En hommage à à ceux qui ont partagé ma vie
Race :EUROPEEN
Il est né le :06/06/1968
Il nous a quitté le :12/08/2013




En hommage à à ceux qui ont partagé ma vie

Ils ont passé plus ou moins d'années selon leur age d'arrivée à la maison,quelques uns tout bébés,d'autres déjà plus vieux,ils sont tous dans mon coeur:Mikey,Pompon,Frisette,Minette,Mimoune,Griset ,Réglisse,qu'ils veillent sur nos 3 derniers compagnons

1399 Fleurs

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par annie
Déposé par annie

🦋🦋

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Les souvenirs : on ne choisit pas ceux que l'on garde, notre mémoire fait la sélection et cela fait mal aussi.

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par annie
Déposé par annie

🐝🌻🐝 Bonjour à votre maman à tous, et, merci beaucoup pour ses visites à Settine et pour ses jolies poésies !🐝🌻🐝

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par pacificelectric
Déposé par pacificelectric

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

ANDRE NORTON Peut-être est-ce parce que les Chats ne vivent pas selon les modèles Humains,ne s'adaptent pas aux comportements prescrits,qu'ils sont tellement unis aux gens créatifs Soit en PAIX

Déposé par annie
Déposé par annie

🌹

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

oëlle DUTILLET , a tous les chats parti pour je ne sais quels cieux , on espère vous revoir un jour

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par Kimon
Déposé par Kimon

Un brin de bonheur accompagne cette rose en ce 1er mai, pour toi et ceux qui t'ont aimés.

Déposé par annie
Déposé par annie

Un petit brin de bonheur pour tous ces Minets , amitiés à leur maman 🍀🍀🍀

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Le bonheur c'est quoi ? Un bouquet de petits bonheurs que l'on cueille tout au long de la vie sans en avoir conscience, plus tard, on se dit, c'était "le bonheur".

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par annie
Déposé par annie

Caresses Minets 💛

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

Belles pensées

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Tendresses à tout vos Anges

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Quand notre âme est en peine, notre coeur pleure et les mots viennent exprimer notre amour éternel.

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par annie
Déposé par annie

🌻 Un petit coucou Minets, bonjour à votre maman à tous 🌻

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Merci pour Câline.

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

GARRISON KEILLOR , Les Chats sont destinés à nous apprendre que pas tout dans la natures a une fonctions Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

WILLIAM S. BURROUGHS Comme toutes les Créatures Pures, les Chats sont pratiques Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par annie
Déposé par annie

🌹 Tendresse Minets, amitiés à votre maman à tous 🌹

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par Lcj65
Déposé par Lcj65

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par elise2512
Déposé par elise2512

Mille mercis pour votre soutien pour Paco en ce triste jour !

Déposé par annie
Déposé par annie

🌸🌸

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

MARTIN BUBER , Les yeux d'un Animal ont le pouvoirs de parler un merveilleux langages Soit en PAIX et AMOURS a l'infini

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par Afleurdepeau
Déposé par Afleurdepeau

Des Câlins à tout vos Anges et merci pour votre petit mot déposer c'est gentil , merci pour Mr mimi

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par elise2512
Déposé par elise2512

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par biscuit
Déposé par biscuit

Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy

Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

Déposé par poussy
Déposé par poussy


495 messages


Déposé par biscuit le 20/05/2018  


Encore sur ma poitrine,
je sent ce poids si fort ,
et lui sur son coeur,
il sent ma pensée.
Ce chat ,il n'est plus,
maintenant il est mort
mais dans ma conscience,
il est encore gravé.
Yves Congar,

Déposé par biscuit le 10/05/2018  

Paroles de La Dernière Berceuse
C'est l'heure
C'est l'heure,
Cette fois
Je le crois.
"J'ai peur
J'ai peur"
Mais ne t'en fais pas
Je suis là.
Le temps d'une dernière berceuse
Il est loin le temps
Où t'étais amoureuse de la vie
Et maintenant,
Je pleure
Je pleure
Tu vas tellement, tellement nous manquer.
J'effleure
J'effleure
Ta peau de jolie fleur que tu quittes
Je suis là à tes côtés,
Le temps d'une dernière berceuse
Il est loin le temps
Où t'étais amoureuse de la vie.
Je te laisse
Cette dernière berceuse
Je te laisse
Dors, dors, dors.,

Déposé par biscuit le 06/05/2018  


OU ES TU ?
Depuis ton départ je te cherche.
Mon regard fouille l’horizon, il interroge le ciel, déplace les nuages à ta recherche.
Mes pensées s’envolent, fendant l’éther à ta recherche.
Un cri muet sort de ma gorge : ou es tu ?
Ou est ce pont de l’arc en ciel !
Où es ce paradis des animaux et des hommes ?
Je te cherche
Mon esprit s’évade, tous les sens en alerte. Il essaie de repérer la trace de ton moi divin.
J’interroge les anges et les créatures célestes, en expliquant ce manque qui me déchire le cœur.
Je ne te trouve pas.
Une chose est sûre par contre, je te trouverais au moment propice où je quitterais mon enveloppe charnelle.
Tu seras là pour m’accueillir comme tu le faisais chaque soir.
Je serais enfin rentré à la maison et nous reprendrons le cours de notre vraie vie.
Attends-moi ! Je ne serais pas long à venir.

Déposé par GHETGHET le 30/04/2018  

Lorsque nous adoptons un Chiens ou touts autre Animal de compagnies , nous savons qu'il va finir par nous avoirs à dires au revoir , mais nous faisons toujours . Et nous le faisons pour une très bonnes raisons : ils apportent tant de joies et d'optimismes et de bonheurs . Ils attaquent chaque instants de chaque jours avec cette attitudes . Soit en PAIX et AMOURS a l'infini
BRUCE CAMERON

Déposé par biscuit le 30/04/2018  


On ne les appelle pas nos compagnons
Pour une quelconque raison
Mais bien parce qu’ils nous accompagnent
Et nous aident à surmonter des montagnes
Ils s’abandonnent à notre amour
Et nous le rendent jour après jour
A travers le regard on sent leur affection
Et à notre vie, leur entière dévotion
Ils attendent patiemment notre retour
Quand on s’absente des heures, des jours
Leur joie indescriptible nous est promise
Parfois pour nous cacher quelques bêtises
Ils sont fidèles et oublient nos colères
Leur tendresse envers nous plus que sincère
Ils sont capables de nous accompagner
Dans nos souffrances et nous réconforter
Tous ceux qui ont enrichi mes jours
Je leur dédie ces quelques mots d’amour
Jamais je ne pourrais les oublier
Ils m’ont tant parfois regardé pleurer
Ils m’ont fait sourire aussi, si souvent
Quand ils jouaient comme des enfants
Avec leur regard rempli de malice
Ne manquait que la parole complice
Alors comment ne pas verser des larmes
Quand vient cet inévitable drame
De devoir leur offrir une dernière demeure
Dans laquelle le repos remplace la douleur
Aurevoir mes chers compagnons de vie
Mes animaux qui furent mes amis
Je n’oublierai jamais votre gentillesse
Votre présence et votre tendresse,

Déposé par biscuit le 29/04/2018  

on se retrouvera....
Un Jour
Où vont ceux qu'on aime
Quand ils disparaissent,
Tout à coup ?
Quelqu'un qui nous laisse,
Quelqu'un qui vous blesse
Quand il s'en va trop loin de nous.
Ils sont en nous-mêmes,
À portée de nos souvenirs.
Pas un mot de trop,
Que le geste qu'il faut,
Pour une dernière fois,
Les retenir.
Personne ne finit dans l'oubli,
Si quelqu'un l'attend encore ici.
Un ami manque toujours,
On pense toujours à son retour.
Un jour, tous les espoirs sont permis,
Que le passé reprenne vie ;
Le présent, les absents réunis.
Un jour, il fera bon s'endormir
Et ne plus penser au pire.
On vit aussi de souvenirs !
Que font ceux qui restent
Quand leur peine est plus forte que tout,
Quand ils se détestent
D'être ceux qui restent,
Ceux qui doivent aller jusqu'au bout ?
Personne ne finit dans l'oubli,
Si quelqu'un l'attend encore ici.
Un ami manque toujours,
On pense toujours à son retour.
Un jour, tous les espoirs sont permis,
Que le passé reprenne vie
Le présent, les absents réunis.
Un jour, il fera bon s'endormir
Et ne plus penser au pire.
On vit aussi de souvenirs
Un jour, tous les espoirs sont permis,
Que le passé reprenne vie ;
Les présents, les absents réunis.
Un jour, il fera bon s'endormir
Et ne plus penser au pire.
On vit aussi de souvenirs !
Un jour, tous les espoirs sont permis,
Que le passé reprenne vie ;
Le présent, les absents réunis.
Un jour, il fera bon s'endormir
Et ne plus penser au pire.
On vit aussi de souvenirs !

Déposé par biscuit le 26/04/2018  


"J'avais pensé que ta mort
Serait une perte et un anéantissement,
Une douleur profonde durement ressentie.
Je commence à peine à comprendre
Qu'avec toi la vie était un cadeau et une richesse.
La désespérance qu'entraîne la mort,
A détruit la présence de cet amour.
Mais la réalité de la mort,
Ne peut détruire ce qui nous a été donné.J'apprends à me remémorer ce que fut ta vie
Au lieu de ne songer qu'à ta mort et à ton départ." Marjorie Pizer.
,

Déposé par biscuit le 19/04/2018  


.Vivre sans toi
Je pourrais vivre
Sans passé, sans avenir,
Abandonner mes rêves de trésors,
Vivre sans richesse, sans or,
Oublier la beauté d'un soleil couchant
Qui sombre dans l'océan,
Vivre dans le désert,
Moi, qui n'aime que l'hiver...
Mais ne me demande pas
De vivre sans toi :
Sans ta lumière,
Mon coeur désespère !
Je pourrais vivre
Sans famille, sans souvenirs,
De la misère, porter le poids,
Vivre sans toit, sans loi,
Dormir sous les ponts
Vêtue de haillons,
Vivre emprisonnée,
Moi, qui n'aime que la liberté...
Mais ne me demande pas
De vivre sans toi :
Sans ta lumière,
Mon âme est en enfer !,

