En hommage à Minette
Race :EUROPEEN
Il est né le :--/--/----
Il nous a quitté le :02/12/2013




En hommage à Minette

D'où venais-tu, pourquoi étais-tu à la rue, as-tu été abandonnée ? Toi, petite chatte sociable, tu avais connu un foyer, tu avais trop de manies, tu connaissais le frigo, les lits, le canapé, la compagnie. Quel âge avais-tu ? La véto avait dit à peu près 4 ans. J'ai commencé à te voir en août 2012, tu avais 3 chatons, Bébé et 2 autres blancs avec des petites taches noires. Vous sortiez chasser la nuit, tu savais qu'à la maison il y avait de l'eau à boire près du puits. Puis tu as emmené tes petits derrière la maison dans les prés. Un jour d'octobre, je vous ai vu boire tous les 4. Puis en novembre, tu en avais marre, tu t'es approchée, je t'ai caressée. C'est toi qui m'a choisi ma Belle, je ne le regrette pas, la seule chose que je regrette, c'est que tu es partie. Ma Belle Minette si douce, mais qui n'avait peur de rien. Tu ne supportais aucun intrus sur ton territoire. Tu as du en voir ma Belle, nourrir 3 chattons ça n'a pas dû être facile, d'ailleurs, tu avais une canine de cassée. Ton Bébé, petite chatte très craintive a la queue cassée en plusieurs endroits, un point dans l'œil, et les oreilles griffées.
Le 16 décembre 2013.
Pour toi ma belle. Il y a tout juste un an, la faim et le froid ont fait que toi et ton Bébé avez commencé à vous rapprocher de la maison. La porte vous a été grande ouverte. Vous étiez couvertes de puces et de tiques, le ventre gonflé par les vers, vous faisiez pitié, mais nous avons réussi à vous rendre Belles. 11 mois de bonheur avec toi Minette. Pourquoi, toi qui a roulé ta bosse tu t'es fait tuer par une voiture ce maudit lundi 2 décembre ? Heureusement qu'il nous reste Bébé qui est toute perturbée, comme nous de ton absence. Ma Belle tu reposes dans le jardin. Bisous.

Minette, ma Belle, ma Douce, tes petites pattes, ton (petit) bourrelet de graisse sous le ventre, tes habitudes, tes bêtises, ta docilité (jamais un coup de griffe ni un coup de dent), tes petits miaulements, ton ronronnement si délicat, ta discrétion, tes petits dodos avec moi, tes mauvaises idées (pas moyen de t'empêcher d'aller d'aller de l'autre côté de la rue, ton ancien territoire) bref MINETTE ! Ma Minette.

3553 Fleurs

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par JT
Déposé par JT

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

MARC LEVY , Il y a des chagrins d'amours que le temps n'effaces pas et qui laissent aux sourires des cicatrices imparfaites Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par tonton
Déposé par tonton

Bisous ma Belle.

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par claudinette
Déposé par claudinette

Déposé par Didijolie
Déposé par Didijolie

Câlins ma belle princesse bleue. Je sais je tu prends soin de ma Croquette avec,Didi. Merci à toi et ton papachat.

Déposé par KEKER
Déposé par KEKER

plein de câlins juste pour toi...

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Tendres caresses

Déposé par claudinette
Déposé par claudinette

douces pensés petite Minette

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Tendres pensées et douces caresses, bien amicalement

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par annie
Déposé par annie

Pensées du soir pour Minette et Marron 🖤🖤

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Bisous belle Minette et merci à ton papa pour Mr mimi

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par annie
Déposé par annie

💋

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par claudinette
Déposé par claudinette

caresses Minette

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Caresses du soir

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par tonton
Déposé par tonton

Tes roses du lundi ma Belle.

Déposé par claudinette
Déposé par claudinette

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

TOUKARAM L'Amours est don de Dieu qui détruits en moi l'illusions d'être un corps mon esprits ainsi purifiés perd consciences du temps et du lieux Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par JT
Déposé par JT

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

PIERRE de RONSARD ,On ne meurt points,on changes seulement de formes en autres en autres,et ce changer s'appelle Morts,quand on prends une formes nouvelles.. Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par claudinette
Déposé par claudinette

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Caresses du soir

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Caresses

Déposé par claudinette
Déposé par claudinette

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO

Déposé par tonton
Déposé par tonton

Bisous ma Belle.

Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric

Déposé par claudinette
Déposé par claudinette

gros câlins belle minette

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

FRANÇOIS MAURIAC c'est pas la morts qui prend ceux que nous aimons elle nous les garde et les fixe dans leur jeunesse adorables la morts est le sels de notre amours c'est la vies qui dissout l'amours

Déposé par Manalie
Déposé par Manalie

caresses

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par claudinette
Déposé par claudinette

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Caresses

Déposé par PiouPiou
Déposé par PiouPiou

Douces pensées ma Minette et merci à ton papa pour ma Puce...

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par canou42
Déposé par canou42

Jolies caresses Minette.

Déposé par PABLOLA
Déposé par PABLOLA

merci pour MIMI

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par annie
Déposé par annie

💛

Déposé par Nathalie54
Déposé par Nathalie54

❤🐾🐦💐🌷

Déposé par tonton
Déposé par tonton

02 octobre 2018.

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

douces caresses

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

CLAUDE AVELINE , L'absences de l'êtres aimés laisses derrières sois un lents poisons qui s'appelles l'oublis Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par tonton
Déposé par tonton

Pour toi ma Belle.

Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats

Une pensée pour toi Minette

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par Manalie
Déposé par Manalie

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

Abbé MARTIN MERSENNE , Notre esprits étant en quelque façon infini,trouve par toutes sortes de ressentiments et d'expériences que ce mondes-ci n'est pas sa propres demeures Soit en PAIX et AMOURS

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Déposé par christ
Déposé par christ

Déposé par tonton
Déposé par tonton

Baghera va mieux, il dévore. Par contre, à surveiller de très près. Bisous ma Belle.

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par elise2512
Déposé par elise2512

Pour la copine de Paco et PaÏva

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Déposé par lepapou
Déposé par lepapou

Merci pour les fleurs en l'absence de mes maîtres.

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Merci pour Mystic

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

ALBERT EINSTEIN Je crois en une vies après la morts , tout simplement parce que l'énergies ne peut pas mourir , elle circules , se transformes et ne s'arrêtes jamais Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par tonton
Déposé par tonton

Il faut ruser ma Belle pour que ta fille prenne son traitement. Bisous.

Déposé par tonton
Déposé par tonton

Demain, je vais chez le véto avec Baghera, tu seras avec nous ma Belle. Bisous.

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par tonton
Déposé par tonton

Bisous ma Belle.

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

CHARLES BAUDELAIRE , Ce qui est créés par l'esprits est plus vivants que la matières Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

MAXIMILIEN de ROBESPIERRE , La Morts est le commencements de l'immortalités Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Tendresses jolie Minette et merci à ton papa pour Mr mimi

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Douces caresses et de la haut protège bien ta petite famille.

Déposé par tonton
Déposé par tonton

Ta fille n'a rien ma Belle. Elle a comme toi une canine cassée. Bisous.

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Coucou du soir petit coeur

Déposé par MONCOEUR
Déposé par MONCOEUR

Du fond du coeur merci pour mon bébé. Ce bouquet rempli de caresses🌹🌹🌹🌹

Déposé par tonton
Déposé par tonton

Pour toi ma Belle.

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Tendresses pour toi jolie Minette et merci à ton papa pour Mr mimi

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par Didijolie
Déposé par Didijolie

Câlins ma princesse bleue.

Déposé par tigresse
Déposé par tigresse

merci pour tigresse.

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par KEKER
Déposé par KEKER

Merci pour mes minettes et caresses affectueuses à Bébé et Lili, sous la protection de la belle Minette ! amitiés

Déposé par LiliTopazeHugo
Déposé par LiliTopazeHugo

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par KEKER
Déposé par KEKER

Déposé par tonton
Déposé par tonton

Bisous ma Belle.

Déposé par bibiche
Déposé par bibiche


270 messages


Déposé par biscuit le 09/10/2018  

Mes pauvres yeux ! Je suis blême.
J'ai si chaud! Et j'ai si froid!
Tu saurais combien je t'aime,
tu aurais pitié de moi.
Ma tendresse - ma misère! -
m'use depuis trop longtemps.
Apprends-moi comme il faut faire
pour ne plus t'aimer autant!
Un flot plus dense et plus sombre
me submerge tous les jours.
Tu m'envahis! Tu m'encombres!
Ah! qu'il est lourd, mon amour toi.
Je t'aime tant...,

Déposé par biscuit le 29/09/2018  


Que restera-t-il à ma vie, si tu pars ?
Je n'ai que toi
Et que vais-je faire de mes journées, si tu pars ?
Et comment supporter demain
En sachant que je n'ai plus rien ?
Plus rien puisque ma vie c'est toi
Et tu t'en vas
Et tu t'en vas
je suis sans toi,
Je resterai là dans mon coin
Jusqu'au jour où tu reviendras
Ne t'en va pas
Ne t'en va pas
Comment retrouver le soleil, si tu pars ?
Il fait si froid
Pourtant ici sera pareil, si tu pars
Ne m'oublie pas
Si jamais tu penses à ici
Reviens faire un tour vers ma vie
Qui sait si la vie finira
Si tu t'en vas
Si jamais tu penses à ma vie
Reviens faire un tour ici
Qui sait si la vie finira
Si tu t'en vas
Si tu t'en vas

Déposé par SESHAT39 le 09/09/2018  

Lavons nos coeurs de nos larmes...
*
Il faut laver ce que tu dis ...
*
Il faut laver
Ce que tu dis
*
les galets blancs
Les planètes
*
Il faudrait laver
Le ciel et la pluie
*
Pour que l'amour
rutile sous l'averse
*
Il faut laver ton regard
Laver le jour à grande eau
*
Laver ton coeur
De tes larmes
*
Si tu veux lire enfin
Le monde en clair
dans la fenêtre.
*
Hélène Cadou ("La mémoire de l'eau" - éditions Rougerie, 1993)

Déposé par biscuit le 08/09/2018  


Au lever du Soleil
Au lever du soleil
Et à son coucher,
Nous pensons à eux
Dans le souffle du vent
Et le froid de l’hiver,
Nous pensons à eux
A l’ouverture des bourgeons
Et dans la chaleur de l’été,
Nous pensons à eux
Dans le bruissement des feuilles
Et la beauté de l’automne,
Nous pensons à eux
Au début de l’année
Et à sa fin,
Nous pensons à eux
Quand nous sommes las
Et avons besoin de force,
Nous pensons à eux
Quand nous sommes perdus
Et malheureux dans notre cœur,
Nous pensons à eux
Quand nous vivons une joie
Que nous aimerions tant partager,
Nous pensons à eux
Tant que nous vivons
Ils vivront aussi
Car quand nous pensons à eux,
Ils sont une partie de nous.
Tiré de “Tore des Gebets”.

Déposé par KEKER le 11/07/2018  

Mon cher humain,
Je vois que tu pleures, car c'est mon moment de partir. Ne pleure pas, s'il te plaît. Je veux t'expliquer certaines choses.
Tu es triste parce que je suis partie, mais je suis contente de t'avoir rencontrée.
Combien de chats comme moi meurent tous les jours sans rencontrer quelqu'un de spécial comme toi ?
Je sais que ça t’attriste mon départ, mais je devais y aller maintenant.
Je veux te demander de ne pas te blâmer pour quoi que ce soit. Je t'ai entendue sangloter que tu aurais dû faire autre chose pour moi. Ne dis pas ça, tu as fait beaucoup pour moi ! Sans toi, je n'aurais rien su de la beauté que je porte avec moi aujourd'hui.
Tu dois savoir que nous les animaux vivons le présent intensément et nous sommes très sages : nous profitons de chaque petite chose chaque jour, et oublions le mauvais passé rapidement. Nos vies commencent quand on connaît l'amour, le même amour que tu m'as donné, mon ange sans ailes et à deux jambes.
Sache que même si tu trouve un animal gravement blessé, et que tu n’as qu'un peu de temps dans ce monde, tu fournis un énorme service en l’accompagnant dans sa dernière transition.
Aucun d'entre nous n'aime être seul, sauf quand on réalise qu'il est temps de partir.
Peut-être pour vous ce n'est pas si important que l'un d'entre vous soit à côté de nous, en nous caressant et tenant notre patte, cela nous aide à aller en paix.
Plus de pleurs, s'il te plaît. Je serai heureuse. J'ai en mémoire le nom que tu m'as donné, la chaleur de ta maison qui, en ce moment, est devenue la mienne. Je prends le son de ta voix qui me parle, même si je ne comprenais pas toujours ce que tu me disais.
Je porte dans mon coeur toutes les caresses que tu m'as données.
Tout ce que tu as fait était très précieux pour moi et je te remercie sans cesse, je ne sais pas comment te le dire, parce que je ne parle pas ta langue, mais sûrement à mes yeux tu pourrais voir ma gratitude.
Je vais juste demander deux faveurs. Lave-toi le visage et commence à sourire.
Rappelle-toi à quel point nous vivons ensemble ces moments, souviens-toi des singeries que j'ai faites pour te remonter le moral.
Revis comme moi tout le bien qu'on partage en cette fois.
Et ne dis pas que tu ne vas pas adopter un autre animal, parce que tu as beaucoup souffert de mon départ. Sans toi, je ne vivrais pas les beautés que j'ai vécues.
S'il te plaît, ne faites pas ça ! Il y en a beaucoup comme moi qui attendent quelqu'un comme toi.
Donne-leur ce que tu m'as donné, s'il te plaît, ils en ont besoin comme j'avais besoin de toi.
Ne garde pas l'amour que tu as à donner, par peur de la souffrance.
Suis mon conseil, chéris le bien que tu partages avec chacun d'entre nous, reconnaissant que tu es un ange pour nous les animaux, et que sans les gens comme toi notre vie serait plus dure que parfois elle l'est.
Suis ta noble tâche, maintenant c'est à moi d'être ton ange.
Je t’accompagne sur ton chemin et t’aide à aider les autres comme moi.
Je vais parler à d'autres animaux qui sont ici avec moi, je te dirai tout ce que tu as fait pour moi et je vais dire fièrement : "C'est ma famille".
Ce soir, quand tu regardes le ciel et que tu vois une étoile qui clignote, je veux que tu saches que c'est moi qui cligne des yeux ; te prévenir que je suis bien arrivée et te dire "merci pour l'amour que tu m'as donné".
Je te dis au revoir maintenant, ne dis pas " au revoir ", mais " à plus tard ".
Il y a un ciel spécial pour les gens comme toi, le ciel où nous allons et la vie nous récompense en nous y faisant rencontrer.
Je t'attendrai !"

