Absynthe

 
recherchez toutes les informations sur Absynthe
sur le site cimetierepourchat.com  
sur le web  
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page
  La page de Absynthe a été vue 9 540 fois.

En hommage à Absynthe

EUROPEEN
Il est né le :06/04/2009
Il nous a quittés le :11/11/2010
 



En hommage à Absynthe




Absynthe mon petit bb d amour tu etais un des chats de l exterieur dont jr nourissais la maman, a l age de deux mois pousse par la curiosite tu es entre dans la maison je venais de perdre mon diamant et bien entendu tu etais le bienvenue. Tu etais le roi des caresses,des ronrons mon petit bonhomme roux.tu ne sortais jamais de la cour pourtant ce onze novembre tu es parti je t ai cherche,appele mais en vain j ignore ou tu te trouves mon coeur.







270 Fleurs

Déposé par lince34
Déposé par lince34
pour toi mon bel ange, tendres calinous en cette journée du 11/11/2016
Déposé par poussy
Déposé par poussy
Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats
Pour Absynthe , bisous minou
Déposé par Olisa
Déposé par Olisa
Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE
Déposé par lepapou
Déposé par lepapou
Tendres pensées pour Absynthe
Déposé par Alexlyly
Déposé par Alexlyly
Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats
Déposé par poussy
Déposé par poussy
Déposé par Mariechats
Déposé par Mariechats
Déposé par poussy
Déposé par poussy
Déposé par poussy
Déposé par poussy
Déposé par lepapou
Déposé par lepapou
Toujours dans nos coeurs
Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39
Déposé par poussy
Déposé par poussy
Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE
Déposé par poussy
Déposé par poussy
Déposé par mumubert
Déposé par mumubert
un bouquet de tendresse pour toi
Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE
Déposé par SOCRATE

13 messages


Déposé par SESHAT39 le 25/12/2014  

Le sapin de noël (ou le petit sapin sous la neige)
***********
Le petit sapin sous la neige
Rêvait aux beaux étés fleuris.
Bel été quand te reverrai-je ?
Soupirait-il sous le ciel gris.
Dis moi quand reviendra l’été !
Demandait-il au vent qui vente
Mais le vent sans jamais parler
S’enfuyait avec la tourmente.
Vint Ă  passer sur le chemin
Un gaillard Ă  grandes moustaches
Hop lĂ  ! en deux coups de sa hache,
A coupé le petit sapin.
Il ne reverra plus l’été ,
Le petit sapin des montagnes,
Il ne verra plus la gentiane,
L’anémone et le foin coupé.
Mais on l’a paré de bougies,
Saupoudré de neiges d’argent.
Des clochettes de féerie
Pendent Ă  ses beaux rameaux blancs.
Le petit sapin de noël
Ne regrette plus sa clairière
Car il rêve qu’il est au ciel
Tout vêtu d’or et de lumière.
Pernette Chaponnière
<3<3<3<3
Noël sans toi
Noël sans joie
Et revoilĂ  le temps des larmes qui revient
J'entends le vent qui pleure au loin
Je voudrais tant que tu sois lĂ 
Noël sans toi
Ce soir ma peine est de retour
Les cloches sonnent dans la vallée
J'entends les gens rire et chanter
Moi, je suis sans toi encore une fois
Noël sans toi
Je reste seule avec ma peine
Je voudrais tant que tu reviennes
Et te serrer dans mes bras
Noël sans toi
Noël sans joie
Il ne me reste rien, le bonheur s'est enfui
Le feu s'Ă©teint, tout est fini
Et dans mon coeur, il fait si froid


Déposé par elise2512 le 11/11/2014  

TON NOM
J'ai Ă©crit ton nom sur le sable,
mais la vague l'a effacé.
J'ai gravé ton nom sur un arbre,
mais l’écorce est tombée.
J’ai inscrusté ton nom dans le marbre,
mais la pierre a cassé.
J’ai enfoui ton nom dans mon coeur,
et le temps l’a gardé.
(Gustave THIBON)
******************
Douces et tendres caresses petit cœur et une pensée pour ta maman en ce triste jour.


