En hommage à BIBOU
Race :EUROPEEN
Il est né le :--/07/2014
Il nous a quitté le :27/03/2015




En hommage à BIBOU

Petite Bibou, tu n'étais pas mon chat mais celui de ma petite belle-fille qui t'a découverte dans la rue, au mois d'août dernier, une petite chatte d'à peine un mois 1/2 qui errait et se cachait sous les voitures, très sauvage...
Elle t'a prise en pitié et t'a donné à manger, t'a installé une petite niche à l'abri d'un escalier dans le jardin, et toi qu'elle a nommée "Bibou", tu t'es laissée peu à peu apprivoiser, mais tu es demeurée méfiante vis-à-vis des humains, à peine Julie pouvait-elle te caresser.

Lorsque l'hiver est arrivé, tu a bien voulu rester dormir la nuit à l'intérieur de l'appartement.

Début janvier, Julie s'est occupée de te faire stériliser avec l'aide d'une association, et t'a gardée au chaud pendant quelques jours après ton opération.

La semaine dernière, tu as disparu jeudi soir... On t'a recherchée, mis des affiches, questionné les voisins...
Julie a eu l'idée de téléphoner à la fourrière qui l'a aiguillée vers la SPA. Effectivement, tu avais été trouvée samedi, blessée dans une rue voisine, sûrement un accident dû à une voiture !
Le soir, mon fils et son amie sont allés te rechercher à la SPA, c'était bien toi !!! Joie de te retrouver !! seul souci : ta patte arrière droite qui pendait et t'obligeait à la traîner après toi pour se déplacer... Ils t'ont menée chez un vétérinaire qui leur a conseillé un collègue mieux outillé pour opérer car il craignait un problème à un fémur.

Je t'ai donc menée ce vendredi après-midi avec Julie afin de consulter.
Effectivement, le vétérinaire qui t'a prise en charge nous a expliqué qu'il faudrait vraisemblablement scier le fémur et te "réparer" du mieux possible, mais que tu ne garderais pas de séquelles et sauterais peut-être moins haut, mais tu pourrais mener une vie de chatte heureuse.

Nous t'avons donc laissée à la clinique vétérinaire, et sommes parties ; tu devait être examinée et opérée dans la soirée.

Julie m'a téléphoné le soir, en larmes... Après avoir effectué des radios et t'avoir examinée, le vétérinaire a découvert de trop gros dégâts pour garantir la réussite de l'opération, tu étais trop abîmée de tout ton arrière-train, bassin fracturé, queue cassée, et tu ne pourrais jamais te remettre de cet accident, il a proposé l'euthanasie car tu resterais sévèrement handicapée si jamais tu te réveillais de l'opération... Julie a accepté pour t'éviter des souffrances inutiles, mais j'ai bien vu qu'elle souffrait de la décision qui s'est imposée à elle !
Julien et Julie sont allés te rechercher en ce samedi afin de t'enterrer dans le jardin où tu aimais jouer et courir après les papillons.

Voilà, moi aussi j'ai de la peine pour toi, petite chatte qui nous quitte brutalement en ce début de printemps.

Je voulais rendre un dernier hommage à une petite chatte des rues qui avait malgré tout trouvé une famille qui l'aimait et qui ne l'oubliera jamais.

Repose en paix, petite Bibou, Duchesse t'ouvrira grand son coeur afin de t'accueillir dans le paradis des minous, tu ne seras pas seule.

Ici, le gros chat noir et blanc qui t'accompagnait souvent te cherche partout dans le jardin et les alentours, il a sûrement compris que tu ne reviendras plus.

Adieu...

4097 Fleurs

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

CHARLES BAUDELAIRE , Ce qui est créés par l'esprits est plus vivants que la matières Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par claudinette
Déposé par claudinette

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Des Câlins pour toi jolie petite BIBOU

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Déposé par tonton
Déposé par tonton

Merci petite Bibou, tes soeurs de la rue, Minette et Bébé.

Déposé par claudinette
Déposé par claudinette

caresses petit Bibou

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Douceur pour toi aussi jolie petite BIBOU

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Coucou du soir petit coeur

Déposé par MONCOEUR
Déposé par MONCOEUR

Ce bouquet rempli de câlins 🌹🌹🌹🌹

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par Akhenaton
Déposé par Akhenaton

Ces jolies fleurs et plein de câlins pour toi, petite Bibou

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Câlinous pour toi jolie petite BIBOU

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

😭❤❤

Déposé par Didijolie
Déposé par Didijolie

Câlins p’tite Bibou.

Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Des bisous pour toi jolie petite BIBOU

Déposé par tonton
Déposé par tonton

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par Akhenaton
Déposé par Akhenaton

Ce beau bouquet pour toi, jolie petite Bibou, avec plein de câlins !

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

💙💛💗🌹🌹

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par bibiche
Déposé par bibiche

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par LiliTopazeHugo
Déposé par LiliTopazeHugo

Gros bisous de Topaze

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

des câlins pour toi jolie petite BIBOU

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par Akhenaton
Déposé par Akhenaton

Douces pensées et plein de câlins pour toi gentille petit Bibou...

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Gros Câlins pour toi jolie petite BIBOU et encore merci !

Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats

Pour petite Bibou

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par BABOU3745
Déposé par BABOU3745

Un bouquet de bisous jolie Bibou, merci pour ma petite Kannelle pour ce magnifique texte.

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Gros Câlins pour toi jolie petite BIBOU

Déposé par annie
Déposé par annie

💋

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par claudinette
Déposé par claudinette

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Caresses pour toi jolie petite BIBOU

Déposé par Steph70
Déposé par Steph70

tendres pensées pour toi

Déposé par Akhenaton
Déposé par Akhenaton

Ce beau bouquet pour toi, petite Bibou, avec plein de câlins !

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par claudinette
Déposé par claudinette

gros câlins Bibou

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par Leina
Déposé par Leina

Déposé par claudinette
Déposé par claudinette

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par MONCOEUR
Déposé par MONCOEUR

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par Nathalie54
Déposé par Nathalie54

Un bouquet de fleurs rempli de bisous rien que pour toi Bibou

Déposé par annie
Déposé par annie

💜💋💜

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Coucou de nuit

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Câresses pour toi aussi jolie petite BIBOU et encore merci à ta gentille maman

Déposé par annie
Déposé par annie

🌹

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Petit Papou vous dit merci.

Déposé par Akhenaton
Déposé par Akhenaton

Ces belles fleurs pour toi, petite Bibou, avec de gentilles caresses !

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Un gros Câlins pour toi jolie petite BIBOU

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Tendres caresses

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Pleins de caresses pour toi aussi jolie petite BIBOU

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Bonne fête de la "mi-aout" Tendrement.

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Des Câlins jolie petite BIBOU

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par annie
Déposé par annie

Caresses Bibou 💛 je remercie ta maman pour mon Settine

Déposé par Steph70
Déposé par Steph70

tendres pensées pour toi

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par annie
Déposé par annie

💋

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Des caresses pour toi aussi jolie petite BIBOU

Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

Merci

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par Akhenaton
Déposé par Akhenaton

Plein de caresses pour toi, gentille petite Bibou...

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par Phildellatorre
Déposé par Phildellatorre

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Câlins jolie petite BIBOU

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par amaranthe
Déposé par amaranthe

calins

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Câlins pour toi aussi jolie petite BIBOU

Déposé par Akhenaton
Déposé par Akhenaton

Ces jolies fleurs pour toi, petite Bibou, avec de gentilles caresses...

Déposé par chacaju
Déposé par chacaju

Tendres pensées.

Déposé par Touky
Déposé par Touky

Doux câlins petit Bibou

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Tendres amitiés, merci pour mes amours

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par melanie02
Déposé par melanie02

Déposé par Steph70
Déposé par Steph70

gros calin pour toi

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

PERCY BYSSHE SHELLEY , Pour l'amours et la beautés et le bonheurs il n'y a ni morts ni changements Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

❤️🌺🌸❤️


141 messages


Déposé par SESHAT39 le 09/09/2018  

Lavons nos coeurs de nos larmes...
*
Il faut laver ce que tu dis ...
*
Il faut laver
Ce que tu dis
*
les galets blancs
Les planètes
*
Il faudrait laver
Le ciel et la pluie
*
Pour que l'amour
rutile sous l'averse
*
Il faut laver ton regard
Laver le jour à grande eau
*
Laver ton coeur
De tes larmes
*
Si tu veux lire enfin
Le monde en clair
dans la fenêtre.
*
Hélène Cadou ("La mémoire de l'eau" - éditions Rougerie, 1993)

Déposé par biscuit le 16/07/2018  

Une autre vie...
Une autre vie
Il est peut-être une autre vie
Loin de ce monde bien trop petit
Une autre vie.
Une autre vie
Crois-tu qu'il est une autre vie ?
De grand silence et d'infini
Une autre vie.
Qui a su dire
Les chemins de l'au-delà,
Qui l'a su dire
Qui le dira ?
Quoi qu'il arrive,
J'y veux un monde pour toi et moi
Oui seulement pour toi et moi.
Une autre vie
Il est sans doute une autre vie
Au bout du rêve, de la folie
Une autre vie.
Qui peut nous dire
Ce qui advient dans l'au-delà ?
Et si l'amour, l'amour est roi ?
Arrive-t-il que les grands amours d'ici-bas,
Ailleurs ne se retrouvent pas ?
De grand silence et d'infini
Une autre vie.
Une autre vie
Nous serons dans une autre vie.

Déposé par KEKER le 25/06/2018  

Le lait des chats
Les chats trempent leur langue rose
Au bord des soucoupes de lait ;
Les yeux fixés sur le soufflet,
Le chien bâille en songeant, morose.
Et tandis qu'il songe et repose
Près de la flamme au chaud reflet,
Les chats trempent leur langue rose
Au bord des soucoupes de lait.
Dans le salon, seul le feu glose ;
Mère-grand dit son chapelet,
Suzanne dort sur un ourlet,
Et dans le lait, paupière close,
Les chats trempent leur langue rose.
C. Guérin

Déposé par KEKER le 16/06/2018  

à ceux qui ont du prendre la décision
à ceux qui devront un jour l'accepter
si arrive le moment ou je deviendrais faible
et ma santé dégradée
alors , fais ce qui doit être fait
la dernière bataille ne peut être gagnée
tu seras triste je comprends
mais ne laisse pas le chagrin t'arrêter
pour ce jour, plus que tous les autres
ton amour et ton amitié doivent supporter l'épreuve .
nous avons eu tant de bons moments
tu ne voudrais pas me voir souffrir davantage,
quand le jour viendra , s'il te plait laisse moi partir
même si mon coeur , de trop d'amour , refuse de s'arrêter
tu m'as tenu fort et tu m'as parlé
le temps était venu, il fallait se quitter
je sais qu'avec le temps ,tu seras d'accord
que c'est une bonté que tu m'as fait
rappelles-toi de qui j'ai été ,et bien que ma queue ait fini de remuer
tu m'as sauvé de la misère et de la souffrance
n'aie pas de peine que se soit toi qui aies du prendre cette décision
nous étions si proche pendant ces mois trop courts
ne te laisse pas envahir par le chagrin
car me voila léger comme une plume
a courir sans fatigue
je saute à nouveau dans les champs
mon coeur ne me sert plus à rien
puisqu'il bat dans le tien
tu ne me vois pas et pourtant ,
je suis là tout près de toi

Déposé par KEKER le 01/06/2018  

Un chat abandonné !!!
Je t'ai ramassé
Dans un terrain vague
Un jour de boue et de tristesse
Tu n'avais ni collier ni bague
Tu ne portais que ta détresse
Sais-tu que des années ont passé
Depuis que nous vivons ensemble
Des années que tu as rêvassé
Dans la maison qui te ressemble
Parfois tu oublies où tu es
Tu cries de frayeur dans la nuit
Je viens te prendre au fond du puits
Je dis ton nom pour te bercer
Le temps te rend doux et léger
Malgré ma main posée sur toi
Un jour un ange un courant d'air
Te cueillera entre mes bras
Si la mort est un terrain vague
Au milieu de n'importe quoi
Si l'amour n'est pas une blague
J'irai te rechercher crois-moi.
(vu sur la page de Poussy)

Déposé par KEKER le 13/05/2018  

Le chat abandonné
Je suis le chat de ton quartier
On me dit abandonné.
Ne cherche pas à m'attraper
Car mes griffes sont acérées.
Je me promène sur les toits
Qu'il fasse nuit, qu'il fasse froid.
Je n'ai pas peur de tomber
Car la Lune sait me guider.
Pour manger au restaurant
Je n'ai pas besoin d’argent
Je me sers dans les poubelles
Et ne fais jamais d’vaisselle.
Je suis le chat de ton quartier
On me dit abandonné
Ça ne me fait pas pleurer
Car mon nom est Liberté.
Paul Degray
De très douces pensées petite Bibou, ta liberté tu la garderas dans les vastes prairies du pays de l arc en ciel, mais la souffrance, tu l'abandonneras. Repose en douceur Bibou.