Déposé par KEKER le 10/05/2018  

Le deuil de mes chats c'est..
Cette présence qui me manque
Cette douceur absente sous mes doigts
Ses pattes douces sur mon visage et mes bras
Ses ronrons qui ne sont plus
Ses miaulements qui me répondaient
Cette chaleur sur mes jambes qui me réchauffait
Ces routines du matin et du soir qui n'existent plus
Cet amour indépendant et inconditionnel
C'est aussi...
Réaliser le bonheur que nous nous sommes apporté
Me remémorer de beaux souvenirs en pensant à eux
Revoir leurs "simagrées " et avoir un fou rire
Remercier la vie de les avoir rencontrés.

Déposé par GHETGHET le 30/04/2018  

Lorsque nous adoptons un Chiens ou touts autre Animal de compagnies , nous savons qu'il va finir par nous avoirs à dires au revoir , mais nous faisons toujours . Et nous le faisons pour une très bonnes raisons : ils apportent tant de joies et d'optimismes et de bonheurs . Ils attaquent chaque instants de chaque jours avec cette attitudes . Soit en PAIX et AMOURS a l'infini
BRUCE CAMERON

Déposé par tonton le 09/04/2018  

Il restera de toi…
*
Il restera de toi ce que tu as donné
Au lieu de le garder dans des coffres rouillés.
Il restera de toi, de ton jardin secret,
Une fleur oubliée qui ne s'est pas fanée.
*
Ce que tu as donné
En d'autres fleurira.
Celui qui perd sa vie
Un jour la retrouvera.
*
Il restera de toi ce que tu as offert
Entre tes bras ouverts un matin au soleil.
Il restera de toi ce que tu as perdu,
Que tu as attendu plus loin que tes réveils.
*
Ce que tu as souffert
En d'autres revivra.
Celui qui perd sa vie
Un jour la retrouvera.
*
Il restera de toi une larme tombée,
Un sourire germé sur les yeux de ton cœur.
Il restera de toi ce que tu as semé,
Que tu as partagé aux mendiants du bonheur.
*
Ce que tu as semé
En d'autres germera.
Celui qui perd sa vie
Un jour la retrouvera.
*
Michel Scouarnec

Déposé par biscuit le 07/04/2018  


Les adieux sont seulement pour
ceux qui aiment avec leurs yeux.
Parce que pour ceux qui aiment avec leur coeur
et leur âme, il n'y a pas de séparation.
Repose en paix, tu ne seras jamais oublié...,

Déposé par biscuit le 30/03/2018  

.............Pour toi aujourd'hui j'ai sorti ma plus belle plume...........
.............Avec celle-ci j'ai envie de t’écrire des mots tout en douceur des mots de toutes les couleurs...........
............Des mots qui mettent du baume au coeur,pour te faire partager mon bonheur..............
.
............Un bon livre,c'est un livre qui te fait mal quand tu le refermes...............
.
............Réveillez-vous chaque matin avec l'idée que quelque chose de merveilleux va se passer........
............N'oubliez pas que quelque chose de merveilleux ce n'est pas forcément quelque chose de grandiose.......
...................Il peut s'agir que d'un simple sourire...........
...................Un simple sourire qui sera merveilleux autant pour celui qui sait le donner que pour celui qui sait le percevoir..............
.
...............Malgré le mauvais temps et les aléas de la vie,gardez au fond de vous...............
...........Cette force de penser que le meilleur reste à venir Parole de grand Schtroumpf hi hi hi...........
.
...........C'est quand arrive la nuit que l'on se rend compte à quel point certaines personnes nous manquent nos amies de bêtes............
.
...................Il faut tendre la main et prendre soin de nos anciens.............
...................Leur donner de l'amour,de la tendresse'de l'attention................
...........................Sans jamais oublier chaque jour.............
.......................Que tôt ou tard...ça sera...notre tour... .............
.
.........Le bonheur est comme un parfum on le porte sur soi pour le faire respirer aux autres........
.
.........C'est fou comme les gens t'oublient vite une fois qu'ils n'ont plus besoin de toi..........
.
.............Le plus beau cadeau à donner à quelqu’un est ton temps,ton attention et ton amour......
.............Car ce sont les trois seules actions que nous attendons toutes et tous pour être bien dans la vie!!..........

Déposé par biscuit le 16/03/2018  


Je pense à toi, lorsque les lueurs du soleil
Brillent dans la mer.
Je pense à toi, lorsque le scintillement de la lune
Se mire dans les sources.
Je te vois, lorsqu’au loin sur le chemin
La poussière se soulève,
Dans la nuit profonde, lorsque sur l’étroit sente
Le voyageur tressaille.
Je t’entends, lorsque des murmures étouffés
La vague monte là-bas.
Dans le paisible bosquet je vais souvent pour écouter
Quand tout se tait.
Je suis auprès de toi, aussi loin sois-tu,
Tu es près de moi.
Le soleil baisse, bientôt brilleront les étoiles.
Ah ! Si tu étais là !
Goethe,

Déposé par biscuit le 09/03/2018  


Pour la compagne ou le compagnon qui n'est plus
Pour toi qui viens ici pour l'ultime séparation, pour l'ultime hommage à celui ou celle qui t'a donné sa fidélité, son amour, ses joies, sa reconnaissance, et pour lequel ou pour laquelle tu as eu des nuits de veille quand la maladie frappait...
Pour toi qui avais un langage unique pour échanger, pour adoucir, avec celui ou avec celle qui communiquait par un simple battement des paupières, un frémissement du museau, et qui exprimait, qui transmettait tant de messages ineffables, d'un miaulement ou d'un ronron, d'un aboiement particulier, ou qui jappait à ton approche, ou donnait de la voix.
Pour toi qui cheminais avec lui ou avec elle, et qui partageais ses jeux,
Pour toi dont il ou elle était le gardien du logis, Pour toi qui as mille et mille histoires à nous dire sur lui ou sur elle, chien ou chat,
Pour toi dont il ou elle a été le témoin de tant d'évènements familiaux,
Pour toi qui revis à présent la belle histoire d'amour qui vous liait, ne garde au coeur et en ta mémoire que la couleur de ses yeux, et de son pelage, son nom, son image, les heures de complicité, sa force vive, celle d'hier, tout ce que ce compagnon ou cette compagne t'a donné...
Que ta croyance en la survie du souffle qui l'animait soit la plus forte...
Alors ta compagne ou ton compagnon sera présent(e) dans l'invisible qui nous entoure, et tu seras apaisé(e).
Bernard Blancotte
de l'Académie du Languedoc
Paris, le 9 septembre 1988

Déposé par biscuit le 27/02/2018  

Tout mon amour t'est destiné,
A toi mon amour, ma passion,
Mon feu sacré, mon horizon.
Au-delà de ma vie, je t'aimerai,
Maintenant et pour l'éternité.
Ouvre-moi toujours ton cœur, s'il te plaît
L'étoile qu'incarne ton être
Fait briller mes yeux
Chaque fois que je regarde une photo
L'amour que je perçois me fait vivre,rien que pour toi
Toi,tu était, tu es et restera ce soleil perçant
Les nuages de mon ciel bleu devenu gris,mais...
Tes rayons atteignent mon coeur
Et font brûler mon envie folle de t'aimer encore et encore
pour l'éternité,tu seras toujours la si présent,je t'aime

Déposé par biscuit le 24/02/2018  

LA PRIÈRE DU CHAT
A MON MAÎTRE...
Ne me prends pas pour esclave,
Car j'ai en moi le goût de la liberté.
Ne cherche pas à deviner mes secrets,
Car j'ai en moi le goût du mystère.
Ne me contrains pas aux caresses,
Car j'ai en moi le goût de la pudeur.
Ne m'humilie pas
Car j'ai en moi le goût de la fierté.
Ne m'abandonne pas,
Car j'ai en moi le goût de la fidélité.
Sache m'aimer et je saurai t'aimer
Car j'ai en moi le goût de l'amitié...

Déposé par biscuit le 17/02/2018  

T'oublier, Toi ? Jamais
Ça m'as pris une minute pour te remarquer
Une heure pour t'apprécier
Un jour pour t'aimer...
Et j'aurais besoin de toute une vie
pour T'oublier !!
Pensée

Déposé par biscuit le 14/02/2018  

La vie est un cadeau, Mais elle est parfois remplis de chaos...
La vie peut être cruelle, Mais elle peut être aussi très belle...
Il faut accepter quelques fois les aléas de la vie, Pour pouvoir continuer a vivre ici...
Nous devons espérer pour continuer a avancer, Et que nos rêves deviennent réalité...
Ne plus versés autant de larmes, Qui blessent nos cœurs et nos âmes...
Chercher le soutien et le courage, Pour éviter le naufrage...
Se tourner vers celui qui vous écoute, Sans avoir peur, sans aucun doute...
Lui seul comprendra ce que l'on ressent, Nos plus profonds sentiments....
Lui seul sera toujours fidèle, Quoi qu'il advienne...
Laisser parler son cœur, Peut nous conduire au bonheur...
L'espoir ne doit pas nous quitter, Il peut nous sauver...
Dans chaque larmes de nos yeux il y a l'espoir, L'espoir de le ou les revoir... Leur petit minois nous apparaît en un court instant, Ils sont magnifique et rayonnant...
Ils sont toute notre vie, Maintenant et jusqu'à l'infini...

Déposé par biscuit le 08/02/2018  

pour vous mes compagnons,
Avec toi je n'ai pas peur d'être ce que je suis,
Avec toi je n'ai pas peur de ce que je te confis,
Je me sens juste vivre,
Je me sens juste sourire...
Je n'ai peut-être pas des ailes dans le dos,
Je n'ai peut-être pas l'allure d'un oiseau,
Mais je t'ai toi,
Et c'est tellement plus que tout ça...
Tant que tu seras à mes côtés à veiller sur moi,
Je n'aurais pas peur d'affronter la réalité,
Car tu es celui qui est le plus important a mes yeux,
Car tu es celui qui nous à tant apporté
Juste un dernier vers,
Pour te dire qu'à travers,
Toi,
Je me sens moi...