Déposé par biscuit le 14/04/2018  


LE CHATS BOURGEOIS..........
.
Un chat tuait sans vrai désir.........
C'était un chat très riche et il n'avait pas faim...........
Il faut bien se distraire enfin.........
Chat bourgeois a tant de loisirs..........
On ne peut pas toujours dormir sur un coussin.............
.
De souris,il ne mangeait guère........
Son pedigree fameux l’ayant mis au dessus.............
Des nourritures du vulgaire............
Son régime était strict cet immeuble cossu.........
En outre visité,à des dates périodiques...........
Par les services de la dératisation...............
Gens aux procédés scientifiques..............
Tuant sans joie ni passion.............
Au nom de I’administration.........
De rat,de vrai bon rat,qui fuit et qu’on rattrape...........
Négligemment,ne le tuant qu’à petits coups..........
Sans tuer son espoir vrai plaisir de s'attrape...........
Il n'y en avait plus du tout.............
Avec leurs poisons et leurs trappes............
Restaient quelques moineaux bêtes et citadins..........
Race ingrate.........
Qu’on étendait d'un coup de patte.........
Assez misérable fretin..........
Oubliant les rats.........
L’employé du service d'hygiène ne vint pas...........
On l'avait convoqué..........
Sur une autre frontière.............
Pour tuer cette fois des hommes et la guerre..........
Approchant à grands pas des quartiers élégants........
Les maîtres de mon chat durent fuir sans leurs gants.............
En un quart d'heure, sur les routes incertaines............
Dans l'impérieux souci de sauver leur bedaine............
Ils oublièrent tout,les bonnes et le chat.............
Les bonnes changèrent d'état........
Loin de Madame,violées par des militaires..........
Elles si réservées,elles se révélèrent...........
Leur train de vie devint tout à coup opulent.......
Et elles prirent une bonne..........
Après un temps de désarroi.......
Le chat,devenu chat,comprit qu’il était roi.........
Que la faim est divine et que la lutte est bonne..........
D'un oeil blanc,d'une oreille arrachée aux combats..........
Dont il sorti vainqueur contre les autres chats............
Il paya ses amours royales sous la lune............
Sans régime et sans soin,ne mangeant que du rat..........
Il perdit son poil angora.........
Qui ne tenait qu’à sa fortune..........
Et auquel il ne tenait pas..............
Il y gagna la mine altière.........
Et l’orgueil des chats de gouttière.............
Et bénit à jamais la guerre.............
Qui offre aux chats maigris des chattes et des rats...........
.
Jamais ce que l'on vous donne.........
Ne vaudra ce que l'on prend..............
Avec sa griffe et sa dent............
La vie ne donne à personne...........
.
..........Jean Anouilh,Fables.............  ,
,

Déposé par biscuit le 07/04/2018  


Les adieux sont seulement pour
ceux qui aiment avec leurs yeux.
Parce que pour ceux qui aiment avec leur coeur
et leur âme, il n'y a pas de séparation.
Repose en paix, tu ne seras jamais oublié...,

Déposé par biscuit le 04/04/2018  

THICH NHAT HANH 💌
📪 La source de l'amour est profonde en nous et nous pouvons aider les autres a réaliser beaucoup de bonheur. Un seul mot, un geste, un pensée peuvent réduire la souffrance d’une personne et lui apporter de la joie.,

Déposé par biscuit le 01/04/2018  


Sombre complice
Panthère du foyer, tigre en miniature,
Tu me plais par ton vague et ton aménité,
Et je suis ton ami car, car nulle créature
N'a compris mieux que toi m'a sombre étrangeté,
Panthère du foyer, tigre en miniature.
Maurice Rollinat Les Névroses,

Déposé par biscuit le 28/03/2018  

Pour toi.......
Ne me dis pas au revoir,c’est inutile!
Ne me dis pas au revoir,car je suis toujours avec toi!
Ne me dis pas au revoir,ne pleure pas!
Car je suis toujours là......
Allume une bougie et fais une prière!
Crie victoire,car l’amour est encore présent!
Souris en pensant aux souvenirs de ces années!
Car je suis toujours là......
Prends tout ce que je te donne,garde-le en toi!
Lorsque tu te sens seule,je suis à tes côtés!
Et quand l’orage éclate,n’aie pas peur!
Car je suis toujours là........
Alors marche la tête haute et sois forte!
N’oublie pas que tu n’es pas seule!
Je te souris d’en haut!
N’oublie pas que je suis toujours là.....,

Déposé par biscuit le 22/03/2018  


Que restera-t-il à ma vie, si tu pars ?
Je n'ai que toi
Et que vais-je faire de mes journées, si tu pars ?
Et comment supporter demain
En sachant que je n'ai plus rien ?
Plus rien puisque ma vie c'est toi
Et tu t'en vas
Et tu t'en vas
je suis sans toi,
Je resterai là dans mon coin
Jusqu'au jour où tu reviendras
Ne t'en va pas
Ne t'en va pas
Comment retrouver le soleil, si tu pars ?
Il fait si froid
Pourtant ici sera pareil, si tu pars
Ne m'oublie pas
Si jamais tu penses à ici
Reviens faire un tour vers ma vie
Qui sait si la vie finira
Si tu t'en vas
Si jamais tu penses à ma vie
Reviens faire un tour ici
Qui sait si la vie finira
Si tu t'en vas
Si tu t'en vas

Déposé par biscuit le 22/03/2018  


Que restera-t-il à ma vie, si tu pars ?
Je n'ai que toi
Et que vais-je faire de mes journées, si tu pars ?
Et comment supporter demain
En sachant que je n'ai plus rien ?
Plus rien puisque ma vie c'est toi
Et tu t'en vas
Et tu t'en vas
je suis sans toi,
Je resterai là dans mon coin
Jusqu'au jour où tu reviendras
Ne t'en va pas
Ne t'en va pas
Comment retrouver le soleil, si tu pars ?
Il fait si froid
Pourtant ici sera pareil, si tu pars
Ne m'oublie pas
Si jamais tu penses à ici
Reviens faire un tour vers ma vie
Qui sait si la vie finira
Si tu t'en vas
Si jamais tu penses à ma vie
Reviens faire un tour ici
Qui sait si la vie finira
Si tu t'en vas
Si tu t'en vas

Déposé par biscuit le 19/03/2018  


Goutte de lumière
SI vous saviez ce qu'il y a
Dans l'oeil sans fond d'un petit chat,
Qu'il soit jaune, vert ou lilas
Vrai, vous n'en reviendrez pas !
On y voit des oiseaux de lune,
Des palais de laine et de lait,
Le sphinx émergeant de ses lunes,
Et des ballets ultraviolets.
Sur des bassins d'une eau sans rides,
S'épanouit la fleur de lotus
Tandis qu'une main translucide
Peint des soleils sur papyrus.
Tour l'univers est reflété
Dans cette goutte de lumière
Qui ouvre sur l'éternité
Ainsi qu'un hublot sur la mer.
***
Marc Alyn, Nous les chats.,

Déposé par biscuit le 16/03/2018  

Un jour, j’ai croisé tes beaux yeux
et je suis tombé amoureuse
je t’ai emporté dans mes bras
jusqu'à la maison, au coin du feu...
Le matin tu me réveille en ronronnant
Le soir tu m’ attends
bien sage et sans bouger.
Puis c'est la fête, tes mirettes
tu bondis,sur mes genoux en quémandant
des jeux, bisous et des câlins .
Il faut remplir ta gamelle
le ventre plein, la vie est belle.
L'hiver tu te chauffe à mes pieds
L'été t’offre de belle herbeverte,le soleil
et le bourdonnement des abeilles
Si je suis triste, tu le sens
tu viens te blottir tout contre moi
pour me montrer ton amour
si forte pour me réconforter.
Je te parle de mes joies, de mes peines,
tes grands yeux profonds comprennent
tu est très espiègle, et dans coup,tu deviens sage.
Pour moi tu est un enfant
même si les coeurs durs ne comprennent pas
l'union secrète qui nous unit
et cette union... c'est pour la vie !!!!
Même quand tu est parti jouer au paradis...
Tu est tatoué dans mon coeur
dans mes sourires et dans mes pleures.
La maladie est venue te chercher comme seule elle peut l'opérer
j'essaie de comprendre sans succès et je ne cesse de te pleurer
Pour toi mon chat mon ange que j’ aime,

Déposé par biscuit le 15/03/2018  

Mars
*
Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c'est pour rire.
Quand les nuages se déchirent,
Le ciel écume de rayons.
Le vent caresse les bourgeons
Si longuement qu'il les fait luire.
Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c'est pour rire.
Les fauvettes et les pinsons
Ont tant de choses à se dire
Que dans les jardins en délire
On oublie les premiers bourdons.
Il tombe encore des grêlons …
*
Maurice CARÊME

Déposé par biscuit le 12/03/2018  


Pourquoi êtes vous partis ?
Pourquoi nous sentons nous si seuls ?
Pourquoi tant de chagrin ?
Pourquoi avons-nous l’impression d’un si grand vide ?
Pourquoi avons-nous l’impression de vous voir partout ?
Pourquoi chaque chose que nous voyons nous ramène à ce que nous faisions ensemble ?
Pourquoi pensons sans cesse à vous ?
Pourquoi cette sensation qui nous manque quelque chose ?
Pourquoi cette impression que la vie n’est plus aussi belle ?
Pourquoi cet état de manque ?
Pourquoi l’herbe parait-elle moins verte ?
Pourquoi le jardin nous semble-t-il moins beau ?
Pourquoi cette souffrance et cette culpabilité ?
Pourquoi nos promenades n’ont-elles plus la même saveur ?
Pourquoi, partout ou notre regard se pose, cela nous rappelle-t-il que vous n’êtes plus là ?
POURQUOI ………………………….
PARCE QUE NOUS NOUS AIMIONS !,

Déposé par biscuit le 11/03/2018  


ANDRÉ PHILIPPUS BRINK ,On ne peut se fier a personnes,les Chats,c'est autre chose,une fois qu'ils t'acceptent dans leurs vies,c'est pour toujours,

Déposé par biscuit le 10/03/2018  


Un p'tit hommage à nos fidèles amis ...
Ceux sont des mots venant de nul part
caché au fond de ma mémoire
mais ils reviennent chaque soir
me disant n'oublie pas mon " regard "
alors je t'imagine encore une fois
je t'appelle mais tu ne viens pas
ton absence pèse sur moi
mais je crois toujours en toi ...,

Déposé par biscuit le 05/03/2018  

Je pense à toi, lorsque les lueurs du soleil
Brillent dans la mer.
Je pense à toi, lorsque le scintillement de la lune
Se mire dans les sources.
Je te vois, lorsqu’au loin sur le chemin
La poussière se soulève,
Dans la nuit profonde, lorsque sur l’étroit sente
Le voyageur tressaille.
Je t’entends, lorsque des murmures étouffés
La vague monte là-bas.
Dans le paisible bosquet je vais souvent pour écouter
Quand tout se tait.
Je suis auprès de toi, aussi loin sois-tu,
Tu es près de moi.
Le soleil baisse, bientôt brilleront les étoiles.
Ah ! Si tu étais là !
Goethe

Déposé par biscuit le 04/03/2018  


( Christian Bobin ) L'absence d'un mort nous inonde de sa présence , et nous le rend encore plus cher .

Déposé par biscuit le 01/03/2018  

QUE SONT LES MOTS
Comment qualifier l’amour nous vous portions.
Comment qualifier la tendresse qui nous nourrissait
Comment qualifier la communion qui nous unissait.
Comment qualifier l’allégresse qui nous égayait.
Comment qualifier tous ces sentiments que nous avions les uns pour les autres et qui faisaient de nous une famille.
Il n’y a pas de mots assez forts, assez éloquents, assez puissants pour traduire tous ces sentiments.
Les définir serait les amoindrir, se serait les vider de leur substance magique.
L’AMOUR ne se défini pas, il se vit.