Déposé par GHETGHET le 30/04/2018  

Lorsque nous adoptons un Chiens ou touts autre Animal de compagnies , nous savons qu'il va finir par nous avoirs à dires au revoir , mais nous faisons toujours . Et nous le faisons pour une très bonnes raisons : ils apportent tant de joies et d'optimismes et de bonheurs . Ils attaquent chaque instants de chaque jours avec cette attitudes . Soit en PAIX et AMOURS a l'infini
BRUCE CAMERON

Déposé par biscuit le 07/04/2018  


Les adieux sont seulement pour
ceux qui aiment avec leurs yeux.
Parce que pour ceux qui aiment avec leur coeur
et leur âme, il n'y a pas de séparation.
Repose en paix, tu ne seras jamais oublié...,

Déposé par annie le 27/03/2018  

💛 ❤ ️ 💜 💚 💙 💛 ❤ ️ 💜 💚 💙 💛 ❤ ️ 💜 💚 💙 💛 ❤ ️ 💜 💚 💙 💛 ❤ ️ 💜 💚 💙 💛 ❤ ️ 💜 💚 💙 💛 ❤ ️ 💜 💚 💚 💛 ❤ ️ 💜 💚 💙

Déposé par biscuit le 27/03/2018  

À MON PETIT ANGE
Le temps,les jours passent,
mais la peine jamais ne s’efface,
Pourquoi c’est toi qui es parti ?
Tu aimais tant la vie.
Mon petit ange tu resteras à jamais
dans mon coeur gravé.
Tu m’as donné tant d’amour et de joie, Que ma vie n’est plus la vie sans toi,
Une partie de moi est partie avec toi.
Tu me manques tant, je t’aimerais toujours.
Doux câlins mon ange.

Déposé par KEKER le 25/02/2018  

Ne reste pas là à pleurer devant ma tombe
Je n'y suis pas, je n'y dors pas...
Je suis le vent qui souffle dans les arbres
Je suis le scintillement du diamant sur la neige
Je suis la lumière du soleil sur le grain mûr
Je suis la douce pluie d'automne...
Quand tu t'éveilles dans le calme du matin
Je suis l'envol de ces oiseaux silencieux
Qui tournoient dans le ciel...
Alors ne reste pas là à te lamenter devant ma tombe
Je n'y suis pas, je ne suis pas mort !
Pourquoi serais-je hors de ta vie simplement
Parce que je suis hors de ta vue ? La mort tu sais, ce n'est rien du tout.
Je suis juste passé de l’autre côté.
Je suis moi et tu es toi.
Quelque soit ce que nous étions l'un pour l'autre avant,
Nous le resterons toujours.
Pour parler de moi, utilise le prénom
Avec lequel tu m'as toujours appelé.
Parle de moi simplement comme tu l'as toujours fait.
Ne change pas de ton, ne prends pas un air grave et triste.
Ris comme avant aux blagues qu'ensemble nous apprécions tant.
Joue, souris, pense à moi, vis pour moi et avec moi.
Laisse mon prénom être le chant réconfortant qu'il a toujours été.
Prononce-le avec simplicité et naturel,
Sans aucune marque de regret.
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié.
Tout est toujours pareil, elle continue, le fil n’est pas rompu.
Qu'est-ce que la mort sinon un passage ?
Relativise et laisse couler toutes les agressions de la vie,
Pense et parle toujours de moi autour de toi et tu verras,
Tout ira bien. Tu sais, je t'entends, je ne suis pas loin,
Je suis là, juste de l’autre côté.

Déposé par biscuit le 22/01/2018  

Etoile de mon coeur,
c'est dans la nuit de mes pensées,
que ta lumière à su pénétrer
au fin fond de mon coeur pour y effacer tous mes malheurs,
c'est dans mon coeur,
que ton éclat à rayonné pour y déposer la chaleur,de l'amour passionné.
c'est dans l'éclat de tes beaux yeux
en moi cet éclat brillera à jamais.
car tu as su éclairé mon coeur,de ta lumière chaude et passionnée
et je ne pourrai jamais l'oublier.
je t'Aime petit Ange ,

Déposé par biscuit le 03/12/2017  


AVOIR UN CHAT C'EST :
Sortir en pyjama au beau milieu de la nuit.
Passer sans cesse le rouleau à poils sur tous ses vêtements.
Avoir un concert privé chaque soir en rentrant chez soi.
Avoir un concert privé chaque matin aussi ; ).
Dépenser des sommes phénoménales chez le véto.
Avoir une ombre qui te suit partout et ce même jusqu'au wc
Ne plus s'entendre avec tes voisins.
Lui trouver des excuses quand il a fait une bêtise.
Etre ridicule avec une voix de débile quand tu lui parles.
Etre surveillé quand tu manges.
Apprendre le sens du partage et finir par lui donner ton assiette.
Apprendre à s'organiser et ne plus jamais laisser de nourriture sur la table.
Ne plus avoir aucune autorité quand il te fait ses petits yeux de malheureux.
Lui interdire le canapé et finir par céder quand tu te sens seul.
Organiser tes week end en fonction de lui.
Avoir des centaines de photos de lui floues dans ton téléphone.
L'avoir aussi sur ton fond d'écran.
Lui apprendre des tours idiots et être tellement fier de lui.
Avoir envie d'en avoir un deuxième.
Avoir un ami qui te fait des calins quand tu es triste.
Te sentir incomplet quand il n'est pas avec toi.
Des rires à n'en plus finir quand il fait n'importe quoi.
De l'amour inconditionnel tous les jours.
Appréhender le temps qui passe parce qu'il vieillit plus vite que toi.
Etre prêt à tout pour lui.
Un immense bonheur que les gens qui n'en ont pas ne peuvent pas comprendre.
Avoir la chance d'avoir une petite boule de poil qui t'aime plus que tout au monde et qui te sera fidèle à jamais.
Avoir un chat c'est partager tellement d'amour qu'il est devenu impossible de vivre sans.
, ,

Déposé par SESHAT39 le 26/11/2017  

Jolie fabulette !
*
Les souris et le chat luthier
*
Sur le pont d'un chalutier,
Un chat chic jouait du luth.
Il avait mis des souliers,
Une cravate de jute.
*
Pendant que le chat luthier
Amusait les marins soûls,
Les souris du chalutier
Rongeaient le chalut à trous.
*
Personne ne devina
Que les souris et le chat
S'étaient mis de connivence
Pour que les poissons distraits,
Désormais, nagent en paix
Dans leur monde de silence.
*
Pierre Coran ("Jaffabules" - Collection Hachette Jeunesse, 1983)

Déposé par biscuit le 01/10/2017  

LOIN DE TOI
Pas de soleil loin de ton cœur
Ni de rossignol, de bonheur,
Dans mon jardin, y’a plus de fleurs
Et plus même de couleurs.
Pas le plus petit coin de ciel bleu
Pour espérer, pour être heureuse
Je n’existe pas loin de tes yeux,
Un jour sans toi, c’est un hiver sans lumière,
Un été sans soleil, un ciel sans étoiles.
merci de vos fleurs pour mon Moustique

Déposé par KEKER le 09/09/2017  

Berceuse
Au comte de Trévelec.
Endormons-nous, petit chat noir.
Voici que j’ai mis l’éteignoir
Sur la chandelle.
Tu vas penser à des oiseaux
Sous bois, à de félins museaux…
Moi rêver d’Elle.
Nous n’avons pas pris de café,
Et, dans notre lit bien chauffé
(Qui veille pleure.)
Nous dormirons, pattes dans bras.
Pendant que tu ronronneras,
J’oublierai l’heure.
Sous tes yeux fins, appesantis,
Reluiront les oaristys
De la gouttière.
Comme chaque nuit, je croirai
La voir, qui froide a déchiré
Ma vie entière.
Et ton cauchemar sur les toits
Te dira l’horreur d’être trois
Dans une idylle.
Je subirai les yeux railleurs
De son faux cousin, et ses pleurs
De crocodile.
Si tu t’éveilles en sursaut
Griffé, mordu, tombant du haut
Du toit, moi-même
Je mourrai sous le coup félon
D’une épée au bout du bras long
Du fat qu’elle aime.
Puis, hors du lit, au matin gris,
Nous chercherons, toi, des souris
Moi, des liquides
Qui nous fassent oublier tout,
Car, au fond, l’homme et le matou
Sont bien stupides.
Charles Cros, Le Coffret de santal

Déposé par biscuit le 13/08/2017  

L'amitié, Les amis(es),comme les étoiles,on ne les voit pas mais ils sont toujours là.Merci pour mon Réglisse et mes autres compagnons

Déposé par KEKER le 13/07/2017  

Ne reste pas là à pleurer devant ma tombe
Je n'y suis pas, je n'y dors pas...
Je suis le vent qui souffle dans les arbres
Je suis le scintillement du diamant sur la neige
Je suis la lumière du soleil sur le grain mûr
Je suis la douce pluie d'automne...
Quand tu t'éveilles dans le calme du matin
Je suis l'envol de ces oiseaux silencieux
Qui tournoient dans le ciel...
Alors ne reste pas là à te lamenter devant ma tombe
Je n'y suis pas, je ne suis pas mort !
Pourquoi serais-je hors de ta vie simplement
Parce que je suis hors de ta vue ?
La mort tu sais, ce n'est rien du tout.
Je suis juste passée de l’autre côté.
Je suis moi et tu es toi.
Quelque soit ce que nous étions l'une pour l'autre avant,
Nous le resterons toujours.
Pour parler de moi, utilise le prénom
Avec lequel tu m'as toujours appelée.
Parle de moi simplement comme tu l'as toujours fait.
Ne change pas de ton, ne prends pas un air grave et triste.
Ris comme avant aux blagues qu'ensemble nous appréciions tant.
Joue, souris, pense à moi, vis pour moi et avec moi.
Laisse mon prénom être le chant réconfortant qu'il a toujours été.
Prononce-le avec simplicité et naturel,
Sans aucune marque de regret.
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié.
Tout est toujours pareil, elle continue, le fil n’est pas rompu.
Qu'est-ce que la mort sinon un passage ?
Relativise et laisse couler toutes les agressions de la vie,
Pense et parle toujours de moi autour de toi et tu verras,
Tout ira bien.
Tu sais, je t'entends, je ne suis pas loin,
Je suis là, juste de l’autre coté du chemin.