Déposé par biscuit le 03/02/2018  

Nous sommes séparés pour l'instant mais pas distants pour autant... Je sais que notre amour sortira grandi de cette épreuve de l'éloignement.
En attendant de te retrouver, je me remémore tous nos merveilleux moments, je puise sans cesse dans la richesse de ce passé qui nous lie.
Je m'ennuie de ton regard posé sur moi, du charme de ta jolie frimousse, de ton doux poil soyeux , toutes ces manifestations de toi devenues synonymes de bonheur.
Mais je m'encourage jour et nuit en anticipant le moment où nous serons enfin réunis, et notre amour seras encore plus fort.
Tous ces instants sont le bonheur.
Notre bonheur

Déposé par biscuit le 28/01/2018  


> > La vie sur terre est un passage
> > L’amour est un mirage,
> > Mais l’amitié est un « Fil d’or »
> > Qui ne se brise qu’à la mort.
> > Tu sais ! l’enfance passe,
> > La jeunesse suit, la vieillesse la remplace
> > Puis la mort nous ramasse…
> > La plus belle fleur du monde perd sa beauté,
> > Mais une amitié fidèle dure pour l’éternité.
> > Vivre sans amis, c’est mourir sans témoin.
,

Déposé par biscuit le 22/01/2018  

Etoile de mon coeur,
c'est dans la nuit de mes pensées,
que ta lumière à su pénétrer
au fin fond de mon coeur pour y effacer tous mes malheurs,
c'est dans mon coeur,
que ton éclat à rayonné pour y déposer la chaleur,de l'amour passionné.
c'est dans l'éclat de tes beaux yeux
en moi cet éclat brillera à jamais.
car tu as su éclairé mon coeur,de ta lumière chaude et passionnée
et je ne pourrai jamais l'oublier.
je t'Aime petit Ange ,

Déposé par biscuit le 21/01/2018  


Un nuage
Y a-t-il plus beau paysage
Qu’au ciel un blanc nuage
Qui vous invite au voyage
A la rencontre d’un visage
Ce nuage je l’ai visité
Et j’ai voulu l’habiter
Y vivre en toute liberté
Dès que je t’ai vu,toi mon petit chat
De ton nez tu touche mon visage
Dans ma main tu as glissé ta patte
Quand je suis avec toi
Je suis toute à ma joie
Il n’y a plus rien pour moi
Que la chaleur de ta tendresse
Le floconneux nuage blanc
Est là haut qui m’attend
Je m’y pelotonne sagement
Et m’y endors en rêvant
Et je flotte dans l’air
Avec ma boule de tendresse
Ca a l’air de lui plaire
L’escapade en ciel clair
Voici un gros nuage gris
Qui lâche ses larmes de pluie
Qu’est ce qui lui a pris
De nous réveiller ainsi
Et c’est la descente infernale
Qui nous ramène au point final
Après ce voyage merveilleux
Ce n’était qu’un rêve
Une toute petite trêve
Ces moments sont inoubliables
Et ce bonheur inexplicable.

Déposé par biscuit le 19/01/2018  

"Un être qui s’éteint, ce n’est pas un mortel qui finit,
C’est un immortel qui commence.
C’est pourquoi en attendant que j’aille le rejoindre,
Je ne lui dis pas adieu, je lui dis à bientôt.
Car la douleur qui me serre le cœur raffermit, à chacun de ses battements,
Ma certitude qu’il est impossible d’autant aimer un être et de le perdre pour toujours.
Ceux que nous avons aimés et que nous avons perdus ne sont plus où ils étaient,
Mais ils sont toujours et partout où nous sommes.
Cela s’appelle d’un beau mot plein de poésie et de tendresse : le souvenir."
(Doris Lussier)

Déposé par biscuit le 11/01/2018  

LETTRES A MES ANIMAUX DISPARUS
Vois-tu le regard de ce chat qui se plante dans mes yeux et les inonde de Mystères, de Rêve et d'Amour...
Le regard du chat dit : ' Je t'aimerai à jamais...'
Et il s'endort et toi tu pleures...
Et tu sais : Bientôt, lorsque nous aurons quitté ce monde,
Nous nous retrouverons et nous continuerons à nous aimer
Par-delà le Temps et l'Espace,
Et avec mes frères et soeurs animaux qui m'attendent,
Nous referons le monde!
Ma chienne aussi avait eu le même regard avant de partir...
Et mes yeux s'étaient embués aussi...
Et à chaque fois que l'un d'eux part, chien ou chat,
J'ai l'impression d'être un peu plus seul...
Mais ils vivent en moi et ils me soufflent à l'oreille, du coin de l'espace:
' Vas ton chemin, fais ce que tu as à faire,
Crées la musique et les mots, continues à jouer de ce piano
Autour duquel nous nous mettions tous en rond pour t'écouter,
Avant de partir...
Nous ne t'avons pas abandonné et les êtres qui s'aiment se retrouvent toujours, par-delà la Vie ou la Mort...
A travers la Musique des instruments et des mots,
Grâce à celle du Coeur, de l'Ame et de l'Amour...'

Déposé par biscuit le 02/01/2018  

poème
De sa fourrure blonde et brune
Sort un parfum si doux, qu'un soir
J'en fus embaumé, pour l'avoir
caressée une fois, rien qu'une.
C'est l'esprit familier du lieu ;
Il juge, il préside, il inspire
Toutes choses dans son empire ;
Peut-être est-il fée, est-il dieu.
Quand mes yeux, vers ce chat que j'aime
Tirés comme par un aimant
Se retournant docilement
Et que je regarde en moi-même,
Je le vois avec étonnement
Le feu de ses prunelle pâles
Clairs fanaux, vivantes opales,
Qui me contemplent fixement

Déposé par tonton le 31/12/2017  

AVOIR UN CHAT C'EST :
Sortir en pyjama au beau milieu de la nuit.
Passer sans cesse le rouleau à poils sur tous ses vêtements.
Avoir un concert privé chaque soir en rentrant chez soi.
Avoir un concert privé chaque matin aussi ; ).
Dépenser des sommes phénoménales chez le véto.
Avoir une ombre qui te suit partout et ce même jusqu'au wc
Ne plus s'entendre avec tes voisins.
Lui trouver des excuses quand il a fait une bêtise.
Etre ridicule avec une voix de débile quand tu lui parles.
Etre surveillé quand tu manges.
Apprendre le sens du partage et finir par lui donner ton assiette.
Apprendre à s'organiser et ne plus jamais laisser de nourriture sur la table.
Ne plus avoir aucune autorité quand il te fait ses petits yeux de malheureux.
Lui interdire le canapé et finir par céder quand tu te sens seul.
Organiser tes week end en fonction de lui.
Avoir des centaines de photos de lui floues dans ton téléphone.
L'avoir aussi sur ton fond d'écran.
Lui apprendre des tours idiots et être tellement fier de lui.
Avoir envie d'en avoir un deuxième.
Avoir un ami qui te fait des calins quand tu es triste.
Te sentir incomplet quand il n'est pas avec toi.
Des rires à n'en plus finir quand il fait n'importe quoi.
De l'amour inconditionnel tous les jours.
Appréhender le temps qui passe parce qu'il vieillit plus vite que toi.
Etre prêt à tout pour lui.
Un immense bonheur que les gens qui n'en ont pas ne peuvent pas comprendre.
Avoir la chance d'avoir une petite boule de poil qui t'aime plus que tout au monde et qui te sera fidèle à jamais.
Avoir un chat c'est partager tellement d'amour qu'il est devenu impossible de vivre sans.

Déposé par biscuit le 31/12/2017  


🌻 🌻 🌻 🌻 🌻 🌼 🌼 🌼 🌸 🌸 🌺 🌺 💙 💙 💙 💙 💛 💛 💛
Je vous présente tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2018.
Que la santé ,la joie et la prospérité soient avec vous et que vos souhaits se réalisent.
Bien amicalement,Evelyne 🌻 🌻 🌻 🌻 🌻 🌼 🌼 🌼 🌸 🌸 🌺 🌺 💙 💙 💙 💙 💛 💛 💛 ,

Déposé par biscuit le 28/12/2017  


Je t'aime encore si fort que ta vie est en moi.
Ton horizon est différent mais mon amour est là, vivant,
Tes souvenirs me réchauffent de toi
Ils sont comme l'ombre, preuve de lumière
Si les larmes parfois viennent arroser mon coeur
C'est que, jardin fleuri,
il embaume encore de ta présence silencieuse.
Si parfois ma souffrance veut prendre le dessus,
c'est preuve que je t'aime et que
rien ne pourra t'arracher de ma vie
Père André Marie,

Déposé par biscuit le 27/12/2017  

Mon Ange
L’, étincelle qui m’éveille chaque matin, car ma première pensée est pour toi Elle apporte la chaleur en mon cœur et souligne mes lèvres d’un sourire.
Mon ange Mon Univers
La tendre présence qui accompagne mes pensées. Même que tu es loin de mes yeux mon esprit reste emplit de toi.
Mon ange Mon Eden
Cette douce lumière qui envahit mes nuits veille silencieusement sur mon sommeil et chasse les ombres de mes songes
…..je sens que tu es là
…..Je t’aime plus que tout
J’aimerai trouver d’autres mots
J’aimerai de mes doigts avec le fil de mon amour
Broder sur ta peau l’image de ma passion toi mon petit chat ,

