Zan

 
recherchez toutes les informations sur Zan
sur le site cimetierepourchat.com  
sur le web  
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page
  La page de Zan a été vue 2 753 fois.

En hommage à Zan

Race :EUROPEEN   EUROPEEN sur google
Il est né le :11/05/1999
Il nous a quitté le :02/08/2014
 



En hommage à Zan

tu nous as suivis dans notre déménagement vers la Charente Maritime et durant 15 ans tu nous as comblés de tendresse et de câlins, tu as franchi le pont sous l'arc en ciel et je suis sûre que tu as rejoint tous nos chers disparus physiquement mais ton âme reste accrochée à notre mémoire pour l'éternité, car nous te retrouverons là haut. Je t'aime mon beau Zan couleur de friandise.




74 Fleurs

 
Déposé par Lallo
Déposé par Lallo
Enormes pensées pour toi petit Zan ... Tu étais si beau ... Frédérique
Déposé par Migisa
Déposé par Migisa
Déposé par Judi
Déposé par Judi
🌻 Des fleurs de tournesols jolie panthère noire aux yeux d'or, doux repos chachat Zan avec bcp de compagnons🌻
Déposé par mumubert
Déposé par mumubert
tendres caresses et doux baisers pour toi
Déposé par Daisy2008
Déposé par Daisy2008
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par Chantalotte21
Déposé par Chantalotte21
Ce bouquet de roses en hommage à Zan, joli petit ange.
Déposé par JHYL
Déposé par JHYL
Déposé par jcl77446
Déposé par jcl77446
Déposé par naz721
Déposé par naz721
Déposé par KEKER
Déposé par KEKER
Affectueuses pensées et doux câlinous, tu étais magnifique ! Pour cet anniversaire, douces caresses
Déposé par canou42
Déposé par canou42
Déposé par didie
Déposé par didie
Pour toi petit coeur en ce jour... Douces caresses et tendres pensées
Déposé par superfetatoire
Déposé par superfetatoire
Déposé par joelle
Déposé par joelle
Déposé par MISTRAL
Déposé par MISTRAL
famille MISTRAL DE LA SAUVAGETTE ET RAMSES II
Déposé par poussy
Déposé par poussy
pensées en ce triste jour mon minou
Déposé par joss19
Déposé par joss19
un bouquet de tendresse pour Zan, veille sur Joss et toutes les autres étoiles
Déposé par dimie
Déposé par dimie
Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

5 messages


Déposé par yafah le 07/08/2015  
POUR NE PAS OUBLIER
Qu’en mon âme éperdue
La mémoire soit pérenne,
La tâche est si ardue
Quand me quittent qui j’aime,
Me voilà de retour
Parmi vous mes amis,
Le cœur un peu plus lourd
D’une étoile endormie.
Me remettre à écrire,
D’une encre délavée,
Me sort un peu du pire,
Dans mes larmes salées.
Il rôde autour de moi
Une ombre coutumière
Qui s’accroche à ma foi,
Obstinée et légère.
Cette ombre aux yeux dorés
A chaque pas s’attache,
Sa fourrure lustrée
Ne porte pas de tache,
Elle était sans défaut,
De couleur de la nuit,
Comme un juste cadeau
Au soleil qui l’a fui.
Quinze ans d’obstination,
De présence infinie,
De câlins, de ronrons,
Jusqu’à cette fin de vie.
Si son âme est une ombre,
Parfois je l’entrevois,
Glisser dans la pénombre
Pour chasser mon émoi.
Qu’en mon âme éperdue,
La mémoire soit pérenne
Rien n’est jamais perdu
De tous ceux que l’on aime.
Clo (début août 2014, départ de Zan vers les étoiles)
j'ai écrit ce poème pour toi ma belle ombre féline et tu passes à la postérité puisque tu figures en bonne place dans mon recueil "Instants suspendus" paru en avril dernier !

Déposé par SANDYJOJO le 30/08/2014  
Sois heureux beau Zan au pays de l'Arc-en-ciel ! Calinous petit ange !