Déposé par biscuit le 19/06/2017  

JE PENSE
Je pense que le temps passe trop vite
Je pense au moment ou tu nous a quitté
Je pense que c’était trop tôt
Je pense que tu es bien trop loin de nous
Je pense à tout ce que nous avons fait
Je pense à tout ce que nous aurions pu faire
Je pense à tous ces bons moments
Je pense à tous ces jours heureux
Je pense à toi tout le temps
Je pense à ce que tu es maintenant
Je pense à ce que tu fais en ce moment
Je pense à la merveille que tu étais et que tu es
Je pense à l’avenir
Je pense à ce qu’il aurait pu être avec toi
Je pense à ce que nous avons vécu
Je pense que nous aurions été heureux
Je pense que nous nous retrouverons
Je pense que tu sera là lors de notre passage
Je pense que tu nous attends patiemment
Je pense que tu veille sur nous
Je pense que notre avenir, de l’autre côté, sera radieux et rempli d’amour, car nous serons à nouveau ensemble
Je t’Aime mon coeur
Merci de vos fleurs

Déposé par KEKER le 27/04/2017  

"N'éveillez pas le chat qui dort
Car dans son sommeil il voyage
Beaucoup plus loin que les nuages,
Plus profond que les mines d'or.
N'éveillez pas le chat qui songe
Car c'est sa fonction ici-bas
D'éclairer le chemin des anges
Entre l'ici et l'au-delà."
Marc ALYN. Extrait du poème "le chat endormi"

Déposé par KEKER le 11/04/2017  

Si tu prends la peine d'écouter dans le courant d'air de la maison, tu peux entendre ma voix qui te dit : « Ne sois pas triste, ne pleure plus mon départ, où je me trouve maintenant, je suis bien ».
Entouré de l'amour de ceux qui m'ont précédé, je ne souffre plus, mon corps me laisse enfin le repos tant demandé, fini le tourment Je me repose sans douleur, sans contrainte
Je te quitte, mais je reste dans ta mémoire, pense à moi souvent, mais ne soit pas attristé par mon absence, je serai partout avec toi, dans les moments de peine, comme dans les moments de joie.
Dans les villes, dans les forêts et dans les plaines, chaque fois que le vent des contraintes de la vie te couvrira, tends les bras vers le ciel, je t' envelopperai de mes ailes pour te réchauffer de mon amour et chasser tous tes tracas.
(vu sur la page de Papou)

Déposé par tonton le 27/03/2017  

Petite Bibou,
Bébé, Minette et Lili, tes petites sœurs de la rue que Tonton a recueillies
(hélas, Minette est partie elle aussi à cause d'une voiture) te font des
grosses léchouilles.
Ta dernière photo est très triste.
Vole, vole petite Bibou.
Amitiés à ta Maman.

Déposé par Chantalotte21 le 27/03/2017  

"Le chat, c'est quelqu'un qui rentre chez vous pour vous prendre votre coeur" : je ne sais pas qui a écrit cette très belle phrase mais c'est exactement ce que je ressens. Je pense que vous aussi. Amicalement.

Déposé par melanie02 le 27/03/2017  

Une pensée pour toi bibou en ce jour si triste d'anniversaire je pense a ta famille qui ne t'oublie pas tu es toujours dans leur Coeur.

Déposé par elise2512 le 27/03/2017  

Lorsque deux nobles cœurs se sont vraiment aimés
Leur amour est plus fort que la mort elle-même
Cueillons les souvenirs que nous avons semés
Et l'absence après tout n'est rien lorsque l'on s'aime...
(Guillaume Apollinaire)

Déposé par biscuit le 27/03/2017  

je souffre sans toi.
Je souffre énormément de ton absence,
J'ai besoin chaque jour de ta présence,
Car sans toi ma vie n'a plus le même sens!
Puisque sans toi j'ai le coeur en cendre!
Je passerai ma vie à t'attendre!
Je souffre tellement de ton absence,
Je veux que pour toujours tu revienne,
Ma triste vie n'est rien sans la tienne,
Je pleure mais il faut que je tienne,
Je dois m'accrocher et rester forte,
Ne pas m'acharner sur mon sort,
Je t'aime pour toujours.

Déposé par biscuit le 01/03/2017  

OU ES-TU ?
« Où es-tu, petit ange, où es-tu?
On aurait bien voulu,
À force d’amour,
t’empêcher de partir,
mais le monde est trop lourd,
petit ange léger,
Et n’a pas su te retenir.
Où faut-il te chercher, maintenant ?
Sous les gouttes de rosée? Sur les ailes du vent?
Qui saura nous le dire?
» Maman, »
Là où je suis, je ne crains rien.
J’ai les yeux pleins d’étoiles blondes,
J’ai l’âme vaste comme le monde.
Là où je suis, la joie est sans mélange.
Ne me cherchez pas, je suis dans chaque chose…
sur les ailes d’un ange,
dans la rosée, dans le vent,
dans le cœur d’une rose,
Dans le cœur de mes parents.
Ne me cherchez pas, je suis partout,
Je suis avec vous, je suis chez moi. »
Albert Gui,
,

Déposé par KEKER le 18/01/2017  

Poème pour quelqu’un au paradis
Je ne cesse de penser a toi
Tu étais le minou le plus formidable sur cette terre
Depuis ton départ un grand vide s’est fait au fond de moi
Mon coeur saigne beaucoup car cette place ne sera plus
jamais comblée par tout l’amour que tu me donnais.
Pour mon chat qui me manque
Si les roses rouges poussent au Paradis
je voudrais petits Anges que vous en fassiez un joli bouquet
et que de ma part vous lui offriez en lui disant que je l’aime beaucoup.
et qu’il me manque terriblement à chaque instant
toujours je pense à lui.
Si le temps a passé
Je n’ai rien oublié.
J’ai pu te retrouver
Au détour d’un sentier
Et dans cette forêt
Où nous aimions marcher
Avant ta maladie
Avant ta fin de vie.
tu es ma plus belle pensée
tu es mon énergie et ma force
à chaque pas tu seras en moi dans mon coeur
en chaque jour de soleil je te reconnaîtrai
j’étais ton petit ange et tu es devenu le mien
au paradis tu m’attendras
Puisque la vie nous à séparés
Et avant de là-haut nous retrouver
Nous devons apprendre à vivre sans toi
Ce n’ est pas évident crois-moi
On n'a rien d’autre à quoi se raccrocher
Ton sourire est éteint à tout jamais
Nous avons appris à faire de tes souvenirs
une force qui nous permet de tenir
Tu nous as quittés brutalement
pour rejoindre la lumière des étoiles...

Déposé par KEKER le 08/01/2017  

"Il ne faut pas dire adieu à ceux qui quittent la Terre
Pour un voyage merveilleux vers les sphères de Lumière.
Il ne faut pas dire adieu à ceux et celles que l'on aime,
A l'instant où ils ferment les yeux et qu'un bel Ange les emmène.
Il ne faut pas dire adieu à ceux qui, dans la souffrance,
S'en vont, au Royaume des Cieux,chercher la délivrance.
Il ne faut pas dire adieu à ceux que le Ciel éclaire,
Lorsque, sereins et heureux,ils quittent cette vie éphémère.
A celles et ceux qui vont là-bas,derrière le voile de l'Au-delà,
ce qu'il faut dire, avec espoir,c'est un tout simple : au revoir
Texte de Tommy Lobatcheff
"Ce n'est qu'un au revoir".

Déposé par biscuit le 24/12/2016  


La neige tombait sur la ville sans faire de bruit. Le petit chat marchait dans la neige sans faire de bruit. Les flocons saupoudraient de blanc ses poils roux.
La rue était déserte.
C'était la nuit de Noël.
Bientôt les douze coups de minuit allaient sonner pour la plus belle nuit de l'année.
Mais le petit chat ne le savait pas. Il n'avait que trois mois et avait encore beaucoup de choses à apprendre. Surtout cette nuit où il faisait si froid… et qu'il ne savait pas où se nicher pour dormir. Il était seul pour se débrouiller, si seul et si ignorant des astuces. Ce n'est pas comme ce gros matou gris de tout à l'heure qui l'avait chassé du coin chaud où il s'était blotti. Il en savait des choses, lui, mais alors quel sale égoïste ! Croyez-vous qu'il aurait partagé ce qu'il était en train de manger ?
" Va pleurnicher ailleurs" lui avait-il dit.
Aussi, le petit chat marchait seul dans la rue. Il avait faim, il avait froid. Et il regardait les fenêtres éclairées derrière lesquelles il devait faire bon vivre.
Entendit-il sonner les douze coups de minuit ? Ca n'est pas sûr, mais par contre, il entendit parfaitement quelque chose passer au-dessus de lui, comme le vol d'un gros oiseau. Il s'aplatit au sol de frayeur ; quand il osa relever le museau, un drôle d'engin venait de se poser sur la maison d'en face.
Il n'avait jamais rien vu de pareil !
Et maintenant voilà qu'un gros bonhomme tout en rouge en sortait avec un sac sur le dos.
Et devant le drôle d'engin, deux grands rennes se mettaient à parler au bonhomme tout en rouge :
- Fais attention Père Noël, disait l'un, la cheminée n'a pas l'air bien solide !
- Te mélanges pas dans ta liste, disait l'autre, ici c'est des rollers et une panoplie de "Mulan".
- Mais oui, mais oui… Vous n'allez pas commencer à me surveiller quand même ! Vous savez bien que je ne me trompe jamais.
D'en bas, le petit chat ne pouvait pas voir si ce bonhomme avait une barbe blanche. Il lui trouva quand même une ressemblance avec le bonhomme en manteau rouge des images qu'il voyait partout dans la ville depuis quelques jours.
Mais que faisait-il donc là-haut ?
Pour en avoir le cœur net, il décida d'aller voir ça de plus près.
… Oui, mais comment faire pour monter ? En passant par les escaliers ? C'est que le petit chat gardait le souvenir cuisant des méchants coups de pied qu'on lui donnait quand il voulait rentrer dans une maison.
Il fit donc le tour de l'immeuble, et finit par trouver un endroit pour grimper jusqu'au au premier étage. Ce ne fut pas très difficile.
Restaient deux autres étages… et avec des pattes gelées, c'était pas évident !
Il lui fallut sept essais avant d'arriver en haut. Sept essais dont quatre moments d'équilibres acrobatiques, trois griffes arrachées, et un rétablissement miraculeux.
Mais ça y était, il était sur le toit, il allait savoir.
L'engin était toujours là. Les rennes bavardaient entre eux de choses que le petit chat tout essoufflé ne comprenait pas… Il était question d'une liste avec des noms de garçons et de filles, d'horaire à suivre, d'adresses, etc.
Le petit chat se dirigea sans bruit vers l'engin.
C'était plein de sacs dedans. Et plein de paquets aussi. Des gros, des très gros même, des plus petits, des minuscules. Tous avaient des couleurs joyeuses et scintillantes qui lui donnèrent envie de jouer avec. Il sauta hardiment dessus. Malheur ! Une petite musique se déclencha sous ses pattes. Le cœur battant, il s'enfuit au fond du traîneau où il trouva un sac à demi-ouvert pour se cacher.
C'était tout sombre dedans, mais il y faisait chaud et doux. Le petit chat sentit des poils contre lui. Il renifla pour comprendre si c'était un autre chat ou un des ces monstres de chien, mais comme ça ne sentait ni l'un ni l'autre et que ça ne bougeait pas, il se blottit tout contre, rassuré. Puis il attendit.
Dehors un renne parla :
- Ca doit être un appareil de musique qui s'est encore déclenché tout seul !
Puis la voix du vieux bonhomme à l'habit rouge retentit, sonore et joyeuse :
- Allons-y mes amis, au suivant de la liste !
Le petit chat sentit tout bouger autour de lui. Il eut la sensation de s'envoler puis quelques instants après, un coup de frein suivi d'un choc le déséquilibra. Son cœur tapait fort. Dehors, le vieux bonhomme riait :
- Ah ! Ah ! Ah ! Cette fois, la cheminée est large, je vais pouvoir descendre à l'aise !
Le petit chat commençait à sortir le museau dehors quand tout bascula brusquement. Secoué de droite et de gauche, il roula dans le sac, parmi les paquets qui l'écrasaient.
Une grande descente dans le vide lui remonta l'estomac dans le gosier… il miaula fort. Une main l'attrapa par la peau du cou. Un grand rire résonna à ses oreilles.
- Mais qu'est-ce que je vois là ! Mais croyez-vous, ça !... Un passager clandestin!
Le bonhomme en habit rouge le tenait en l'air, en riant très fort. Ses yeux riaient autant que sa bouche.
- Tu as donc voulu savoir comment je m'y prend pour faire ma tournée ?
Mais le petit chat était effrayé. Et il avait si faim et si froid qu'il miaulait à s'en étrangler et qu'il tremblait à en claquer des dents.
- Dis-moi, dis-moi, tu n'as pas l'air si courageux que ça pour un petit curieux ! Il suffit qu'on te découvre pour que tu appelles maman au secours ? Allons, voyons je suis le Père Noël, tu n'as rien à craindre de moi. Bien sûr, je devrais te punir de m'avoir suivi, alors que personne ne doit accompagner le Père Noël pendant sa tournée, mais comme tu viens de me donner une très bonne idée, je ne dirai rien et je vais même te garder un petit moment avec moi.
Et le Père Noël le mit dans la grande poche de son manteau.
C'était doux à l'intérieur, et c'était chaud. Le petit chat s'y trouva bien de suite.
Il ne savait pas encore qu'il allait vivre ce qui sera la nuit la plus extraordinaire de son existence. Ah, si seulement il n'avait pas cette faim atroce au ventre !
Il se redressa pour sortir le nez et pousser un petit miaulement de détresse… Peut-être que ce gentil bonhomme comprendra son problème…
- Veux-tu bien te taire, tu risques de réveiller les enfants ! Si tu veux m'accompagner, il faut rester silencieux. Aussi silencieux que la neige qui tombe.
Le bonhomme était en train de déposer des paquets auprès de deux paires de chaussons, tout petits, si petits qu'ils disparaissaient sous les paquets.
- Tu vois, ici c'est pour Mélanie ; elle a commandé un poney en peluche et une piscine magique. Là c'est pour Eric, il a demandé un "établi de moulage" et une "batmobile". Et regarde comme ils sont gentils tous les deux, ils ont laissé une tasse de lait et des biscuits pour moi. Ils savent que je suis un peu gourmand, tu comprends, et puis ça me redonne des forces… Hé ! Mais qu'est-ce que tu fais ?
Le petit chat s'était jeté sur le lait et qu'il le lapait en s'étranglant tellement il allait vite.
De retour au traîneau, le Père Noël s'approcha des rennes avec un air mystérieux.
- Regardez qui va passer la nuit avec nous !
Il sortit de sa poche une petit boule de poils ébouriffés et aux babines barbouillées de lait.
- Il avait si faim, le pauvre chaton, que j'ai partagé mon goûter avec lui… enfin, disons qu'il m'en a laissé quelques gouttes ! Allez les rennes, aux suivants.
Le petit chat garda les yeux écarquillés toute la nuit. Jamais il n'avait vu autant de belles choses, jamais il n'avait vu autant de couleurs scintillantes, jamais il n'avait vu autant de jouets, et jamais il n'avait crû que quelqu'un pouvait avoir autant de joie à déposer dans les maisons toutes ces merveilles.
A la fin de sa tournée, le Père Noël rentra dans une demeure où brillait une lampe de chevet dans une chambre. Des pantoufles de grand-mère attendaient près du lit.
- Tu vois, ici habite une gentille mamy qui m'a écrit pour me demander un cadeau. Elle voudrait quelque chose qui puisse la distraire pendant ses longs jours solitaires, et qui en même temps attirerait ses petits enfants pour qu'elle les voit plus souvent. Alors j'ai pensé à toi. Tu seras heureux ici, regarde comme tout est accueillant. Tu seras bien au chaud et je suis sûr que tu te régaleras… les grand-mères savent si bien faire la cuisine ! Mais chut… ne dis à personne que tu m'a accompagné cette nuit.
Il déposa doucement le petit chat dans une pantoufle, lui fit un gros bisou, et attendit qu'il s'endormit, le museau niché dans les pattes, le cœur à jamais étoilé de cette merveilleuse nuit de Noël.
Joyeux Noël à vous et vos proches