Déposé par biscuit le 26/12/2017  

La neige tombait sur la ville sans faire de bruit. Le petit chat marchait dans la neige sans faire de bruit. Les flocons saupoudraient de blanc ses poils roux.
La rue était déserte.
C'était la nuit de Noël.
Bientôt les douze coups de minuit allaient sonner pour la plus belle nuit de l'année.
Mais le petit chat ne le savait pas. Il n'avait que trois mois et avait encore beaucoup de choses à apprendre. Surtout cette nuit où il faisait si froid… et qu'il ne savait pas où se nicher pour dormir. Il était seul pour se débrouiller, si seul et si ignorant des astuces. Ce n'est pas comme ce gros matou gris de tout à l'heure qui l'avait chassé du coin chaud où il s'était blotti. Il en savait des choses, lui, mais alors quel sale égoïste ! Croyez-vous qu'il aurait partagé ce qu'il était en train de manger ?
" Va pleurnicher ailleurs" lui avait-il dit.
Aussi, le petit chat marchait seul dans la rue. Il avait faim, il avait froid. Et il regardait les fenêtres éclairées derrière lesquelles il devait faire bon vivre.
Entendit-il sonner les douze coups de minuit ? Ca n'est pas sûr, mais par contre, il entendit parfaitement quelque chose passer au-dessus de lui, comme le vol d'un gros oiseau. Il s'aplatit au sol de frayeur ; quand il osa relever le museau, un drôle d'engin venait de se poser sur la maison d'en face.
Il n'avait jamais rien vu de pareil !
Et maintenant voilà qu'un gros bonhomme tout en rouge en sortait avec un sac sur le dos.
Et devant le drôle d'engin, deux grands rennes se mettaient à parler au bonhomme tout en rouge :
- Fais attention Père Noël, disait l'un, la cheminée n'a pas l'air bien solide !
- Te mélanges pas dans ta liste, disait l'autre, ici c'est des rollers et une panoplie de "Mulan".
- Mais oui, mais oui… Vous n'allez pas commencer à me surveiller quand même ! Vous savez bien que je ne me trompe jamais.
D'en bas, le petit chat ne pouvait pas voir si ce bonhomme avait une barbe blanche. Il lui trouva quand même une ressemblance avec le bonhomme en manteau rouge des images qu'il voyait partout dans la ville depuis quelques jours.
Mais que faisait-il donc là-haut ?
Pour en avoir le cœur net, il décida d'aller voir ça de plus près.
… Oui, mais comment faire pour monter ? En passant par les escaliers ? C'est que le petit chat gardait le souvenir cuisant des méchants coups de pied qu'on lui donnait quand il voulait rentrer dans une maison.
Il fit donc le tour de l'immeuble, et finit par trouver un endroit pour grimper jusqu'au au premier étage. Ce ne fut pas très difficile.
Restaient deux autres étages… et avec des pattes gelées, c'était pas évident !
Il lui fallut sept essais avant d'arriver en haut. Sept essais dont quatre moments d'équilibres acrobatiques, trois griffes arrachées, et un rétablissement miraculeux.
Mais ça y était, il était sur le toit, il allait savoir.
L'engin était toujours là. Les rennes bavardaient entre eux de choses que le petit chat tout essoufflé ne comprenait pas… Il était question d'une liste avec des noms de garçons et de filles, d'horaire à suivre, d'adresses, etc.
Le petit chat se dirigea sans bruit vers l'engin.
C'était plein de sacs dedans. Et plein de paquets aussi. Des gros, des très gros même, des plus petits, des minuscules. Tous avaient des couleurs joyeuses et scintillantes qui lui donnèrent envie de jouer avec. Il sauta hardiment dessus. Malheur ! Une petite musique se déclencha sous ses pattes. Le cœur battant, il s'enfuit au fond du traîneau où il trouva un sac à demi-ouvert pour se cacher.
C'était tout sombre dedans, mais il y faisait chaud et doux. Le petit chat sentit des poils contre lui. Il renifla pour comprendre si c'était un autre chat ou un des ces monstres de chien, mais comme ça ne sentait ni l'un ni l'autre et que ça ne bougeait pas, il se blottit tout contre, rassuré. Puis il attendit.
Dehors un renne parla :
- Ca doit être un appareil de musique qui s'est encore déclenché tout seul !
Puis la voix du vieux bonhomme à l'habit rouge retentit, sonore et joyeuse :
- Allons-y mes amis, au suivant de la liste !
Le petit chat sentit tout bouger autour de lui. Il eut la sensation de s'envoler puis quelques instants après, un coup de frein suivi d'un choc le déséquilibra. Son cœur tapait fort. Dehors, le vieux bonhomme riait :
- Ah ! Ah ! Ah ! Cette fois, la cheminée est large, je vais pouvoir descendre à l'aise !
Le petit chat commençait à sortir le museau dehors quand tout bascula brusquement. Secoué de droite et de gauche, il roula dans le sac, parmi les paquets qui l'écrasaient.
Une grande descente dans le vide lui remonta l'estomac dans le gosier… il miaula fort. Une main l'attrapa par la peau du cou. Un grand rire résonna à ses oreilles.
- Mais qu'est-ce que je vois là ! Mais croyez-vous, ça !... Un passager clandestin!
Le bonhomme en habit rouge le tenait en l'air, en riant très fort. Ses yeux riaient autant que sa bouche.
- Tu as donc voulu savoir comment je m'y prend pour faire ma tournée ?
Mais le petit chat était effrayé. Et il avait si faim et si froid qu'il miaulait à s'en étrangler et qu'il tremblait à en claquer des dents.
- Dis-moi, dis-moi, tu n'as pas l'air si courageux que ça pour un petit curieux ! Il suffit qu'on te découvre pour que tu appelles maman au secours ? Allons, voyons je suis le Père Noël, tu n'as rien à craindre de moi. Bien sûr, je devrais te punir de m'avoir suivi, alors que personne ne doit accompagner le Père Noël pendant sa tournée, mais comme tu viens de me donner une très bonne idée, je ne dirai rien et je vais même te garder un petit moment avec moi.
Et le Père Noël le mit dans la grande poche de son manteau.
C'était doux à l'intérieur, et c'était chaud. Le petit chat s'y trouva bien de suite.
Il ne savait pas encore qu'il allait vivre ce qui sera la nuit la plus extraordinaire de son existence. Ah, si seulement il n'avait pas cette faim atroce au ventre !
Il se redressa pour sortir le nez et pousser un petit miaulement de détresse… Peut-être que ce gentil bonhomme comprendra son problème…
- Veux-tu bien te taire, tu risques de réveiller les enfants ! Si tu veux m'accompagner, il faut rester silencieux. Aussi silencieux que la neige qui tombe.
Le bonhomme était en train de déposer des paquets auprès de deux paires de chaussons, tout petits, si petits qu'ils disparaissaient sous les paquets.
- Tu vois, ici c'est pour Mélanie ; elle a commandé un poney en peluche et une piscine magique. Là c'est pour Eric, il a demandé un "établi de moulage" et une "batmobile". Et regarde comme ils sont gentils tous les deux, ils ont laissé une tasse de lait et des biscuits pour moi. Ils savent que je suis un peu gourmand, tu comprends, et puis ça me redonne des forces… Hé ! Mais qu'est-ce que tu fais ?
Le petit chat s'était jeté sur le lait et qu'il le lapait en s'étranglant tellement il allait vite.
De retour au traîneau, le Père Noël s'approcha des rennes avec un air mystérieux.
- Regardez qui va passer la nuit avec nous !
Il sortit de sa poche une petit boule de poils ébouriffés et aux babines barbouillées de lait.
- Il avait si faim, le pauvre chaton, que j'ai partagé mon goûter avec lui… enfin, disons qu'il m'en a laissé quelques gouttes ! Allez les rennes, aux suivants.
Le petit chat garda les yeux écarquillés toute la nuit. Jamais il n'avait vu autant de belles choses, jamais il n'avait vu autant de couleurs scintillantes, jamais il n'avait vu autant de jouets, et jamais il n'avait crû que quelqu'un pouvait avoir autant de joie à déposer dans les maisons toutes ces merveilles.
A la fin de sa tournée, le Père Noël rentra dans une demeure où brillait une lampe de chevet dans une chambre. Des pantoufles de grand-mère attendaient près du lit.
- Tu vois, ici habite une gentille mamy qui m'a écrit pour me demander un cadeau. Elle voudrait quelque chose qui puisse la distraire pendant ses longs jours solitaires, et qui en même temps attirerait ses petits enfants pour qu'elle les voit plus souvent. Alors j'ai pensé à toi. Tu seras heureux ici, regarde comme tout est accueillant. Tu seras bien au chaud et je suis sûr que tu te régaleras… les grand-mères savent si bien faire la cuisine ! Mais chut… ne dis à personne que tu m'a accompagné cette nuit.
Il déposa doucement le petit chat dans une pantoufle, lui fit un gros bisou, et attendit qu'il s'endormit, le museau niché dans les pattes, le cœur à jamais étoilé de cette merveilleuse nuit de Noël.

Déposé par biscuit le 25/12/2017  


toi mon beau chat
qui a honnoré
plus que toutes les belles promesses
plus que tous les dons et amours imparfaits
qui a couvert d'or la part d'indignité des relations humaines,
qui a réanimé la part d'amour,
que le hommes n'ont pas pu recueillir,
n'ont pas su regarder et ont laissé mourrir,
sache que mes plus belles pensées
t'accompagne dans ta dernière demeure
récompense ta fidèlité sans faille
ton amour si parfait
toi mon fidèle ami
que j'aurais voulu éternel
puisses tu être une lumière
une étoile au firmament sans pareille.

Déposé par elise2512 le 04/12/2017  

Coucou ma belle Minette,
Je ne t'ai pas fleurie le 2 décembre et je me rattrape aujourd'hui ma douce. Je te fais aussi plein de douces et tendres papouilles.
Que ton repos soit doux au pays étoilé, ma jolie! Je sais que tu es copine avec mes anges et que vous gambadez dans un beau paradis.

Déposé par KEKER le 03/12/2017  

HARMONIE DU SOIR - Charles Baudelaire
Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !
Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir.
Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige,
Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ;
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige.
Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir,
Du passé lumineux recueille tout vestige !
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige...
Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !

Déposé par tonton le 01/12/2017  

Un au revoir ne coûte rien
Un adieu augmente mon chagrin
Une larme coule sur ma joue
Et une pensée reste pour toujours
Tu me manques pour la vie et à l’infini
Tu ne le sais pas
Mais je continuerai à penser à toi
Car tu as toujours été là pour moi
C'est vrai que tu n'es plus sur terre
Mais dans mon cœur tu demeures
Je pense à toi, c'est impossible de t'oublier
Je voudrais revenir en arrière
Pour t'empêcher de mourir
Enfin arrêter toute cette tristesse
Et retrouver le petit monde heureux.
Mais je le sais, c'est impossible
Je voudrais juste te retrouver
Et t'embrasser une dernière fois
Te serrer contre moi
Pour sentir ton odeur
Et la graver à jamais dans mon cœur.
Poême déposé par Biscuit sur la page de Poussy
que je me suis permis d'adresser à Minette pour
ses quatre ans d'abscence.

Déposé par GHETGHET le 22/10/2017  

JOACHIM du BELLAY
petits museau , petites dents , yeux qui n'étaient point trop ardents
Mais desquels la prunelles perses imités la couleurs diverses qu'on voit en cet arc pluvieux qui se courbes au travers des cieux

Déposé par GHETGHET le 14/09/2017  

Que Savent les Hommes ?
Nous sommes leurs petites bêtes
Leurs domestiques Animaux
Ils nous font la fêtes
Nous frottent souvent le dos
Ils cherchent nos caresses
Nos tendres ronronnements
Mais notre nobles sagesses
Pour eux ce n'est rien, c'est du vents
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que nos cœurs battent comme leurs propres cœurs ?
Et que du bonheurs
C'est de faires leur bonheurs
Ils nous gardes biens au chauds
Dans leurs hermétiques maisons
Nourrissent nos petits corps
A coups de boîtes de ronrons
Nous sommes décoratif
Dans leurs impersonnels décors
Mais leurs mains qui souvent nous caressent
N'apaisent pas notre détresses
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que nos yeux
Ou brillent des ombres noires
Ne sont que les reflets
De leur secret désespoir ?
Nous leur apportons le calmes
Les allégeons de leurs angoisses
Quand nous restons en silences
C'est pour le bien-être de leurs ÂMES
Nous les aidons a vivres
A supporters leurs mondes d'Hommes
Et quand ils partent a la dérives
Nous esquissons un pas de danses
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que dans nos yeux
L'univers entiers se reflètes
Et que s'ils nous trouvent étranges
C'est parce que nous sommes des ANGES ?
PHILIPPE MUYL

Déposé par KEKER le 31/08/2017  

Les Yeux...
Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l’aurore ;
Ils dorment au fond des tombeaux
Et le soleil se lève encore.
Les nuits plus douces que les jours
Ont enchanté des yeux sans nombre ;
Les étoiles brillent toujours
Et les yeux se sont remplis d’ombre.
Oh! qu’ils aient perdu le regard,
Non, non, cela n’est pas possible !
Ils se sont tournés quelque part
Vers ce qu’on nomme l’invisible ;
Et comme les astres penchants,
Nous quittent, mais au ciel demeurent,
Les prunelles ont leurs couchants,
Mais il n’est pas vrai qu’elles meurent :
Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Ouverts à quelque immense aurore,
De l’autre côté des tombeaux
Les yeux qu’on ferme voient encore.
Sully Prudhomme,

Déposé par biscuit le 13/08/2017  

L'amitié, Les amis(es),comme les étoiles,on ne les voit pas mais ils sont toujours là.Merci pour mes chats

Déposé par GHETGHET le 01/07/2017  

A mon Maitres
ne me prends pas pour esclaves , car j'ai en moi le gouts de la libertés ,
ne cherche pas a deviner mes secrets , car j'ai en moi le gouts du mystères ,
ne me contrains pas aux caresses , car j'ai en moi le gouts de la pudeurs ,
ne m'humilies pas , car j'ai en moi le gouts de la fiertés ,
ne m'abandonne pas , car j'ai en moi le gouts de la fidélités ,
saches m'Aimer et je saurais t'Aimer , car j'ai en moi le gouts de l'Amitiés
anonymes

Déposé par KEKER le 27/04/2017  

"N'éveillez pas le chat qui dort
Car dans son sommeil il voyage
Beaucoup plus loin que les nuages,
Plus profond que les mines d'or.
N'éveillez pas le chat qui songe
Car c'est sa fonction ici-bas
D'éclairer le chemin des anges
Entre l'ici et l'au-delà."
Marc ALYN. Extrait du poème "le chat endormi"

Déposé par KEKER le 16/04/2017  

Je ne cesse de penser a toi
Tu étais le minou le plus formidable sur cette terre
Depuis ton départ un grand vide s’est fait au fond de moi,
Mon coeur saigne beaucoup car cette place ne sera plus
jamais comblée par tout l’amour que tu me donnais.
Pour ma chatte qui me manque,
Si les roses rouges poussent au Paradis
je voudrais petits Anges que vous en fassiez un joli bouquet
et que de ma part vous lui offriez en lui disant que je l’aime beaucoup,
et qu’elle me manque terriblement à chaque instant
toujours je pense à elle.
douces pensées, Minette...

Déposé par KEKER le 09/03/2017  

"Toi qui est là, ne pleure pas devant ma tombe ... je n'y suis pas et je ne dors pas ...
Je souffle dans le ciel tel un millier de vents, je suis l'éclat du diamant sur la neige, je ne dors pas ...
je suis le soleil sur les blés dorés, je suis la pluie, la douce pluie d'automne ...
Toi qui est là, ne pleure pas devant ma tombe, je n'y suis pas car à jamais je suis dans le fond de ton coeur ..."

