PAÏVA

 
recherchez toutes les informations sur PAÏVA
sur le site cimetierepourchat.com  
sur le web  
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page
  La page de PAÏVA a été vue 49 933 fois.

En hommage à PAÏVA

Race :EUROPEEN   EUROPEEN sur google
Il est né le :07/07/1999
Il nous a quitté le :09/10/2014
 



En hommage à PAÏVA

En hommage à notre douce et tendre PAÏVA

C’est le cœur meurtri et les yeux remplis de larmes que j’essaie de rédiger cet hommage. Notre Païva nous a quittés le 9 octobre 2014, 18 mois après son copain Paco et 11 mois après notre labrador Ramsès. Nous avons dû la faire endormir car une saloperie de cancer de l’estomac avec métastases cérébrales la faisait souffrir. Depuis ce jour, le chagrin nous a envahis.
Elle nous a offert 15 ans d’amour. Elle était d’une douceur exceptionnelle, tendre, gentille et très affectueuse. Un vrai pot de colle, jamais un coup de griffe ou un coup de dent. Il y a encore une semaine elle courait comme une folle en essayant d’attraper sa queue et jouait avec les cordons de nos vêtements.
Merci ma Paiva adorée pour tout le bonheur que tu nous as donné. Tu étais une minette exceptionnelle et la douceur incarnée. Tu resteras à jamais dans nos cœurs et nous ne t’oublierons jamais.
Je vous remercie de m’avoir lue et pour votre soutien qui me touche et me réconforte.

ADIEU MA PAÏVA
Au paradis des chats te voilà jeune et fière,
Oubliant ton grand âge et tes plaintes d’hier…
Tu m’as accompagnée un morceau de ma vie,
Mais je t’ai dit adieu, en ce matin
Je ne t’entendrai plus miauler en ma maison,
Mais en mon cœur tu es, et pour tant de saisons.
Mon beau chat mystérieux, referme tes yeux verts
Sur tout ce qui fut ton bonheur, ton univers.
Merci pour tes caresses et tes pattes de velours,
Toutes ces années où tu m’offris tout ton amour.
J’aimais ta fourrure douce, ta présence apaisante,
Et il me manquera ce soir ta douceur bienfaisante.
Repose en ma mémoire, je ne t’oublierai pas…
Je devine dans mon verre le feu de tes prunelles…
Puisse quelque ange félin t’offrir un bout de ciel,
Moi je te donne mes larmes sur l’empreinte de tes pas…




4216 Fleurs

 
Déposé par elise2512
Déposé par elise2512
Déposé par lepapou
Déposé par lepapou
Caresses
Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric
Déposé par tonton
Déposé par tonton
Triste jour belle Païva, 5 ans que ton frère Ramsés est parti.
Déposé par lepapou
Déposé par lepapou
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
MARC LEVY , Il y a des chagrins d'amours que le temps n'effaces pas et qui laissent aux sourires des cicatrices imparfaites Soit en PAIX et AMOURS a l'infini
Déposé par Didijolie
Déposé par Didijolie
Pour toi ma princesse jolie.
Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Alexlyly
Déposé par Alexlyly
Jolie Païva : 4 ans ! Je me souviens comme si c'était hier d'Elise et de sa peine. Bouquet-hommage plein de tendresse...
Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
TOUKARAM L'Amours est don de Dieu qui détruits en moi l'illusions d'être un corps mon esprits ainsi purifiés perd consciences du temps et du lieux Soit en PAIX et AMOURS a l'infini
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
PIERRE de RONSARD ,On ne meurt points,on changes seulement de formes en autres en autres,et ce changer s'appelle Morts,quand on prends une formes nouvelles.. Soit en PAIX et AMOURS a l'infini
Déposé par Kimon
Déposé par Kimon
Tendres pensées affectueuses en ce triste jour anniversaire de ton départ. Courage à ta maman
Déposé par TaNounou
Déposé par TaNounou
Pour cet anniversaire 2018, belle Païva ! dejà 4 ans !
Déposé par grisette
Déposé par grisette
💝🌷💝
Déposé par gribouille
Déposé par gribouille
Douces pensées pour toi douce Païva et ta maman 🌹
Déposé par Lcj65
Déposé par Lcj65
💛
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par chacaju
Déposé par chacaju
Mes plus tendres pensées petite Paiva, en ce jour souvenir.