Déposé par KEKER le 16/12/2016  

«Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c’est la présence des absents, dans la mémoire des vivants.» (Jean d’Ormesson).

Déposé par biscuit le 03/12/2016  


Que les étoiles éloignent notre tristesse
que les fleurs remplissent notre coeur de beauté
que l'espoir essuie nos larmes a jamais
que le silence nous rende fort.
pensée Amérindienne.
mais que le souvenir de ce passé si fragile a notre âme ,notre amour pour nos petits anges ne s'éteigne a jamais,que la lueur de cette flamme brille pour toujours dans notre chair meurtri,
afin d'y apporter un peu de lumière ,de sérénité et apaise notre douleur,afin que leur sommeil soit en paix....

Déposé par mistigri13 le 28/09/2016  

Quand on veut jouer tous ensemble on va sur un grand nuage et quand je veux prendre un peu de temps pour penser à toi, pour veiller sur toi, je reste sur mon petit nuage et je te regarde avec plein d'amour dans le regard...
Ce que je préfère, c'est te voir sourire...Je ne t'oublierai jamais !!!Je t'aime!!!

Déposé par mistigri13 le 21/09/2016  

Lorsqu'ils disparaissent nos petits compagnons laissent de belles empreintes de pattes à tout jamais dans nos cœurs.
C'est comme un ange. Il vient dans nos vies pour les remplir d'amour et s'en va un jour tout en continuant de veiller sur nous.

Déposé par mistigri13 le 18/09/2016  

Mon chat, mon ami.
Toi qui est entré dans ma vie.
Toi qui m'as apporté plein de bonheur.
Et, même parfois, un peu de malheur.
Toi, mon chat.
Sache que j'ai aimé
Te chatouiller et te caresser
Le matin, t'entendre miauler.
Dès qu’on était réveillé
Pour avoir ta pâtée.
Car tu savais nous charmer.
Avec tes miaulements mélodiques et tes mouvements si gracieux.
Tu faisais de nous des êtres heureux.
Tu étais toujours très drôle dans tes jeux imaginaires.
Tu nous faisais rire sans en avoir l'air.
Jamais on ne t'oubliera.
Car, dans nos coeurs, tu resteras.
Ne soyons pas tristes de t'avoir perdu.
Mais soyons reconnaissants de t'avoir eu.
Car, c'est ainsi, et la vie continue.

Déposé par GHETGHET le 16/09/2016  

Je suis seul
Pourquoi suis-je si seul, mon chat,
Si seul lorsque tu n'es pas là ?
Tu ne fais pourtant aucun bruit.
Tu dors, fermé comme la nuit.
Tu ne tiens guère plus de place
Que mon plus gros livre de classe.
Et qui croirait que tu respires
Bercé comme un petit navire ?
Alors pourquoi, pourquoi, mon chat,
Suis-je tout autre quand je vois,
Sur mon papier blanc, le soleil
Tailler l'ombre de tes oreilles ?
( Maurice Carême )

Déposé par GHETGHET le 12/09/2016  

l'AMIS LE CHATS
celui qui te connais par ta voix , par ton pas ,
celui qui vient en passent te parler de ces chasse et de ces nuit de prince errant ,
celui qui donne sans demander ,
celui qui par sans dire adieu ,
l'amis ,
le chats
( Luce Guillaud )

Déposé par biscuit le 07/09/2016  

La petite espérance
***********
C'est la petite lumière qui brille au fond du cœur
Et nul au monde ne saurait l'éteindre.
Si ton cœur est brisé, malheureux, éperdu,
Si ta vie est triste, monotone, sans saveur,
Si l'angoisse parfois et souvent te saisit,
La petite espérance est là, au fond de ton cœur
Qui va te permettre de remonter la pente.
Elle est le doux printemps qui surgit après l'hiver,
Elle est ta bonne étoile qui scintille dans le ciel,
Elle est le souffle du vent qui chasse les nuages...
Si tu te crois sans force, sans idée, sans espoir,
Tout au fond d'une impasse, dans le noir d'un tunnel,
Si tu n'as plus le gout à rien, ni même celui de vivre...
La petite espérance est encore là, au fond de ton cœur
Qui te donne du courage quand tout semble fini.
Elle est la goutte d'eau pure qui jaillit de la source
Le bourgeon qui permet à l'arbre de reverdir
La clarté du jour, là-bas, au bout de la nuit.
Merci d'être toujours là, ma petite espérance, tout au fond de mon cœur
Ma merveilleuse lampe magique où je puise tous mes rêves,
Toi qui ne connais pas le mot fin

Déposé par GHETGHET le 05/08/2016  

BIBOU
en ton ETRE , en ton AME , tu donne pleins d'AMOURS ,
ton AMOURS es LUMIERES ,
ton AME es LUMIERES ,
ton départ assombrie la vue ,
la vue de ton physique ,
ne te vois ,
un ressenties ,
un ressenties de ton AMOURS en ton AME qui es infini ,
une AME es infiniment vivantes ,
la PAIX es en ton AME pleins d'AMOURS ,
de ton AME d'AMOURS et de LUMIERES ,
ton AME es lié aux AME qui t'AIME avec un AMOURS de plénitudes ,
en expansions ,
l'univers es infini ,
en expansions ,
laissent place aux AMOURS infini ,
aux LUMIERES ,
les moments sont a l'infini ,
rien n'es fini ,
vos rencontres ,
que vos AME se rencontres avec AMOURS a l'infini ,
a chaque instants ,
tu es l'AMOURS de s'eux qui t'AIME ,
leur plénitudes ,
l'ami(e) qui a acquis leur AME ,
ton AME leur a séduit d'AMOURS ,
de ta Bonté ,
de respects ,
tu es ,
vous êtes ,
a l'infini lié d'AMOURS ,
ils t'AIME a l'infini de tous leur AME
PAPA-GHETGHET

Déposé par GHETGHET le 31/07/2016  

Je clame
Que la vie est indestructible Malgré la mort.
Que l’autre est un frère
Que l’espoir est un vent vif qui doit balayer le désespoir avant d’être un ennemi.
Qu’il ne faut jamais désespérer de soi-même et du monde.
Que les forces qui sont en nous,
les forces qui peuvent nous soulever, sont immenses.
Qu’il faut parler d’amour
et non les mots de la tempête et du désordre.
Que la vie commence aujourd’hui et chaque jour
et qu’elle est l’espoir.
Martin Gray

Déposé par GHETGHET le 22/07/2016  

Je me suis simplement glissé dans une autre dimension...
La mort n'est rien.
Je suis MOI et tu es TOI.
Tout ce que nous avons été l'un pour l'autre, nous le sommes toujours!
Appelle-moi par mon nom familier,
Parle-moi comme tu l'as déjà fait.
Que le ton de ta voix ne soit pas différent!
Ne prends pas un air solennel ou chagrin.
Ris, comme tu as toujours ri.
Amuse-toi des petites plaisanteries que nous aimions.
Joue, souris, pense à moi et prie pour moi !
Que mon nom continue à être prononcé dans la maison,
sans ombre de tristesse.
Que la vie soit ce qu'elle a été.
Il n'y a qu'une invincible continuité.
Pourquoi serais-je hors de vos esprits parce que
je suis loin de votre regard?
Je vous attends, pour un intervalle, quelque part, très près d'ici.
Tout est bien.
Cannon Scott Holland

Déposé par GHETGHET le 15/07/2016  

Toi que j’avais besoin
D’embrasser,
De toucher, de regarder,
Toi qui t’en es allé,
Dont le souvenir
Est si vivant en moi,
Toi qui as disparu
De ma vie quotidienne,
De mes allées et venues,
Je sais que tu es là,
Je sais que ton absence
Provoque ma présence,
Non pas à de vains souvenirs,
Mais à une autre façon
D’être présent à toi,
D’être aimé de toi,
Non pas comme une fleur fanée,
Mais comme une fleur
Dont, un jour, le parfum
Te retrouvera.
Père André-Marie

Déposé par GHETGHET le 01/07/2016  

Je t'aime encore si fort que ta vie est en moi.
Ton horizon est différent mais mon amour est là, vivant,
Tes souvenirs me réchauffent de toi
Ils sont comme l'ombre, preuve de lumière
Si les larmes parfois viennent arroser mon coeur
C'est que, jardin fleuri,
il embaume encore de ta présence silencieuse.
Si parfois ma souffrance veut prendre le dessus,
c'est preuve que je t'aime et que
rien ne pourra t'arracher de ma vie
Père André Marie