Déposé par Popy le 26/08/2014  
Il est des heures où
Les ombres se dissipent
La douleur se fige
Il est des heures où
Quand l'être s'invincible
La lèpre s'incline
Mais si j'avais pu voir qu'un jour
Je serai qui tu hantes
Qu'il me faudrait là ton souffle
Pour vaincre l'incertitude
Ecrouer ma solitude
Il est des heures où
Les notes se détachent
Les larmes s'effacent
Il est des heures où
Quand la lune est si pâle
L'être se monacale
Mais je erre comme une lumière
Que le vent a éteinte
Mes nuits n'ont plus de paupières
Pour soulager une à une
Mes peurs de n'être plus qu'une
Je n'ai pas le temps de vivre
Quand s'enfuit mon équilibre
Je n'ai pas le temps de vivre
Aime-moi entre en moi
Dis-moi les mots qui rendent ivres
Dis-moi que la nuit se déguise
Tu vois je suis comme la mer
Qui se retire de n'avoir pas
Su trouver tes pas
Il est des heures où
Mes pensées sont si faibles
Un marbre sans veines
Il est des heures où
L'on est plus de ce monde
L'ombre de son ombre
Dis de quelle clef ai-je besoin
Pour rencontrer ton astre
Il me faudrait là ta main
Pour étreindre une à une
Mes peurs de n'être plus qu'une
Pas le temps de vivre (1999)
Paroles: Mylène Farmer

Déposé par sky le 25/08/2014  
Le jour de ma mort,je t'en fais le serment,je viendrai te chercher au paradis des chats,pour entamer notre plus belle ballade,celle qui n'aura pas de fin.(Hommage d'une maman à son chat) Vous vous retrouverez un jour de l'autre coté.COURAGE!

Déposé par KEKER le 25/08/2014  
Quand demain commence sans moi...
Quand demain commence sans moi,
Et que je ne suis pas là pour le voir,
Le soleil va briller et ouvrir tes yeux
Tout pleins de larmes pour moi.
Je voudrais tant que tu ne pleures pas,
Comme tu l'as fait aujourd'hui,
En te souvenant comment je posais ma tête
Dans tes genoux, de façon particulière...
Je sais combien tu m'aimes,
Autant que je t'aime,
Et chaque fois que tu penses à moi,
Je sais que tu vas me manquer aussi.
Mais quand demain commence sans moi,
S'il te plaît, essaie de comprendre
Qu'un ange est venu et a dit mon nom,
Et m'a caressé la patte.
Il m'a dit que ma place était prête,
Dans le ciel au-dessus,
Et que je devais laisser en arrière
Tous ceux que j'adore.
Mais, quand j'ai tourné les talons,
Une larme a coulé de mes yeux,
De toute ma vie, je n'avais jamais pensé
Que je devrais mourir .
J'ai eu tellement de choses à vivre,
Tant de ronrons et de caresses à faire,
Il me semblait impossible
Que je te quitte...
J'ai repensé à notre vie ensemble,
Je sais que tu es triste,
Je songe à tout l'amour que nous avons partagé,
Et à tout le plaisir que nous avons eu...
Rappelles-toi comment je poussais ta main,
Et te piquais avec mon nez...
La balle volante que je poursuivais joyeusement...
Si je pouvais revivre hier,
Même pour un peu de temps,
Je remuerais la queue et je t'embrasserais,
Juste pour te revoir sourire.
Mais alors j'ai pleinement réalisé
Que cela ne pourrait jamais être,
Que le néant et les souvenirs
Prendront ma place.
Et quand je songe aux friandises et aux jouets,
Il me manque de venir demain,
Mon cœur félin se remplit de tristesse.
Mais alors j'ai franchi la porte du Ciel,
Alors que je me sentais si bien à la maison ;
Dieu m'a regardé et m'a souri,
De son magnifique trône d'or.
Il m'a dit « Ceci est l'éternité,
Et maintenant, bienvenue parmi nous,
Aujourd'hui, ta vie sur terre est terminée,
Mais ici, elle recommence.
Je ne promets aucun demain,
Mais un aujourd'hui qui durera toujours ;
Car vois-tu, chaque jour est le même jour,
Il n'y a pas la nostalgie du passé.
Maintenant, tu as été si fidèle,
Si confiant, loyal et sincère ;
Bien qu'à certains moments tu as fait des choses
Que tu savais qu'il ne fallait pas faire.
Mais les bons chats sont pardonnés,
Et maintenant, enfin, tu es libre ;
Ainsi, ne t'assoirais-tu pas à mes côtés,
Et attendre ici même avec moi? "
Donc, quand demain va venir sans moi,
Ne crois pas que nous sommes éloignés.
Chaque fois que tu penses à moi,
Je suis juste là, dans ton cœur.


Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie

Pour poster un message ou bien une fleurs, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

























Poster un message ou bien Déposer une fleur