207 messages


Déposé par elise2512 le 09/10/2018  
Ma petite Païva, ma doudouce,
Aujourd'hui; cela fait 4 ans que tu es partie et depuis ce temps, je pense tout le temps à toi. Tu étais si affectueuse et si douce. Tu me manques tellement et j'aimerais te serrer dans mes bras pour embrasser ta belle fourrure.
J'espère que tu reposes en paix au pays étoilé avec tes copain Paco et Ramsès.
Je vois que mes amis du site ont déjà déposé des messages et des fleurs. Je suis très touchée et les remercie de tout mon coeur.

Déposé par annie le 09/10/2018  
🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 ❤ ️ 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹

Déposé par biscuit le 07/04/2018  

Les adieux sont seulement pour
ceux qui aiment avec leurs yeux.
Parce que pour ceux qui aiment avec leur coeur
et leur âme, il n'y a pas de séparation.
Repose en paix, tu ne seras jamais oublié...,

Déposé par biscuit le 04/03/2018  

( Christian Bobin ) L'absence d'un mort nous inonde de sa présence , et nous le rend encore plus cher .

Déposé par biscuit le 03/12/2017  

AVOIR UN CHAT C'EST :
Sortir en pyjama au beau milieu de la nuit.
Passer sans cesse le rouleau à poils sur tous ses vêtements.
Avoir un concert privé chaque soir en rentrant chez soi.
Avoir un concert privé chaque matin aussi ; ).
Dépenser des sommes phénoménales chez le véto.
Avoir une ombre qui te suit partout et ce même jusqu'au wc
Ne plus s'entendre avec tes voisins.
Lui trouver des excuses quand il a fait une bêtise.
Etre ridicule avec une voix de débile quand tu lui parles.
Etre surveillé quand tu manges.
Apprendre le sens du partage et finir par lui donner ton assiette.
Apprendre à s'organiser et ne plus jamais laisser de nourriture sur la table.
Ne plus avoir aucune autorité quand il te fait ses petits yeux de malheureux.
Lui interdire le canapé et finir par céder quand tu te sens seul.
Organiser tes week end en fonction de lui.
Avoir des centaines de photos de lui floues dans ton téléphone.
L'avoir aussi sur ton fond d'écran.
Lui apprendre des tours idiots et être tellement fier de lui.
Avoir envie d'en avoir un deuxième.
Avoir un ami qui te fait des calins quand tu es triste.
Te sentir incomplet quand il n'est pas avec toi.
Des rires à n'en plus finir quand il fait n'importe quoi.
De l'amour inconditionnel tous les jours.
Appréhender le temps qui passe parce qu'il vieillit plus vite que toi.
Etre prêt à tout pour lui.
Un immense bonheur que les gens qui n'en ont pas ne peuvent pas comprendre.
Avoir la chance d'avoir une petite boule de poil qui t'aime plus que tout au monde et qui te sera fidèle à jamais.
Avoir un chat c'est partager tellement d'amour qu'il est devenu impossible de vivre sans.
, ,

Déposé par elise2512 le 09/10/2017  
Ma Païva chérie,
Il y a 3 ans, tu as fermé les yeux pour toujours chez le vétérinaire, entourée de tout notre amour et tu as rejoint Paco et Ramsès.
Le temps n'a pas refermé la blessure et c'est toujours aussi douloureux de te revoir ici sur la page d'accueil.
Ma belle, comme tu nous manques! Tu étais tellement affectueuse et douce! Je pense à toi chaque jour et tu restes enfouie dans mon cœur à jamais.
Je te serre très fort dans mes bras et te fais des câlins et bisous par milliers, ma doudouce.
Ta maman qui t'aime...
*****
Je remercie de tout mon cœur les amis du site pour leurs bouquets et messages pendant mon absence et en ce triste jour anniversaire.

