifique Papou

Déposé par biscuit le 15/11/2016  


....LA HAUT.........................
Depuis que t'es monté là-haut !! Les anges n'ont jamais été plus beaux.........
Depuis que t'es monté là-haut !! Ici moi je me sens toujours de trop.......
Depuis que t'es monté là-haut !! Les anges n'ont jamais été plus beaux.........
Depuis que t'es monté là-haut !! Ici moi je me sens toujours de trop........
Depuis que t'es monté là-haut !! Ici moi je me sens toujours de seule..


L'Album photo contient 57 photos



Poster un message ou bien Déposer une fleur

Identifiez vous

Pour poster un message ou bien une fleurs, vous devez être un membre inscrit

Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       
Poster un message
ou bien Déposer une fleur

Joindre un message court avec une fleur :


Validez