Ammonet

 
recherchez toutes les informations sur
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  

En hommage à Ammonet

Race :EUROPEEN
Il est né le :11/09/1991
Il nous a quitté le :14/09/2007
 



En hommage à Ammonet

Petite Ammonet, toi dont j'ai pris le nom pour le cimetière et plein d'autres sites Internet, tu étais déjà une vieille chatte quand tu es arrivée dans le jardin où je nourrissais des chats errants. J'avais réussi à te trapper et à te faire stériliser. A cette occasion, mon vétérinaire m'a dit que tu avais au moins 8 à 10 ans, que tu avais eu de nombreuses portées et que tes dents étaient dans un état épouvantable. Bref, la stérilisation et le retrait de tes dents gâtées t'ont probablement prolongé la vie de plusieurs années. Tu as été une de celles qui s'est laissée trapper quand j'ai déménagé, il y a 7 ans. Après deux ans dans le nouveau jardin, je voyais que tu n'allais pas bien, tu avais du mal à respirer. J'ai essayé de t'attraper, mais en vain. Le 14 septembre 2007, je suis sortie dans le patio pour placer la trappe en espérant te capturer, et là, je t'ai trouvée sans vie, allongée au beau milieu du patio. Et ce jour-là, hélas, a été la première fois que j'ai pu te toucher... pour te mettre dans la cage et t'emmener chez le véto pour que tu aies des obsèques décentes (crémation).
Mais tu as quand même eu une longue vie, qui n'a pas toujours dû être facile. Tes 6 ou 7 dernières années, tu as connu enfin un peu de paix, des copains chats qui t'adoraient, surtout Léo qui ne t'as plus quittée dès que tu es arrivée, et une gamelle assurée deux fois par jour, plus une cave tempérée où te réfugier la nuit avec tes amis. J'aurais aimé faire plus pour toi, mais c'est tout ce que tu m'as laissée faire.
Ta date de naissance est une estimation, basée sur celle qu'a fait le vétérinaire quand il t'a stérilisée et soignée. Tu étais toute menue mais bien en chair, et tu n'as jamais dû dépasser les 3 kg et demi au mieux de ta forme.
Repose en paix, petite chatoune qui ressemblait un peu à notre Bubulle. Peut-être étiez-vous de la même famille, car vous veniez du même jardin.




285 Fleurs

 
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET
Déposé par GHETGHET

11 messages


Déposé par GHETGHET le 16/09/2016  
Je suis seul
Pourquoi suis-je si seul, mon chat,
Si seul lorsque tu n'es pas là ?
Tu ne fais pourtant aucun bruit.
Tu dors, fermé comme la nuit.
Tu ne tiens guère plus de place
Que mon plus gros livre de classe.
Et qui croirait que tu respires
Bercé comme un petit navire ?
Alors pourquoi, pourquoi, mon chat,
Suis-je tout autre quand je vois,
Sur mon papier blanc, le soleil
Tailler l'ombre de tes oreilles ?
( Maurice Carême )

Déposé par mistigri13 le 14/09/2016  
Ne sois pas triste, je suis toujours à tes côtés. Mon corps est parti, mais mon âme est là tout près de toi.
Je t'envoie la brise de mon âme pour que tu continues à penser à moi et pour te montrer que où que je sois je continue à t'aimer.

Déposé par KEKER le 14/09/2016  
Pour toi, pour que tu ne sois pas oubliée...
LES DATES ANNIVERSAIRES
***********************
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir un instant nos coeurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous.
***
Je suis toujours surpris par les coïncidences
Qui nous font un clin d'oeil du fond de leur mémoire
En posant des bonheurs sur les journées d'absence
Et nous laissent à penser que rien n'est un hasard
***
Peut-être est-ce un moyen lorsqu'ils se manifestent
Pour ceux qui sont partis dans un autre univers
De nous tendre la main par l'amour qui nous reste
Pour nous aider parfois à franchir des frontières
***
Est-ce nous qui pouvons au travers de l'espace
Influencer ainsi la course des années
Ou serait-ce un lambeau de leur chagrin qui passe
En déposant des fleurs sur le calendrier
***
Il existe en tous cas dans les anniversaires
Une part de magie qui fait surgir d'ailleurs
Les visages ou les mots de ceux qui nous sont chers
Des êtres qui nous manquent et dorment dans nos cœurs
***
Ils sont là quelque part pour un instant fugace
Et dans les joies souvent qu'ils partagent avec nous
Se rendorment certains que rien n'a pris leur place
Et que leur souvenir nous est resté très doux
***
Sans amour notre vie n'est plus qu'un long voyage
Un train qui nous emporte à travers les années
Mais celui qui regarde un peu le paysage
Ouvre déjà son coeur pour une éternité
***
Au delà des paroles et de la bienveillance
Il existe des voies difficiles à cerner
Faites de souvenirs, d'amour et de silence
Et que bien des savants vous diront ignorer
***
Elles sont un privilège au coeur de la souffrance
Un baume pour les jours qu'on ne peut oublier
Qui pourraient avoir l'air d'être sans importance
Mais qui soignent des plaies difficiles à fermer
***
J'ai un profond respect des dates anniversaires
Ces portes que le Temps dispose autour de nous
Pour ouvrir quelquefois nos coeurs à ses mystères
Et permettre au passé de voyager vers nous
***
Pour ouvrir quelquefois nos coeurs à ses mystères
Et permettre au présent de nous sembler plus doux.
***
(Yves Duteil)
-------------