Déposé par tonton le 05/03/2017  

L'animal ne possède rien,
sauf sa vie que si souvent nous lui prenons.
Marguerite Yourcenar,

Déposé par GHETGHET le 02/03/2017  

L'ESSENTIEL RESTERA
Oui, nos mains vont disparaître...
Mais nos poignées de mains, mais nos signes de bonjour, nos gestes d’adieu, nos câlins et nos caresses, l'étreinte de nos bras...
nous n’allons jamais les oublier.
Oui, nos pieds vont disparaître...
Mais la foulée de nos promenades, l’élan de nos courses, le saut de nos jeux, le pas de nos danses et de nos rendez-vous...
nous n’allons jamais les oublier.
Oui, nos visages vont disparaître, et nos oreilles, et nos lèvres et nos yeux...
Mais nos sourires, nos paroles, nos éclats de rires, nos écoutes,
nos secrets échangés, notre complicité,
nos regards, nos baisers...
nous n’allons jamais les enterrer.
Tout ce que nous avons été l'un pour l'autre, tout ce que nous avons vécu ensemble, tout ces moments partagés resteront à jamais dans nos Cœurs ,L'essentiel restera a l'infini
Soit en PAIX et AMOURS a l'infini
GABRIEL RINGLET

Déposé par SESHAT39 le 14/02/2017  

ENCORE UN SOIR - Céline Dion
**
Une photo, une date
C'est à n'y pas croire
C'était pourtant hier
Mentirait ma mémoire
Et ces visages d'enfants
Et le mien dans ce miroir
Oh, c'est pas pour me plaindre
Ça, vous n'avez rien à craindre
La vie m'a tellement gâtée
J'ai plutôt du mal à l'éteindre
Oh mon Dieu j'ai eu ma part
Et bien plus à tant d'égards
Mais quand on vit trop beau trop fort
On en oublie le temps qui passe
Comme on perd un peu le Nord
Au milieu de trop vastes espaces
À peine le temps de s'y faire
À peine, on doit laisser la place
Oh si je pouvais...
Encore un soir
Encore une heure
Encore une larme de bonheur
Une faveur, comme une fleur
Un souffle, une erreur

Un peu de nous, un rien de tout
Pour tout se dire encore ou bien se taire en regards
Juste un report
À peine encore, même s'il est tard
J'ai jamais rien demandé
Ça, c'est pas la mer à boire
Allez, face à l'éternité
Ça va même pas se voir
Ça restera entre nous
Oh, juste un léger retard
Y'en a tant qui tuent le temps
Tant et tant qui le perdent ou le passent
Tant qui se mentent inventant les rêves
En des instants de grâce
Oh je donne ma place au paradis
Si l'on m'oublie sur Terre
Encore hier...
Encore un soir
Encore une heure
Encore une larme de bonheur
Une faveur, comme une fleur
Un souffle, une erreur
Un peu de nous, un rien de tout
Pour tout se dire encore ou bien se taire en regards...
Juste un report
À peine encore, je sais, il est tard
C'est pas grand chose
Rien qu'une pause
Que le temps les horloges se reposent
Et caresser
Juste un baiser, un baiser
Encore un soir
Encore une heure
Un peu de nous, un rien de tout
Un soir


Déposé par elise2512 le 07/02/2017  

“Le vrai tombeau des morts, c'est le cœur des vivants.”
Jean Cocteau

Déposé par elise2512 le 02/12/2016  

Ma chère Minette,
Aujourd’hui cela fait 3 ans que tu t’es envolée au pays étoilé, ma jolie princesse grise. Je pense à ton papa pour qui ce jour est douloureux et je lui adresse mon soutien le plus sincère. C'est tellement difficile de vous revoir en page d'accueil!
Du fond du cœur, je t’envoie mes plus doux bisous et mes plus tendres caresses, ma belle Minette. Tu étais tellement jeune quand tu es partie et tu ne méritais pas de partir de façon aussi tragique en laissant Bébé orpheline. Mais tu n'as pas à t'inquiéter car elle est entre de bonne mains aimantes et ton étoile brillera toujours dans le cœur de ta famille car tu ne seras jamais oubliée.
J'espère que tu es copine avec mes minets et que gue vous gambadez dans un beau paradis.
*****
«Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c’est la présence des absents, dans la mémoire des vivants.» (Jean d’Ormesson).

Déposé par mistigri13 le 02/12/2016  

Lorsqu'ils disparaissent nos petits compagnons laissent de belles empreintes de pattes à tout jamais dans nos cœurs.
C' est comme un ange. Il vient dans nos vies pour les remplir d'amour et s'en va un jour tout en continuant de veiller sur nous.

Déposé par KEKER le 02/12/2016  

LES DATES ANNIVERSAIRES
***********************
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir un instant nos coeurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous.
***
Je suis toujours surpris par les coïncidences
Qui nous font un clin d'oeil du fond de leur mémoire
En posant des bonheurs sur les journées d'absence
Et nous laissent à penser que rien n'est un hasard
***
Peut-être est-ce un moyen lorsqu'ils se manifestent
Pour ceux qui sont partis dans un autre univers
De nous tendre la main par l'amour qui nous reste
Pour nous aider parfois à franchir des frontières
***
Est-ce nous qui pouvons au travers de l'espace
Influencer ainsi la course des années
Ou serait-ce un lambeau de leur chagrin qui passe
En déposant des fleurs sur le calendrier
***
Il existe en tous cas dans les anniversaires
Une part de magie qui fait surgir d'ailleurs
Les visages ou les mots de ceux qui nous sont chers
Des êtres qui nous manquent et dorment dans nos cœurs
***
Ils sont là quelque part pour un instant fugace
Et dans les joies souvent qu'ils partagent avec nous
Se rendorment certains que rien n'a pris leur place
Et que leur souvenir nous est resté très doux
***
Sans amour notre vie n'est plus qu'un long voyage
Un train qui nous emporte à travers les années
Mais celui qui regarde un peu le paysage
Ouvre déjà son coeur pour une éternité
***
Au delà des paroles et de la bienveillance
Il existe des voies difficiles à cerner
Faites de souvenirs, d'amour et de silence
Et que bien des savants vous diront ignorer
***
Elles sont un privilège au coeur de la souffrance
Un baume pour les jours qu'on ne peut oublier
Qui pourraient avoir l'air d'être sans importance
Mais qui soignent des plaies difficiles à fermer
***
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir quelquefois nos coeurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous
***
Pour ouvrir quelquefois nos coeurs à ses mystères
Et permettre au présent de nous sembler plus doux.
***
(Yves Duteil)
-------------
Juste pour toi, belle Minette, dans le paradis des minous...

Déposé par GHETGHET le 25/11/2016  

Oh ! Non, ne crois pas que ma flamme
Se soit éteinte avec le temps ,
Sur mes sens tu régnas longtemps,
Tu vis aujourd'hui dans mon âme !
L'attrait qui séduisit mes yeux,
Ma raison aussi le partage ,
Je semblais t'aimer davantage,
Mais à présent je t'aime mieux.
Peut-être autrefois ma tendresse
N'avait d'ardeur que le désir ,
Elle a pu survivre au plaisir
Sans rien perdre de son ivresse ,
C'est un culte saint et pieux
Qui succède aux feux du jeune âge ,
Je semblais t'aimer davantage,
Mais à présent je t'aime mieux
Antoine FONTANEY
Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par GHETGHET le 24/11/2016  

Te le rappelles-tu ce jardin solitaire,
Où tu reçus l'aveu de mon timide amour ?
Tout nous favorisait, et l'heure et le mystère,
Et de l'astre des nuits le tremblant demi-jour.
Un incarnat léger colorait ton visage ,
Je lus mon avenir, mon bonheur, dans tes yeux ,
Et nos cœurs, s'unissant par ce muet langage,
Jurèrent de s'aimer à la face des cieux.
Mais lorsque, dans l'ardeur de ma brûlante ivresse,
Pour peindre mes transports cherchant le plus doux nom,
Je te nommais ma vie , alors avec tendresse
M'interrompant : Ta vie ! Ô mon amour, non, non,
T'écrias-tu soudain. Appelle-moi ton âme ,
J'ai besoin du garant de son éternité :
Ta vie, hélas, la mort en éteindra la flamme !
Mais ton âme est promise à l'immortalité.
Antoine FONTANEY
Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par GHETGHET le 06/11/2016  

Ce que je sais
Ce que je sais
c’est que la mort ne détruit pas l’amour
que l’on portait à ceux qui ne sont plus … Je le sais parce que,
tous les jours, je vis avec les miens…
Ce que je sais aussi,
c’est que la vie doit avoir un sens
Ce que je sais encore,
c’est que l’amour, le bien, la fidélité
et l’espoir triomphent finalement toujours
du mal, de la mort, et de la barbarie.
Tout cela, je le sais, je le crois …
Martin Gray

Déposé par GHETGHET le 31/10/2016  

Je pense à toi, lorsque les lueurs du soleil
Brillent dans la mer.
Je pense à toi, lorsque le scintillement de la lune
Se mire dans les sources.
Je te vois, lorsqu’au loin sur le chemin
La poussière se soulève,
Dans la nuit profonde, lorsque sur l’étroit sente
Le voyageur tressaille.
Je t’entends, lorsque des murmures étouffés
La vague monte là-bas.
Dans le paisible bosquet je vais souvent pour écouter
Quand tout se tait.
Je suis auprès de toi, aussi loin sois-tu,
Tu es près de moi.
Le soleil baisse, bientôt brilleront les étoiles.
Ah ! Si tu étais là !
Goethe

Déposé par GHETGHET le 25/10/2016  

le cimetière virtuel pour chats qui es un belle HOAMMAGES pour vous les chats pleins d'AMOURS
avec le cimetière virtuel ces des HOMMAGES pour vous les chats pleins d'AMOURS de bontés et de lumières
avec le cimetière virtuel ces partager en écrits vos vie et rituels vécus avec vous les chats en votre présence
avec le cimetière virtuel ces vous envoyer en écrits des belles pensés et des messages de PAIX et d'AMOURS entre terres et ciels
avec le cimetière virtuel ces des hommages en écrits et notre AMOURS pour vous qui se prolonges dan la continuités
avec le cimetière virtuel pour vous un jardins virtuel fleuris pour adoucir nos chagrins d'AMOURS de votre absence visibles
avec le cimetière virtuel ces d'échanger en écrits histoires et rituels de vies vécus en votre présences d'AMOURS
avec le cimetière virtuel ces des belles pensés pour vous les chats,vous êtes des êtres d'âmes d'AMOURS comme nous
avec le cimetière virtuel ciels terres vies au arc en ciels des hommages pour vous les chats au âmes d'amours
que vos AMES soit en PAIX es AMOURS a l'infini
PAPA-GHETGHET
Merci a cimetières virtuel de pouvoirs faires des hommages a nos chats d'AMOURS

Déposé par GHETGHET le 22/10/2016  

Si vous saviez ce qu'il y a
Dans l'œil sans fond d'un petit chat,
Qu'il soit jaune, vert ou lilas
Vrai, vous n'en reviendrez pas !
On y voit des oiseaux de lune,
Des palais de laine et de lait,
Le sphinx émergeant de ses lunes,
Et des ballets ultraviolets.
Sur des bassins d'une eau sans rides,
S'épanouit la fleur de lotus
Tandis qu'une main translucide
Peint des soleils sur papyrus.
Tout l'univers est reflété
Dans cette goutte de lumière
Qui ouvre sur l'éternité
Ainsi qu'un hublot sur la mer
Marc Alyn

Déposé par GHETGHET le 19/10/2016  

Assis sur les genoux du temps,
Mon chat,immobile et patients,
Fait semblant d’être un sablier,
J’entends ses moustaches crisser.
Les meules, dans les champs, sont de grandes horloges
Qui tictaquent de sauterelles.
Les chaumes marquent midi
Et boivent à la paille
Des giclées de soleils.
Les martinets fouettent le ciel,
Mais ça ne le fait guère
Avancer pour autant !
Les serpents, minutes lentes,
Glissent dans les roselières.
Tout près de mon étang secrets,
Poussent de grandes sarbacanes
Qui lancent vers le ciel
Des flèches de lumières
A contre-courants,
Que seul mon chat discrets comprend.
(Christian Poslaniec)

Déposé par KEKER le 15/10/2016  

La Mort n'est rien (Charles Péguy)
La mort n'est rien
Je suis simplement passée dans la pièce à côté.
Je suis moi. Tu es toi.
Ce que nous étions l'un pour l'autre, nous le sommes toujours.
Donne-moi le nom que tu m'as toujours donné.
Parle-moi comme tu l'as toujours fait.
N'emploie pas de ton différent.
Ne prends pas un air solennel ou triste.
Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Prie. Souris. Pense à moi. Prie pour moi.
Que mon nom soit toujours prononcé à la maison comme
il l'a toujours été.
Sans emphase d'aucune sorte et sans trace d'ombre.
La vie signifie ce qu'elle a toujours signifié.
Elle reste ce qu'elle a toujours été. Le fil n'est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de ta pensée,
Simplement parce que je suis hors de ta vue ?
Je t'attends. Je ne suis pas loin.
Juste de l'autre côté du chemin.
Tu vois, tout est bien.

Déposé par GHETGHET le 01/10/2016  

La vie du chat contient une époque, concentre une parcelle de notre vie, elle est une sorte de mesure du temps et une mémoire, elle contient une expérience commune, un morceau de notre histoire, une parcelle de notre temps perdu. Quand le chat mourra, ce sera comme la fin d'un temps, la fin d'une période. L'extinction d'une partie de nous-mêmes avec l'extinction du chat.
Karine Miermont

Déposé par mistigri13 le 28/09/2016  

Quand on veut jouer tous ensemble on va sur un grand nuage et quand je veux prendre un peu de temps pour penser à toi, pour veiller sur toi, je reste sur mon petit nuage et je te regarde avec plein d'amour dans le regard...
Ce que je préfère, c'est te voir sourire...Je ne t'oublierai jamais !!!Je t'aime!!!