Déposé par SESHAT39 le 11/11/2014  

Mardi 11 Novembre 2014
-------------------------------------
Centenaire de la Grande Guerre
SOUVENIR ET RECUEILLEMENT
*************
Le dormeur du val
C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.
Un soldat jeune, bouche ouverte, tĂŞte nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est Ă©tendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.
Les pieds dans les glaĂŻeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.
Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.
Arthur Rimbaud

Déposé par MC le 28/06/2014  


La Courbe de tes yeux,
La courbe de tes yeux fait le tour de mon cœur,
Un rond de danse et de douceur,
Auréole du temps, berceau nocturne et sûr,
Et si je ne sais plus tout ce que j'ai vécu
C'est que tes yeux ne m'ont pas toujours vu.
Feuilles de jour et mousse de rosée,
Roseaux du vent, sourires parfumés,
Ailes couvrant le monde de lumière,
Bateaux chargés du ciel et de la mer,
Chasseurs des bruits et sources des couleurs,
Parfums éclos d'une couvée d'aurores
Qui gît toujours sur la paille des astres,
Comme le jour dépend de l'innocence
Le monde entier dépend de tes yeux purs
Et tout mon sang coule dans leurs regards.
Paul ELUARD, Capitale de la douleur, (1926)
**********


Déposé par goulou50 le 28/11/2013  

Au paradis des chats te voilĂ  jeune et fier,
Oubliant ton grand âge et tes plaintes d’hier…
Tu m’as accompagnée un morceau de ma vie,
Mais je t’ai dit adieu, en cette journée
Je ne t’entendrai plus miauler en ma maison,
Mais en mon cœur tu es, et pour tant de saisons.
Mon beau chat mystérieux, referme tes beaux yeux
Sur tout ce qui fut ton bonheur, ton univers.
Merci pour tes caresses et tes pattes de velours,
Toutes ces années où tu m’offris tout ton amour.
J’aimais ta fourrure, ta présence apaisante,
Et il me manque ce soir ta douceur bienfaisante.
Repose en ma mémoire, je ne t’oublierai pas…
Je devine dans mon verre le feu de tes prunelles…
Puisse quelque ange félin t’offrir un bout de ciel,
Moi je te donne mes larmes sur l’empreinte de tes pas…


Déposé par chacaju le 23/11/2013  

A toi qui as perdu un ĂŞtre qui t'Ă©tait cher,
Retiens les souvenirs qui t'ont tant fait frémir,
Tu déplores ta tristesse, tu maudis l'éphémère,
Tu rĂŞves de sa main pour pouvoir la tenir,
Il entame une autre ère comme on joue un prélude,
Regarde autour de toi mĂŞme si tu ne le vois pas,
Offre-lui quelques mots malgré les habitudes,
Ressens donc sa présence car son âme est vers toi,
Les ailes lui ont poussé, il est devenu ange,
Bien heureux et posé il guidera tes pas,
Il veut te sentir bien, que surtout rien ne change,
La mort des âmes n'est pas, écoute le tout bas,
Il viendra te trouver sous forme déguisée,
Et malgré son absence, il va te soutenir,
Il te lance un message, celui de continuer,
Sur le chemin de la vie il veut te voir sourire..
Je t'aime tendrement....
Alexandra Jardin


Déposé par elise2512 le 11/11/2013  

Bien que les fleurs se fanent, meurent et disparaissent,
leurs précieux parfums demeurent toujours.
Tout comme ces fleurs Ă©clatantes,
ceux que nous aimons ne meurent jamais réellement;
ils demeurent avec nous Ă  jamais,
empreints dans nos souvenirs les plus précieux.
Nos sentiments et notre amour Ă  leur Ă©gard sont intarissables et,
quand bien mĂŞme, nous ne pouvons ni les toucher, ni les sentir,
il nous suffit de fermer les yeux pour les voir.