Déposé par GHETGHET le 12/06/2016  
Tant de belles choses
Même s’il me faut lâcher ta main
Penses-y quand tu t’endors
L’amour est plus fort que la mort
Sans pouvoir te dire « à demain »
Rien ne défera jamais nos liens
Même s’il me faut aller plus loin
Couper des ponts, changer de train
L’amour est plus fort que le chagrin
L’amour qui fait battre nos cœurs
Va sublimer cette douleur
Transformer le plomb en or
Tu as tant de belles choses à vivre encore
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas
Tu as tant de belles choses devant toi
Même si je veille d’une autre rive
Quoi que tu fasses, quoi qu’il t’arrive
Je serai avec toi comme autrefois
Même si tu pars à la dérive
L’état de grâce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois
Dans l’espace qui lie ciel et terre
Se cache le plus grand des mystères
Comme la brume voilant l’aurore
Il y a tant de belles choses que tu ignores
La foi qui abat les montagnes
La source blanche dans ton âme
Penses-y quand tu t’endors
L’amour est plus fort que la mort
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache les plus beau des mystères
Françoise Hardy

Déposé par GHETGHET le 11/06/2016  
L’envol des anges
L’ombre est bleu et la nuit palpite d’ors tremblants
Dans l’azur, on croit voir flotter des voiles blancs
Qui frémissent au souffle onduleux du mystère.
Les longs voiles traînants des anges de la terre
Qui montent vers les cieux, sans fin, sans bruit, en une
Ascension dont l’essor tremble au clair de lune.
N’entends-tu pas dans l’infini, battre leurs ailes ?
Les étoiles, au chant des sphères éternelles,
Palpitent dans le vent de ces ailes rythmées,
Qui lentement, parmi les ombres embaumées,
Et le soleil immense et bleu de toutes choses,
Eventent le silence et font pâmer les roses.
Fernand Gregh

Déposé par GHETGHET le 08/06/2016  
OU ES-TU ?
« Où es-tu, petit ange, où es-tu?
On aurait bien voulu,
À force d’amour,
t’empêcher de partir,
mais le monde est trop lourd,
petit ange léger,
Et n’a pas su te retenir.
Où faut-il te chercher, maintenant ?
Sous les gouttes de rosée? Sur les ailes du vent?
Qui saura nous le dire?
» Maman, »
Là où je suis, je ne crains rien.
J’ai les yeux pleins d’étoiles blondes,
J’ai l’âme vaste comme le monde.
Là où je suis, la joie est sans mélange.
Ne me cherchez pas, je suis dans chaque chose…
sur les ailes d’un ange,
dans la rosée, dans le vent,
dans le cœur d’une rose,
Dans le cœur de mes parents.
Ne me cherchez pas, je suis partout,
Je suis avec vous, je suis chez moi. »
Albert Gui

Déposé par GHETGHET le 11/05/2016  
A toi cher AMMONET que tu es tant aimé et t'aime toujours ,
toi qui est parti vers un monde meilleurs,
tu n'appartiens pas, pas plus que t'appartiens.
La plus belle preuve d'amours a t'offrir,
en reconnaissance de touts l'amours que tu a donné,
c'est ta libertés d'être là où les êtres de lumières et de la créations de la vie as choisi pour toi AMMONET que tu es tant aimé , tu es dans la paix et la lumière AMMONET .
Sache que tu es tant aimé, et tu es pour L'ETERNITER dans les cœur de se qui t'on tant aimé et qui t'aime toujours .
Que tu soit en PAIX en sécurité ,soulagé et libre la ou tu soit

Déposé par SANDYJOJO le 02/01/2013  
Douce Ammonet, je t'adresse tous mes voeux ainsi qu'à ta maman humaine

Déposé par AMARIE le 14/09/2012  
"Il y a des larmes d'amour qui dureront plus longtemps que les étoiles du ciel."
(Charles Peguy)

Déposé par Migisa le 14/09/2012  
une pensée pour Ammonet

Déposé par SANDYJOJO le 23/03/2012  
Adorable Ammonet, ton début de vie a été très dur mais tu es partie dans l'Amour ! Embrasse Bubulle de notre part là-haut !


L'Album photo contient 3 photos



Poster un message ou bien Déposer une fleur

Pour poster un message ou bien une fleurs, vous devez être un membre inscrit

Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       
Poster un message
ou bien Déposer une fleur

Joindre un message court avec une fleur :

























Poster un message ou bien Déposer une fleur