BIBOU

 
recherchez toutes les informations sur BIBOU
sur le site cimetierepourchat.com  
sur le web  
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page
  La page de BIBOU a été vue 41 976 fois.

En hommage à BIBOU

Race :EUROPEEN   EUROPEEN sur google
Il est né le :--/07/2014
Il nous a quitté le :27/03/2015
 



En hommage à BIBOU

Petite Bibou, tu n'étais pas mon chat mais celui de ma petite belle-fille qui t'a découverte dans la rue, au mois d'août dernier, une petite chatte d'à peine un mois 1/2 qui errait et se cachait sous les voitures, très sauvage...
Elle t'a prise en pitié et t'a donné à manger, t'a installé une petite niche à l'abri d'un escalier dans le jardin, et toi qu'elle a nommée "Bibou", tu t'es laissée peu à peu apprivoiser, mais tu es demeurée méfiante vis-à-vis des humains, à peine Julie pouvait-elle te caresser.

Lorsque l'hiver est arrivé, tu a bien voulu rester dormir la nuit à l'intérieur de l'appartement.

Début janvier, Julie s'est occupée de te faire stériliser avec l'aide d'une association, et t'a gardée au chaud pendant quelques jours après ton opération.

La semaine dernière, tu as disparu jeudi soir... On t'a recherchée, mis des affiches, questionné les voisins...
Julie a eu l'idée de téléphoner à la fourrière qui l'a aiguillée vers la SPA. Effectivement, tu avais été trouvée samedi, blessée dans une rue voisine, sûrement un accident dû à une voiture !
Le soir, mon fils et son amie sont allés te rechercher à la SPA, c'était bien toi !!! Joie de te retrouver !! seul souci : ta patte arrière droite qui pendait et t'obligeait à la traîner après toi pour se déplacer... Ils t'ont menée chez un vétérinaire qui leur a conseillé un collègue mieux outillé pour opérer car il craignait un problème à un fémur.

Je t'ai donc menée ce vendredi après-midi avec Julie afin de consulter.
Effectivement, le vétérinaire qui t'a prise en charge nous a expliqué qu'il faudrait vraisemblablement scier le fémur et te "réparer" du mieux possible, mais que tu ne garderais pas de séquelles et sauterais peut-être moins haut, mais tu pourrais mener une vie de chatte heureuse.

Nous t'avons donc laissée à la clinique vétérinaire, et sommes parties ; tu devait être examinée et opérée dans la soirée.

Julie m'a téléphoné le soir, en larmes... Après avoir effectué des radios et t'avoir examinée, le vétérinaire a découvert de trop gros dégâts pour garantir la réussite de l'opération, tu étais trop abîmée de tout ton arrière-train, bassin fracturé, queue cassée, et tu ne pourrais jamais te remettre de cet accident, il a proposé l'euthanasie car tu resterais sévèrement handicapée si jamais tu te réveillais de l'opération... Julie a accepté pour t'éviter des souffrances inutiles, mais j'ai bien vu qu'elle souffrait de la décision qui s'est imposée à elle !
Julien et Julie sont allés te rechercher en ce samedi afin de t'enterrer dans le jardin où tu aimais jouer et courir après les papillons.

Voilà, moi aussi j'ai de la peine pour toi, petite chatte qui nous quitte brutalement en ce début de printemps.

Je voulais rendre un dernier hommage à une petite chatte des rues qui avait malgré tout trouvé une famille qui l'aimait et qui ne l'oubliera jamais.

Repose en paix, petite Bibou, Duchesse t'ouvrira grand son coeur afin de t'accueillir dans le paradis des minous, tu ne seras pas seule.

Ici, le gros chat noir et blanc qui t'accompagnait souvent te cherche partout dans le jardin et les alentours, il a sûrement compris que tu ne reviendras plus.

Adieu...




1 bougie

 
Déposé par annie 15/02/2019 08:41
 
 



4344 Fleurs

 
Déposé par annie
Déposé par annie
🌷🌷🌷
Déposé par claudinette
Déposé par claudinette
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
HENRI BOUCHER L'âme d'un Amis ne doit pas êtres un doubles, mais un compléments de la nôtres Soit en PAIX et AMOURS a l'infini
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
KHALIL GIBRAN , L'Âmes est la filles de l'Amours et de la Beautés Soit en PAIX et AMOURS a l'infini
Déposé par lepapou
Déposé par lepapou
Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric
Déposé par Kimon
Déposé par Kimon
Déposé par Akhenaton
Déposé par Akhenaton
Ce beau bouquet pour toi, petite Bibou, avec plein de gentils câlins...
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
PLATON Le Temps est l'image mobile de l'éternité immobile Soit en PAIX et AMOURS a l'infini
Déposé par annie
Déposé par annie
Pensée 🌻
Déposé par Dreydrey
Déposé par Dreydrey
Déposé par lepapou
Déposé par lepapou
Déposé par lepapou
Déposé par lepapou
Caresses
Déposé par melanie02
Déposé par melanie02
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par Akhenaton
Déposé par Akhenaton
Plein de gentils câlins pour toi aussi, petite Bibou...
Déposé par Titlaine
Déposé par Titlaine
Déposé par annie
Déposé par annie
Pensée 🌹
Déposé par lepapou
Déposé par lepapou
Caresses
Déposé par Touky
Déposé par Touky
Tendresse et câlins Bibou

143 messages


Déposé par biscuit le 24/12/2018  
La nuit avant Noël
C'était la nuit de Noël, un peu avant minuit,
A l'heure où
tout est calme, même les souris.
On avait pendu nos bas devant la cheminée,
/> Pour que le Père Noël les trouve dès son arrivée.
Blottis bien au chaud dans
leurs petits lits,
Les enfants sages s'étaient déjà endormis.
Maman et moi,
dans nos chemises de nuit,
Venions à peine de souffler la bougie,
Quand au
dehors, un bruit de clochettes,
Me fit sortir d'un coup de sous ma couette.
/> Filant comme une flèche vers la fenêtre,
Je scrutais tout là haut le ciel étoilé.
Au dessus de la neige, la lune étincelante,
Illuminait la nuit comme si c'était le
jour.
Je n'en crus pas mes yeux quand apparut au loin,
Un traîneau et huit
rennes pas plus gros que le poing,
Dirigés par un petit personnage enjoué :
/> C'était le Père Noël je le savais.
Ses coursiers volaient comme s'ils avaient des
ailes.
Et lui chantait, afin de les encourager :
" Allez Tornade !, Allez Danseur !
Allez , Furie et Fringuant !
En avant Comète et Cupidon ! Allez Éclair et Tonnerre !
/> Tout droit vers ce porche, tout droit vers ce mur !
Au galop au galop mes amis ! au
triple galop ! "
Pareils aux feuilles mortes, emportées par le vent,
Qui
montent vers le ciel pour franchir les obstacles ,
Les coursiers s'envolèrent, jusqu'au
dessus de ma tête,
Avec le traîneau, les jouets et même le Père Noël.
Peu
après j'entendis résonner sur le toit
Le piétinement fougueux de leurs petits sabots.
Une fois la fenêtre refermée, je me retournais,
Juste quand le Père Noël sortait de
la cheminée.
Son habit de fourrure, ses bottes et son bonnet,
Étaient un peu
salis par la cendre et la suie
Jeté sur son épaule, un sac plein de jouets,
Lui
donnait l'air d'un bien curieux marchand.
Il avait des joues roses, des fossettes
charmantes,
Un nez comme une cerise et des yeux pétillants,
Une petite bouche qui
souriait tout le temps,
Et une très grande barbe d'un blanc vraiment immaculé.
/> De sa pipe allumée coincée entre ses dents,
Montaient en tourbillons des volutes de
fumée.
Il avait le visage épanoui, et son ventre tout rond
Sautait quand il riait,
comme un petit ballon.
Il était si dodu, si joufflu, cet espiègle lutin,
Que
je me mis malgré moi à rire derrière ma main.
Mais d'un clin d'oeil et d'un signe de
la tête,
Il me fit comprendre que je ne risquais rien.
Puis sans dire un mot,
car il était pressé,
Se hâta de remplir les bas, jusqu'au dernier,
Et me salua d'un
doigt posé sur l'aile du nez,
Avant de disparaître dans la cheminée.
Je
l'entendis ensuite siffler son bel équipage.
Ensemble ils s'envolèrent comme une plume au
vent.
Avant de disparaître le Père Noël cria :
" Joyeux Noël à tous et à tous
une bonne nuit "
Clément Clarke Moore
Version française "I was the night
before Christmas"

Déposé par biscuit le 29/09/2018  

Que restera-t-il à ma vie, si tu pars ?
Je n'ai que toi
Et que vais-je faire de mes journées, si tu pars ?
Et comment supporter demain
En sachant que je n'ai plus rien ?
Plus rien puisque ma vie c'est toi
Et tu t'en vas
Et tu t'en vas
je suis sans toi,
Je resterai là dans mon coin
Jusqu'au jour où tu reviendras
Ne t'en va pas
Ne t'en va pas
Comment retrouver le soleil, si tu pars ?
Il fait si froid
Pourtant ici sera pareil, si tu pars
Ne m'oublie pas
Si jamais tu penses à ici
Reviens faire un tour vers ma vie
Qui sait si la vie finira
Si tu t'en vas
Si jamais tu penses à ma vie
Reviens faire un tour ici
Qui sait si la vie finira
Si tu t'en vas
Si tu t'en vas

Déposé par SESHAT39 le 09/09/2018  
Lavons nos coeurs de nos larmes...
*
Il faut laver ce que tu dis ...
*
Il faut laver
Ce que tu dis
*
les galets blancs
Les planètes
*
Il faudrait laver
Le ciel et la pluie
*
Pour que l'amour
rutile sous l'averse
*
Il faut laver ton regard
Laver le jour à grande eau
*
Laver ton coeur
De tes larmes
*
Si tu veux lire enfin
Le monde en clair
dans la fenêtre.
*
Hélène Cadou ("La mémoire de l'eau" - éditions Rougerie, 1993)

Déposé par biscuit le 16/07/2018  
Une autre vie...
Une autre vie
Il est peut-être une autre vie
Loin de ce monde bien trop petit
Une autre vie.
Une autre vie
Crois-tu qu'il est une autre vie ?
De grand silence et d'infini
Une autre vie.
Qui a su dire
Les chemins de l'au-delà,
Qui l'a su dire
Qui le dira ?
Quoi qu'il arrive,
J'y veux un monde pour toi et moi
Oui seulement pour toi et moi.
Une autre vie
Il est sans doute une autre vie
Au bout du rêve, de la folie
Une autre vie.
Qui peut nous dire
Ce qui advient dans l'au-delà ?
Et si l'amour, l'amour est roi ?
Arrive-t-il que les grands amours d'ici-bas,
Ailleurs ne se retrouvent pas ?
De grand silence et d'infini
Une autre vie.
Une autre vie
Nous serons dans une autre vie.

Déposé par KEKER le 25/06/2018  
Le lait des chats
Les chats trempent leur langue rose
Au bord des soucoupes de lait ;
Les yeux fixés sur le soufflet,
Le chien bâille en songeant, morose.
Et tandis qu'il songe et repose
Près de la flamme au chaud reflet,
Les chats trempent leur langue rose
Au bord des soucoupes de lait.
Dans le salon, seul le feu glose ;
Mère-grand dit son chapelet,
Suzanne dort sur un ourlet,
Et dans le lait, paupière close,
Les chats trempent leur langue rose.
C. Guérin

Déposé par KEKER le 16/06/2018  
à ceux qui ont du prendre la décision
à ceux qui devront un jour l'accepter
si arrive le moment ou je deviendrais faible
et ma santé dégradée
alors , fais ce qui doit être fait
la dernière bataille ne peut être gagnée
tu seras triste je comprends
mais ne laisse pas le chagrin t'arrêter
pour ce jour, plus que tous les autres
ton amour et ton amitié doivent supporter l'épreuve .
nous avons eu tant de bons moments
tu ne voudrais pas me voir souffrir davantage,
quand le jour viendra , s'il te plait laisse moi partir
même si mon coeur , de trop d'amour , refuse de s'arrêter
tu m'as tenu fort et tu m'as parlé
le temps était venu, il fallait se quitter
je sais qu'avec le temps ,tu seras d'accord
que c'est une bonté que tu m'as fait
rappelles-toi de qui j'ai été ,et bien que ma queue ait fini de remuer
tu m'as sauvé de la misère et de la souffrance
n'aie pas de peine que se soit toi qui aies du prendre cette décision
nous étions si proche pendant ces mois trop courts
ne te laisse pas envahir par le chagrin
car me voila léger comme une plume
a courir sans fatigue
je saute à nouveau dans les champs
mon coeur ne me sert plus à rien
puisqu'il bat dans le tien
tu ne me vois pas et pourtant ,
je suis là tout près de toi

Déposé par KEKER le 01/06/2018  
Un chat abandonné !!!
Je t'ai ramassé
Dans un terrain vague
Un jour de boue et de tristesse
Tu n'avais ni collier ni bague
Tu ne portais que ta détresse
Sais-tu que des années ont passé
Depuis que nous vivons ensemble
Des années que tu as rêvassé
Dans la maison qui te ressemble
Parfois tu oublies où tu es
Tu cries de frayeur dans la nuit
Je viens te prendre au fond du puits
Je dis ton nom pour te bercer
Le temps te rend doux et léger
Malgré ma main posée sur toi
Un jour un ange un courant d'air
Te cueillera entre mes bras
Si la mort est un terrain vague
Au milieu de n'importe quoi
Si l'amour n'est pas une blague
J'irai te rechercher crois-moi.
(vu sur la page de Poussy)

Déposé par KEKER le 13/05/2018  
Le chat abandonné
Je suis le chat de ton quartier
On me dit abandonné.
Ne cherche pas à m'attraper
Car mes griffes sont acérées.
Je me promène sur les toits
Qu'il fasse nuit, qu'il fasse froid.
Je n'ai pas peur de tomber
Car la Lune sait me guider.
Pour manger au restaurant
Je n'ai pas besoin d’argent
Je me sers dans les poubelles
Et ne fais jamais d’vaisselle.
Je suis le chat de ton quartier
On me dit abandonné
Ça ne me fait pas pleurer
Car mon nom est Liberté.
Paul Degray
De très douces pensées petite Bibou, ta liberté tu la garderas dans les vastes prairies du pays de l arc en ciel, mais la souffrance, tu l'abandonneras. Repose en douceur Bibou.

Déposé par GHETGHET le 30/04/2018  
Lorsque nous adoptons un Chiens ou touts autre Animal de compagnies , nous savons qu'il va finir par nous avoirs à dires au revoir , mais nous faisons toujours . Et nous le faisons pour une très bonnes raisons : ils apportent tant de joies et d'optimismes et de bonheurs . Ils attaquent chaque instants de chaque jours avec cette attitudes . Soit en PAIX et AMOURS a l'infini
BRUCE CAMERON

Déposé par biscuit le 07/04/2018  

Les adieux sont seulement pour
ceux qui aiment avec leurs yeux.
Parce que pour ceux qui aiment avec leur coeur
et leur âme, il n'y a pas de séparation.
Repose en paix, tu ne seras jamais oublié...,

Déposé par annie le 27/03/2018  
💛 ❤ ️ 💜 💚 💙 💛 ❤ ️ 💜 💚 💙 💛 ❤ ️ 💜 💚 💙 💛 ❤ ️ 💜 💚 💙 💛 ❤ ️ 💜 💚 💙 💛 ❤ ️ 💜 💚 💙 💛 ❤ ️ 💜 💚 💚 💛 ❤ ️ 💜 💚 💙

Déposé par biscuit le 27/03/2018  
À MON PETIT ANGE
Le temps,les jours passent,
mais la peine jamais ne s’efface,
Pourquoi c’est toi qui es parti ?
Tu aimais tant la vie.
Mon petit ange tu resteras à jamais
dans mon coeur gravé.
Tu m’as donné tant d’amour et de joie, Que ma vie n’est plus la vie sans toi,
Une partie de moi est partie avec toi.
Tu me manques tant, je t’aimerais toujours.
Doux câlins mon ange.