Déposé par GHETGHET le 26/06/2016  

Toi la présence dans l'absence
Toi la parole dans le silence
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout
Tu es la saveur et le sens
De ce qui jamais ne finit
Dans les moments de soif intense
Tu m'as abreuvé d'infini
Mon bonheur d'être, ma source vive
Le beau poème de mes jours
Je te rejoins sur l'autre rive
Là où patiente ton amour
Je t'ai rêvé de part en part
Dans des instants de rien du tout
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout
Tu donnes sens à mon existence
Je ne peux oublier ce jour
Où frôlée d'un amour immense
Je t'ai senti là tout autour
Comme le doux murmure du vent
Fredonne une chanson de ciel
Rien ne sera plus comme avant
Je ne vis plus que d'essentiel
Mon bonheur d'être, ma source vive
Le baume à mes peines d'avant
Tu ensoleilles ce qui m'arrive
Autour de moi et au-dedans
Je t'ai rêvé de part en part
Dans des instants de rien du tout
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout
Longtemps c'est vrai je t'ai cherché
Sans voir que tu étais toujours
Tout près de moi à peine caché
Dans les recoins de mon amour.
Toi la présence dans l'absence
Toi la parole dans le silence
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout.
Fabienne Marsaudon

Déposé par GHETGHET le 24/06/2016  

Tu es parti en emportant une part essentielle de moi-même
Que vais-je faire maintenant de nos projets de nos je t'aimes
Et tu me vois,perdu,errant là,au milieu des chrysanthèmes
Tu es parti en emportant une part essentielle de moi-même.
Il y aura toujours une lampe qui brilles
Il y aura toujours une lampe allumée
Tu es parti en emportant l'essentiels de mon existence
Que vais-je faire maintenant de ces journées sans importance
Je n'ai plus rien que seulement une présence dans l'absence
Tu es parti en emportant l'essentiels de mon existences
Tu es parti en me laissant bien plus qu'une immense blessure
Que vais-je faire maintenant de toutes mes journées si dures
Mais tu me pousses je le sens à inventer ma vie future
Pour aller encore de l'avants je ferai de mon mieux,je te l'assures
de Jean-Claude GIANADDA

Déposé par KEKER le 19/06/2016  

Une lueur transperça la nuit.
C'était la lueur de milliers de bougies qui luisaient brillantes, fortes et puissantes,
Et j'ai compris qu'elle venait de ton amour, cette lueur dorée .
Même si nous ne pouvons pas plus être ensemble comme avant,
Nous sommes toujours reliées par un fil invisible .
Chaque fois que tu le souhaites tu peux me retrouver, car nous ne sommes jamais éloignées,
Regarde au delà de l'arc-en-ciel et écoute avec ton coeur.

Déposé par GHETGHET le 18/06/2016  

les CHATS
les chats on une lumière en eux qui nous illumines ,
on cette lumière qui font leur beauté ,
une fidélité félinement adorable ,
des pouvoirs qui nous rend serin , apaisent , etc.......
quand nous rentrons après une dur journée nous font oublier cette dur journée ,
dan les journées nous avons des transmissions de pensées de nos chats ,pas vous ?
moi oui ,
ces l'un de leur pouvoir d'amours,
sont il dan se monde pour propager leur lumières et l'amours ?
leur lumières pour guider ceux qui on l'amours en eux ?
oui , ces des caractéristiques qui on nos êtres d'amours ,
quand il parte il nous laisse se chagrin unique ,
cette unicité fait parti de la statures de leur êtres ,
avec tous ces caractéristiques il es en aucun doute quand même parti nos chats sont auprès de nous a l'infini ,
car il on des pouvoirs ,
sont fidèles avec beaucoup d'amours ,
leur amours ces leur lumières ,
l'amours ces la vies ,
la lumières ces la vies ,
la lumières ces la guidances ,
la mort ces la vies ,
cette existence es infini ,
le seul moyen de garder nos lien avec nos êtres d'amours parti ces l'amours et la lumières qui nous on laissez ,
la lumière pour l'amours ,
l'amours pour la vies ,
la vies pour la vies ,
l'infini pour les êtres d'amours .
GHETGHET

Déposé par GHETGHET le 12/06/2016  

Tant de belles choses
Même s’il me faut lâcher ta main
Penses-y quand tu t’endors
L’amour est plus fort que la mort
Sans pouvoir te dire « à demain »
Rien ne défera jamais nos liens
Même s’il me faut aller plus loin
Couper des ponts, changer de train
L’amour est plus fort que le chagrin
L’amour qui fait battre nos cœurs
Va sublimer cette douleur
Transformer le plomb en or
Tu as tant de belles choses à vivre encore
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas
Tu as tant de belles choses devant toi
Même si je veille d’une autre rive
Quoi que tu fasses, quoi qu’il t’arrive
Je serai avec toi comme autrefois
Même si tu pars à la dérive
L’état de grâce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois
Dans l’espace qui lie ciel et terre
Se cache le plus grand des mystères
Comme la brume voilant l’aurore
Il y a tant de belles choses que tu ignores
La foi qui abat les montagnes
La source blanche dans ton âme
Penses-y quand tu t’endors
L’amour est plus fort que la mort
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache les plus beau des mystères
Françoise Hardy

Déposé par GHETGHET le 08/06/2016  

OU ES-TU ?
« Où es-tu, petit ange, où es-tu?
On aurait bien voulu,
À force d’amour,
t’empêcher de partir,
mais le monde est trop lourd,
petit ange léger,
Et n’a pas su te retenir.
Où faut-il te chercher, maintenant ?
Sous les gouttes de rosée? Sur les ailes du vent?
Qui saura nous le dire?
» Maman, »
Là où je suis, je ne crains rien.
J’ai les yeux pleins d’étoiles blondes,
J’ai l’âme vaste comme le monde.
Là où je suis, la joie est sans mélange.
Ne me cherchez pas, je suis dans chaque chose…
sur les ailes d’un ange,
dans la rosée, dans le vent,
dans le cœur d’une rose,
Dans le cœur de mes parents.
Ne me cherchez pas, je suis partout,
Je suis avec vous, je suis chez moi. »
Albert Gui

Déposé par mistigri13 le 06/06/2016  

Ne sois pas triste, je suis toujours à tes côtés.
Mon corps est parti, mais mon âme est là tout près de toi.
Je t'envoie la brise de mon âme pour que tu continues à penser à moi et pour te montrer que où que je sois je continue à t'aimer.

Déposé par GHETGHET le 05/06/2016  

A UN CHAT
Non moins furtif que l'aube aventurière,
Non moins silencieux que le miroir,
Tu passes et je pense apercevoir
Sous la lune équivoque une panthère.
Par quelque obscur et souverain décret
Nous te cherchons. Nous voulons, fauve étrange
Plus lointain qu'un couchant ou que le Gange,
Forcer ta solitude et ton secret.
Ton dos veut bien prolonger ma caresse;
Il est écrit dans ton éternité
Que s'accordent à ta frileuse paresse
Ma main et son amour inquiété,
Ton temps échappe à la mesure humaine.
Clos comme un rêve est ton domaine.
JOSE LUIS BORGES

Déposé par GHETGHET le 31/05/2016  

a nos êtres cher qu'on surnomme animal !
vous que on appel animaux ou animal vous êtes par-dessus tous des êtres d'amours qui rayonne en vous une merveilleuse lumière unique a chaque 'un d'entre vous !
vous qu'on surnomme animal qui a pas de paroles comme celle de l'êtres humains qui es autre que nous vous savez parlez mieux que nous mais seulement à ceux qui savent écouter !
vous qu'on surnomme animal qui a une vie bien plus courte malheureusement que la notre vous nous rendez nos vies bien complètes avec beaucoup d'amours et de bontés !
vous qu'on surnomme animal vous remplissez nos vie avec plein d'amours pure et gratitudes le vide que nous ne savions même pas que nous avions !
vous qu'on surnomme animal vous avez une fidélités pure et sincères avec gratitudes vous nous abandonnez que pour mourir, mais vous nous laissez beaucoup d'amours avec vos merveilleux souvenirs en éclaircissent le reste de nos chemins !
vous qu'on surnomme animal vous mériter bien plus de respects car la créations de la vie et de la nature vous a créer pas pour la décorations de notre belle terre nature !
vous qu'on surnomme animal nous vous devons beaucoup de respects en vivent en harmonies avec vous et notre belle natures !
vous qu'on surnomme animal nous vous demandons pardon pour toutes la place et le désordres que nous faisons dan notre belle terre natures qui es autan la votre !
vous qu'on surnomme animal nous vous demandons de nous apprendre comment vivre en harmonies avec notre belle natures !
vous qu'on surnomme animal sans vous nous sommes désorienter et inexistant sur notre belle terre natures !
vous qu'on surnomme animal sans vous il n'aurais pas de vie sur notre belle terre natures vous estes tous autant que nous des êtres avec une âme !
vous qu'on surnomme animal vous êtes pas différant de nous dan vos âmes vous êtes des êtres de notre belle terre natures !
vous qu'on surnomme animal vous êtes des êtres qui se surpasse des pensées humaines vous êtes des êtres source et soutien de tous êtres !
vous qu'on surnomme animal nous vous adorons avec respects car vous êtes des êtres de vie avec beaucoup d'amours !
vous qu'on surnomme animal nous vous disons merci pour toutes l'amoure que vous rependez sur notre belle terre natures !
vous qu'on surnomme animal je vous es écris avec amours de la part de mon GHETGHET que j'AIME qui es un animal d'êtres d'amours tous comme vous es qui es parti rejoindre les êtres d'amours ,les archanges ,les anges , les êtres de lumières le 25 MARS 2016

Déposé par TaNounou le 30/05/2016  

J'ai pensé à toi petite Bibou et à ton destin en lisant l'histoire de ce joli papillon décrit par le poète :
"Le papillon
Naître avec le printemps, mourir avec les roses,
Sur l'aile du zéphyr nager dans un ciel pur,
Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses,
S'enivrer de parfums, de lumière et d'azur,
Secouant, jeune encore, la poudre de ses ailes,
S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles,
Voilà du papillon le destin enchanté!
Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,
Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,
Retourne enfin au ciel chercher la volupté!
Alphonse de Lamartine"

Déposé par GHETGHET le 29/05/2016  

Hautain, libre, mystérieux, voluptueux, babylonien, impersonnel, il est l'éternel compagnon de la supériorité et de l'art - incarnation de la beauté parfaite et frère de la poésie - le chat doucereux, grave, savant et patricien."
H.P. Lovecraft

Déposé par biscuit le 26/05/2016  

Là où je vais...
Comme la rosée qui s'éteint,
Aux premiers rayons du matin,
Demain. je partirai.
Ici, je ne peux rester plus longtemps,
Vois-tu, là où je vais. je sais que l'on m'attend.
J'avancerai, vers ma nouvelle destinée.
Remplie de sérénité,
Comme une Blanche Mariée.
Parce que là où je vais. je sais que l'on m'attend.
Tu verras comme ils sont nombreux,
Ceux et Celles qui m'espéraient.
Ils seront si heureux,
Alors, ne sois pas inquiet !
Là où je vais, il n'y a plus de pleurs,
L'été est perpétuel
Et les arbres sont toujours en fleurs.
Le jour à chassé la nuit
Et je n'ai plus peur.
Enfin, comme je me sens bien !!!
Entourée des miens.
Par malheur, j'ai dû vous quitter.
Je sais que vous êtes affligés.
Mais ne soyez, ni tristes, ni préoccupés,
Je suis bel et bien arrivé !
Jetez vos armes,
Séchez vos larmes,
Je vous fais le serment,
Qu'à compter de maintenant,
Et pour l'Éternité,
Jamais plus, je ne vous quitterai.
Ni cesserai de vous AIMER !