Déposé par Tatachou le 09/10/2017  

Bonjour Païva
Je ne suis pas venue pour ton anniversaire le 7 juillet dernier car j'étais hospitalisée, c'est pourquoi je t'envoie aujourd'hui une double ration de douceurs et de caresses ma belle.
Mes amitiés à ta maman

Déposé par KEKER le 08/10/2017  
Loin des yeux, loin du coeur
Tous ces trains de nuit, ces aéroports,
tous ces longs courriers m'éloignent de toi
ta photographie est dans mon passeport
et j'ai dans le coeur un sourire de toi
Toutes ces lumières, tous ces paysages
je les donnerais pour être avec toi
je passe la frontiére au long du voyage
je sais que tu es à côté de moi
Loin des yeux loin du coeur ça n'existe pas
loin des yeux loin du coeur moi je pense à toi
et chaque jour qui passe me rapproche de toi
au rendez-vous de ton amour je suis toujours lá
Moi je me réveille un matin a Londres
et je me promène le soir dans Athènes
le jour tu es là un peu comme un ombre,
la nuit tu reviens comme un grand soleil
Loin des yeux loin du coeur ça n'existe pas
loin des yeux loin du coeur moi je oense à toi
et chaque jour qui passe me rapproche de toi
au rendez-vous de ton amour je suis toujours là
Loin des yeux loin du coeur pas pour toi et moi
Loin des yeux loin du coeur moi je n'oublie pas
et chaque jour qui passe me rapproche de toi
au rendez-vous de ton amour je suis toujours là
Loin des yeux loin du coeur ça n'existe pas
loin des yeux loin du coeur moi je pense à toi
et chaque jour qui passe me rapproche de toi
au rendez-vous de ton amour je suis toujours là

Déposé par GHETGHET le 14/09/2017  
Que Savent les Hommes ?
Nous sommes leurs petites bêtes
Leurs domestiques Animaux
Ils nous font la fêtes
Nous frottent souvent le dos
Ils cherchent nos caresses
Nos tendres ronronnements
Mais notre nobles sagesses
Pour eux ce n'est rien, c'est du vents
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que nos cœurs battent comme leurs propres cœurs ?
Et que du bonheurs
C'est de faires leur bonheurs
Ils nous gardes biens au chauds
Dans leurs hermétiques maisons
Nourrissent nos petits corps
A coups de boîtes de ronrons
Nous sommes décoratif
Dans leurs impersonnels décors
Mais leurs mains qui souvent nous caressent
N'apaisent pas notre détresses
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que nos yeux
Ou brillent des ombres noires
Ne sont que les reflets
De leur secret désespoir ?
Nous leur apportons le calmes
Les allégeons de leurs angoisses
Quand nous restons en silences
C'est pour le bien-être de leurs ÂMES
Nous les aidons a vivres
A supporters leurs mondes d'Hommes
Et quand ils partent a la dérives
Nous esquissons un pas de danses
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que dans nos yeux
L'univers entiers se reflètes
Et que s'ils nous trouvent étranges
C'est parce que nous sommes des ANGES ?
PHILIPPE MUYL

Déposé par SESHAT39 le 18/08/2017  
🌈 🌈 🌈 🌈 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 👼 👼 👼 👼 👼 👼 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖
JE SUIS LIBRE DÉSORMAIS .....LIBRE DE TOUTE ENTRAVE !!
Libre de toute souffrance, de toute vieillesse et de toute maladie .
🌈 🌈 🌈 🌈 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 👼 👼 👼 👼 👼 👼 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖
Je suis devenu un bel Ange, une étoile qui brille à tout jamais.
Mon Ciel est infini et si merveilleux
Une éternité d'Amour, de Joie, de Paix et de Lumière .....
🌈 🌈 🌈 🌈 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 👼 👼 👼 👼 👼 👼 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖
OUI, JE SUIS ENFIN LIBRE .....
Et je vivrai à tout jamais dans le Coeur et la Mémoire des êtres qui m'ont tant aimée sur cette Terre. Un jour, je les retrouverai enfin !!
🌈 🌈 🌈 🌈 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 👼 👼 👼 👼 👼 👼 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖
✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ 😍 😍 😍 😍 😍 😍 ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 👼 👼 👼 👼 👼 👼 👼 ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ 😍 😍 😍 😍 😍 😍 ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ ✨ 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💖 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 💗 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 🕊 👼 👼 👼 👼 👼 👼 👼

Déposé par elise2512 le 14/08/2017  
A toi ma doudouce qui est toujours dans mes pensées.
Je t'aime...

Déposé par biscuit le 13/08/2017  
L'amitié ,Les amis(es),comme les étoiles,on ne les voit pas mais ils sont toujours là.Merci pour mon Réglisse et mes autres compagnons

Déposé par SESHAT39 le 11/05/2017  
💐 🌷 🌼 🌺 🌻 🌹 💕 💕 💗 💗 💙 💜 🌸 💜 💙 🌼 🌸 🌸
Un animal, amour éternel
Un animal est pur, il ne trahit jamais, nous suit jusqu'à la fin, sans juger ni proférer.
Il est de celui exemple d'une statue vivante qui orne nos vies avec toute beauté dont on ne peut se passer.
Sa tendresse nous désarme, nous émut, nous charme.
Il nous aime plus que sa vie, notre présence le rend heureux.
Sans manipulations, son âme est sincère, il vient dans nos coeur comme un papillon puis un jour s'envole en nous laissant sa beauté, son amour, ses souvenirs de nous avoir connus et aimés.
Plus qu'un chien ou animal de compagnie, il nous suit, nous aime, meurt avant nous en général mais il reste à nous, l'âme s'envole, l'amour reste, celui de nous avoir donné ce que peu d'humain nous donne, exemple de vérité, image de l'amour et sincérité, il est celui dont l'homme devrait copier, plus qu'un animal, il est l'exemple de l'amour éternel.
💐 🌷 🌼 🌺 🌻 🌹 💕 💕 💗 💗 💙 💜 🌸 💜 💙 🌼 🌸 🌸 💐 🌷 🌼 🌺 🌻 🌹 💕 💕 💗 💗 💙 💜 🌸 💜 💙 🌼 🌸 🌸

Déposé par SESHAT39 le 23/04/2017  

😥 😥 🌺 🌻 💗 💗 💗 🌹 🌹 🕊 🕊 🕊 💗 💗 💗 💞 💞 🌺 🌺 🌻 🌻 💙 💙 💚 💚 💛 💛
Un au revoir ne coûte rien
Un adieu augmente mon chagrin
Une larme coule sur ma joue
Et une pensée reste pour toujours
Tu me manques pour la vie et à l’infini
Tu ne le sais pas
Mais je continuerai à penser à toi
Car tu as toujours été là pour moi
C'est vrai que tu n'es plus sur terre
Mais dans mon cœur tu demeures
Je pense à toi, c'est impossible de t'oublier
Je voudrais revenir en arrière
Pour t'empêcher de mourir
Enfin arrêter toute cette tristesse
Et retrouver le petit monde heureux.
😥 😥 🌺 🌻 💗 💗 💗 🌹 🌹 🕊 🕊 🕊 💗 💗 💗 💞 💞 🌺 🌺 🌻 🌻 💙 💙 💚 💚 💛 💛
Mais je le sais, c'est impossible
Je voudrais juste te retrouver
Et t'embrasser une dernière fois
Te serrer contre moi
Pour sentir ton odeur
Et la graver à jamais dans mon cœur.
😥 😥 🌺 🌻 💗 💗 💗 🌹 🌹 🕊 🕊 🕊 💗 💗 💗 💞 💞 🌺 🌺 🌻 🌻 💙 💙 💚 💚 💛 💛

Déposé par biscuit le 09/04/2017  
Parce que...
C'étaient des moments heureux.
Ces moments ont existé.
Ce bonheur qui a été vécu, rien ne peut faire qu'il ne l'ait pas été,
Même la mort.
La mort ne balaie rien.
Le chagrin peut tout brouiller
Un temps.
Comme à chaque fois qu'on est séparé de ceux qu'on aime
On se dit que plus jamais.
Eh bien plus jamais, d'accord.
N'empêche que ce qui a été est
A l'intérieur.
Pour toujours.