Déposé par biscuit le 28/02/2018  

L'étoile par Céline Dion
Un soir sur le bord du chemin
Il y'avait une étoile
Je l'ai ramassé
Elle m'a souri au creux des mains
Comme si c'était normal
Je crois qu'elle m'attendait
Je l'ai prise avec moi
J'entends souvent sa voix
Tant que je peux je t'éclaire
Ouvre les yeux
Il y'a tant de choses à faire
Puisque tout est éphémère
On peut faire mieux
Pas le moment de se taire
La vie c'est gratuit, ça va sans dire
Tu devrais te resservir
Tant qu'on éclaire on espère
L'étoile a si bien éclairé
Les pensées ténébreuses
Qui me ralentissaient
L'étoile a si bien expliqué
Que chaque minute est précieuse
Pas de temps pour les regrets
Et tant qu'elle sera là
Nous chanterons à deux voix
Tant que je peux je t'éclaire
Ouvre les yeux
Il y'a tant de choses à faire
Puisque tout est éphémère
On peut faire mieux
Pas le moment de se taire
La vie c'est gratuit, ça va sans dire
Tu devrais te resservir
Tant qu'on éclaire on espère
Si à mon tour je t'éclaire
Ouvre les yeux
Etre ton étoile je sais faire
nous créerons cette lumière
C'est contagieux
Tant qu'on éclaire on espère
Tant que je peux je t'éclaire
Ouvre les yeux
Il y'a tant de choses à faire
Puisque tout est éphémère
On peut faire mieux
Pas le moment de se taire
La vie c'est gratuit, ça va sans dire
Tu devrais te resservir
Tant qu'on éclaire on espère

Déposé par biscuit le 27/02/2018  

Le Miroir
Philosophes hardis, qui passez votre vie
A vouloir expliquer ce qu'on n'explique pas,
Daignez écouter, je vous prie,
Ce trait du plus sage des chats.
Sur une table de toilette
Ce chat aperçut un miroir ;
Il y saute, regarde, et d'abord pense voir
Un de ses frères qui le guette.
Notre chat veut le joindre, il se trouve arrêté.
Surpris, il juge alors la glace transparente,
Et passe de l'autre côté,
Ne trouve rien, revient, et le chat se présente.
Il réfléchit un peu : de peur que l'animal,
Tandis qu'il fait le tour, ne sorte,
Sur le haut du miroir il se met à cheval,
Deux pattes par ici, deux par là ; de la sorte
Partout il pourra le saisir.
Alors, croyant bien le tenir,
Doucement vers la glace il incline la tête,
Aperçoit une oreille, et puis deux... à l'instant,
A droite, à gauche il va jetant
Sa griffe qu'il tient toute prête :
Mais il perd l'équilibre, il tombe et n'a rien pris.
Alors, sans davantage attendre,
Sans chercher davantage ce qu'il ne peut comprendre,
Il laisse le miroir et retourne aux souris :
Que m'importe, dit-il, de percer ce mystère ?
Une chose que notre esprit,
Après un long travail, n'entend ni ne saisit,
Ne nous est jamais nécessaire.
J. P. C. de Florian,

Déposé par biscuit le 23/02/2018  

Au lever du Soleil
Au lever du soleil
Et à son coucher,
Nous pensons à eux
Dans le souffle du vent
Et le froid de l’hiver,
Nous pensons à eux
A l’ouverture des bourgeons
Et dans la chaleur de l’été,
Nous pensons à eux
Dans le bruissement des feuilles
Et la beauté de l’automne,
Nous pensons à eux
Au début de l’année
Et à sa fin,
Nous pensons à eux
Quand nous sommes las
Et avons besoin de force,
Nous pensons à eux
Quand nous sommes perdus
Et malheureux dans notre cœur,
Nous pensons à eux
Quand nous vivons une joie
Que nous aimerions tant partager,
Nous pensons à eux
Tant que nous vivons
Ils vivront aussi
Car quand nous pensons à eux,
Ils sont une partie de nous.
Tiré de “Tore des Gebets”.

Déposé par biscuit le 20/02/2018  

Compagnons de vie
Compagnons d'ennui
Fidèles toujours
Remplis d'amour
Tout en douceur et caresse
Pour leur maître ou maîtresse
Créatures de Dieu
Vous faites briller nos yeux
Par la chaleur de vos calins
Et de vos bisous sans fin
Toujours là présents
Quand mal on se sent
A nous donner tout votre amour
Sans rien attendre en retour
Quel que soit notre apparence
Même en cas de déchéance
Votre grande fidélité demeure
Semblable à celle du Seigneur
Au coeur vous regardez
Non à la beauté
Qu'on vous apporte un peu d'amour
Un peu de tendresse tous les jours
Quelques nourriture et friandises
Et vous êtes pleins de surprises
Dans vos attitudes étonnants
Et tellement intelligents
A tous nos petits compagnons
Qui sont tellement mignons,

Déposé par biscuit le 18/02/2018  

Pour que tu ne meures pas
D'Yves Duteil
Pour que tu ne meures pas
J'ai prié jour et nuit
Un Dieu que j'ignorais
Pour qu'il te garde en vie
Je priais à genoux
Pour qu'il te laisse à nous
Je faisais les prières
Que je me récitais
Lorsque j'étais enfant
Je disais Notre Père
Je vous salue Marie....
Et je cherchais en vain
Dans le ciel ici bas
Des instants de répit
Que je trouvais enfin
Dans le creux de tes bras
Pour que tu restes en vie
J'aurais prié Bouddha...
Pour que tu ne meures pas
Je plongeais mon regard
Au plus profond du tien
Pour soigner ton chagrin
J'aurais voulu qu'on m'aide
A trouver le remède
J'aurais changé l'histoire
Pour effacer les jours
Qui déposaient du noir
Autour de ton amour
Pour en briser le cours
J'aurais voulu pouvoir
Voler à ton secours...
Pour que tu ne meures pas
J'ai chanté certains soirs
Tous les chants de l'espoir
Que j'écrivais pour toi
Et je montais si haut
Vers l'infiniment beau
Pour pouvoir rapporter
Un peu d'éternité
A t'offrir en cadeau
Quand je t'ouvrais mon coeur
En caressant ta peau
Comme on touche un trésor
Tu te battais si bien
On se sentait si forts
J'aurais cherché plus loin
Pour que tu vives encore...
Je ne saurai jamais
Ce qui de tout cela
Nous a gardé ensemble
Du courage de vivre
Ou du bonheur qui tremble
Mais je bénis le ciel
De t'avoir épargnée
Lorsqu'à la nuit tombée
Je t'entends respirer
Et je connais le prix
De chaque instant de paix
Que nous offre aujourd'hui
Et l'amour qu'il fallait
Pour que tu restes ici...
Pour que tu ne meures pas,
J'aurais donné ma vie.

Déposé par biscuit le 17/02/2018  

T'oublier, Toi ? Jamais
Ça m'as pris une minute pour te remarquer
Une heure pour t'apprécier
Un jour pour t'aimer...
Et j'aurais besoin de toute une vie
pour T'oublier !!
Pensée

Déposé par biscuit le 14/02/2018  

La vie est un cadeau, Mais elle est parfois remplis de chaos...
La vie peut être cruelle, Mais elle peut être aussi très belle...
Il faut accepter quelques fois les aléas de la vie, Pour pouvoir continuer a vivre ici...
Nous devons espérer pour continuer a avancer, Et que nos rêves deviennent réalité...
Ne plus versés autant de larmes, Qui blessent nos cœurs et nos âmes...
Chercher le soutien et le courage, Pour éviter le naufrage...
Se tourner vers celui qui vous écoute, Sans avoir peur, sans aucun doute...
Lui seul comprendra ce que l'on ressent, Nos plus profonds sentiments....
Lui seul sera toujours fidèle, Quoi qu'il advienne...
Laisser parler son cœur, Peut nous conduire au bonheur...
L'espoir ne doit pas nous quitter, Il peut nous sauver...
Dans chaque larmes de nos yeux il y a l'espoir, L'espoir de le ou les revoir... Leur petit minois nous apparaît en un court instant, Ils sont magnifique et rayonnant...
Ils sont toute notre vie, Maintenant et jusqu'à l'infini...

Déposé par biscuit le 13/02/2018  


BARBARA L.DIAMOND , ne laissez personne vous dire que votre amour pour les chats est stupide , l'amour sous toutes ses formes est précieux

Déposé par biscuit le 13/02/2018  

OU ES TU ?
Depuis ton départ je te cherche.
Mon regard fouille l’horizon, il interroge le ciel, déplace les nuages à ta recherche.
Mes pensées s’envolent, fendant l’éther à ta recherche.
Un cri muet sort de ma gorge : ou es tu ?
Ou est ce pont de l’arc en ciel !
Où es ce paradis des animaux et des hommes ?
Je te cherche
Mon esprit s’évade, tous les sens en alerte. Il essaie de repérer la trace de ton moi divin.
J’interroge les anges et les créatures célestes, en expliquant ce manque qui me déchire le cœur.
Je ne te trouve pas.
Une chose est sûre par contre, je te trouverais au moment propice où je quitterais mon enveloppe charnelle.
Tu seras là pour m’accueillir comme tu le faisais chaque soir.
Je serais enfin rentré à la maison et nous reprendrons le cours de notre vraie vie.
Attends-moi ! Je ne serais pas long à venir.
,

Déposé par biscuit le 12/02/2018  


Privé d'amour,
Comme un soleil sans flamme,
Privé d'amour,
Comme un bateau sans rame,
Je cherche ou je vais....
Après qui je cours....
Privé d'amour,privé d'amour
Il y a beaucoup plus que sept merveilles au monde,
quelque chose d'éternel qui vit à chaque seconde,
mais trop vite ou trop loin...
On se réveille un étrange matin,
pour rester seul dans la bataille....
Michel Berger,

Déposé par biscuit le 09/02/2018  

Je clame
Que la vie est indestructible Malgré la mort.
Que l’autre est un frère
Que l’espoir est un vent vif qui doit balayer le désespoir avant d’être un ennemi.
Qu’il ne faut jamais désespérer de soi-même et du monde.
Que les forces qui sont en nous,
les forces qui peuvent nous soulever, sont immenses.
Qu’il faut parler d’amour
et non les mots de la tempête et du désordre.
Que la vie commence aujourd’hui et chaque jour
et qu’elle est l’espoir.
Martin Gray

Déposé par biscuit le 05/02/2018  


La vie sans toi
Le coeur à l'envers
C'est l'eau sans la mer
C'est froid comme l'hiver
C'est long comme la nuit
C'est lourd comme l'ennui
La nuit sans l'aurore
C'est long comme la mort
La vie sans toi
Vers qui et vers quoi
Le sol sous mes pas
Se dérobera
Tout seul sur la Terre
Le coeur en enfer
Dieu me garde de vivre un seul jour
Sans toi
Vivre sans vivre
Moi qui n'ai jamais su marcher
Yves Duteil,

Déposé par biscuit le 04/02/2018  

Parce qu’il y a un temps pour pleurer,
Mais également un temps pour espérer ;
Ne te détourne pas par lâcheté du désespoir.
Traverse-le.
C’est par-delà qu’il sied de retrouver motif d’espérance.
Va droit. Passe outre.
De l’autre côté du tunnel, tu retrouveras la lumière.
(André Gide).