Déposé par GHETGHET le 16/09/2016  

Je suis seul
Pourquoi suis-je si seul, mon chat,
Si seul lorsque tu n'es pas là ?
Tu ne fais pourtant aucun bruit.
Tu dors, fermé comme la nuit.
Tu ne tiens guère plus de place
Que mon plus gros livre de classe.
Et qui croirait que tu respires
Bercé comme un petit navire ?
Alors pourquoi, pourquoi, mon chat,
Suis-je tout autre quand je vois,
Sur mon papier blanc, le soleil
Tailler l'ombre de tes oreilles ?
( Maurice Carême )

Déposé par GHETGHET le 12/09/2016  

l'AMIS LE CHATS
celui qui te connais par ta voix , par ton pas ,
celui qui vient en passent te parler de ces chasse et de ces nuit de prince errant ,
celui qui donne sans demander ,
celui qui par sans dire adieu ,
l'amis ,
le chats
( Luce Guillaud )

Déposé par PiouPiou le 04/09/2016  

Sieste
********
Le chat suit son ombre
A pas de velours.
Des oiseaux sans nombres
Là-haut, font des tours.
Le chien ouvre un œil
Et dort sur le seuil.
Je suis allongé,
Mon livre est tombé.
Les guêpes ronronnent,
Les bourdons bourdonnent.
Je dors à moitié,
Et rêve en entier.
Et le clocher sonne,
L’heure de l’été,
Pour l’éternité
Georges Jean

Déposé par GHETGHET le 05/08/2016  

MINETTE
en ton ETRE , en ton AME , tu donne pleins d'AMOURS ,
ton AMOURS es LUMIERES ,
ton AME es LUMIERES ,
ton départ assombrie la vue ,
la vue de ton physique ,
ne te vois ,
un ressenties ,
un ressenties de ton AMOURS en ton AME qui es infini ,
une AME es infiniment vivantes ,
la PAIX es en ton AME pleins d'AMOURS ,
de ton AME d'AMOURS et de LUMIERES ,
ton AME es lié aux AME qui t'AIME avec un AMOURS de plénitudes ,
en expansions ,
l'univers es infini ,
en expansions ,
laissent place aux AMOURS infini ,
aux LUMIERES ,
les moments sont a l'infini ,
rien n'es fini ,
vos rencontres ,
que vos AME se rencontres avec AMOURS a l'infini ,
a chaque instants ,
tu es l'AMOURS de s'eux qui t'AIME ,
leur plénitudes ,
l'ami(e) qui a acquis leur AME ,
ton AME leur a séduit d'AMOURS ,
de ta Bonté ,
de respects ,
tu es ,
vous êtes ,
a l'infini lié d'AMOURS ,
ils t'AIME a l'infini de tous leur AME
PAPA-GHETGHET

Déposé par KEKER le 02/08/2016  

Je me suis simplement glissé dans une autre dimension...
La mort n'est rien.
Je suis MOI et tu es TOI.
Tout ce que nous avons été l'un pour l'autre, nous le sommes toujours!
Appelle-moi par mon nom familier,
Parle-moi comme tu l'as déjà fait.
Que le ton de ta voix ne soit pas différent!
Ne prends pas un air solennel ou chagrin.
Ris, comme tu as toujours ri.
Amuse-toi des petites plaisanteries que nous aimions.
Joue, souris, pense à moi et prie pour moi !
Que mon nom continue à être prononcé dans la maison,
sans ombre de tristesse.
Que la vie soit ce qu'elle a été.
Il n'y a qu'une invincible continuité.
Pourquoi serais-je hors de vos esprits parce que
je suis loin de votre regard?
Je vous attends, pour un intervalle, quelque part, très près d'ici.
Tout est bien.
Cannon Scott Holland

Déposé par KEKER le 31/07/2016  

Autant j'ai aimé la vie que nous avons eue et toutes ces fois où nous avons joué,
Autant j'étais si fatiguée et j'ai compris que mon temps sur terre était terminé .
J'ai entrevu une image merveilleuse d'un endroit qui est sans chagrin
Où nous nous retrouvons tous pour y passer l'éternité .
J'ai vu le plus beau des arcs-en-ciel et, de l'autre côté, il y avait d'immenses prairies verdoyantes.
Courant à travers prés, aussi loin que mes yeux pouvaient voir, des animaux de toutes sortes resplendissaient de santé !
Et j'ai voulu courir avec eux, mais j'avais oublié de faire quelque chose.
Je voulais venir vers toi et te dire que je suis bien, que cet endroit est vraiment merveilleux.
Et une lueur transperça la nuit,
C'était la lueur de milliers de bougies qui luisaient brillantes, fortes et puissantes,
Et j'ai compris qu'elle venait de ton amour cette lueur dorée.
Même si nous ne pouvons pas plus être ensemble comme avant,
Nous sommes toujours reliés par un fil invisible.
Chaque fois que tu le souhaite tu peux me retrouver, car nous ne sommes jamais éloignés,
Regarde au delà de l'arc-en-ciel et écoute avec ton coeur.
Douces caresses sur ta belle robe de soie grise, Minette, avec toute ma tendresse...

Déposé par GHETGHET le 31/07/2016  

Je clame
Que la vie est indestructible Malgré la mort.
Que l’autre est un frère
Que l’espoir est un vent vif qui doit balayer le désespoir avant d’être un ennemi.
Qu’il ne faut jamais désespérer de soi-même et du monde.
Que les forces qui sont en nous,
les forces qui peuvent nous soulever, sont immenses.
Qu’il faut parler d’amour
et non les mots de la tempête et du désordre.
Que la vie commence aujourd’hui et chaque jour
et qu’elle est l’espoir.
Martin Gray

Déposé par GHETGHET le 22/07/2016  

Je me suis simplement glissé dans une autre dimension...
La mort n'est rien.
Je suis MOI et tu es TOI.
Tout ce que nous avons été l'un pour l'autre, nous le sommes toujours!
Appelle-moi par mon nom familier,
Parle-moi comme tu l'as déjà fait.
Que le ton de ta voix ne soit pas différent!
Ne prends pas un air solennel ou chagrin.
Ris, comme tu as toujours ri.
Amuse-toi des petites plaisanteries que nous aimions.
Joue, souris, pense à moi et prie pour moi !
Que mon nom continue à être prononcé dans la maison,
sans ombre de tristesse.
Que la vie soit ce qu'elle a été.
Il n'y a qu'une invincible continuité.
Pourquoi serais-je hors de vos esprits parce que
je suis loin de votre regard?
Je vous attends, pour un intervalle, quelque part, très près d'ici.
Tout est bien.
Cannon Scott Holland

Déposé par GHETGHET le 15/07/2016  

Toi que j’avais besoin
D’embrasser,
De toucher, de regarder,
Toi qui t’en es allé,
Dont le souvenir
Est si vivant en moi,
Toi qui as disparu
De ma vie quotidienne,
De mes allées et venues,
Je sais que tu es là,
Je sais que ton absence
Provoque ma présence,
Non pas à de vains souvenirs,
Mais à une autre façon
D’être présent à toi,
D’être aimé de toi,
Non pas comme une fleur fanée,
Mais comme une fleur
Dont, un jour, le parfum
Te retrouvera.
Père André-Marie

Déposé par GHETGHET le 01/07/2016  

Je t'aime encore si fort que ta vie est en moi.
Ton horizon est différent mais mon amour est là, vivant,
Tes souvenirs me réchauffent de toi
Ils sont comme l'ombre, preuve de lumière
Si les larmes parfois viennent arroser mon coeur
C'est que, jardin fleuri,
il embaume encore de ta présence silencieuse.
Si parfois ma souffrance veut prendre le dessus,
c'est preuve que je t'aime et que
rien ne pourra t'arracher de ma vie
Père André Marie

Déposé par GHETGHET le 26/06/2016  

Toi la présence dans l'absence
Toi la parole dans le silence
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout
Tu es la saveur et le sens
De ce qui jamais ne finit
Dans les moments de soif intense
Tu m'as abreuvé d'infini
Mon bonheur d'être, ma source vive
Le beau poème de mes jours
Je te rejoins sur l'autre rive
Là où patiente ton amour
Je t'ai rêvé de part en part
Dans des instants de rien du tout
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout
Tu donnes sens à mon existence
Je ne peux oublier ce jour
Où frôlée d'un amour immense
Je t'ai senti là tout autour
Comme le doux murmure du vent
Fredonne une chanson de ciel
Rien ne sera plus comme avant
Je ne vis plus que d'essentiel
Mon bonheur d'être, ma source vive
Le baume à mes peines d'avant
Tu ensoleilles ce qui m'arrive
Autour de moi et au-dedans
Je t'ai rêvé de part en part
Dans des instants de rien du tout
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout
Longtemps c'est vrai je t'ai cherché
Sans voir que tu étais toujours
Tout près de moi à peine caché
Dans les recoins de mon amour.
Toi la présence dans l'absence
Toi la parole dans le silence
Je ne te trouve nulle part
Nulle part ailleurs... que partout.
Fabienne Marsaudon

Déposé par GHETGHET le 24/06/2016  

par GHETGHET le 24/06/2016
Tu es parti en emportant une part essentielle de moi-même
Que vais-je faire maintenant de nos projets de nos je t'aimes
Et tu me vois,perdu,errant là,au milieu des chrysanthèmes
Tu es parti en emportant une part essentielle de moi-même.
Il y aura toujours une lampe qui brilles
Il y aura toujours une lampe allumée
Tu es parti en emportant l'essentiels de mon existence
Que vais-je faire maintenant de ces journées sans importance
Je n'ai plus rien que seulement une présence dans l'absence
Tu es parti en emportant l'essentiels de mon existences
Tu es parti en me laissant bien plus qu'une immense blessure
Que vais-je faire maintenant de toutes mes journées si dures
Mais tu me pousses je le sens à inventer ma vie future
Pour aller encore de l'avants je ferai de mon mieux,je te l'assures
de Jean-Claude GIANADDA

Déposé par GHETGHET le 18/06/2016  

les CHATS
les chats on une lumière en eux qui nous illumines ,
on cette lumière qui font leur beauté ,
une fidélité félinement adorable ,
des pouvoirs qui nous rend serin , apaisent , etc.......
quand nous rentrons après une dur journée nous font oublier cette dur journée ,
dan les journées nous avons des transmissions de pensées de nos chats ,pas vous ?
moi oui ,
ces l'un de leur pouvoir d'amours,
sont il dan se monde pour propager leur lumières et l'amours ?
leur lumières pour guider ceux qui on l'amours en eux ?
oui , ces des caractéristiques qui on nos êtres d'amours ,
quand il parte il nous laisse se chagrin unique ,
cette unicité fait parti de la statures de leur êtres ,
avec tous ces caractéristiques il es en aucun doute quand même parti nos chats sont auprès de nous a l'infini ,
car il on des pouvoirs ,
sont fidèles avec beaucoup d'amours ,
leur amours ces leur lumières ,
l'amours ces la vies ,
la lumières ces la vies ,
la lumières ces la guidances ,
la mort ces la vies ,
cette existence es infini ,
le seul moyen de garder nos lien avec nos êtres d'amours parti ces l'amours et la lumières qui nous on laissez ,
la lumière pour l'amours ,
l'amours pour la vies ,
la vies pour la vies ,
l'infini pour les êtres d'amours .
GHETGHET

Déposé par GHETGHET le 12/06/2016  

Tant de belles choses
Même s’il me faut lâcher ta main
Penses-y quand tu t’endors
L’amour est plus fort que la mort
Sans pouvoir te dire « à demain »
Rien ne défera jamais nos liens
Même s’il me faut aller plus loin
Couper des ponts, changer de train
L’amour est plus fort que le chagrin
L’amour qui fait battre nos cœurs
Va sublimer cette douleur
Transformer le plomb en or
Tu as tant de belles choses à vivre encore
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas
Tu as tant de belles choses devant toi
Même si je veille d’une autre rive
Quoi que tu fasses, quoi qu’il t’arrive
Je serai avec toi comme autrefois
Même si tu pars à la dérive
L’état de grâce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois
Dans l’espace qui lie ciel et terre
Se cache le plus grand des mystères
Comme la brume voilant l’aurore
Il y a tant de belles choses que tu ignores
La foi qui abat les montagnes
La source blanche dans ton âme
Penses-y quand tu t’endors
L’amour est plus fort que la mort
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache les plus beau des mystères
Françoise Hardy

Déposé par GHETGHET le 10/06/2016  

L’envol des anges
L’ombre est bleu et la nuit palpite d’ors tremblants
Dans l’azur, on croit voir flotter des voiles blancs
Qui frémissent au souffle onduleux du mystère.
Les longs voiles traînants des anges de la terre
Qui montent vers les cieux, sans fin, sans bruit, en une
Ascension dont l’essor tremble au clair de lune.
N’entends-tu pas dans l’infini, battre leurs ailes ?
Les étoiles, au chant des sphères éternelles,
Palpitent dans le vent de ces ailes rythmées,
Qui lentement, parmi les ombres embaumées,
Et le soleil immense et bleu de toutes choses,
Eventent le silence et font pâmer les roses.
Fernand Gregh

Déposé par mistigri13 le 10/06/2016  

Ne sois pas triste, je suis toujours à tes côtés. Mon corps est parti, mais mon âme est là tout près de toi.
Je t'envoie la brise de mon âme pour que tu continues à penser à moi et pour te montrer que où que je sois je continue à t'aimer.