Déposé par KEKER le 25/02/2018  
Ne reste pas là à pleurer devant ma tombe
Je n'y suis pas, je n'y dors pas...
Je suis le vent qui souffle dans les arbres
Je suis le scintillement du diamant sur la neige
Je suis la lumière du soleil sur le grain mûr
Je suis la douce pluie d'automne...
Quand tu t'éveilles dans le calme du matin
Je suis l'envol de ces oiseaux silencieux
Qui tournoient dans le ciel...
Alors ne reste pas là à te lamenter devant ma tombe
Je n'y suis pas, je ne suis pas mort !
Pourquoi serais-je hors de ta vie simplement
Parce que je suis hors de ta vue ? La mort tu sais, ce n'est rien du tout.
Je suis juste passé de l’autre côté.
Je suis moi et tu es toi.
Quelque soit ce que nous étions l'un pour l'autre avant,
Nous le resterons toujours.
Pour parler de moi, utilise le prénom
Avec lequel tu m'as toujours appelé.
Parle de moi simplement comme tu l'as toujours fait.
Ne change pas de ton, ne prends pas un air grave et triste.
Ris comme avant aux blagues qu'ensemble nous apprécions tant.
Joue, souris, pense à moi, vis pour moi et avec moi.
Laisse mon prénom être le chant réconfortant qu'il a toujours été.
Prononce-le avec simplicité et naturel,
Sans aucune marque de regret.
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié.
Tout est toujours pareil, elle continue, le fil n’est pas rompu.
Qu'est-ce que la mort sinon un passage ?
Relativise et laisse couler toutes les agressions de la vie,
Pense et parle toujours de moi autour de toi et tu verras,
Tout ira bien. Tu sais, je t'entends, je ne suis pas loin,
Je suis là, juste de l’autre côté.

Déposé par biscuit le 22/01/2018  
Etoile de mon coeur,
c'est dans la nuit de mes pensées,
que ta lumière à su pénétrer
au fin fond de mon coeur pour y effacer tous mes malheurs,
c'est dans mon coeur,
que ton éclat à rayonné pour y déposer la chaleur,de l'amour passionné.
c'est dans l'éclat de tes beaux yeux
en moi cet éclat brillera à jamais.
car tu as su éclairé mon coeur,de ta lumière chaude et passionnée
et je ne pourrai jamais l'oublier.
je t'Aime petit Ange ,

Déposé par biscuit le 03/12/2017  

AVOIR UN CHAT C'EST :
Sortir en pyjama au beau milieu de la nuit.
Passer sans cesse le rouleau à poils sur tous ses vêtements.
Avoir un concert privé chaque soir en rentrant chez soi.
Avoir un concert privé chaque matin aussi ; ).
Dépenser des sommes phénoménales chez le véto.
Avoir une ombre qui te suit partout et ce même jusqu'au wc
Ne plus s'entendre avec tes voisins.
Lui trouver des excuses quand il a fait une bêtise.
Etre ridicule avec une voix de débile quand tu lui parles.
Etre surveillé quand tu manges.
Apprendre le sens du partage et finir par lui donner ton assiette.
Apprendre à s'organiser et ne plus jamais laisser de nourriture sur la table.
Ne plus avoir aucune autorité quand il te fait ses petits yeux de malheureux.
Lui interdire le canapé et finir par céder quand tu te sens seul.
Organiser tes week end en fonction de lui.
Avoir des centaines de photos de lui floues dans ton téléphone.
L'avoir aussi sur ton fond d'écran.
Lui apprendre des tours idiots et être tellement fier de lui.
Avoir envie d'en avoir un deuxième.
Avoir un ami qui te fait des calins quand tu es triste.
Te sentir incomplet quand il n'est pas avec toi.
Des rires à n'en plus finir quand il fait n'importe quoi.
De l'amour inconditionnel tous les jours.
Appréhender le temps qui passe parce qu'il vieillit plus vite que toi.
Etre prêt à tout pour lui.
Un immense bonheur que les gens qui n'en ont pas ne peuvent pas comprendre.
Avoir la chance d'avoir une petite boule de poil qui t'aime plus que tout au monde et qui te sera fidèle à jamais.
Avoir un chat c'est partager tellement d'amour qu'il est devenu impossible de vivre sans.
, ,

Déposé par SESHAT39 le 26/11/2017  
Jolie fabulette !
*
Les souris et le chat luthier
*
Sur le pont d'un chalutier,
Un chat chic jouait du luth.
Il avait mis des souliers,
Une cravate de jute.
*
Pendant que le chat luthier
Amusait les marins soûls,
Les souris du chalutier
Rongeaient le chalut à trous.
*
Personne ne devina
Que les souris et le chat
S'étaient mis de connivence
Pour que les poissons distraits,
Désormais, nagent en paix
Dans leur monde de silence.
*
Pierre Coran ("Jaffabules" - Collection Hachette Jeunesse, 1983)