Déposé par biscuit le 01/02/2018  


Il faut vivre intensément le moment présent pour que les souvenirs soient intenses, ta maman l'avait bien compris et son profond chagrin n'en peut être que plus serein car vous ne vous êtes pas rencontrés pour rien...
Vous ne partez pas pour être confinés dans un petit coin de terre ou dans une urne mais pour prendre vos aises dans l'univers entier d'où les plus petits feront de grandes choses pour ceux qui en ont tant faites pour eux, c'est ce que j'appelle le "donnant-donnant".
,

Déposé par biscuit le 31/01/2018  

Ce qui est merveilleux avec un chat,c'est qu'il n'y a rien a faire quand il vient à vous!
qu'a le regarder

Déposé par biscuit le 28/01/2018  


> > La vie sur terre est un passage
> > L’amour est un mirage,
> > Mais l’amitié est un « Fil d’or »
> > Qui ne se brise qu’à la mort.
> > Tu sais ! l’enfance passe,
> > La jeunesse suit, la vieillesse la remplace
> > Puis la mort nous ramasse…
> > La plus belle fleur du monde perd sa beauté,
> > Mais une amitié fidèle dure pour l’éternité.
> > Vivre sans amis, c’est mourir sans témoin.
,

Déposé par biscuit le 23/01/2018  

Profondeurs de mon coeur
là où personne n'a jamais été.
Je t'écris tous les moments de bonheur que tu as su m'apporter,
Je t'écris des secrets inavoués que toi seul peut mérité,
Je t'écris des morceaux de douceur que tu recevras en plein coeur,
Je t'écris de ma main des mots pour toi,
Mais que j'aimerais te dire tout bas,
Je t'écris que je t'aime,et que c'est devenu un problème,
Je t'écris car ça me fait souffrir,
Je t'écris,je t'écris,sans fin jusqu'à en épuiser mes mains,
Je t'écris des éclats de louange que je te chanterait toi mon ange,
Je t'écris,je t'écris ou plutôt je te le dis!!
...je t'aime,je t'aime...
Oh que oui je t'aime.,

Déposé par biscuit le 22/01/2018  

Mon amie (mais s'adapte aussi aux amis).
Tu as su me tendre la main
À cet instant où je n'allais pas bien
De nos rires, de nos confessions
Est née de l'affection
De notre tristesse, de notre complicité
Est née notre amitié
Mais il ne faut pas que ce cela reste
Un simple mot de six lettres
Si un jour tu es en détresse
N'hésite pas à me lancer un S.O.S.
Même si je ne trouve pas les mots
Ceux qui rendent le monde plus beau
Même si je suis maladroit
Tu pourras toujours compter sur moi
Ne laisse pas la maladie
Prendre le pas sur ta vie
Si aujourd'hui tes larmes sont salées
Demain elles te paraîtront sucrées
Dans une folle farandole
Tout tes amis réunis
Fêteront ainsi ta nouvelle vie
Mon amie tu m'as secouru
Alors que je me croyais perdu
Mon amie tu m'as aidé
Et ça je ne l'oublierais jamais
Aussi loin que tu sois
Je veillerai toujours sur toi.
Maxalexis

Déposé par biscuit le 21/01/2018  


Un nuage
Y a-t-il plus beau paysage
Qu’au ciel un blanc nuage
Qui vous invite au voyage
A la rencontre d’un visage
Ce nuage je l’ai visité
Et j’ai voulu l’habiter
Y vivre en toute liberté
Dès que je t’ai vu,toi mon petit chat
De ton nez tu touche mon visage
Dans ma main tu as glissé ta patte
Quand je suis avec toi
Je suis toute à ma joie
Il n’y a plus rien pour moi
Que la chaleur de ta tendresse
Le floconneux nuage blanc
Est là haut qui m’attend
Je m’y pelotonne sagement
Et m’y endors en rêvant
Et je flotte dans l’air
Avec ma boule de tendresse
Ca a l’air de lui plaire
L’escapade en ciel clair
Voici un gros nuage gris
Qui lâche ses larmes de pluie
Qu’est ce qui lui a pris
De nous réveiller ainsi
Et c’est la descente infernale
Qui nous ramène au point final
Après ce voyage merveilleux
Ce n’était qu’un rêve
Une toute petite trêve
Ces moments sont inoubliables
Et ce bonheur inexplicable.

Déposé par biscuit le 20/01/2018  

Se battre, avancer sans se retourner
Peu importe les malheurs de notre vie
La vie est trop courte pour être gâchée
Il faut continuer à se battre peu importe ce qui est dit
Il ne faut jamais baisser les bras
Ce serait gâcher ce qu'on a fait jusque là
On a pas le droit de tout laisser tomber
Juste parce qu'on en a assez
On a le droit parfois de craquer
Mais il faut réussir à se relever
Faire face aux difficultés
Ce n'est pas les contourner
Mais les surmonter
Et sans jamais se retourner
La vie est un véritable combat
Où il ne faut jamais baisser les bras
La peine est une douleur qu'on ne peut effacer
Il faut juste attendre et se dire que ça va passer
On se dit souvent qu'on y arrivera pas
Mais un ange nous y aidera
Je sais que le mien veille sur moi
Mais même si je ne le vois pas
Je sais qu'il est et sera toujours là
Et j'attends avec impatience le jour où on se reverra
A toi mon ange...
Poème de ElisefanGrég

Déposé par biscuit le 19/01/2018  

"Un être qui s’éteint, ce n’est pas un mortel qui finit,
C’est un immortel qui commence.
C’est pourquoi en attendant que j’aille le rejoindre,
Je ne lui dis pas adieu, je lui dis à bientôt.
Car la douleur qui me serre le cœur raffermit, à chacun de ses battements,
Ma certitude qu’il est impossible d’autant aimer un être et de le perdre pour toujours.
Ceux que nous avons aimés et que nous avons perdus ne sont plus où ils étaient,
Mais ils sont toujours et partout où nous sommes.
Cela s’appelle d’un beau mot plein de poésie et de tendresse : le souvenir."
(Doris Lussier)

Déposé par biscuit le 18/01/2018  

Pour la compagne ou le compagnon qui n'est plus
Pour toi qui viens ici pour l'ultime séparation, pour l'ultime hommage à celui ou celle qui t'a donné sa fidélité, son amour, ses joies, sa reconnaissance, et pour lequel ou pour laquelle tu as eu des nuits de veille quand la maladie frappait...
Pour toi qui avais un langage unique pour échanger, pour adoucir, avec celui ou avec celle qui communiquait par un simple battement des paupières, un frémissement du museau, et qui exprimait, qui transmettait tant de messages ineffables, d'un miaulement ou d'un ronron, d'un aboiement particulier, ou qui jappait à ton approche, ou donnait de la voix.
Pour toi qui cheminais avec lui ou avec elle, et qui partageais ses jeux,
Pour toi dont il ou elle était le gardien du logis, Pour toi qui as mille et mille histoires à nous dire sur lui ou sur elle, chien ou chat,
Pour toi dont il ou elle a été le témoin de tant d'évènements familiaux,
Pour toi qui revis à présent la belle histoire d'amour qui vous liait, ne garde au coeur et en ta mémoire que la couleur de ses yeux, et de son pelage, son nom, son image, les heures de complicité, sa force vive, celle d'hier, tout ce que ce compagnon ou cette compagne t'a donné...
Que ta croyance en la survie du souffle qui l'animait soit la plus forte...
Alors ta compagne ou ton compagnon sera présent(e) dans l'invisible qui nous entoure, et tu seras apaisé(e).
Bernard Blancotte
de l'Académie du Languedoc
Paris, le 9 septembre 1988

Déposé par biscuit le 17/01/2018  

Nos doux compagnons
Nous les aimons,
Nous les choyons,
Nous les protégeons,
Nous les soignons,
Nous leur devons
Toute notre protection
Toute leur dévotion...
Ils nous aiment,
Ils nous protègent,
Ils sont fidèles,
Ils sont tendres,
Prêts à nous défendre...
Respect, nous leur devons
A tous ces animaux doux
Nos tendres compagnons,
Ils doivent vivre avec nous
En bonne harmonie
Pendant leur courte vie
C'est notre bouffée de joie ,d'amour ,de tendresse ,c'est notre boule de poil qu'ont aime
C'est notre étoile

Déposé par biscuit le 15/01/2018  

"La mort n’est rien
Je suis simplement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi. Tu es toi. Ce que nous étions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours. Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné. Parle-moi comme tu l’as toujours fait. N’emploie pas de ton différent.
Ne prends pas un air solennel ou triste. Continue à rire de ce qui nous faisait vivre ensemble. Prie. Souris. Pense à moi. Prie pour moi. Que mon nom soit toujours prononcé à la maison comme il l’a toujours été. Sans emphase d’aucune sorte et sans trace d’ombre.
La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié. Elle reste ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de ta pensée, Simplement parce que je suis hors de ta vue ? Je t’attends. Je ne suis pas loin. Juste de l’autre côté du chemin.",

Déposé par biscuit le 14/01/2018  


THICH NHAT HANH
La source de l'amour est profonde en nous et nous pouvons aider les autres a réaliser beaucoup de bonheur. Un seul mot, un geste, un pensée peuvent réduire la souffrance d’une personne et lui apporter de la joie.,

Déposé par biscuit le 12/01/2018  


La Courbe de tes yeux,
La courbe de tes yeux fait le tour de mon cœur,
Un rond de danse et de douceur,
Auréole du temps, berceau nocturne et sûr,
Et si je ne sais plus tout ce que j'ai vécu
C'est que tes yeux ne m'ont pas toujours vu.
Feuilles de jour et mousse de rosée,
Roseaux du vent, sourires parfumés,
Ailes couvrant le monde de lumière,
Bateaux chargés du ciel et de la mer,
Chasseurs des bruits et sources des couleurs,
Parfums éclos d'une couvée d'aurores
Qui gît toujours sur la paille des astres,
Comme le jour dépend de l'innocence
Le monde entier dépend de tes yeux purs
Et tout mon sang coule dans leurs regards.
Paul ELUARD, Capitale de la douleur, (1926)
**********,

Déposé par biscuit le 12/01/2018  

poème à notre petit être aimé
Petit être de douceur,
qui m'a donné tant de bonheur,
toi, qui réchauffais mon coeur,
dans mes moments de pleurs.
Petit être de douceur,
tu as enrichis ma vie,
de souvenirs tellement jolis,
inscris dans le livre de ma vie.
Petite être de douceur,
nous avons traversé des nuits d'orages,
nos coeurs emplis de rage.
Petit être de douceur,
toi, l'ami fidèle pour toujours,
celui qui ne trahi jamais,
quelque soit le parcours.
Après un dernier regard,
qui m'enlevait mon dernier espoir,
tu m'as donne un dernier baiser,
comme pour me dire,
je dois te laisser.
Tu es parti doucement,
et j'ai revu tous nos moments,
te voilà envolé,
vers cette fameuse éternité.
Va mon coeur, mon bonheur,
tu as gagné ta place au paradis,
et si jamais tu croise un ange,
laisses' toi donc emporté,
dans les profondeurs du firmament,
Petit être de douceur,
n'oublies jamais maman et ta soeur
un jour tu verras,
je reviendrai auprès de toi.
Au revoir, mon coeur,
au revoir, mon grand bonheur,
au revoir petit ange,
au revoir,
petit-être de douceur.......