Déposé par biscuit le 19/05/2016  

Etoile de mon coeur,
c'est dans la nuit de mes pensées,
que ta lumière à su pénétrer
au fin fond de mon coeur pour y effacer tous mes malheurs,
c'est dans mon coeur,
que ton éclat à rayonné pour y déposer la chaleur,de l'amour passionné.
c'est dans l'éclat de tes beaux yeux
en moi cet éclat brillera à jamais.
car tu as su éclairé mon coeur,de ta lumière chaude et passionnée
et je ne pourrai jamais l'oublier.
je t'Aime petit Ange ,

Déposé par GHETGHET le 14/05/2016  

pour TOI BIBOU
DEPUIS TON EXISTENCE TU A SEMEE QUE DU BONHEUR BIBOU QUI ES TANT AIMER !
TU A SEMEE TON AMOURS AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TA TENDRESSE
TU A SEMEE TA TENDRESSE AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TON AMOURS
TU A SEMEE TA GENTILLESSE AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TA SYMPATHIE
TU A SEMEE TA SYMPATHIE AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TA BONTÉ
TU A SEMEE TA BONTÉ AUJORD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TA BIENVEILLANCE
TU A SEMEE TA BIENVEILLANCE AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TON SOUTIEN MORAL
TU A SEMEE TES CALINS AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TA DOUCEURE
TU A SEMEE TA DOUCEURE AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TES RONRONNEMENTS
TU A SEMEE TA FIDÉLITÉ AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TA PRÉSENCE
TU A SEMEE BAUCOUP DE TES QUALITÉS BIBOU QUI ES TANT AIMER QUE POUR L'ÉTERNITÉ ON TE DIT MERCI !
BIBOU AVEC TOUS LES MANQUES DE TA BONTÉS QUE TU FAIT RÉCOLTER TU A LAISSEZ DES JOLIE PLANTES INCOMPARABLE QUI FAIT DE BELLE FLEURS UNIQUE PLEIN D'AMOURS DAN LES SENTIMENTS DE CEUX QUI T'ON TANT AIMER POUR L'ÉTERNITÉ !
DE LA PART DE GHETGHET

Déposé par GHETGHET le 11/05/2016  

A toi mon cher BIBOU que t'ai tant aimé et t'aime encore autant,
toi qui est parti vers un monde meilleurs,
tu n'appartiens pas, pas plus que t'appartiens.
La plus belle preuve d'amours a t'offrir,
en reconnaissance de touts l'amours que tu a donné,
c'est ta libertés d'être là où les êtres de lumières et de la créations de la vie as choisi pour toi BIBOU que tes tant aimé tu es dans la paix et la lumière BIBOU .
Sache que tes tant aimé BIBOU,et tu es pour L'ETERNITER dans les cœur de ceux qui t'aime .
Que tu soit en sécurité,soulagé et libre la ou tu soit

Déposé par GHETGHET le 09/05/2016  

Les chats ouvrit les yeux
le soleil y entra
les chats ferma les yeux
le soleil y resta
voila pourquoi le soir
quand les chats se réveille
j'aperçois dans le noir
des morceaux de soleil

Déposé par biscuit le 24/04/2016  


Le prodige de ce grand départ céleste, qu'on appelle la mort, c'est que ceux qui partent ne s'éloignent point.
Ils sont dans un monde de clarté, mais ils assistent, témoins attendris, à notre monde de ténèbres. Ils sont en haut et tout près.
Oh! qui que vous soyez, qui avez vu s'évanouir dans la tombe un être cher, ne vous croyez pas quittés par lui.
Il est à côté de vous plus que jamais. La beauté de la mort , c'est la présence: présence inexprimable des âmes aimées, souriant à nos yeux en larmes.
L'être aimé est disparu, non parti.
Les morts sont les invisibles, mais ils ne sont pas absents...
Victor Hugo

Déposé par tonton le 27/03/2016  

A toi mon petit chat,
je voudrais te dire.. des mots tendres
aussi tendres que ton souvenir..
Je voudrais te dire.. des mots légers
Aussi légers qu’une bulle de savon..
Je voudrais te dire..des mots parfumés
Aussi parfumés qu'un bouquet de roses..
Je voudrais te dire.. des mots simples
Aussi simples que l’eau pure d’une source..
Je voudrais te dire.. des mots doux
Aussi doux que le miel de l’abeille..
Je voudrais te dire.. des mots violents
Aussi violents qu’un orage..
Je voudrais te dire..des mots tristes
Aussi tristes que mon chagrin..
Je voudrais te dire.. des mots fous
Aussi fous que les battements de mon cœur..
Je voudrais te dire des mots purs..
aussi purs que notre amour..

Déposé par elise2512 le 27/03/2016  

TON NOM
J'ai écrit ton nom sur le sable,
mais la vague l'a effacé.
J'ai gravé ton nom sur un arbre,
mais l’écorce est tombée.
J’ai inscrusté ton nom dans le marbre,
mais la pierre a cassé.
J’ai enfoui ton nom dans mon coeur,
et le temps l’a gardé.
(Gustave THIBON)

Déposé par KEKER le 27/03/2016  

Petite Bibou, pour ton 1er anniversaire au paradis des minous...
LES DATES ANNIVERSAIRES
***********************
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir un instant nos coeurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous.
***
Je suis toujours surpris par les coïncidences
Qui nous font un clin d'oeil du fond de leur mémoire
En posant des bonheurs sur les journées d'absence
Et nous laissent à penser que rien n'est un hasard
***
Peut-être est-ce un moyen lorsqu'ils se manifestent
Pour ceux qui sont partis dans un autre univers
De nous tendre la main par l'amour qui nous reste
Pour nous aider parfois à franchir des frontières
***
Est-ce nous qui pouvons au travers de l'espace
Influencer ainsi la course des années
Ou serait-ce un lambeau de leur chagrin qui passe
En déposant des fleurs sur le calendrier
***
Il existe en tous cas dans les anniversaires
Une part de magie qui fait surgir d'ailleurs
Les visages ou les mots de ceux qui nous sont chers
Des êtres qui nous manquent et dorment dans nos cœurs
***
Ils sont là quelque part pour un instant fugace
Et dans les joies souvent qu'ils partagent avec nous
Se rendorment certains que rien n'a pris leur place
Et que leur souvenir nous est resté très doux
***
Sans amour notre vie n'est plus qu'un long voyage
Un train qui nous emporte à travers les années
Mais celui qui regarde un peu le paysage
Ouvre déjà son coeur pour une éternité
***
Au delà des paroles et de la bienveillance
Il existe des voies difficiles à cerner
Faites de souvenirs, d'amour et de silence
Et que bien des savants vous diront ignorer
***
Elles sont un privilège au coeur de la souffrance
Un baume pour les jours qu'on ne peut oublier
Qui pourraient avoir l'air d'être sans importance
Mais qui soignent des plaies difficiles à fermer
***
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir quelquefois nos coeurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous
***
Pour ouvrir quelquefois nos coeurs à ses mystères
Et permettre au présent de nous sembler plus doux.
***
(Yves Duteil)
-------------

Déposé par MINDY le 20/03/2016  

« Je ne crains pas demain, car j'ai vécu hier et j'adore aujourd'hui. »
Douces pensées en ce jour de printemps

Déposé par biscuit le 10/03/2016  


De nombreuses années nous sépareras mais je penserai toujours à toi,
On savait que ce moment allait arriver,
On se disait pas maintenant...
Chaque moment passé avec toi n'était que du bonheur,
Mais maintenant c'est l'heure,
L'heure de se dire "au revoir"...
Jamais autant de temps nous serons séparés,
Mais ce moment est arrivé,
Et cela me parait une éternité...
Je me souviens de chaque moment passé avec toi,
Et de chaque moments de complicité passer à deux,
Et de cette belle phrase que tu m'as fait comprendre avec ton regard,
Je t'aime merci de m'avoir donner une si belle vie remplie d'amour,
Celle qui pendant tout ce temps m'as faite rêver...
"De longues années nous sépareras avant de pouvoir être ensembles mais je ne cesserai de t'aimer",

Déposé par KEKER le 19/02/2016  

La plus belle étoile de mon ciel
Je serai restée avec toi jusqu'au bout,
Au bout d'un chemin qui se termine ainsi
En ce jour où s'est arrêté ta vie
Je t'aimerai toujours malgré tout...
J'aurais voulu ne pas décider pour toi,
Mais te voir souffrir n'était pas ce que je voulais
De tout mon amour, j'ai préféré
Laisser partir une partie de moi
La plus belle étoile de mon ciel!
Tu vas me manquer...
Lorsque ton souffle s'est arrêté,
Ma main t’a accompagnée
Jusqu'à ce que tes yeux se vident de vie
Que ta lumière s'envole à jamais
Je n'ai que mes yeux pour pleurer comme on dit...
Mais j'ai toujours mon coeur et mes pensées pour t'aimer
Et tu restes la plus belle étoile de mon ciel
Tu étais tant présente dans ma vie,
Qu'aujourd'hui il y a plus qu'un vide!
Même si tout doit continuer,
Tu restes en moi à jamais.
Ta vie est la mienne, même si tu n'es plus là,
Ta présence est toujours en moi...
Et si tu me vois de la haut, regarde-moi,
Mes yeux te chercheront, avec des larmes pour toi...
La plus belle étoile de mon ciel s'est éteinte
Je marcherai avec ton souvenir,
Même si je ne pourrai plus te dire,
En te prenant bien fort contre moi,
Que je t'aime, plus de mille fois!
Tu vas énormément me manquer,
Mais je continuerai de penser
Au moment où tu étais collée contre moi.
Aujourd'hui, je pleure après toi!
La plus belle étoile de mon ciel, ce sera toujours toi
Tu étais mon chat
Tu étais moi
Toujours là,
Même quand ça n'allait pas
Tu venais contre moi.
Toute à l'heure, je me suis collée une dernière fois à toi
Mes larmes explosent, j'ai tellement de douleur en moi
Du fait que tu ne seras plus jamais là...
Tu sais, je te l'ai dit, je t'aime, tu me manqueras et je t'aimerai
Mais sache à jamais, que jamais, je ne t'oublierai
Adieu...
Sache qu'ici reste de toi comme une empreinte
Indélébile!
(trouvé sur le net et offert à Bibou...)

Déposé par KEKER le 12/02/2016  

La clé du rire
J'ai perdu la clé du rire
le jour où je t'ai vu mourir
comment pouvoir t'oublier, il y a tellement de choses qui me rappellent à toi
je ne voulais pas te laisser partir,
mais le temps était venu le temps où tu ne devais plus souffrir ;
je t'ai pris dans mes bras, je t'ai caressé tant de fois,
mais ce jour-là je ne savais pas que c'était la dernière fois !
je ne peux décrire la souffrance de ton départ,
la tristesse que j'éprouve encore,
tu étais mon petit chat, ma consolation, mon amie,
et il me reste de toi
quelques jolies photos et la petite tombe dans le jardin où tu reposes en paix
chez toi
je t'aime mon Bibou d'amour
ces mois vécus ensemble ne s’oublient pas, même pour un petit chat
tu resteras à jamais dans mon coeur
je t'aime!!!!!

Déposé par biscuit le 10/02/2016  

Il y a des souffrances qui pèsent des tonnes
Et pour ne pas que tout espoir nous abandonne
On joue le rôle de celui pour qui tout va bien
Pourvu que les autres n'en sachent rien
On fait au mieux pour sauver la face
Pour que notre entourage ignore par où l'on passe
On rit on danse on fait les fous comme à Venise
Mais quoiqu'on fasse mais quoiqu'on dise
Les blessures qui ne se voient pas
Nous font du mal bien plus que toutes les autres
On les enferme au fond de soit
Mais est-ce que toute une vie on les supporte ?
L'orgueil nous aide à tenir le coup
Apparemment on pourrait même faire des jaloux
C'est à nous même que l'on se joue la comédie
Pour s'inventer qu'on est guéri
Les blessures qui ne se voient pas
Nous font du mal bien plus que toutes les autres
On les enferme au fond de soit
Mais est-ce que toute une vie on les supporte ?
Ces blessures là
Qui ne se voient pas
Il y a des souffrances qui pèsent des tonnes
Et que ne pas que tout espoir nous abandonne
Il faut se dire que tôt ou tard on va guérir
Les blessures qui ne se voient pas
Parfois semblent avoir perdu nos trace
Et quand on ne s'y attend pas
Sans que jamais les autres le sachent
Elles remontent à la surface
Et nous fusillent une fois encore
Les blessures qui ne se voient pas
Qui nous font du mal bien plus que toutes les autres
Ces blessures là
Qui ne se voient pas
on vit avec chaque jours
vous nous manquez nos petits amours

Déposé par KEKER le 09/02/2016  

Vole vole petit cœur
Vole mon ange, ma douceur
Va t'en loin, va t'en serein
Ici rien ne te retient
Quitte ton corps et nous laisse
Qu'enfin ta souffrance cesse
Va rejoindre l'autre rive
Vole vole mon amour
Puisque le combat est trop lourd
Puisque rien ne te soulage
Vole à ton dernier voyage
Lâche tes heures épuisées
Vole, tu l'as pas volé
Deviens souffle, sois colombe
Pour t'envoler
Vole, vole petite flamme
Vole mon ange, mon âme
Va retrouver la lumière
Change d'univers.