Déposé par biscuit le 01/10/2017  
LOIN DE TOI
Pas de soleil loin de ton cœur
Ni de rossignol, de bonheur,
Dans mon jardin, y’a plus de fleurs
Et plus même de couleurs.
Pas le plus petit coin de ciel bleu
Pour espérer, pour être heureuse
Je n’existe pas loin de tes yeux,
Un jour sans toi, c’est un hiver sans lumière,
Un été sans soleil, un ciel sans étoiles.
merci de vos fleurs pour mon Moustique

Déposé par KEKER le 09/09/2017  
Berceuse
Au comte de Trévelec.
Endormons-nous, petit chat noir.
Voici que j’ai mis l’éteignoir
Sur la chandelle.
Tu vas penser à des oiseaux
Sous bois, à de félins museaux…
Moi rêver d’Elle.
Nous n’avons pas pris de café,
Et, dans notre lit bien chauffé
(Qui veille pleure.)
Nous dormirons, pattes dans bras.
Pendant que tu ronronneras,
J’oublierai l’heure.
Sous tes yeux fins, appesantis,
Reluiront les oaristys
De la gouttière.
Comme chaque nuit, je croirai
La voir, qui froide a déchiré
Ma vie entière.
Et ton cauchemar sur les toits
Te dira l’horreur d’être trois
Dans une idylle.
Je subirai les yeux railleurs
De son faux cousin, et ses pleurs
De crocodile.
Si tu t’éveilles en sursaut
Griffé, mordu, tombant du haut
Du toit, moi-même
Je mourrai sous le coup félon
D’une épée au bout du bras long
Du fat qu’elle aime.
Puis, hors du lit, au matin gris,
Nous chercherons, toi, des souris
Moi, des liquides
Qui nous fassent oublier tout,
Car, au fond, l’homme et le matou
Sont bien stupides.
Charles Cros, Le Coffret de santal

Déposé par biscuit le 13/08/2017  
L'amitié, Les amis(es),comme les étoiles,on ne les voit pas mais ils sont toujours là.Merci pour mon Réglisse et mes autres compagnons

Déposé par KEKER le 13/07/2017  
Ne reste pas là à pleurer devant ma tombe
Je n'y suis pas, je n'y dors pas...
Je suis le vent qui souffle dans les arbres
Je suis le scintillement du diamant sur la neige
Je suis la lumière du soleil sur le grain mûr
Je suis la douce pluie d'automne...
Quand tu t'éveilles dans le calme du matin
Je suis l'envol de ces oiseaux silencieux
Qui tournoient dans le ciel...
Alors ne reste pas là à te lamenter devant ma tombe
Je n'y suis pas, je ne suis pas mort !
Pourquoi serais-je hors de ta vie simplement
Parce que je suis hors de ta vue ?
La mort tu sais, ce n'est rien du tout.
Je suis juste passée de l’autre côté.
Je suis moi et tu es toi.
Quelque soit ce que nous étions l'une pour l'autre avant,
Nous le resterons toujours.
Pour parler de moi, utilise le prénom
Avec lequel tu m'as toujours appelée.
Parle de moi simplement comme tu l'as toujours fait.
Ne change pas de ton, ne prends pas un air grave et triste.
Ris comme avant aux blagues qu'ensemble nous appréciions tant.
Joue, souris, pense à moi, vis pour moi et avec moi.
Laisse mon prénom être le chant réconfortant qu'il a toujours été.
Prononce-le avec simplicité et naturel,
Sans aucune marque de regret.
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié.
Tout est toujours pareil, elle continue, le fil n’est pas rompu.
Qu'est-ce que la mort sinon un passage ?
Relativise et laisse couler toutes les agressions de la vie,
Pense et parle toujours de moi autour de toi et tu verras,
Tout ira bien.
Tu sais, je t'entends, je ne suis pas loin,
Je suis là, juste de l’autre coté du chemin.


L'Album photo contient 33 photos



Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie

Pour poster un message ou bien une fleurs, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

























Poster un message ou bien Déposer une fleur