Déposé par biscuit le 10/01/2018  


Tu étais mon cœur, mon bonheur,
Ce qui m’est arrivé de meilleur,
Tu m'écoutais avec tendresse,
Toi mon petit ange
Tu n’étais que câlins et caresses,
T'avais les yeux remplis d'affection
Tu me donnais sans compter
Je t’ai aimé comme mon enfant,
Tu étais mon ami, mon confident
Mais tu es parti, un matin au paradis
Sans rien dire, sans faire de bruit
Juste un bisous pour me dire merci
Ton dernier soupir s’est enfuit,
Laissant mon cœur meurtri,
Me laissant dans mon silence
Enfermée dans cette peine immense.
Ton absence est une souffrance au quotidien
Toi mon ange, mon amour de petit chat d’amour
Au paradis où tu reposes, sois heureux,
Pour toujours dans mon coeur tu demeures.
Ta famille qui t’aime et t’aimeras
câlins et bisous sur ton petit ventre ,

Déposé par biscuit le 08/01/2018  


On a tous quelqu'un de qui on ne parle jamais.
Quelqu'un qui nous importait tant,
Que même en respirant son nom,
L'âme tremble avec ses souvenirs et ses peines.
(Nikita Gill),

Déposé par biscuit le 03/01/2018  

Paroles de la chanson "Un Jour" par Damien Sargue
Où vont ceux qu’on aime
Quand ils disparaissent,
Tout à coup ?
Quelqu’un qui nous laisse,
Quelqu’un qui vous blesse
Quand il s’en va trop loin de nous.
Ils sont en nous-mêmes,
À portée de nos souvenirs.
Pas un mot de trop,
Que le geste qu’il faut,
Pour une dernière fois,
Les retenir
Personne ne finit dans l’oubli,
Si quelqu’un l’attend encore ici.
Un ami manque toujours,
On pense toujours à son retour.
Un jour, tous les espoirs sont permis,
Que le passé reprenne vie ;
Le présent, les absents réunis.
Un jour, il fera bon s’endormir
Et ne plus penser au pire.
On vit aussi de souvenirs !
Que font ceux qui restent
Quand leur peine est plus forte que tout,
Quand ils se détestent
D’être ceux qui restent,
Ceux qui doivent aller jusqu’au bout ?
Personne ne finit dans l’oubli,
Si quelqu’un l’attend encore ici.
Un ami manque toujours,
On pense toujours à son retour
Un jour, tous les espoirs sont permis,
Que le passé reprenne vie
Le présent, les absents réunis.
Un jour, il fera bon s’endormir
Et ne plus penser au pire.
On vit aussi de souvenirs
Un jour, tous les espoirs sont permis,
Que le passé reprenne vie ;
Les présents, les absents réunis.
Un jour, il fera bon s’endormir
Et ne plus penser au pire.
On vit aussi de souvenirs !
Un jour, tous les espoirs sont permis,
Que le passé reprenne vie ;
Le présent, les absents réunis.
Un jour, il fera bon s’endormir
Et ne plus penser au pire.
On vit aussi de souvenirs !,

Déposé par biscuit le 01/01/2018  


Le Chat et la Lune William Butler Yeats
Le chat s'en allait ça et là,
La lune tournait comme une toupie,
Le plus proche parent de la lune,
Le chat rampant, leva les yeux.
Minnaloushe rampe dans l'herbe
De flaque de lune en flaque de lune,
Et là-haut la lune sacrée
Commence une phase nouvelle.
Minnaloushe a-t-il conscience
Que ses prunelles changent sans cesse,
Qu'elles vont du cercle au croissant,
Pour aller du croissant au cercle ?
Minnaloushe rampe dans l'herbe,
Solitaire, sage, important,
Levant vers la lune changeante
Ses yeux changeants.

Déposé par biscuit le 30/12/2017  


De l'autre coté de la vie
Quand je sortirai de mon corps,
Comme un papillon ou mieux encore
Pour m'envoler vers d'autres ciels,
Et découvrir d'autres soleils
Quand je partirai dans la nuit
Entre les fleurs et les bougies
Quand je partirai pour de bon,
Souviens-toi de cette chanson
Quand j'aurai fini d'en finir
Entre les larmes et les sanglots
Je viendrai vers toi sans rien dire
Et flotterai comme un drapeau
Et dans un signe de la main
Entre les vapeurs et l'encens
Je sais que tu me verras bien
Tu sauras que je suis vivant
De l'autre côté, de l'autre côté de la vie
Des mots de lumière, je t'écris
Entre le silence et la nuit
De l'autre côté, de l'autre côté du miroir
Si tu fermes les yeux, tu peux me voir
Quand j'aurai fini de parler
Que j'n'aurai plus rien à chanter
Alors, j'attendrai l'ascenseur
Et qu'importe le temps et l'heure
Si c'est à Paris dans mon lit
Ou dans un pays loin d'ici
Ce n'est qu'un contrat qui s'termine
Mais surtout pas la fin du film
De l'autre côté, de l'autre côté de la vie
Des mots de lumière, je t'écris
Entre le silence et la nuit
De l'autre côté, de l'autre côté du miroir
Si tu fermes les yeux, tu peux me voir
De l'autre côté, de l'autre côté de la vie
Des mots de lumière, je t'écris
Entre le silence et la nuit
De l'autre côté, de l'autre côté du miroir
Si tu fermes les yeux, tu peux me voir
Paroles: Alain Turban,
,

Déposé par biscuit le 28/12/2017  


Je t'aime encore si fort que ta vie est en moi.
Ton horizon est différent mais mon amour est là, vivant,
Tes souvenirs me réchauffent de toi
Ils sont comme l'ombre, preuve de lumière
Si les larmes parfois viennent arroser mon coeur
C'est que, jardin fleuri,
il embaume encore de ta présence silencieuse.
Si parfois ma souffrance veut prendre le dessus,
c'est preuve que je t'aime et que
rien ne pourra t'arracher de ma vie
Père André Marie,

Déposé par biscuit le 27/12/2017  

Mon âme s'est envolée ,telle une colombe,
Vers ce mystérieux paradis d'Eve et d'Adam.
J'ai suivi cette éblouissante lumière ,pour rentrer dans l'infini,
Alors une paix immense m'a envahie ,la peur, la tristesse,se sont envolées,
Les couleurs des fleurs,des arbres sont intenses,
Les bleus se marient avec les verts,
Les parfums des fleurs m'enivrent,
Telle une liqueur,la douce musique apaise mon âme,
Est ce cela la mort ?
Simplement le passage de la vie à la mort...
Alors oublions la tristesse,fêtons cet événement,
Qu'est la venue dans ce nouveau Monde qu'est le paradis,
Car la vie et la mort nous suivent pas à pas,
Mourir c'est vivre,vivre c'est mourir,
Le tout ne faisant qu'un...
Car rien ne meurt,tout renait, c'est cela l'éternité,
de l' ÉTERNEL...

Déposé par biscuit le 26/12/2017  

AU PAYS DES ETOILES
Dans le vaste infini
Où se noient les étoiles
Il existe un pays
Que l’absence nous voile.
C’est un pays magique,
Baigné de pur amour,
Aux charmes magnifiques
Où seul règne le jour.
Des cascades d’eau pure
Et des prairies fleuries,
Et des lacs, j’en suis sûre
Où l’on s’ébat, ravi.
A ce pays doré
Seules accèdent les âmes
De nos êtres aimés
Par un grand pont diaphane,
Sous un bel arc en ciel,
Vers une chaude lumière,
Dans ce pays de miel
Qui survit dans l’Ether.
S’y retrouvent ensemble
Nos parents, nos amis,
Nos amours et me semble
Nos animaux chéris.
Ils sont devenus anges
Entourés d’une aura,
C’est de là qu’ils s’arrangent
A gommer nos tracas !
Ils nous veillent sans cesse
Et calment nos chagrins,
Écartent nos détresses,
Nous montrant le chemin.
Ils soulagent nos peines
Et apaisent nos larmes,
Toutes nos peurs sont vaines,
Leur amour est une arme.
Dans le vaste infini
Où se noient les étoiles
Il existe un pays
Que l’absence nous voile.
Clau (novembre 2012)
,

Déposé par biscuit le 25/12/2017  


toi mon beau chat
qui a honnoré
plus que toutes les belles promesses
plus que tous les dons et amours imparfaits
qui a couvert d'or la part d'indignité des relations humaines,
qui a réanimé la part d'amour,
que le hommes n'ont pas pu recueillir,
n'ont pas su regarder et ont laissé mourrir,
sache que mes plus belles pensées
t'accompagne dans ta dernière demeure
récompense ta fidèlité sans faille
ton amour si parfait
toi mon fidèle ami
que j'aurais voulu éternel
puisses tu être une lumière
une étoile au firmament sans pareille.
,

Déposé par biscuit le 23/12/2017  

En cette fin d'année
Et en ce jour merveilleux qu'est noël
Je ne peux t'offrir un cadeau merveilleux comme chaque années
Je ne peux t'offrir les étoiles,parceque mon étoile c'est toi
Mais je peux t'offrir un plus beau cadeau
Et ce cadeau c'est mon coeur ,et mon amour à jamais
Toi et moi sommes ensembles comme des anges
Pourquoi?
Car tu es mon ange d'amour
Car tu es mon ange de toujours
Car tu me donne toute ta tendresse
Car tu éloigne ma tristesse
Et que ma vie avec toi n'était que du bonheur
Alors oui, je ne peux t'offrir de cadeau
Mais je peux t'offrir mon amour
Je peux t'offrir mon coeur
Et je peux t'offrir ma tendresse.
Mon amour de toujours
Je t'aime et je te souhaite
Un très bon et heureux noel
Pour toi mon petit chat que j'aime

Déposé par biscuit le 23/12/2017  

ANDRÉ PHILIPPUS BRINK ,On ne peut se fier a personne,les Chats,c'est autre chose,une fois qu'ils t'acceptent dans leur vie,c'est pour toujours

Déposé par biscuit le 20/12/2017  


Nous ,tes chats, nous te passons un message de la part de tous les chats qui veillent sur vous :
( Et oui nous communiquons entre nous !! Nous avons un 5ème sens......Nous sommes l'âme de votre maison....)
Même absents...Nous sommes là...notre esprit reste....pour un peu de baume sur votre coeur d'humain, Vous nous avez donné tellement d'amour
que l'on ne se quitte pas comme cela....Nous sommes avec vous...Rappeler vous des bons moments...et nous ronronnons à vos côtés...
Sens cette petite caresse....tu ne sens toujours rien ...normal...nous sommes là...dans ton coeur....
Ne sois pas triste car nous serons tristes. nous te voyons...nous lisons tes pensées...Tu ne vois rien !! Les textes égyptien nous nomment " chats de lumière "
Dans tes rêves nous apparaîtrons pour te soutenir et te consoler , nous sommes les gardiens " des portes de la nuit et du sommeil "
Penses à nous et nous serons à tes côtés.....Tu n'y crois pas ? normal !! C'est nous les chats... nous sommes des êtres magiques , les félins sacrés , descendants de Bastet, les pupilles de Rê le soleil
Et nous sommes maintenant ta lumière........,

Déposé par biscuit le 19/12/2017  

CITATION DE BENJAMIN CONSTANT
La douleur réveille en nous,
tantôt ce qu'il y a de plus noble dans notre nature : le courage.
Tantôt ce qu'il y a de plus tendre : la sympathie et la pitié.
Elle nous apprend à lutter pour nous
et pour les autres.