Déposé par biscuit le 09/02/2016  

Parce que...
C'étaient des moments heureux.
Ces moments ont existé.
Ce bonheur qui a été vécu, rien ne peut faire qu'il ne l'ait pas été,
Même la mort.
La mort ne balaie rien.
Le chagrin peut tout brouiller
Un temps.
Comme à chaque fois qu'on est séparé de ceux qu'on aime
On se dit que plus jamais.
Eh bien plus jamais, d'accord.
N'empêche que ce qui a été est
A l'intérieur.
Pour toujours.

Déposé par biscuit le 08/02/2016  

il s'endort le soir,
il part dans ses rêves,
Des rêves qu'elle imagine bleus.
Un pays de songes et de lumières,
Là où tout est beau,
L'eau a la couleur de l'or,
Le parfum du bonheur.
Les oiseaux piaillent de joie
Les fleurs chantent sous la rosée matinale,
Les nuages dansent,
Le soleil diffuse ses rayons en harmonie.
C'est son paradis à lui,
Son eden, moi son petit chat,
Venez, il vous invite,
Entrez dans son paradis sur la pointe des pieds,
Pour ne pas réveiller le petit ange qui dort.
Chut,il dort le gros minou
Merci pour ma Gribouille

Déposé par KEKER le 06/01/2016  

Toi Petit Chat nous t'avons tant aimée,
Toi Petit Être abandonné,
Petit Être sans défense, nous t'avons protégée,
Partageant notre vie tu savais nous aimer,
Ronronnant à tue-tête ou miaulant sans raison,
Ta vie était ici, chez nous, dans cette maison.
Pour un petit bout tigré qu'on n'oubliera jamais...

Déposé par Mariechats le 03/01/2016  

J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Adolphe Taine

Déposé par biscuit le 19/12/2015  

Que la magie de Noël transforme votre foyer en un havre de paix, où règnent bonheur et gaieté !
Je vous souhaite un excellent Noël, rempli d’amour et d’amitié.

Déposé par KEKER le 18/12/2015  

Pour toi, petit cœur devenu un ange...
Une fois la nuit tombée,
Quand le sommeil nous a emporté,
Lorsqu'enfin tout est calme et léger,
Loin du tumulte de la journée,
Nos anges, doucement viennent nous frôler.
Tout près de nous délicatement, ils vont se poser.
Sur notre front, une léchouille doucement ils vont déposer.
A notre oreille un "je t'aime" ils vont nous murmurer.
De leurs ailes, ils vont nous envelopper,
Et peut-être même...dans un tourbillon de bonheur ils vont nous emporter.
Puis au matin revenu, à nouveau, ils vont nous quitter.
Non sans nous avoir une dernière fois léchouillés.
Mais de doux rêves ils nous auront laissé.
Et le soir même, ils l'ont promis, ils vont repasser.

Déposé par SOCRATE le 14/12/2015  

"Tout autre est le chat. Son indépendance vis-à-vis de son maître, sa présence affectueuse mais intermittente, ses disparitions énigmatiques suivies de réapparitions mystérieuses, la faculté qu'il a de pouvoir marcher parmi les livres et les encriers sans rien déranger, tout cela en fait le compagnon idéal de l'écrivain. Baudelaire l'a écrit mieux que personne."
Extrait de "Célébrations" Michel Tournier - 1924.

Déposé par SOCRATE le 02/12/2015  

Le Chat
I
Dans ma cervelle se promène,
Ainsi qu'en son appartement,
Un beau chat, fort doux et charmant.
Quand il miaule, on l'entend à peine,
Tant son timbre est tendre et discret;
Mais que sa voix s'apaise ou gronde,
Elle est toujours riche et profonde.
C'est là son charme et son secret.
Cette voix qui perle et qui filtre,
Dans mon fonds le plus ténébreux,
Me remplit comme un vers nombreux
Et me réjouit comme un philtre.
Elle endort les plus cruels maux
Et contient toutes les extases;
Pour dire les plus longues phrases,
Elle n'a plus besoin de mots.
Non, il n'est pas d'archet qui morde
Sur mon coeur, parfait instrument,
Et fasse plus royalement
Chanter sa plus vibrante corde,
Que ta voix, chat mystérieux,
Chat séraphique, chat étrange,
En qui tout est, comme en un ange,
Aussi subtil qu'harmonieux!
Baudelaire, Les Fleurs du mal

Déposé par KEKER le 25/11/2015  

*** Je vous aime ****
Des petits anges dansent autour de mon corps s'endormant…
Mon âme …elle !! S’enivrant de milles lumières scintillantes
Douceur immense
Pour le grand départ vers cet inconnu
tendrement je me réveille
dans les couleurs de l'arc-en-ciel avec pour chemin une arche soutenue
de mille et une fleurs roses et blanches
Lentement mes yeux s’ouvrent…
je revois des visages familiers … ceux de mes maîtres
sur les ailes d’un ange je les survole
je vois de la tristesse dans leurs yeux humides !!
mais je ne comprends pas … mon nouveau jardin n’est que joie et bonheur
Alors mes anges s'unissent aux lucioles
pour parcourir ces derniers instants
et à jamais restent en suspens
et m'en aller en gardant le sentiment
qu'ils vivront éternellement
qu'ils fassent que la nuit soit claire
que les flammes dans leurs yeux brillent pour toujours
que leurs Cœurs restent grands ouverts
pour fêter mon enterrement
Je vous aime à tout jamais sans distance et sans limite de temps
N'adressez aucune prière
Où que j'aille je vous vois... je vous entends... je vous attends
La poussière Vie hors du temps...
Comme nos sentiments gravés dans nos âmes
restées à la lumière…Dansez…. Buvez…. riez... en me berçant
Que je vous aime en m'endormant.
Je reste votre ami… votre compagne… votre bonheur...
ou simplement votre chat adoré.....
**** votre chat qui vous aime ****

Déposé par KEKER le 23/11/2015  

Par-delà l'arc-en-ciel, dans la lumière d'amour, parmi les anges poilus au coeur d'or qui veillent sur moi... tu n'es pas seule je le sais.
Je sais que dans ce lieu de lumière et d'amour, il n'y a pas de barrière. Ceux qui s'aiment se retrouvent, 4 ou 2 pattes, car le lien d'amour est éternel.
Je suis seule ici bas, meurtrie, mais je pense à vous avec tendresse. Une fois achevée cette école de la vie, vous viendrez m'accueillir, me montrer le chemin... et enfin mon coeur ne sera plus jamais lourd, plus jamais triste.
Bibou, veille sur ceux qui après toi m'ont laissée, et veille sur ceux qui restent.

Déposé par biscuit le 21/11/2015  


PARCE QUE…
Pour tous les bêtes qui cherche un Maître…Et un ami.
Parce que l’oiseau blessée
A qui j’ai donné asile dans mes mains
Et revenu souvent, chanter sous ma fenêtre,
Et que le chien perdu, affamer de tendresse
Et venu contre moi, confier sa tendresse,
L’échant la main surprise, qui donna la caresse.
Parce que le petit chat, jeté tel un jouet,
Qui n’intéresser plus, les enfants trop gâtés
Ma criée son immense peine,
De découvrir les hommes laids.
Je sens monter en moi,
Cet élan de tendresse envers les animaux,
Qui souffrent et qui sans cessent,
Quémandeur du regret de tristesse.
L’attention d’un ami, rencontré au hasard
D’un coin gris de leurs vies…
Pour vous qui lisez, il n’est pas trop tard,
Pour aimer, adopter, soigner et rendre libre
Un animal perdu, croisant votre chemin…
Il attend de vous, tendez-lui la main,
Vous lui dites « amitié », il vous répond « sans cesse » !
Un amour donner ?
Voilà mille tendresses.
Donnez,
Vous recevrez un trésor de caresse

Déposé par KEKER le 15/11/2015  

PETIT CHAT PERDU (ou abandonné)
Un petit chat perdu
Pleure devant ma porte.
Il est boueux et nu
Comme une feuille morte.
Petit chat de personne
Venu de nulle part,
Tu as, comme l'automne,
Des yeux gris de brouillard;
Et plus tu m'apitoies
En miaulant ta peine,
Plus j'ai peur qu'on te noie,
Demain, dans la fontaine.
Petit chat nu, boueux
Comme une feuille morte,
Tu peux sécher tes yeux:
Je t'ouvre grand ma porte.
Pierre Coran
(vu sur la page de Coquin)

Déposé par KEKER le 12/11/2015  

Il a neigé
Il a neigé dans l'aube rose,
Si doucement neigé
Que le chaton noir croit rêver.
C'est à peine s'il ose
Marcher.
Il a neigé dans l'aube rose.
Si doucement neigé
Que les choses
Semblent avoir changé.

Déposé par KEKER le 08/11/2015  

Tout le monde dit que le premier anniversaire d'un deuil est un moment terrible, non seulement parce que l'on réalise que toute une année s'est écoulée depuis que son univers a volé en éclats mais aussi parce que l'on se rend compte que le temps n'a pas refermé la blessure et ne la refermera jamais.
"Quitter le monde"
[ Douglas Kennedy ]

Déposé par KEKER le 07/11/2015  

C'est vrai que je ne reçois plus de caresses ni de baisers,
C'est vrai que les jeux que tu inventais me manquent.
C'est vrai que je n'ai plus de jouets qui couinent pour m'amuser,
Mais ne t'inquiète pas, j'ai emporté tout cela dans mes souvenirs,
J'en rêve chaque jour.
Tu sais, je te vois de mon paradis de chats
Je continue à veiller sur toi et à te suivre partout où tu vas
Car moi non plus je ne t'oublierais jamais.
Tu as été une merveilleuse maîtresse.
Avant je croyais que c'était normal de recevoir tant l'amour.
D'ici je vois toute la misère des animaux battus, maltraités ou abandonnés...
Je te dis un grand Merci pour la vie que tu m'as donnée.
Maintenant,
Oublie tes larmes,
Pense seulement à tous nos merveilleux moments,
Quand je te faisais tellement rire...

Déposé par KEKER le 28/10/2015  

Parce que...
C'étaient des moments heureux. ces moments ont existé.
Ce bonheur qui a été vécu, rien ne peut faire qu'il ne l'ait pas été,
Même la mort.
La mort ne balaie rien.
Le chagrin peut tout brouiller
Un temps.
Comme à chaque fois qu'on est séparé de ceux qu'on aime
On se dit que plus jamais.
Eh bien plus jamais, d'accord.
N'empêche que ce qui a été est à l'intérieur.
Pour toujours.
Extrait tiré de PROFANES de Jeanne BENAMEUR

Déposé par KEKER le 26/10/2015  

Pour toi, trésor.
Le cœur brisé, je suis partie.
A la maison je t’ai cherchée.
Au jardin j’ai cru apercevoir ton ombre,
Mais c’était la mienne.
Le temps qui m’a paru si court avec toi à mes côtés,
S’étire, n’en finit pas,
Et pourtant c’est déjà demain.
Comment ai-je survécu à cette nuit sans toi ?
Je te cherche,
Tu es là sur le tapis,
Mais non,
Ce sont mes larmes qui brouillent ma vue.
Des jours, des mois ont passé...
Le vent dans les rideaux,
Un bruit comme des pattes sur le parquet,
Non le chagrin ne m’a pas rendue folle.
Tu es là,
Tout près,
Dans mon cœur,
A l’abri,
Mon chat, mon ange...