Déposé par tonton le 05/03/2017  
L'animal ne possède rien,
sauf sa vie que si souvent nous lui prenons.
Marguerite Yourcenar,

Déposé par GHETGHET le 02/03/2017  
L'ESSENTIEL RESTERA
Oui, nos mains vont disparaître...
Mais nos poignées de mains, mais nos signes de bonjour, nos gestes d’adieu, nos câlins et nos caresses, l'étreinte de nos bras...
nous n’allons jamais les oublier.
Oui, nos pieds vont disparaître...
Mais la foulée de nos promenades, l’élan de nos courses, le saut de nos jeux, le pas de nos danses et de nos rendez-vous...
nous n’allons jamais les oublier.
Oui, nos visages vont disparaître, et nos oreilles, et nos lèvres et nos yeux...
Mais nos sourires, nos paroles, nos éclats de rires, nos écoutes,
nos secrets échangés, notre complicité,
nos regards, nos baisers...
nous n’allons jamais les enterrer.
Tout ce que nous avons été l'un pour l'autre, tout ce que nous avons vécu ensemble, tout ces moments partagés resteront à jamais dans nos Cœurs ,L'essentiel restera a l'infini
Soit en PAIX et AMOURS a l'infini
GABRIEL RINGLET

Déposé par biscuit le 01/03/2017  
OU ES-TU ?
« Où es-tu, petit ange, où es-tu?
On aurait bien voulu,
À force d’amour,
t’empêcher de partir,
mais le monde est trop lourd,
petit ange léger,
Et n’a pas su te retenir.
Où faut-il te chercher, maintenant ?
Sous les gouttes de rosée? Sur les ailes du vent?
Qui saura nous le dire?
» Maman, »
Là où je suis, je ne crains rien.
J’ai les yeux pleins d’étoiles blondes,
J’ai l’âme vaste comme le monde.
Là où je suis, la joie est sans mélange.
Ne me cherchez pas, je suis dans chaque chose…
sur les ailes d’un ange,
dans la rosée, dans le vent,
dans le cœur d’une rose,
Dans le cœur de mes parents.
Ne me cherchez pas, je suis partout,
Je suis avec vous, je suis chez moi. »
Albert Gui,
,

Déposé par elise2512 le 07/02/2017  
“Le vrai tombeau des morts, c'est le cœur des vivants.”
Jean Cocteau