Déposé par SESHAT39 le 10/12/2017  

MATIN DE DECEMBRE
*****
On s'éveille...
du coton dans les oreilles
une petite angoisse douce...
autour du coeur comme mousse
c'est la neige,
l'hiver blanc,
sur ses semelles de liège
qui nous a surpris,dormant
alors sur un air de mélancolie
on pense, mélodie cruelle et monotone
en ce mois de Décembre si froid si gris
triste a nos coeur ,grisonne...
riche d'une émotion,qu'on affectionne
dans ce flocon qui voltige,son image fusionne
beauté magique, la joie de recevoir...
a la tristesse d'un souvenir,
on regarde par la fenêtre pleins d'espoir
on se souvient ,ça fait du bien de sourire...
et pouvoir se dire comme j'aimerai te voir courir
dans le jardin tout blanc,juste un instant
te voir faire de petit saut,bondir,et aboutir
dans mes petits bras ,te réchauffer comme avant....
********

Déposé par biscuit le 10/12/2017  


Les morts ne sont pas sous la terre
Ils sont dans le feu éteint,
Ils sont dans les herbes qui pleurent,
Ils sont dans le rocher qui geint ,
Ils sont dans la forêt,
Ils sont dans la demeure,
Les morts ne sont pas morts.
Aimé Césaire,

Déposé par SESHAT39 le 06/12/2017  

🌈 🧡 💖 😍 💌 😇 👼 🕊 💫 💞 💞 🎄 🎄 🎄 🎄 🐈 🐈 🐈 🐱 🐱 🐱 💙 💙 💙 💙 💙 💌 💌 🌈 🌈 🌈
Oh oui, rêvons !!! Rêvons de nos Anges...!!!
*
L'Important
*
- C'est quoi, l'Important ?
- L'Important, c'est d'accrocher des rires
Aux branches sèches de la vie…
*
- C'est quoi, la Vie ?
- La Vie, c'est chercher son étoile
Dans le fouillis du ciel…
*
- C'est quoi, le Ciel ?
- Le Ciel, c'est ce qu'on ne peut voir
Qu'en fermant les yeux…
*
- C'est quoi, les Yeux ?
- Les Yeux, ce sont des forges vives
où s'embrasent les rêves…
*
- C'est quoi, les Rêves ?
- Les Rêves….
*
C'est ce qui est important…
*
Robert Gélis ("En faisant des galipoètes", 1983)
🌈 🧡 💖 😍 💌 😇 👼 🕊 💫 💞 💞 🎄 🎄 🎄 🎄 🐈 🐈 🐈 🐱 🐱 🐱 💙 💙 💙 💙 💙 💌 💌 🌈 🌈 🌈

Déposé par biscuit le 06/12/2017  


"""On doit malheureusement se faire à l'idée que ces souvenirs font désormais partie du passé.""""
Ton départ , laisse de la peine, et la résignation.
S'il est vrai que tu fais partie du passé par ton absence, sache comme tous tes compagnons qui t'ont reçu dans ce Paradis des Animaux, que vous serez toujours présent dans nos pensées, et seule une personne matérialiste ne peut le comprendre. Durant votre vie parmi nous, vous nous avez marqué profondément par votre fidélité sans faille et votre dévouement sans limite.
Tu as pris ta place dans votre Paradis, tu vas recommencer ta nouvelle vie, en pensant à celle que tu viens de quitter, tu t'amuseras et un beau jour, tu arrêteras subitement le jeu, tu pointeras les oreilles, tu humeras l'air, et ton regard se dirigera dans une certaine direction, et subitement tu quitteras avec rapidité ce jeu pour te blottir dans les bras d'un de tes proches qui arrivera dans son Paradis. A ce moment vous serez unis pour l’éternité.
Toi qui n'est pas mort, mais simplement endormi pour un long sommeil, attends tous ceux que tu as aimés sur terre.,

Déposé par biscuit le 05/12/2017  

On ne les appelle pas nos compagnons
Pour une quelconque raison
Mais bien parce qu’ils nous accompagnent
Et nous aident à surmonter des montagnes
Ils s’abandonnent à notre amour
Et nous le rendent jour après jour
A travers le regard on sent leur affection
Et à notre vie, leur entière dévotion
Ils attendent patiemment notre retour
Quand on s’absente des heures, des jours
Leur joie indescriptible nous est promise
Parfois pour nous cacher quelques bêtises
Ils sont fidèles et oublient nos colères
Leur tendresse envers nous plus que sincère
Ils sont capables de nous accompagner
Dans nos souffrances et nous réconforter
Tous ceux qui ont enrichi mes jours
Je leur dédie ces quelques mots d’amour
Jamais je ne pourrais les oublier
Ils m’ont tant parfois regardé pleurer
Ils m’ont fait sourire aussi, si souvent
Quand ils jouaient comme des enfants
Avec leur regard rempli de malice
Ne manquait que la parole complice
Alors comment ne pas verser des larmes
Quand vient cet inévitable drame
De devoir leur offrir une dernière demeure
Dans laquelle le repos remplace la douleur
Aurevoir mes chers compagnons de vie
Mes animaux qui furent mes amis
Je n’oublierai jamais votre gentillesse
Votre présence et votre tendresse

Déposé par biscuit le 03/12/2017  


AVOIR UN CHAT C'EST :
Sortir en pyjama au beau milieu de la nuit.
Passer sans cesse le rouleau à poils sur tous ses vêtements.
Avoir un concert privé chaque soir en rentrant chez soi.
Avoir un concert privé chaque matin aussi ; ).
Dépenser des sommes phénoménales chez le véto.
Avoir une ombre qui te suit partout et ce même jusqu'au wc
Ne plus s'entendre avec tes voisins.
Lui trouver des excuses quand il a fait une bêtise.
Etre ridicule avec une voix de débile quand tu lui parles.
Etre surveillé quand tu manges.
Apprendre le sens du partage et finir par lui donner ton assiette.
Apprendre à s'organiser et ne plus jamais laisser de nourriture sur la table.
Ne plus avoir aucune autorité quand il te fait ses petits yeux de malheureux.
Lui interdire le canapé et finir par céder quand tu te sens seul.
Organiser tes week end en fonction de lui.
Avoir des centaines de photos de lui floues dans ton téléphone.
L'avoir aussi sur ton fond d'écran.
Lui apprendre des tours idiots et être tellement fier de lui.
Avoir envie d'en avoir un deuxième.
Avoir un ami qui te fait des calins quand tu es triste.
Te sentir incomplet quand il n'est pas avec toi.
Des rires à n'en plus finir quand il fait n'importe quoi.
De l'amour inconditionnel tous les jours.
Appréhender le temps qui passe parce qu'il vieillit plus vite que toi.
Etre prêt à tout pour lui.
Un immense bonheur que les gens qui n'en ont pas ne peuvent pas comprendre.
Avoir la chance d'avoir une petite boule de poil qui t'aime plus que tout au monde et qui te sera fidèle à jamais.
Avoir un chat c'est partager tellement d'amour qu'il est devenu impossible de vivre sans.
, ,

Déposé par biscuit le 02/12/2017  

Quand tes yeux peu à peu changeront de couleur
Emporte avec toi ton jardin retrouvé
Et mes caresses folles
Et mon amour qui ne t'a pas sauvé.,

Déposé par biscuit le 01/12/2017  


J'ai vu un mendiant qui n'avait plus de route ...
En le croisant je m'y retrouve un peu ...
Et puisque ton absence me laisse que des doutes...
Est ce que demain ça ira mieux ...
Je pense toujours à toi .,

Déposé par biscuit le 29/11/2017  

On ne vit pas sans se dire adieu
On ne vit pas sans souffrir un peu
Sans abandonner pour aller plus loin
Sur son chemin quelque chose ou quelqu'un

Déposé par biscuit le 28/11/2017  


Se battre, avancer sans se retourner
Peu importe les malheurs de notre vie
La vie est trop courte pour être gâchée
Il faut continuer à se battre peu importe ce qui est dit
Il ne faut jamais baisser les bras
Ce serait gâcher ce qu'on a fait jusque là
On a pas le droit de tout laisser tomber
Juste parce qu'on en a assez
On a le droit parfois de craquer
Mais il faut réussir à se relever
Faire face aux difficultés
Ce n'est pas les contourner
Mais les surmonter
Et sans jamais se retourner
La vie est un véritable combat
Où il ne faut jamais baisser les bras
La peine est une douleur qu'on ne peut effacer
Il faut juste attendre et se dire que ça va passer
On se dit souvent qu'on y arrivera pas
Mais un ange nous y aidera
Je sais que le mien veille sur moi
Mais même si je ne le vois pas
Je sais qu'il est et sera toujours là
Et j'attends avec impatience le jour où on se reverra
A toi mon ange...
Poème de ElisefanGrég

Déposé par biscuit le 27/11/2017  

le silence des oiseaux
un reportage ,hélas très intéressant sur Arte le 12 octobre dernier a aletès sur le déclin des oiseaux constaté par les scientifiques; ayant décrypté le phénomène,ils en déduisent que le bruit de toute parts est en partie responsable de la disparition de 50 pour 100 de nos oiseaux depuis 1960; outre les insecticides,supprimant une partie de leur nourriture ou les empoisonnant,cette pollution par le bruit diminue le rapprochement des couples entraînant ainsi une atteinte à la reproduction ,très intéressant quand on pense que certains mettent ça sur le dos des chats !!!!!!!!!!!!!!!!!