Déposé par tonton le 08/06/2016  


LE PARADIS DE NOS ANGES
Regardez, mais regardez donc là haut ! Oui levez les yeux !,
Ne le voyez-vous pas ce Paradis de nos Chers Animaux ?
Là ! Au-dessus de ce nuage dont la forme est un chien
Et à côté de celui-ci dont la forme est un chat !
Il est là ce Paradis !
Et puis si votre regard se coule vers la droite,
Il y a le coin des rongeurs :
Regardez, mais regardez donc !
Laissez aller maintenant votre regard vers la gauche :
Là est le coin des chevaux, des ânes.
Vous le voyez n'est-ce-pas ?!
Dans le ciel si bleu, au-dessus de nos têtes
Ils sont là, Ils vivent ailleurs en pleine santé,
Dans de grands prés verts bien fleuris
Où coule la Source du Paradis, et,
Quand vient la nuit Ils allument pour nous
Les étoiles afin que nous ayons nous aussi
Cette lumière qui les entoure.
Le Paradis des Animaux : il est là !
Vous le voyez n'est-ce-pas ?

Déposé par GHETGHET le 08/06/2016  

OU ES-TU ?
« Où es-tu, petit ange, où es-tu?
On aurait bien voulu,
À force d’amour,
t’empêcher de partir,
mais le monde est trop lourd,
petit ange léger,
Et n’a pas su te retenir.
Où faut-il te chercher, maintenant ?
Sous les gouttes de rosée? Sur les ailes du vent?
Qui saura nous le dire?
» Maman, »
Là où je suis, je ne crains rien.
J’ai les yeux pleins d’étoiles blondes,
J’ai l’âme vaste comme le monde.
Là où je suis, la joie est sans mélange.
Ne me cherchez pas, je suis dans chaque chose…
sur les ailes d’un ange,
dans la rosée, dans le vent,
dans le cœur d’une rose,
Dans le cœur de mes parents.
Ne me cherchez pas, je suis partout,
Je suis avec vous, je suis chez moi. »
Albert Gui

Déposé par GHETGHET le 05/06/2016  

A UN CHAT
Non moins furtif que l'aube aventurière,
Non moins silencieux que le miroir,
Tu passes et je pense apercevoir
Sous la lune équivoque une panthère.
Par quelque obscur et souverain décret
Nous te cherchons. Nous voulons, fauve étrange
Plus lointain qu'un couchant ou que le Gange,
Forcer ta solitude et ton secret.
Ton dos veut bien prolonger ma caresse;
Il est écrit dans ton éternité
Que s'accordent à ta frileuse paresse
Ma main et son amour inquiété,
Ton temps échappe à la mesure humaine.
Clos comme un rêve est ton domaine.
JOSE LUIS BORGES

Déposé par GHETGHET le 31/05/2016  

a nos êtres cher qu'on surnomme animal !
vous que on appel animaux ou animal vous êtes par-dessus tous des êtres d'amours qui rayonne en vous une merveilleuse lumière unique a chaque 'un d'entre vous !
vous qu'on surnomme animal qui a pas de paroles comme celle de l'êtres humains qui es autre que nous vous savez parlez mieux que nous mais seulement à ceux qui savent écouter !
vous qu'on surnomme animal qui a une vie bien plus courte malheureusement que la notre vous nous rendez nos vies bien complètes avec beaucoup d'amours et de bontés !
vous qu'on surnomme animal vous remplissez nos vie avec plein d'amours pure et gratitudes le vide que nous ne savions même pas que nous avions !
vous qu'on surnomme animal vous avez une fidélités pure et sincères avec gratitudes vous nous abandonnez que pour mourir, mais vous nous laissez beaucoup d'amours avec vos merveilleux souvenirs en éclaircissent le reste de nos chemins !
vous qu'on surnomme animal vous mériter bien plus de respects car la créations de la vie et de la nature vous a créer pas pour la décorations de notre belle terre nature !
vous qu'on surnomme animal nous vous devons beaucoup de respects en vivent en harmonies avec vous et notre belle natures !
vous qu'on surnomme animal nous vous demandons pardon pour toutes la place et le désordres que nous faisons dan notre belle terre natures qui es autan la votre !
vous qu'on surnomme animal nous vous demandons de nous apprendre comment vivre en harmonies avec notre belle natures !
vous qu'on surnomme animal sans vous nous sommes désorienter et inexistant sur notre belle terre natures !
vous qu'on surnomme animal sans vous il n'aurais pas de vie sur notre belle terre natures vous estes tous autant que nous des êtres avec une âme !
vous qu'on surnomme animal vous êtes pas différant de nous dan vos âmes vous êtes des êtres de notre belle terre natures !
vous qu'on surnomme animal vous êtes des êtres qui se surpasse des pensées humaines vous êtes des êtres source et soutien de tous êtres !
vous qu'on surnomme animal nous vous adorons avec respects car vous êtes des êtres de vie avec beaucoup d'amours !
vous qu'on surnomme animal nous vous disons merci pour toutes l'amoure que vous rependez sur notre belle terre natures !
vous qu'on surnomme animal je vous es écris avec amours de la part de mon GHETGHET que j'AIME qui es un animal d'êtres d'amours tous comme vous es qui es parti rejoindre les êtres d'amours ,les archanges ,les anges , les êtres de lumières le 25 MARS 2016

Déposé par GHETGHET le 29/05/2016  


Hautain, libre, mystérieux, voluptueux, babylonien, impersonnel, il est l'éternel compagnon de la supériorité et de l'art - incarnation de la beauté parfaite et frère de la poésie - le chat doucereux, grave, savant et patricien."
H.P. Lovecraft

Déposé par KEKER le 21/05/2016  

Ne pleurez pas
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et et la vie continue !
Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là,
Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
La douceur de l’amour que j’apporterai
N’allez pas sur ma tombe pour pleurer !
Je ne suis pas là, je ne dors pas !
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d’automne,
Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l’étoile qui brille dans la nuit!
N’allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.
Je suis pour toujours dans vos cœurs!
Prière amérindienne(extrait)

Déposé par KEKER le 18/05/2016  

"Ne pleure pas si tu m'aimes.
Si tu pouvais d'ici entendre le chant des Anges et me voir au milieu d'eux.
Si tu pouvais voir se dérouler sous tes yeux les horizons et les champs éternels, les nouveaux sentiers où je marche !
Si, un instant, tu pouvais contempler comme moi la Beauté devant laquelle toutes les beautés pâlissent.
Quoi? tu m'as vu, tu m'as aimée dans le pays des ombres et tu ne pourrais ni me revoir, ni m'aimer dans le pays des immuables réalités !
Crois-moi, quand la mort viendra briser tes liens comme elle a brisé ceux qui m’enchaînaient et, quand un jour, ton âme viendra dans ce ciel où l'a précédée la mienne,ce jour-là tu me reverras, tu retrouveras mon affection épurée.
A Dieu ne plaise qu'entrant dans une vie plus heureuse,infidèle aux souvenirs et aux vraies joies de mon autre vie,je sois devenu moins aimante.
Tu me reverras donc, transfigurée dans l'extase et le bonheur,non plus attendant la mort, mais avançant d'instant en instant avec toi, dans les sentiers nouveaux de la Lumière et de la Vie.
Essuie tes larmes et ne pleure plus si tu m'aimes."
**********

Déposé par Afleurdepeau le 14/05/2016  

Oupsss désolé Minette , je voulais dire ton papa , excusez moi pour L'erreur et merci encore pour Mr mimi , calinous pour toi belle Minette !

Déposé par GHETGHET le 14/05/2016  

pour TOI MINETTE
DEPUIS TON EXISTENCE TU A SEMEE QUE DU BONHEUR MINETTE QUI ES TANT AIMER !
TU A SEMEE TON AMOURS AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TA TENDRESSE
TU A SEMEE TA TENDRESSE AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TON AMOURS
TU A SEMEE TA GENTILLESSE AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TA SYMPATHIE
TU A SEMEE TA SYMPATHIE AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TA BONTÉ
TU A SEMEE TA BONTÉ AUJORD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TA BIENVEILLANCE
TU A SEMEE TA BIENVEILLANCE AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TON SOUTIEN MORAL
TU A SEMEE TES CALINS AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TA DOUCEURE
TU A SEMEE TA DOUCEURE AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TES RONRONNEMENTS
TU A SEMEE TA FIDÉLITÉ AUJOURD'HUI TU FAIT RÉCOLTER LE MANQUE DE TA PRÉSENCE
TU A SEMEE BAUCOUP DE TES QUALITÉS MINETTE QUI ES TANT AIMER QUE POUR L'ÉTERNITÉ ON TE DIT MERCI !
MINETTE AVEC TOUS LES MANQUES DE TA BONTÉS QUE TU FAIT RÉCOLTER TU A LAISSEZ DES JOLIE PLANTES INCOMPARABLE QUI FAIT DE BELLE FLEURS UNIQUE PLEIN D'AMOURS DAN LES SENTIMENTS DE CEUX QUI T'ON TANT AIMER POUR L'ÉTERNITÉ !
DE LA PART DE GHETGHET

Déposé par GHETGHET le 11/05/2016  

A toi cher MINETTE qui est parti vers un monde meilleurs,
tu n'appartiens pas, pas plus que t'appartiens.
La plus belle preuve d'amours a t'offrir,
en reconnaissance de touts l'amours que tu a donné,
c'est ta libertés d'être là où les êtres de lumières et de la créations de la vie as choisi pour toi MINETTE que tu es tant aimé , tu es dans la paix et la lumière MINETTE .
Sache que tu es tant aimé,tu es pour L'ETERNITER dans les cœur de se qui t'on tant aimé et qui t'aime toujours .
Que tu soit en PAIX ,en sécurité ,soulagé et libre la ou tu soit .

Déposé par GHETGHET le 09/05/2016  

Les chats ouvrit les yeux
le soleil y entra
les chats ferma les yeux
le soleil y resta
voila pourquoi le soir
quand les chats se réveille
j'aperçois dans le noir
des morceaux de soleil

Déposé par KEKER le 26/04/2016  

A toi mon petit chat,
je voudrais te dire.. des mots tendres
aussi tendres que ton souvenir..
Je voudrais te dire.. des mots légers
Aussi légers qu’une bulle de savon..
Je voudrais te dire..des mots parfumés
Aussi parfumés qu'un bouquet de roses..
Je voudrais te dire.. des mots simples
Aussi simples que l’eau pure d’une source..
Je voudrais te dire.. des mots doux
Aussi doux que le miel de l’abeille..
Je voudrais te dire.. des mots violents
Aussi violents qu’un orage..
Je voudrais te dire..des mots tristes
Aussi tristes que mon chagrin..
Je voudrais te dire.. des mots fous
Aussi fous que les battements de mon cœur..
Je voudrais te dire des mots purs..
aussi purs que notre amour..

Déposé par elise2512 le 20/04/2016  

Quand je regarde dans les yeux d'un animal,
Je ne vois pas un animal.
Je vois un être vivant.
Je vois un ami.
Je sens une âme.
(Anthony Douglas Williams)

Déposé par elise2512 le 17/04/2016  

Quand quelqu'un qu'on aime devient un souvenir, le souvenir devient un trésor.

Déposé par elise2512 le 13/04/2016  

A mon Papa
**********
J’ai frappé à ta porte
J'ai frappé à ton cœur
Pour avoir un bon lit
Pour avoir un bon cœur
Ne t’inquiète pas pour moi
Là ou je suis, je me sens Reine
Une étoile filante est passée, et je m’y suis accrochée
Et elle m’a transportée dans ce paradis enchanté
Je serai toujours présente à chaque instant
Je resterai avec toi par la pensée
(Minette)

Déposé par elise2512 le 27/03/2016  

"À ma connaissance, le Chat demeure le seul animal dont toutes les émotions se lisent au travers de l'orientation des oreilles, pupilles et battements de queue."
Anne Calife

Déposé par KEKER le 25/03/2016  

Pour toi, jolie Minette, avec tendresse,
Pour toi trésor.
Le cœur brisé je suis partie.
A la maison je t’ai cherchée.
Au jardin j’ai cru apercevoir ton ombre
mais c’était la mienne.
Le temps qui m’a paru si court avec toi à mes côtés
S’étire, n’en finit pas
et pourtant c’est déjà demain
comment ais je survécu à cette nuit sans toi ?
Je te cherche,
tu es là sur le tapis.
Mais non
ce sont mes larmes qui brouillent ma vue.
Des jours,des mois ont passé...
Le vent dans les rideaux
Un bruit comme des pattes sur le parquet,
non le chagrin ne m’a pas rendu folle.
Tu es là
tout prés
dans mon cœur
à l’abri
mon chat, mon ange…

Déposé par KEKER le 20/03/2016  

C'est vrai que je ne reçois plus de caresses ni de baisers,
C'est vrai que les jeux que tu inventais me manquent.
C'est vrai que je n'ai plus de jouets qui couinent pour m'amuser,
Mais ne t'inquiète pas, j'ai emporté tout cela dans mes souvenirs,
J'en rêve chaque jour.
Tu sais, je te vois de mon paradis de chats
Je continue à veiller sur toi et à te suivre partout où tu vas
Car moi non plus je ne t'oublierais jamais.
Tu as été une merveilleuse maîtresse.
Avant je croyais que c'était normal de recevoir tant l'amour.
D'ici je vois toute la misère des animaux battus, maltraités ou abandonnés...
Je te dis un grand Merci pour la vie que tu m'as donnée.
Maintenant,
Oublie tes larmes,
Pense seulement à tous nos merveilleux moments,
Quand je te faisais tellement rire...