Déposé par biscuit le 07/10/2015  

"Nous préparons notre avenir mais rarement notre voyage pour l'éternité.
Ce qui est tout a fait compréhensible me direz-vous.
Nous y réfléchissons bien sûr mais intérieurement nous pensons,
Que le plus tard sera le mieux et pourtant,
Nous savons qu'un moment donné cet instant arrivera.
Nous ne pourrons y échapper car celui-ci sera furtif et imprévu.
Pourquoi écrire sur ce sujet et bien...
En peu de temps j'ai eu près de moi des personnes proches
Qui sont parties pour ce voyage inédit.
Ceci est loin d'être facile car cette situation comporte de la souffrance.
Leurs yeux se sont fermés ,pour l'éternité et une autre destination.
Elles sont hors de notre portée et,
Ce qui est douloureux c'est de ne pas savoir où elles sont.
Et paradoxalement nous avons des témoignages qui nous disent,
Qu'elles sont juste de l'autre côté de la route
Alors vous me direz, c'est facile à dire mais difficile à imaginer.
Nous savons que notre voyage terrestre est temporaire.
Que nous sommes ici bas pour une raison bien précise.
Nous sommes là pour grandir et évoluer.
Nous ne pouvons imaginer justement que ce voyage s'arrêtera complètement sans rien après.
C'est impossible et ceci n'aurait aucun sens.
Je vais vous dire comment je vois ce voyage intemporel.
Je sais que je les retrouverai comme tous ceux que j'ai aimé inconditionnellement.
Pour moi c'est une destination vers l'amour empreinte de douceur et de tendresse infinie.
Evidemment quand une personne proche quitte le plan terrestre.
La souffrance est immense car nous ne la verrons plus.
Son absence physique nous manquera beaucoup.
Et pourtant notre énergie Divine la rejoindra à travers les rêves que nous ferons.
La musique que nous écouterons nous la rappellera.
Elle sera là d'une autre façon.
Ce que les yeux ne voient pas, le coeur peut le ressentir.
Elles nous rejoindrons à travers notre âme.
C'est ainsi que nous commencerons notre voyage.
Tout simplement en imaginant que nos proches sont juste de l'autre côté de la route.
Avant de partir faire ce voyage pour l'éternité.
Faisons de celui-ci, un voyage extraordinaire.
Qu'il soit fait d'amour et des plus beaux sentiments qui existent.
Et le moment venu nous serons prêts pour ce voyage vers l'éternité.
Mais le plus tard possible...
*************
Douces pensées pour Bibou

Déposé par biscuit le 15/09/2015  


Tant d'amitiés donnés
Tant d'amitiés trahies
Tant d'amours espérés
Tant d'amours enfuis
Tant de familles aimées
Tant de familles ennemies
Et ce petit être aux grands yeux noirs
Qui vous a tant chéri
Vous redonnant l'espoir
Vous donnant toute sa vie
Tant d'amitiés donnée
Tant d'amitié si belle
Tant d'amour espéré
Tant d'amour fidèle
Tant de coeurs aimés
Tant de coeurs étincellent
Sur ce site étoilé où marchent nos compagnons
Sur ce site constellé où brille la compassion
Fréres humains souffrant
Fréres humains pleurant
Nos chats nous aimaient tant
Et nous réconcilient,

Déposé par KEKER le 26/08/2015  


Oh j'aimerais encore, rencontrer ton regard,
Pour y plonger le mien et y trouver l'espoir,
Je voudrais m'y noyer, et n'en plus ressortir,
Dans l'eau bleue de tes yeux, je veux bien y mourir !
Et j'aimerais encore entendre tes miaulements et tes soupirs
Y écouter la joie,
L'entendre résonner, comme un son de cristal,
Musique enchanteresse aux notes sans égal !
J'aimerais voir encore, ta frimousse
Donner à ton visage une image angélique,
Et je voudrais encore, te regarder marcher,
Contempler ton allure admirer ta beauté,
Qui fait de toi une étoile mon étoile et me rendent poète !
Je voudrais pour toujours, te garder prés de moi,
Te serrer dans mes bras
Respirer ton parfum
M'enivrer à jamais du philtre de notre amour
Pour éclairer ma vie et en vaincre le mal,
J'en remercie le ciel,
Qui de ses étoiles, m’a offert la plus belle !!!
Toi mon petit chat

Déposé par SOCRATE le 23/08/2015  

Vos poèmes sont magnifiques, c'est beau ce que vous écrivez, merci !

Déposé par KEKER le 19/08/2015  

Pour mon chat
Si les fleurs poussent au ciel,
Seigneur,cueilles-en un bouquet pour moi
Place-les dans les pattes de mon chat,
et dis-lui que ça vient de moi.
Dis-lui que je l'aime et qu'il me manque.
Lorsqu'il te sourira,donne-lui un gros bisou,
et serre-le fort dans tes bras.

Déposé par KEKER le 15/08/2015  

Ne reste pas là à pleurer devant ma tombe
Je n'y suis pas, je n'y dors pas...
Je suis le vent qui souffle dans les arbres
Je suis le scintillement du diamant sur la neige
Je suis la lumière du soleil sur le grain mûr
Je suis la douce pluie d'automne...
Quand tu t'éveilles dans le calme du matin
Je suis l'envol de ces oiseaux silencieux
Qui tournoient dans le ciel...
Alors ne reste pas là à te lamenter devant ma tombe
Je n'y suis pas, je ne suis pas mort !
Pourquoi serais-je hors de ta vie simplement
Parce que je suis hors de ta vue ?
La mort tu sais, ce n'est rien du tout.
Je suis juste passée de l’autre côté.
Je suis moi et tu es toi.
Quelque soit ce que nous étions l'un pour l'autre avant,
Nous le resterons toujours.
Pour parler de moi, utilise le prénom
Avec lequel tu m'as toujours appelée.
Parle de moi simplement comme tu l'as toujours fait.
Ne change pas de ton, ne prends pas un air grave et triste.
Ris comme avant aux blagues qu'ensemble nous appréciions tant.
Joue, souris, pense à moi, vis pour moi et avec moi.
Laisse mon prénom être le chant réconfortant qu'il a toujours été.
Prononce-le avec simplicité et naturel,
Sans aucune marque de regret.
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié.
Tout est toujours pareil, elle continue, le fil n’est pas rompu.
Qu'est-ce que la mort sinon un passage ?
Relativise et laisse couler toutes les agressions de la vie,
Pense et parle toujours de moi autour de toi et tu verras,
Tout ira bien.
Tu sais, je t'entends, je ne suis pas loin,
Je suis là, juste de l’autre côté du chemin.

Déposé par biscuit le 09/08/2015  

Je ne peux pas encore te dire adieu
Meme si tu es monté dans les cieux
Je ne peux pas parler de toi au passé
Ma douleur est non refermée
Je regarde tes photos
Ma vue embuée par tous ces maux
Tous ses petits chats
qui jouent dans ce paradis
Attendent la tombée de la nuit
Pour nous voir prier
Je t'aime si fort
Je ne t'oublierai jamais
Dans mon coeur tu es
Un jour ,je te retrouverai
Adieu mon petit ange

Déposé par biscuit le 06/08/2015  

Parce que...
C'étaient des moments heureux.
Ces moments ont existé.
Ce bonheur qui a été vécu, rien ne peut faire qu'il ne l'ait pas été,
Même la mort.
La mort ne balaie rien.
Le chagrin peut tout brouiller
Un temps.
Comme à chaque fois qu'on est séparé de ceux qu'on aime
On se dit que plus jamais.
Eh bien plus jamais, d'accord.
N'empêche que ce qui a été est
A l'intérieur.
Pour toujours.

Déposé par KEKER le 02/08/2015  

à ceux qui ont du prendre la décision
à ceux qui devront un jour l'accepter
si arrive le moment où je deviendrais faible
et ma santé dégradée
alors fais ce qui doit être fait
la dernière bataille ne peut être gagnée
tu seras triste je comprends
mais ne laisse pas le chagrin t'arrêter
pour ce jour, plus que tous les autres
ton amour et ton amitié doivent supporter l'épreuve .
nous avons eu tant de bons moments
tu ne voudrais pas me voir souffrir davantage,
quand le jour viendra, s'il te plaît laisse-moi partir
même si mon coeur de trop d'amour, refuse de s'arrêter
tu m'as tenue fort et tu m'as parlé
le temps était venu, il fallait se quitter
je sais qu'avec le temps, tu seras d'accord
que c'est une bonté que tu m'as fait
rappelle-toi de qui j'ai été, et bien que ma queue ait fini de remuer
tu m'as sauvée de la misère et de la souffrance
n'aie pas de peine que ce soit toi qui aie dû prendre cette décision
nous étions si proches pendant ces mois trop courts
ne te laisse pas envahir par le chagrin
car me voila légère comme une plume
à courir sans fatigue
je saute à nouveau dans les champs
mon coeur ne me sert plus à rien
puisqu'il bat dans le tien
tu ne me vois pas et pourtant,
je suis là tout près de toi

Déposé par elisa75 le 29/07/2015  

Keker, comme promis, je viens voir ton Bibou. Quelle beauté !
Nos 2 petits coeurs sont partis trop vite mais ils ont été aimés, choyés durant leur courte vie.
Je regrette son absence mais je chéris tous les jours les moments que nous avons partagé. Ils sont dans nos coeurs pour toujours.

Déposé par KEKER le 14/07/2015  


..Puisque la vie nous a séparées et avant de là-haut nous retrouver...
...Je dois apprendre à vivre sans toi, ce n' est pas évident crois-moi...
...Je n'ai rien d'autre à quoi se raccrocher, ton sourire est éteint à tout jamais...
...J'ai appris à faire de tes souvenirs une force qui me permet de tenir...
...Tu m'as quittée brutalement pour rejoindre la lumière des étoiles...
...Maintenant je regarde le firmament quand mon coeur me fait mal...
...Tu as laissé une trace de toi et de moi, ta vie est finie ici, mais continue dans l'au-delà...
...Tu m'as laissé des beaux souvenirs et en parlant de toi, cela fait parfois sourire...
...Mais c'est ce que tu voulais car tu détestais me voir pleurer...
...Sois heureuse, toi qui a semé le bonheur tu resteras vivante à jamais dans mon coeur...........

Déposé par SamiraLionel le 30/06/2015  

Quelles jolies photos.... Merci pour qui vous êtes et ce que vous faites.

Déposé par TaNounou le 20/06/2015  

Pour toi petite Bibou pour jouer au paradis,
un poème :
Les papillons de Gérard de Nerval extrait des Odelettes.
De toutes les belles choses
Qui nous manquent en hiver,
Qu'aimez-vous mieux ? - Moi, les roses;
- Moi,l'aspect d'un beau pré vert;
- Moi,la moisson blondissante,
Chevelure des sillons;
- Moi,le rossignol qui chante;
- Et moi,les beaux papillons !
Le papillon, fleur sans tige,
Qui voltige,
Que l'on cueille en un réseau;
Dans la nature infinie,
Harmonie
Entre la plante et l'oiseau !
Quand revient l'été superbe,
Je m'en vais au bois tout seul;
Je m'étends dans la grande herbe,
Perdu dans ce vert linceuil,
sur ma tête renversée,
Là, chacun d'eux à son tour,
Passe comme une pensée de poésie ou d'amour !
Voici le papillon "faune",
Noir et jaune;
Voici le "mars" azuré,
Agitant des étincelles
Sur ses ailes
D'un velours riche et moiré.
Voici le "vulcain" rapide,
Qui vole comme un oiseau:
Son aile noire et splendide
Porte un grand ruban ponceau.
Dieux ! le "souffré", dans l'espace,
comme un éclair a relui...
Mais le joyeux "nacré" passe,
Et je ne vois plus que lui !

Déposé par elise2512 le 18/06/2015  

*** Trop beau ton Paradis… ***
Un petit nuage flotte dans le ciel ;
En tombent de jolies gouttelettes dorées.
Et hop, j’en ai plein les yeux…
Oh mais c’est magique ! C’est toi que je vois mon Trésor !
Tu cours là-haut dans les herbes folles,
Entouré d’autres « jolis cœurs » à 4 pattes,
Et dans les airs, ça virevolte d’oiseaux de toutes les couleurs.
C’est plein de lacs, de rivières avec une eau si belle, si limpide…
C’est plein de forêts, de champs et de fleurs…
L’air y est si doux, si pur, si sain…
Qu’il est beau ton Paradis, trop beau !
Où trouver l’échelle pour monter là-haut ?
Dis-moi mon Ange…où ?


L'Album photo contient 33 photos



Poster un message ou bien Déposer une fleur

Identifiez vous

Pour poster un message ou bien une fleurs, vous devez être un membre inscrit

Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       
Poster un message
ou bien Déposer une fleur

Joindre un message court avec une fleur :


Validez