Déposé par SESHAT39 le 25/11/2017  

De la part de SESHAT qui "est en tournée", livraison de Tendresses et de gros gros câlins pour tous les Anges ami(e)s de ses Anges chéris 😉 😉 😃 😃 😘 😘 💌 💌 💌
💖 💖 💖 💗 💗 💙 💙 💚 💚 💛 💛 💛 💖 💖 💖 💗 💗 💙 💙 💜 💜 💜 🌈 🌈 🌈 🌈 💚 💚 💛 💛 💛 💖 💖 💖 💗 💗 💙
💙 💚 💚 💛 💛 💛 💚 💚 💚 💜 💜 🖤 🖤 💝 💝 💝 💝 💝 💌 💌 💌 💌 💌 💌 💜 💜 💜 🌈 🌈 🌈 🌈 ,

Déposé par biscuit le 25/11/2017  

A UN CHAT
Non moins furtif que l'aube aventurière,
Non moins silencieux que le miroir,
Tu passes et je pense apercevoir
Sous la lune équivoque une panthère.
Par quelque obscur et souverain décret
Nous te cherchons. Nous voulons, fauve étrange
Plus lointain qu'un couchant ou que le Gange,
Forcer ta solitude et ton secret.
Ton dos veut bien prolonger ma caresse;
Il est écrit dans ton éternité
Que s'accordent à ta frileuse paresse
Ma main et son amour inquiété,
Ton temps échappe à la mesure humaine.
Clos comme un rêve est ton domaine.
JOSE LUIS BORGES

Déposé par biscuit le 22/11/2017  

La vie c'est comme le soleil,
Parfois ça brille de mille feux,
Parfois ça ne brille pas du tout,
La vie est faite de joies et de peines,
De colères et de bonheurs,
La vie c'est aussi être malheureux et souffrir,
Et parfois être heureux,
La vie est un mystère,
Il faut tout accepter dans la vie

Déposé par biscuit le 20/11/2017  

Je serai toujours près de toi...
Cher maître,
Je voulais que tu saches que parfois la vie
Est sans pitié.
Elle nous sépare, or,
Jamais nous ne l'avions souhaité .
Du ciel parfois je te regarde mais tu
Ne me vois pas. Là- haut , je suis bien mieux .
J'ai trouvé ma place au milieu d'un monde heureux.
Et ce monde , lui , est ETERNITE.
Or, dans celui où je suis né les misères étaient bien réelles.
Elle m'ont emporté avec elle,
Oui maître , j'ai découvert que
Même avec toi , le monde pouvait se montrer
cruel .
Je suis quand même heureux d'avoir pu vivre avec toi.
Car petit ,
J'étais l'esclave de la maltraitance et des
Personnes sans coeur, sans amour.
Et puis tu es arrivé et m'a finalement délivré
Des chaînes qui me retenaient,
Et pour ça maître je te dis merci ...
J'ai encore beaucoup d'espoir .
Je me dis bien que l'on pourra se revoir.
Je reste fort comme je l'ai toujours été mais
Malheureusement , trop impuissant devant
la mort qui me menaçait.
.
Tu restes à jamais dans mon coeur .
Maître et Dieu du du bonheur
Ne m'oublie jamais,
Car moi je ne t'es jamais oublié .

Déposé par biscuit le 18/11/2017  


Un jour, dans un dernier soupir, tu t’es endormi
Pour ton dernier voyage vers le paradis.
Mes yeux pleins de larmes savaient que c’était fini.
Je voudrais trouver l’étincelle
Celle que j’avais avant que tu partes au ciel
Rejoindre l’éternel.
Alors je ferme les yeux
Pour essayer de te voir encore un peu,
Être juste un instant tous les deux.
Je te vois courir vers moi,
Je te tends mes bras,
Tu te blottis tout contre moi.
Le doux parfum des fleurs
Nous enivre de bonheur.
Je t’aime mon ange de tout mon cœur.
Les pétales de chaque fleur effleurent ma peau,
Toi attentif, tu écoutes mes mots,
Ces mots d’amour qui résonnent en écho,
Tu sembles être à des années-lumière de moi,
Et je t’avoue mon ange que j’ai le mal de toi.
C’est ce que l’on appelle l’amour je crois.
Je me souviens de toi,
Je me souviens quand tu étais près de moi,
Il suffit à présent que je ferme les yeux,
Pour te retrouver dans les cieux,
Dans ce paradis merveilleux des rêves bleus.
Quelle chance le destin m'a donné de te connaître,
Toi si doux, si aimant, si parfait…
Ton souvenir ensoleille mon âme,
Jamais le feu sacré de notre amour ne s'éteindra,
Vivants pour toujours dans mon cœur vous resterez,
Malgré mes soupirs et mes larmes,
Je continuerai d'avancer doucement,
Me remémorant les bons moments,
Pas à pas afin de ne pas glisser
Dans cet abîme de tristesse et de douleur,
En pensant au futur bonheur
Qui un jour viendra,
Le jour du grand passage vers le mystérieux au-delà,
Et enfin nos retrouvailles !!,

Déposé par biscuit le 17/11/2017  

Câlin du matin :
J'ai vu un chat, tout petit chat,
Derrière cachés, puis deux, puis trois.
Puis des amis , tout autour, tous les jours
Des amis , pour leur donner de l'amour.
Dans les buissons il y avait plein de chats,
Pas plus gros que des petits rats.
Et encore des amis pour les soigner,
Les dorloter, et même les faire adopter.
Mais il y a encore et toujours des chats,
Qui dehors ont peur, ont faim et froid.
Et des amis qui ne peuvent pas tout,
qui fatigués, pleurent à genoux.
Ha si les gens étaient responsables
mais on sait de quoi ils sont capable !
Pour ces chats non stérilisés et abandonnés
C'est de la souffrance qui est semée .
A tous mes amis, je dis encore merci
Merci pour eux d'être là-bas ou ici.
Car à chaque animal sauvé, stérilisé
c'est de l'amour qui est ressuscité.
(N.Bordaz)

Déposé par biscuit le 16/11/2017  

LE CHATS BOURGEOIS..........
.
Un chat tuait sans vrai désir.........
C'était un chat très riche et il n'avait pas faim...........
Il faut bien se distraire enfin.........
Chat bourgeois a tant de loisirs..........
On ne peut pas toujours dormir sur un coussin.............
.
De souris,il ne mangeait guère........
Son pedigree fameux l’ayant mis au dessus.............
Des nourritures du vulgaire............
Son régime était strict cet immeuble cossu.........
En outre visité,à des dates périodiques...........
Par les services de la dératisation...............
Gens aux procédés scientifiques..............
Tuant sans joie ni passion.............
Au nom de I’administration.........
De rat,de vrai bon rat,qui fuit et qu’on rattrape...........
Négligemment,ne le tuant qu’à petits coups..........
Sans tuer son espoir vrai plaisir de s'attrape...........
Il n'y en avait plus du tout.............
Avec leurs poisons et leurs trappes............
Restaient quelques moineaux bêtes et citadins..........
Race ingrate.........
Qu’on étendait d'un coup de patte.........
Assez misérable fretin..........
Oubliant les rats.........
L’employé du service d'hygiène ne vint pas...........
On l'avait convoqué..........
Sur une autre frontière.............
Pour tuer cette fois des hommes et la guerre..........
Approchant à grands pas des quartiers élégants........
Les maîtres de mon chat durent fuir sans leurs gants.............
En un quart d'heure, sur les routes incertaines............
Dans l'impérieux souci de sauver leur bedaine............
Ils oublièrent tout,les bonnes et le chat.............
Les bonnes changèrent d'état........
Loin de Madame,violées par des militaires..........
Elles si réservées,elles se révélèrent...........
Leur train de vie devint tout à coup opulent.......
Et elles prirent une bonne..........
Après un temps de désarroi.......
Le chat,devenu chat,comprit qu’il était roi.........
Que la faim est divine et que la lutte est bonne..........
D'un oeil blanc,d'une oreille arrachée aux combats..........
Dont il sorti vainqueur contre les autres chats............
Il paya ses amours royales sous la lune............
Sans régime et sans soin,ne mangeant que du rat..........
Il perdit son poil angora.........
Qui ne tenait qu’à sa fortune..........
Et auquel il ne tenait pas..............
Il y gagna la mine altière.........
Et l’orgueil des chats de gouttière.............
Et bénit à jamais la guerre.............
Qui offre aux chats maigris des chattes et des rats...........
.
Jamais ce que l'on vous donne.........
Ne vaudra ce que l'on prend..............
Avec sa griffe et sa dent............
La vie ne donne à personne...........
.
..........Jean Anouilh,Fables.............  ,

Déposé par biscuit le 11/11/2017  


MON ANGE
Quelque chose me suit
Pas a pas dans ma vie !
Plus le temps s’en vas
Plus je pense a toi !
Toi que je n’oublie pas
Et qui te trouve a des années lumières de moi !
On dit souvent que le temps efface les traces,
Que la blessure du cœur s’efface !
Moi je dis que chaque jour, le temps court
Il augmente ma peine jour après jour !
Le soir j’aperçois une étoile dans le ciel
Plus brillante que le soleil !
Je lui ai donné ton Nom
En versant des larmes d’émotion !
Toi mon ange de lumière
Je t’envoie mes je t’aime par la douceur de mes prières !
Tu est amour
Et dans mon cœur tu reste pour toujours !,

Déposé par biscuit le 08/11/2017  

On dit que l'absent est oublié avec le temps,
On dit que la douleur se referme avec le temps,
Ceux qui disent ça ne savent rien.
Moi je sais que tu me manqueras toujours,
Que tu seras toujours avec moi, où que j'aille,
Et que tu ne seras pas oublié

Déposé par biscuit le 05/11/2017  


Tu m'a quitté il y a plusieurs mois,
Mais je n'ai toujours pas trouvé le mode d'emploi,
Celui qui m'apprend à vivre sans toi,
A avancer devant soi...
Pourquoi j'ai si mal sans toi,
Les larmes coulent toujours pour toi.
Dis-moi pourquoi tu me manques tant que ça,
Pourquoi tu es parti là-bas...
Ça fait déjà plusieurs mois,
Et pourtant je n'oublie pas,
Je garde cette image en moi,
Celle où j'ai compris que je ne te reverrais pas...
Il n'y a plus que des pourquoi,
Des questions qui ne partiront pas,
Des remises en questions,
Des souvenirs avec toi...,

Déposé par biscuit le 04/11/2017  

Si vous me recueillez ....
Alors que je suis sans foyer ....
Si vous me redonner la santé .....
Alors je ne serais que bonté ....
C'est cette différence qui existe entre l'homme et l'animal .....