Déposé par biscuit le 24/12/2016  

La neige tombait sur la ville sans faire de bruit. Le petit chat marchait dans la neige sans faire de bruit. Les flocons saupoudraient de blanc ses poils roux.
La rue était déserte.
C'était la nuit de Noël.
Bientôt les douze coups de minuit allaient sonner pour la plus belle nuit de l'année.
Mais le petit chat ne le savait pas. Il n'avait que trois mois et avait encore beaucoup de choses à apprendre. Surtout cette nuit où il faisait si froid… et qu'il ne savait pas où se nicher pour dormir. Il était seul pour se débrouiller, si seul et si ignorant des astuces. Ce n'est pas comme ce gros matou gris de tout à l'heure qui l'avait chassé du coin chaud où il s'était blotti. Il en savait des choses, lui, mais alors quel sale égoïste ! Croyez-vous qu'il aurait partagé ce qu'il était en train de manger ?
" Va pleurnicher ailleurs" lui avait-il dit.
Aussi, le petit chat marchait seul dans la rue. Il avait faim, il avait froid. Et il regardait les fenêtres éclairées derrière lesquelles il devait faire bon vivre.
Entendit-il sonner les douze coups de minuit ? Ca n'est pas sûr, mais par contre, il entendit parfaitement quelque chose passer au-dessus de lui, comme le vol d'un gros oiseau. Il s'aplatit au sol de frayeur ; quand il osa relever le museau, un drôle d'engin venait de se poser sur la maison d'en face.
Il n'avait jamais rien vu de pareil !
Et maintenant voilà qu'un gros bonhomme tout en rouge en sortait avec un sac sur le dos.
Et devant le drôle d'engin, deux grands rennes se mettaient à parler au bonhomme tout en rouge :
- Fais attention Père Noël, disait l'un, la cheminée n'a pas l'air bien solide !
- Te mélanges pas dans ta liste, disait l'autre, ici c'est des rollers et une panoplie de "Mulan".
- Mais oui, mais oui… Vous n'allez pas commencer à me surveiller quand même ! Vous savez bien que je ne me trompe jamais.
D'en bas, le petit chat ne pouvait pas voir si ce bonhomme avait une barbe blanche. Il lui trouva quand même une ressemblance avec le bonhomme en manteau rouge des images qu'il voyait partout dans la ville depuis quelques jours.
Mais que faisait-il donc là-haut ?
Pour en avoir le cœur net, il décida d'aller voir ça de plus près.
… Oui, mais comment faire pour monter ? En passant par les escaliers ? C'est que le petit chat gardait le souvenir cuisant des méchants coups de pied qu'on lui donnait quand il voulait rentrer dans une maison.
Il fit donc le tour de l'immeuble, et finit par trouver un endroit pour grimper jusqu'au au premier étage. Ce ne fut pas très difficile.
Restaient deux autres étages… et avec des pattes gelées, c'était pas évident !
Il lui fallut sept essais avant d'arriver en haut. Sept essais dont quatre moments d'équilibres acrobatiques, trois griffes arrachées, et un rétablissement miraculeux.
Mais ça y était, il était sur le toit, il allait savoir.
L'engin était toujours là. Les rennes bavardaient entre eux de choses que le petit chat tout essoufflé ne comprenait pas… Il était question d'une liste avec des noms de garçons et de filles, d'horaire à suivre, d'adresses, etc.
Le petit chat se dirigea sans bruit vers l'engin.
C'était plein de sacs dedans. Et plein de paquets aussi. Des gros, des très gros même, des plus petits, des minuscules. Tous avaient des couleurs joyeuses et scintillantes qui lui donnèrent envie de jouer avec. Il sauta hardiment dessus. Malheur ! Une petite musique se déclencha sous ses pattes. Le cœur battant, il s'enfuit au fond du traîneau où il trouva un sac à demi-ouvert pour se cacher.
C'était tout sombre dedans, mais il y faisait chaud et doux. Le petit chat sentit des poils contre lui. Il renifla pour comprendre si c'était un autre chat ou un des ces monstres de chien, mais comme ça ne sentait ni l'un ni l'autre et que ça ne bougeait pas, il se blottit tout contre, rassuré. Puis il attendit.
Dehors un renne parla :
- Ca doit être un appareil de musique qui s'est encore déclenché tout seul !
Puis la voix du vieux bonhomme à l'habit rouge retentit, sonore et joyeuse :
- Allons-y mes amis, au suivant de la liste !
Le petit chat sentit tout bouger autour de lui. Il eut la sensation de s'envoler puis quelques instants après, un coup de frein suivi d'un choc le déséquilibra. Son cœur tapait fort. Dehors, le vieux bonhomme riait :
- Ah ! Ah ! Ah ! Cette fois, la cheminée est large, je vais pouvoir descendre à l'aise !