Déposé par PiouPiou le 20/03/2016  

Le printemps pareil à une fleur éclose
S'ébroue de giboulées et prend la pose
Des nuées de jonquilles brillent dans les prés
Telles des étoiles sur la voie ladée
Un air léger, léger, caresse nos joues
Comma un baiser de papillon fou
Le corselet des premières abeilles, bientot
se teintera de sang nouveau des coquelicots
et les libellules ivres sous la tonnelle
valseront dans les premiers rais du soleil..
****
Tendres Câlins ma Belle Minette

Déposé par KEKER le 17/03/2016  

Quand demain commence sans moi
Quand demain commence sans moi,
Et que je ne suis pas là pour le voir,
Le soleil va briller et ouvrir tes yeux
Tout pleins de larmes pour moi.
Je voudrais tant que tu ne pleures pas,
Comme tu l'as fait aujourd'hui,
En te souvenant comment je posais ma tête
Dans tes genoux, de façon particulière...
Je sais combien tu m'aimes,
Autant que je t'aime,
Et chaque fois que tu penses à moi,
Je sais que tu vas me manquer aussi.
Mais quand demain commence sans moi,
S'il te plaît, essaie de comprendre
Qu'un ange est venu et a dit mon nom,
Et m'a caressé la patte.
Il m'a dit que ma place était prête,
Dans le ciel au-dessus,
Et que je devais laisser en arrière
Tous ceux que j'adore.
Mais, quand j'ai tourné les talons,
Une larme a coulé de mes yeux,
De toute ma vie, je n'avais jamais pensé
Que je devrais mourir .
J'ai eu tellement de choses à vivre,
Tant de ronrons et de caresses à faire,
Il me semblait impossible
Que je te quitte...
J'ai repensé à notre vie ensemble,
Je sais que tu es triste,
Je songe à tout l'amour que nous avons partagé,
Et à tout le plaisir que nous avons eu...
Rappelles-toi comment je poussais ta main,
Et te piquais avec mon nez...
La balle volante que je poursuivais joyeusement...
Si je pouvais revivre hier,
Même pour un peu de temps,
Je remuerais la queue et je t'embrasserais,
Juste pour te revoir sourire.
Mais alors j'ai pleinement réalisé
Que cela ne pourrait jamais être,
Que le néant et les souvenirs
Prendront ma place.
Et quand je songe aux friandises et aux jouets,
Il me manque de venir demain,
Mon cœur félin se remplit de tristesse.
Mais alors j'ai franchi la porte du Ciel,
Alors que je me sentais si bien à la maison ;
Dieu m'a regardé et m'a souri,
De son magnifique trône d'or.
Il m'a dit « Ceci est l'éternité,
Et maintenant, bienvenue parmi nous,
Aujourd'hui, ta vie sur terre est terminée,
Mais ici, elle recommence.
Je ne promets aucun demain,
Mais un aujourd'hui qui durera toujours ;
Car vois-tu, chaque jour est le même jour,
Il n'y a pas la nostalgie du passé.
Maintenant, tu as été si fidèle,
Si confiant, loyal et sincère ;
Bien qu'à certains moments tu as fait des choses
Que tu savais qu'il ne fallait pas faire.
Mais les bons chats sont pardonnés,
Et maintenant, enfin, tu es libre ;
Ainsi, ne t'assoirais-tu pas à mes côtés,
Et attendre ici même avec moi? "
Donc, quand demain va venir sans moi,
Ne crois pas que nous sommes éloignés.
Chaque fois que tu penses à moi,
Je suis juste là, dans ton cœur.

Déposé par elise2512 le 13/03/2016  

"Le plus petit des félins est une oeuvre d'art."
Leonard de Vinci

Déposé par KEKER le 06/03/2016  

Jolie Minette, je t'offre ce poème qui me fait pleurer mais qui fait tant de bien !
Pour toi, Tonton, Bébé et Lili...
Ne reste pas là à pleurer devant ma tombe
Je n'y suis pas, je n'y dors pas...
Je suis le vent qui souffle dans les arbres
Je suis le scintillement du diamant sur la neige
Je suis la lumière du soleil sur le grain mûr
Je suis la douce pluie d'automne...
Quand tu t'éveilles dans le calme du matin
Je suis l'envol de ces oiseaux silencieux
Qui tournoient dans le ciel...
Alors ne reste pas là à te lamenter devant ma tombe
Je n'y suis pas, je ne suis pas morte !
Pourquoi serais-je hors de ta vie simplement
Parce que je suis hors de ta vue ?
La mort tu sais, ce n'est rien du tout.
Je suis juste passée de l’autre côté.
Je suis moi et tu es toi.
Quelque soit ce que nous étions l'un pour l'autre avant,
Nous le resterons toujours.
Pour parler de moi, utilise le prénom
Avec lequel tu m'as toujours appelée.
Parle de moi simplement comme tu l'as toujours fait.
Ne change pas de ton, ne prends pas un air grave et triste.
Ris comme avant aux blagues qu'ensemble nous appréciions tant.
Joue, souris, pense à moi, vis pour moi et avec moi.
Laisse mon prénom être le chant réconfortant qu'il a toujours été.
Prononce-le avec simplicité et naturel,
Sans aucune marque de regret.
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié.
Tout est toujours pareil, elle continue, le fil n’est pas rompu.
Qu'est-ce que la mort sinon un passage ?
Relativise et laisse couler toutes les agressions de la vie,
Pense et parle toujours de moi autour de toi et tu verras,
Tout ira bien.
Tu sais, je t'entends, je ne suis pas loin,
Je suis là, juste de l’autre coté du chemin.

Déposé par KEKER le 19/02/2016  

La plus belle étoile de mon ciel
Je serais resté avec toi jusqu'au bout,
Au bout d'un chemin qui se termine ainsi
En ce jour où s'est arrêté ta vie
Je t'aimerai toujours malgré tout...
J'aurais voulu ne pas décider pour toi,
Mais te voir souffrir n'était pas ce que je voulais
De tout mon amour, j'ai préféré
Laisser partir une partie de moi
La plus belle étoile de mon ciel!
Tu vas me manquer...
Lorsque ton souffle s'est arrêté,
Ma main t’a accompagnée
Jusqu'à ce que tes yeux se vident de vie
Que ta lumière s'envole à jamais
Je n'ai que mes yeux pour pleurer comme on dit...
Mais j'ai toujours mon coeur et mes pensées pour t'aimer
Et tu restes la plus belle étoile de mon ciel
Tu étais tant présente dans ma vie,
Qu'aujourd'hui il y a plus qu'un vide!
Même si tout doit continuer,
Tu restes en moi à jamais.
Ta vie est la mienne, même si tu n'es plus là,
Ta présence est toujours en moi...
Et si tu me vois de là-haut, regarde-moi,
Mes yeux te chercheront, avec des larmes pour toi...
La plus belle étoile de mon ciel s'est éteinte
Je marcherai avec ton souvenir,
Même si je ne pourrai plus te dire,
En te prenant bien fort contre moi,
Que je t'aime, plus de mille fois!
Tu vas énormément me manquer,
Mais je continuerai de penser
Au moment où tu étais collée contre moi.
Aujourd'hui, je pleure après toi!
La plus belle étoile de mon ciel, ce sera toujours toi
Tu étais mon chat
Tu étais moi
Toujours là,
Même quand ça n'allait pas
Tu venais contre moi.
Tout à l'heure, je me suis collé une dernière fois à toi
Mes larmes explosent, j'ai tellement de douleur en moi
Du fait que tu ne seras plus jamais là...
Tu sais, je te l'ai dit, je t'aime, tu me manqueras et je t'aimerai
Mais sache à jamais, que jamais, je ne t'oublierai
Adieu...
Sache qu'ici reste de toi comme une empreinte indélébile!

Déposé par KEKER le 31/01/2016  

Pour toi, petit cœur devenu un ange...
Une fois la nuit tombée,
Quand le sommeil nous a emportés,
Lorsqu'enfin tout est calme et léger,
Loin du tumulte de la journée,
Nos anges, doucement viennent nous frôler.
Tout près de nous délicatement, ils vont se poser.
Sur notre front, une léchouille doucement ils vont déposer
A notre oreille un "je t'aime" ils vont nous murmurer.
De leurs ailes, ils vont nous envelopper,
Et peut-être même...dans un tourbillon de bonheur ils vont nous emporter.
Puis au matin revenu, à nouveau, ils vont nous quitter.
Non sans nous avoir une dernière fois léchouillés.
Mais de doux rêves ils nous auront laissé.
Et le soir même, ils l'ont promis, ils vont repasser.

Déposé par KEKER le 02/01/2016  

S´il faut mourir un jour,
Je veux que tu sois là,
Car c´est ton amour
Qui m´aidera
A m´en aller vers l´au-delà.
Alors, je partirai
Sans peur et sans regrets,
Et dans mon délire
Je revivrai toute une vie
De souvenirs.
Pour traverser le miroir,
Je ne veux que ton regard,
Pour mon voyage sans retour,
Mourir auprès de mon amour
Et m´endormir sur ton sourire.
Le temps qui nous poursuit
Ne peut nous séparer.
Même après la vie,
Nos joies passées,
Pour nos unir à l´infini.
Pour m´enfoncer dans la nuit
Et renoncer à la vie
Je veux, dans tes bras qui m´entourent,
Mourir auprès de mon amour,
Et m´endormir sur ton sourire.
Pour traverser le miroir,
Je ne veux que ton regard,
Pour mon voyage sans retour,
Mourir auprès de mon amour,
Et m´endormir sur ton sourire.
("Mourir auprès de mon amour" Demnis Roussos)

Déposé par KEKER le 18/12/2015  

Pour toi, jolie Minette, ces vers d'Yves Duteil, avec tendresse...
LES DATES ANNIVERSAIRES
***********************
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir un instant nos coeurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous.
***
Je suis toujours surpris par les coïncidences
Qui nous font un clin d'oeil du fond de leur mémoire
En posant des bonheurs sur les journées d'absence
Et nous laissent à penser que rien n'est un hasard
***
Peut-être est-ce un moyen lorsqu'ils se manifestent
Pour ceux qui sont partis dans un autre univers
De nous tendre la main par l'amour qui nous reste
Pour nous aider parfois à franchir des frontières
***
Est-ce nous qui pouvons au travers de l'espace
Influencer ainsi la course des années
Ou serait-ce un lambeau de leur chagrin qui passe
En déposant des fleurs sur le calendrier
***
Il existe en tous cas dans les anniversaires
Une part de magie qui fait surgir d'ailleurs
Les visages ou les mots de ceux qui nous sont chers
Des êtres qui nous manquent et dorment dans nos cœurs
***
Ils sont là quelque part pour un instant fugace
Et dans les joies souvent qu'ils partagent avec nous
Se rendorment certains que rien n'a pris leur place
Et que leur souvenir nous est resté très doux
***
Sans amour notre vie n'est plus qu'un long voyage
Un train qui nous emporte à travers les années
Mais celui qui regarde un peu le paysage
Ouvre déjà son coeur pour une éternité
***
Au delà des paroles et de la bienveillance
Il existe des voies difficiles à cerner
Faites de souvenirs, d'amour et de silence
Et que bien des savants vous diront ignorer
***
Elles sont un privilège au coeur de la souffrance
Un baume pour les jours qu'on ne peut oublier
Qui pourraient avoir l'air d'être sans importance
Mais qui soignent des plaies difficiles à fermer
***
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir quelquefois nos coeurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous
***
Pour ouvrir quelquefois nos coeurs à ses mystères
Et permettre au présent de nous sembler plus doux.
***
(Yves Duteil)
-------------


L'Album photo contient 34 photos



Poster un message ou bien Déposer une fleur

Identifiez vous

Pour poster un message ou bien une fleurs, vous devez être un membre inscrit

Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       
Poster un message
ou bien Déposer une fleur

Joindre un message court avec une fleur :


Validez