Déposé par biscuit le 03/11/2017  


On ne vit pas sans se dire adieu
On ne vit pas sans souffrir un peu
Sans abandonner pour aller plus loin
Sur son chemin quelque chose ou quelqu'un,

Déposé par biscuit le 01/11/2017  


Au temps de la Toussaint
Au temps de la Toussaint, quand les cimetières
S’ornent de chrysanthèmes et de bruyère,
Et qu’ainsi joliment embellis, joliment colorés,
Ils donnent à la mort comme un air de gaieté.
Quand auprès des caveaux et des tombes familiales,
Eclairés par la douce lumière automnale,
L’on revient chaque année, prier, se recueillir…
Je suis triste et mon cœur ne cesse de souffrir :
Quelque part tu attends, en lieu insolite,
Esseulé, loin des tiens, sans jamais de visite.
Et pour le souvenir, toi qui aimais les fleurs,
Vois-tu je n’ai rien d’autre à t’offrir que mes pleurs,
Ce modeste bouquet de fleurs, pour t’apporter un peu de douceur…,

Déposé par biscuit le 29/10/2017  


Des paroles de douceur,
Des moments de bonheur,
Des regards échangés,
Un zeste de complicité.
Suivre le même chemin,
Que du plaisir, aucune rancoeur.
Aimer et oublier,
Les blessures du passé,
Juste la magie de l'amour pur et instincif,
Une belle vie pour toujours jusque l'au-delà !,

Déposé par biscuit le 28/10/2017  


Une photo ..... et puis ......
Encore un soir
Seul dans ce noir
Avec comme seul espoir
Celui de le revoir
Je voudrais savoir
Même si c'est dérisoire
Si l'on a vécu une belle histoire

Déposé par biscuit le 26/10/2017  


La plus belle étoile de mon ciel
Je serai restée avec toi jusqu'au bout,
Au bout d'un chemin qui se termine ainsi
En ce jour où s'est arrêté ta vie
Je t'aimerai toujours malgré tout...
Je n'ai pas décidé pour toi,
Mais te voir souffrir n'était pas ce que je voulais
De tout mon amour, j'ai préféré
Laisser partir une partie de moi quand tu l'as voulu !
La plus belle étoile de mon ciel!
Tu vas me manquer...
Lorsque ton souffle s'est arrêté,
Ma main t’a accompagnée
Jusqu'à ce que tes yeux se vident de vie
Que ta lumière s'envole à jamais
Je n'ai que mes yeux pour pleurer comme on dit...
Mais j'ai toujours mon coeur et mes pensées pour t'aimer
Et tu restes la plus belle étoile de mon ciel
Tu étais tant présente dans ma vie,
Qu'aujourd'hui il y a plus qu'un vide!
Même si tout doit continuer,
Tu restes en moi à jamais.
Ta vie est la mienne, même si tu n'es plus là,
Ta présence est toujours en moi...
Et si tu me vois de là-haut, regarde-moi,
Mes yeux te chercheront, avec des larmes pour toi...
La plus belle étoile de mon ciel s'est éteinte
Je marcherai avec ton souvenir,
Même si je ne pourrai plus te dire,
En te prenant bien fort contre moi,
Que je t'aime, plus de mille fois!
Tu vas énormément me manquer,
Mais je continuerai de penser
Au moment où tu étais collée contre moi.
Aujourd'hui, je pleure après toi!
La plus belle étoile de mon ciel, ce sera toujours toi
Tu étais mon chat
Tu étais moi
Toujours là,
Même quand ça n'allait pas
Tu venais contre moi.
Toute à l'heure, je me suis collée une dernière fois à toi
Mes larmes explosent, j'ai tellement de douleur en moi
Du fait que tu ne seras plus jamais là...
Tu sais, je te l'ai dit, je t'aime, tu me manqueras et je t'aimerai
Mais sache à jamais, que jamais, je ne t'oublierai
Adieu...
Sache qu'ici reste de toi comme une empreinte indélébile!
,

Déposé par biscuit le 25/10/2017  

« Si vous êtes digne de son affection,
un animal deviendra votre ami, mais jamais votre esclave. »
Théophile Gautier.,

Déposé par biscuit le 24/10/2017  

Je pense à toi, lorsque les lueurs du soleil
Brillent dans la mer.
Je pense à toi, lorsque le scintillement de la lune
Se mire dans les sources.
Je te vois, lorsqu’au loin sur le chemin
La poussière se soulève,
Dans la nuit profonde, lorsque sur l’étroit sente
Le voyageur tressaille.
Je t’entends, lorsque des murmures étouffés
La vague monte là-bas.
Dans le paisible bosquet je vais souvent pour écouter
Quand tout se tait.
Je suis auprès de toi, aussi loin sois-tu,
Tu es près de moi.
Le soleil baisse, bientôt brilleront les étoiles.
Ah ! Si tu étais là !
Goethe

Déposé par SESHAT39 le 22/10/2017  

💚 💚 💚 💚 🌹 🌹 🌹 💌 💌 💚 💚 💚 💚 🌹 🌹 🌹 💌 💌
L’ESPÉRANCE
**
J’ai ancré l’espérance
Aux racines de la vie
*
Face aux ténèbres
J’ai dressé des clartés
Planté des flambeaux
A la lisière des nuits
*
Des clartés qui persistent
Des flambeaux qui se glissent
Entre ombres et barbaries
*
Des clartés qui renaissent
Des flambeaux qui se dressent
Sans jamais dépérir
*
J’enracine l’espérance
Dans le terreau du cœur
J’adopte toute l’espérance
En son esprit frondeur.
**
Andrée Chedid
💚 💚 💚 💚 🌹 🌹 🌹 💌 💌 💌 💌

Déposé par GHETGHET le 22/10/2017  

JOACHIM du BELLAY
petits museau , petites dents , yeux qui n'étaient point trop ardents
Mais desquels la prunelles perses imités la couleurs diverses qu'on voit en cet arc pluvieux qui se courbes au travers des cieux

Déposé par biscuit le 21/10/2017  


"Un animal, c'est de la vie enveloppée de fourrure ou d'écailles, habitée par l'inquiétude, capable oh combien capable, de tendresse, de force, de courage et de peur".
Jean-Paul Lebourhis,

Déposé par biscuit le 20/10/2017  


Les chats nous transmettent de l'amour à travers leur silence et leurs caresses pour panser nos blessures secrètes car l'être humain face à l'animal ne se sent ni jugé ni trahi mais apaisé sans essayer de cacher ses chagrins. A l'inverse, le chat n'agira de la sorte que s'il trouve confiance et affection auprès de ses maîtres, un chat compréhensif se mérite.,

Déposé par biscuit le 17/10/2017  

On a tous quelqu'un de qui on ne parle jamais.
Quelqu'un qui nous importait tant,
Que même en respirant son nom,
L'âme tremble avec ses souvenirs et ses peines.
(Nikita Gill) ,

Déposé par SESHAT39 le 14/10/2017  

Les Soleils d’Octobre
...........................
Auguste Lacaussade
**
Aux jours où les feuilles jaunissent,
Aux jours où les soleils finissent,
Hélas ! nous voici revenus ;
Le temps n’est plus, ma-bien-aimée,
Où sur la pelouse embaumée
Tu posais tes pieds blancs et nus.
*
L’herbe que la pluie a mouillée
Se traîne frileuse et souillée ;
On n’entend plus de joyeux bruits
Sortir des gazons et des mousses ;
Les châtaigniers aux branches rousses
Laissent au vent tomber leurs fruits.
*
Sur les coteaux aux pentes chauves,
De longs groupes d’arbustes fauves
Dressent leurs rameaux amaigris ;
Dans la forêt qui se dépouille,
Les bois ont des teintes de rouille ;
L’astre est voilé, le ciel est gris.
*
Cependant, sous les vitres closes,
Triste de la chute des roses,
Il n’est pas temps de s’enfermer ;
Toute fleur n’est pas morte encore ;
Un beau jour, une belle aurore
Au ciel, demain, peut s’allumer.
*
La terre, ô ma frileuse amie !
Ne s’est point encore endormie
Du morne sommeil de l’hiver…
Vois ! la lumière est revenue :
Le soleil, entr’ouvrant la nue,
Attiédit les moiteurs de l’air.
*
Sous la lumière molle et sobre
De ces soleils calmes d’octobre,
Par les bois je voudrais errer !
L’automne a de tièdes délices :
Allons sur les derniers calices,
Ensemble, allons les respirer !
*
Je sais dans la forêt prochaine,
Je sais un site au pied du chêne
Où le vent est plus doux qu’ailleurs ;
Où l’eau, qui fuit sous les ramures,
Échange de charmants murmures
Avec l’abeille, avec les fleurs.
*
Dans ce lieu plein d’un charme agreste,
Où pour rêver souvent je reste,
Veux-tu t’asseoir, veux-tu venir ?
Veux-tu, sur les mousses jaunies,
Goûter les pâles harmonies
De la saison qui va finir ?
*
Partons ! et, ma main dans la tienne,
Qu’à mon bras ton bras se soutienne !
Des bois si l’humide vapeur
Te fait frissonner sous ta mante,
Pour réchauffer ta main charmante
Je la poserai sur mon cœur.
*
Et devant l’astre qui décline,
Debout sur la froide colline,
Et ton beau front penché sur moi,
Tu sentiras mille pensées,
Des herbes, des feuilles froissées
Et des bois morts, monter vers toi.
*
Et devant la terne verdure,
Songeant qu’ici-bas rien ne dure,
Que tout passe, fleurs et beaux jours,
A cette nature sans flamme
Tu pourras comparer, jeune âme,
Mon cœur, pour toi brûlant toujours !
*
Mon cœur, foyer toujours le même,
Foyer vivant, foyer qui t’aime,
Que ton regard fait resplendir !
Que les saisons, que les années,
Que l’âpre vent des destinées
Ne pourront jamais refroidir !
*
Et quand, noyés de brume et d’ombre,
Nous descendrons le coteau sombre,
Rayon d’amour, rayon d’espoir,
Un sourire, ô ma bien-aimée !
Jouera sur ta lèvre embaumée
Avec les derniers feux du soir.
**
Auguste Lacaussade, Poèmes et Paysages
,

Déposé par biscuit le 14/10/2017  

Allongée,
je suis perdue dans mes pensées.
je pense à toi,
partie loin de moi...
je regarde les étoiles,
comme on le fesait avant
que tu t'en ailles.
le soir, quand il fesait bon,
nous nous installions
sur la terrasse pendant des heures
à contempler ces belles lueurs...
à chaque foi que je vois une étoile filante,
je fait un voeu, un souhait que je désire :
TE RETROUVER TOI QUI ME HANTE
serait mon plus grand désir...
je serais heureuse de te retrouver
après toutes ces années passées
sans toi à mes côtés
pour m'épauler et me guider...
avec toi, j'avais la joie de vivre.
elle est partie avec ton dernier soupir.
je n'aurais jamais cru pouvoir souffrir
autant que ce jour où tu as du partir...


L'Album photo contient 6 photos



Poster un message ou bien Déposer une fleur

Identifiez vous

Pour poster un message ou bien une fleurs, vous devez être un membre inscrit

Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       
Poster un message
ou bien Déposer une fleur

Joindre un message court avec une fleur :


Validez