Le petit chat commençait à sortir le museau dehors quand tout bascula brusquement. Secoué de droite et de gauche, il roula dans le sac, parmi les paquets qui l'écrasaient.
Une grande descente dans le vide lui remonta l'estomac dans le gosier… il miaula fort. Une main l'attrapa par la peau du cou. Un grand rire résonna à ses oreilles.
- Mais qu'est-ce que je vois là ! Mais croyez-vous, ça !... Un passager clandestin!
Le bonhomme en habit rouge le tenait en l'air, en riant très fort. Ses yeux riaient autant que sa bouche.
- Tu as donc voulu savoir comment je m'y prend pour faire ma tournée ?
Mais le petit chat était effrayé. Et il avait si faim et si froid qu'il miaulait à s'en étrangler et qu'il tremblait à en claquer des dents.
- Dis-moi, dis-moi, tu n'as pas l'air si courageux que ça pour un petit curieux ! Il suffit qu'on te découvre pour que tu appelles maman au secours ? Allons, voyons je suis le Père Noël, tu n'as rien à craindre de moi. Bien sûr, je devrais te punir de m'avoir suivi, alors que personne ne doit accompagner le Père Noël pendant sa tournée, mais comme tu viens de me donner une très bonne idée, je ne dirai rien et je vais même te garder un petit moment avec moi.
Et le Père Noël le mit dans la grande poche de son manteau.
C'était doux à l'intérieur, et c'était chaud. Le petit chat s'y trouva bien de suite.
Il ne savait pas encore qu'il allait vivre ce qui sera la nuit la plus extraordinaire de son existence. Ah, si seulement il n'avait pas cette faim atroce au ventre !
Il se redressa pour sortir le nez et pousser un petit miaulement de détresse… Peut-être que ce gentil bonhomme comprendra son problème…
- Veux-tu bien te taire, tu risques de réveiller les enfants ! Si tu veux m'accompagner, il faut rester silencieux. Aussi silencieux que la neige qui tombe.
Le bonhomme était en train de déposer des paquets auprès de deux paires de chaussons, tout petits, si petits qu'ils disparaissaient sous les paquets.
- Tu vois, ici c'est pour Mélanie ; elle a commandé un poney en peluche et une piscine magique. Là c'est pour Eric, il a demandé un "établi de moulage" et une "batmobile". Et regarde comme ils sont gentils tous les deux, ils ont laissé une tasse de lait et des biscuits pour moi. Ils savent que je suis un peu gourmand, tu comprends, et puis ça me redonne des forces… Hé ! Mais qu'est-ce que tu fais ?
Le petit chat s'était jeté sur le lait et qu'il le lapait en s'étranglant tellement il allait vite.
De retour au traîneau, le Père Noël s'approcha des rennes avec un air mystérieux.
- Regardez qui va passer la nuit avec nous !
Il sortit de sa poche une petit boule de poils ébouriffés et aux babines barbouillées de lait.
- Il avait si faim, le pauvre chaton, que j'ai partagé mon goûter avec lui… enfin, disons qu'il m'en a laissé quelques gouttes ! Allez les rennes, aux suivants.
Le petit chat garda les yeux écarquillés toute la nuit. Jamais il n'avait vu autant de belles choses, jamais il n'avait vu autant de couleurs scintillantes, jamais il n'avait vu autant de jouets, et jamais il n'avait crû que quelqu'un pouvait avoir autant de joie à déposer dans les maisons toutes ces merveilles.
A la fin de sa tournée, le Père Noël rentra dans une demeure où brillait une lampe de chevet dans une chambre. Des pantoufles de grand-mère attendaient près du lit.
- Tu vois, ici habite une gentille mamy qui m'a écrit pour me demander un cadeau. Elle voudrait quelque chose qui puisse la distraire pendant ses longs jours solitaires, et qui en même temps attirerait ses petits enfants pour qu'elle les voit plus souvent. Alors j'ai pensé à toi. Tu seras heureux ici, regarde comme tout est accueillant. Tu seras bien au chaud et je suis sûr que tu te régaleras… les grand-mères savent si bien faire la cuisine ! Mais chut… ne dis à personne que tu m'a accompagné cette nuit.
Il déposa doucement le petit chat dans une pantoufle, lui fit un gros bisou, et attendit qu'il s'endormit, le museau niché dans les pattes, le cœur à jamais étoilé de cette merveilleuse nuit de Noël.
Joyeux Noël à vous et vos proches


L'Album photo contient 35 photos



Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie

Pour poster un message ou bien une fleurs, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

























Poster un message ou bien Déposer une fleur