Déposé par chacaju le 16/09/2013  

Le chat sous la fenĂŞtre
Le chat sous la fenĂŞtre
soulève sa petite patte
pour pouvoir sortir
et ses yeux grands ouverts
qui cherchent des regards
pour qu’il puisse l’ouvrir
Le chat sous la fenĂŞtre
tapote doucement
avec son coussinet
sur quelques marguerites
qui se reflètent sur la vitre
derrière une ombre bleutée
Le chat sous la fenĂŞtre
observe les oiseaux,
et d’un coup sec
s’envole dans le ciel
pour attraper le papillon
qui a pu s’échapper
La chat sous la fenĂŞtre
d’un coup a disparu
Alors je regarde une corbeille de cerises
posée sur le vieux banc cassé
La petite patte n’est plus là
Le papillon vole un peu plus loin
J’entends le son du beau ruisseau qui coule au pied de ma maison
il n’y a plus qu’un grand rayon de soleil
qui traverse la fenĂŞtre
Et c’est bientôt l’été.
Elodie Santos
A tous nos compagnons qui se sont envolés pour rejoindre le beau paradis blanc, nous ne les oublierons jamais, et de nos cœurs, ils ne s'envoleront pas. Nous leur souhaitons beaucoup de bonheur là où il n'y a ni souffrance, ni haine, ni cruauté mais beaucoup de sérénité. Amitiés et tendres pensées à tous vos petits protégés.


Déposé par elise2512 le 14/07/2013  

CHAT, TU ES MON AMI… de Gilbert Dumas
Chat, tu es mon ami, mon confident muet,
Tu es la poésie, tu es l’art d’être aimé.
Tu as l’œil perçant au fond duquel scintille,
Le désir envoûtant d’une étoile qui brille.
Cet Ĺ“il est une Agathe version multicolore,
Il demande l’Amour, l’attend ou bien l’implore,
Tout ton corps se prépare, offert à la caresse,
Aussi tendu de joie qu’une jeune maîtresse.
A peine que ma main ne vienne t’effleurer,
Que tu danses déjà, ne sachant où passer.
Tout ton ĂŞtre me frĂ´le, Ă©lectrique, impatient,
Recherchant le plaisir traduit en ronronnant.
Il suffit que je te touche et le miracle opère
Tu deviens un enfant, dans les bras du père.
Je te prends contre moi, monte sur mon Ă©paule,
Ta douceur me convient, c’est parti, je te cajole.
Tes griffes sont rentrées, tes pattes sont douces,
Tu rebondis sur moi, comme balle de mousse.
J’arrêterais le temps, sublime instant de paix,
Pour te garder, contre mon cœur, toute l’éternité.


Déposé par lince34 le 26/06/2013  

Mon absynthe ais-je rêvé où es-ce bien toi que j' ai aperçu dans ma cour hier matin , je t' ai appelé deux,trois fois par ton nom tu t' es retourné à chaque fois mais quand j' ai voulu t'approché tu as pris peur et tu es parti en courant, si c'est toi tu es devenu un bien beau minou comme je l'imaginais, je t'aimerai toujours mon amour de chat


Déposé par chacaju le 22/05/2013  

À fréquenter le chat, on ne risque que de s'enrichir.
Nos compagnons les plus parfaits n'ont jamais moins de quatre pattes.
De la confiance mentale, du murmure télépathique
En s'associant avec un chat, on ne fait que prendre le risque d'ĂŞtre plus riche
Le temps passé avec un chat n'est jamais perdu.
Colette.
Merci pour les fleurs déposées à notre cléo, je dédie ces quelques vers à tous vos fidèles compagnons.


Déposé par elise2512 le 30/04/2013  

Absynthe est parti mais les moments de bonheur que vous avez partagés sont à jamais gravés dans votre coeur.


Déposé par moroc le 30/04/2013  

Tendres pensées pour votre petit ange Absynthe, je partage votre chagrin, courage et réconfort a vous en ce triste jour.


L'Album photo contient 1 photo


Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie


Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut